Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 8
Invités : 53
Invisible : 0
Total : 61
· Avraham · Chlamys · Eau Vive · Hubix-Jeee · Gylfi · Pichardin · Chelsea
Équipe de gestion
· Maschoune
13242 membres inscrits

Montréal: 1er déc 15:13:55
Paris: 1er déc 21:13:55
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Poèmes loufoques :: Elle parle trop Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Klafooty
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
200 poèmes Liste
500 commentaires
Membre depuis
21 avril 2014
Dernière connexion
15 novembre
  Publié: 2 août à 02:04
Modifié:  2 août à 02:10 par Klafooty
Citer     Aller en bas de page

ELLE PARLE TROP

En scrutant le ciel sitôt elle doute,
Rien ou parapluie, on fait un roman.
Il faut répéter inlassablement
Qu'on voudrait en paix voir le match de foot.

Commère aux aguets dedans l'escalier,
Nous sommes sa proie au lever du jour.
Trompant le hasard pour dire bonjour,
On doit admirer ses nouveaux souliers.

Tous les jours feinter cette créature,
Qui se tapit dans les moindres recoins
Pour nous assommer de son verbal poing,
Usant la phrase en arme de torture.

Qu'on soit dans la rue ou dans le métro,
Flânant au marché, au fond de l'église
Ou chez le dentiste, il faut qu'elle dise.
Tel est le bilan, elle parle trop.

 
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
294 poèmes Liste
9785 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
1er décembre
  Publié: 2 août à 04:39 Citer     Aller en bas de page

bon dimanche KLAFOOTY
MUSE t'aurait bien proposé une réponse et suite.
les MP existent, personne n'en fait la demande
alors ignorons les continuités.
MUSE avec l'accord de SAM.

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
526 poèmes Liste
23820 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
1er décembre
  Publié: 2 août à 07:29 Citer     Aller en bas de page

Comme le dit la chanson" tu parles trop, bla bla bla...
Un homme a dit "j'ai toujours rêvé d'avoir une femme muette" alors quand il demande " où as tu rangé mes affaires " Il aurait la réponse toute trouvée.
Le match de foot, elle s'en fout.
Bises amicales ODE 31 - 17

  OM
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 302
Réponses: 2
Réponses uniques: 2
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0177] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.