Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 6
Invisible : 0
Total : 6
13367 membres inscrits

Montréal: 8 juil 22:50:15
Paris: 9 juil 04:50:15
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Triste monde Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] 2 :: Répondre
chimay Cet utilisateur est un membre privilège



Méfiez-vous du premier mouvement, il est toujours généreux. (Charles-Maurice de Talleyrand-Perigord)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
256 poèmes Liste
5037 commentaires
Membre depuis
12 août 2002
Dernière connexion
23 avril 2019
  Publié: 9 févr 2004 à 02:34
Modifié:  10 avr 2010 à 03:32 par Lunastrelle
Citer     Aller en bas de page


Triste monde
Tu pourris sur place
Le vent ne souffle plus dans tes plaines
Les chevaux repus ont renoncé à courir
Où sont passées tes rengaines
Et tes rondes
Et tes sourires

Triste monde regarde-toi dans la glace
Tu n'as plus de reflet tu n'es qu'une ombre qui passe
Les miroirs se déforment comme l'eau des piscines
Lorsque la vague se mutine
Le fond houleux te donne la nausée
Tu préfères sans doute le verre fumé
Enfumé comme toi qui tombes en poussière

Dis te rappelles-tu tes chansons claires
Joyeuses comme l'eau des fontaines
Et ces temps où les dieux
Ne se prenaient pas trop au sérieux
Ces dieux anciens
Si profondément humains
Et nous étions presque comme eux
Presque des dieux

Triste monde
L'avenir grave ses lettres creuses dans tes murs
Ne les vois-tu pas rougeoyer dans la nuit sans lune
Ne vois-tu pas ce feu d'or et de sang qui fait danser la blessure
C'est celui de tes entrailles monde d'infortune

Pauvre de toi tu n'as plus d'âme
Tu n'oses même plus rêver
D'ailleurs toutes ces larmes et ces cris de plaisir libérés par les femmes
En offrande à la vie tous les chants des poètes viennent se fracasser
Sur tes griffes de verre et de métal
Qui labourent l'azur et blessent les étoiles

Monde suicidaire
Un chiffre une colonne une seule dimension
Tu t'étouffes dans cet univers
Que tu as toi-même créé le jour où tu as vendu tes passions
Au nom d'un compte qui n'avoue pas son nom
Pauvre néon sans lumière
Vendre l'aube pour un éclair

  La musique danse, la poésie chante
larme_de_crystal


La délicatesse est une façon de parler et l'amour une façon de faire. (Michel Audiard)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
148 poèmes Liste
2664 commentaires
Membre depuis
22 novembre 2002
Dernière connexion
10 avril
  Publié: 10 févr 2004 à 06:46 Citer     Aller en bas de page



J'achète !! Vendu au fond à la Sirène aux yeux émeraude

Encore un joli poème qui vomi la nouvelle société et ce que nous faisons de notre pauvre planète.

J'adore les deux derniers vers

Bises mouillées au Marin de mon coeur

Isa

  Quand tout semble perdu, accroche toi au mot ESPOIR
chimay Cet utilisateur est un membre privilège



Méfiez-vous du premier mouvement, il est toujours généreux. (Charles-Maurice de Talleyrand-Perigord)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
256 poèmes Liste
5037 commentaires
Membre depuis
12 août 2002
Dernière connexion
23 avril 2019
  Publié: 16 févr 2004 à 01:36 Citer     Aller en bas de page

merci Isa, je le leste de plomb
et je te l'envoie
J'espère qu'il ne soulèvera pas
trop de vase

bisoux,
chimay

  La musique danse, la poésie chante
chimay Cet utilisateur est un membre privilège



Méfiez-vous du premier mouvement, il est toujours généreux. (Charles-Maurice de Talleyrand-Perigord)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
256 poèmes Liste
5037 commentaires
Membre depuis
12 août 2002
Dernière connexion
23 avril 2019
  Publié: 16 févr 2004 à 01:38 Citer     Aller en bas de page

merci Joly-Anne, oui je voudrais
pouvoir écrire des poèmes plus
gais sur ce monde Content
qu'il t'ait plu

chimay

  La musique danse, la poésie chante
chimay Cet utilisateur est un membre privilège



Méfiez-vous du premier mouvement, il est toujours généreux. (Charles-Maurice de Talleyrand-Perigord)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
256 poèmes Liste
5037 commentaires
Membre depuis
12 août 2002
Dernière connexion
23 avril 2019
  Publié: 19 févr 2004 à 01:41 Citer     Aller en bas de page

je me pose la même question Saphariel,
merci a toi je suis content que tu
ais aime.

amities,
chimay

  La musique danse, la poésie chante
ISOLA
Impossible d'afficher l'image
on ne voit bien qu'avec le coeur, l'essentiel est invisible à l'oeil
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
28 poèmes Liste
3148 commentaires
Membre depuis
6 octobre 2002
Dernière connexion
23 juin
  Publié: 19 févr 2004 à 01:53 Citer     Aller en bas de page

Et moi j'en reste bouche bée !

J'adore ! tu as cette faculté de trouver des images tellement fortes et à la fois poétiques...

Des métaphores qui me laissent... bennn sur les fesses quoi ! hihihi

C'est du grand Art !

je nomine

et j'

 
chimay Cet utilisateur est un membre privilège



Méfiez-vous du premier mouvement, il est toujours généreux. (Charles-Maurice de Talleyrand-Perigord)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
256 poèmes Liste
5037 commentaires
Membre depuis
12 août 2002
Dernière connexion
23 avril 2019
  Publié: 20 févr 2004 à 01:42 Citer     Aller en bas de page

merci Isola, content qu'il te plaise
heu ... tombée sur un coussin bien moelleux
j'espère ? Je te déconseille les planches
de fakir

bisoux,
chimay

  La musique danse, la poésie chante
PAPEMICH


Dans le regard du poète, se consument les mots de l'âme
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
116 poèmes Liste
1676 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2002
Dernière connexion
4 avril 2011
  Publié: 20 févr 2004 à 20:26 Citer     Aller en bas de page

Encore un grand crû celui-là !!!

Tu es un maître !!

Bravo !!

amitié
Papemich

  http://papemich.free.fr/
chimay Cet utilisateur est un membre privilège



Méfiez-vous du premier mouvement, il est toujours généreux. (Charles-Maurice de Talleyrand-Perigord)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
256 poèmes Liste
5037 commentaires
Membre depuis
12 août 2002
Dernière connexion
23 avril 2019
  Publié: 23 févr 2004 à 05:20 Citer     Aller en bas de page

merci Michel, content que tu ais
apprécié la dégustation

amities,
chimay

  La musique danse, la poésie chante
Volcane


Et s'il n'en reste qu'un je serai celui-là ! (Victor Hugo )
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
1991 commentaires
Membre depuis
29 septembre 2003
Dernière connexion
25 novembre 2004
  Publié: 24 févr 2004 à 04:30 Citer     Aller en bas de page

Un regard franc et plein de tristesse sur le monde d'aujourd'hui, réaliste aussi,terriblement réalistes hélas ! Encore une fois, Chimay, tes vers savent rendre l'exacte realité et c'ets cela que j'aime dans ton écriture, cette infinie clarté qui dévoile, même si parfois elle a un goût amer...

Bravo pour ce poème !

Amitiés sinceres.

Volcane

  VOLCANE
chimay Cet utilisateur est un membre privilège



Méfiez-vous du premier mouvement, il est toujours généreux. (Charles-Maurice de Talleyrand-Perigord)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
256 poèmes Liste
5037 commentaires
Membre depuis
12 août 2002
Dernière connexion
23 avril 2019
  Publié: 25 févr 2004 à 05:50 Citer     Aller en bas de page

toute la grâce elfique dans un
commentaire, merci a toi lumière
des étoiles

amities,
chimay

  La musique danse, la poésie chante
chimay Cet utilisateur est un membre privilège



Méfiez-vous du premier mouvement, il est toujours généreux. (Charles-Maurice de Talleyrand-Perigord)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
256 poèmes Liste
5037 commentaires
Membre depuis
12 août 2002
Dernière connexion
23 avril 2019
  Publié: 25 févr 2004 à 05:56
Modifié:  25 févr 2004 à 05:57 par chimay
Citer     Aller en bas de page

Volcane, trop réaliste c'est vrai
mais pas tout a fait, je lis ici
des coursiers qui galopent
remarquablement bien

merci a toi,
chimay

  La musique danse, la poésie chante
JPH21
Impossible d'afficher l'image
Nous sommes nés pour mourir, Alors brûlons cette vie sans regrets
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
4761 commentaires
Membre depuis
8 janvier 2003
Dernière connexion
26 août 2018
  Publié: 1er mars 2004 à 06:27 Citer     Aller en bas de page

La lumière est en toi Chimay,
Pas celle des étoiles,
Celle qui habite ton cœur.
Dire que j’adhère est peu de chose.
Amitiés,
Et nomination

  Amoureux de la vie, des femmes et du vin (Car je suis fier d'être Bourguignon
Eveil de Fée
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
68 poèmes Liste
1521 commentaires
Membre depuis
23 octobre 2002
Dernière connexion
17 septembre 2011
  Publié: 2 mars 2004 à 02:49 Citer     Aller en bas de page

Cher chimay un rien de rancoeur ou de tristesse personnelle peut-être, on dirait, en tous cas ces paroles là sont vives comme de l'eau claire..
Et superbes comme d'habitude,

 
Lograth
Impossible d'afficher l'image
L'ire du dragon vert, ivre de flammes et de rage...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
163 poèmes Liste
3561 commentaires
Membre depuis
27 juin 2002
Dernière connexion
23 mai 2011
  Publié: 2 mars 2004 à 06:26 Citer     Aller en bas de page

Oui, c'est bien à un monde qui s'en va en se déglinguant
qu'on a affaire et quelle manière de nos le démontrer par
ta fabuleuse plume, mon cher chimay...

  "Nous rencontrons l'amour qui met nos coeurs en feu, puis nous trouvons la mort qui met nos corps en cendres." [Tristan L'Hermite, extrait de "Les Amours"]. "Le Temps n'a d'autre fonction que de se consumer : il brûle sans laisser de cendres." [Elsa Triolet, extrait de "Le Grand Jamais"].
chimay Cet utilisateur est un membre privilège



Méfiez-vous du premier mouvement, il est toujours généreux. (Charles-Maurice de Talleyrand-Perigord)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
256 poèmes Liste
5037 commentaires
Membre depuis
12 août 2002
Dernière connexion
23 avril 2019
  Publié: 3 mars 2004 à 05:51 Citer     Aller en bas de page

Jean-Paul, nous avons tous
une lumière quelque part en nous ...
mais parfois nous oublions qu'elle
est la, ou nous ne parvenons plus
a la retrouver.

merci pour tout,
chimay

-----------------------------------------

tu as raison Nath, mais je ne l'aurais
pas posté si c'était purement personnel
et puis la poésie l'est la plupart du temps
(comme disait Hugo, "toi le fou qui croit que
je ne suis pas toi", ou qq chose d'approchant )


merci,
chimay

------------------------------------------

merci Martin, nous perdons nos repères
je pense ... ou allons nous ainsi ?

amities,
chimay

  La musique danse, la poésie chante
scorpion28500


Tout va pour le mieu dans le meilleur des mondes(Pangloss dans Candide de Voltaire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
4 poèmes Liste
337 commentaires
Membre depuis
21 mars 2004
Dernière connexion
17 mai 2007
  Publié: 9 avr 2004 à 04:08 Citer     Aller en bas de page

Dsl, je ne peut pas m'empécher de le lire et relire! et je ne peut pas m'empécher de le nominer tout de suite!!! sonia

 
chimay Cet utilisateur est un membre privilège



Méfiez-vous du premier mouvement, il est toujours généreux. (Charles-Maurice de Talleyrand-Perigord)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
256 poèmes Liste
5037 commentaires
Membre depuis
12 août 2002
Dernière connexion
23 avril 2019
  Publié: 13 avr 2004 à 09:26 Citer     Aller en bas de page

ben faut pas être dsl, au contraire
ca me fait plaisir

merci Sonia !

chimay

  La musique danse, la poésie chante
patrick dabard Cet utilisateur est un membre privilège


Un bruissement d'aile peut faire trembler une étoile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
95 poèmes Liste
6611 commentaires
Membre depuis
18 février 2004
Dernière connexion
13 mars
  Publié: 16 avr 2004 à 08:54 Citer     Aller en bas de page

Un tableau bien triste mais ô combien réaliste et des mots qui font mouche, le monde est triste mais tant qu'il y aura des poètes...
Nominé.
Amitiés.
Patrick

  le banissement n'est autre qu'une sorte d'autodafé symbolique indigne d'un site de poésie.
chimay Cet utilisateur est un membre privilège



Méfiez-vous du premier mouvement, il est toujours généreux. (Charles-Maurice de Talleyrand-Perigord)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
256 poèmes Liste
5037 commentaires
Membre depuis
12 août 2002
Dernière connexion
23 avril 2019
  Publié: 19 avr 2004 à 04:33 Citer     Aller en bas de page

tu as raison Patrick, soufflons dans nos
vers pour balayer toute cette poussière
un grand merci et toute mon amitié,
chimay

  La musique danse, la poésie chante
Lunastrelle Cet utilisateur est un membre privilège



A chaque souffle s'accorde un vagabond
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
359 poèmes Liste
20751 commentaires
Membre depuis
6 avril 2006
Dernière connexion
8 juillet
  Publié: 14 avr 2007 à 16:05 Citer     Aller en bas de page

Je ne peux que t'appuyer...Triste monde oui... Tu as décrit avec exactitude, avec tes mots désenchantés, ce qu'est devenue notre Terre, qui ne se venge même plus à cause de la violence que les hommes lui font... Elle est pareille à une femme battue...

Bises

  Je suis comme ce temps que l'on ne remonte pas : décalée et détraquée.
Page : [1] 2 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 5873
Réponses: 21
Réponses uniques: 11
Listes: 0 - Voir

Page : [1] 2

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0468] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.