Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 279
Invisible : 1
Total : 284
· SHElene · Wilhelm
Équipe de gestion
· Allantvers · Catwoman
13170 membres inscrits

Montréal: 2 juin 15:00:07
Paris: 2 juin 21:00:07
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes loufoques :: Le chat designer Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
782 poèmes Liste
22545 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
2 juin
  Publié: 18 mai à 04:17
Modifié:  18 mai à 05:42 par Aude Doiderose
Citer     Aller en bas de page



Que croyez-vous que soit un banc dans le jardin ?
Ce n’est pas pour s’asseoir, ce serait anodin.
Mon chat a le talent de transformer l’usage
Que l’on donne aux objets : il en agit en sage.

Lorsque le chat s’approche, silhouette abyssine,
Le banc devient autel, béni par la glycine.
Comme un prêtre mutin, il s’en fait un perchoir
Où pleuvent les caresses qui doivent lui échoir.

Un de mes deux fauteuils convient à sa toilette
Où il lustre son poil comme une vraie coquette.
Il fait ses ablutions entre les accoudoirs.
Par chance, il ne l’a pas transformé en grattoir.

Délaissant le confort du canapé ouaté
Qu’un autre chat que lui aurait pu convoiter,
Sous notre barbecue, il fait son roupillon,
Sourd aux merles, mésanges et autres moinillons.

Manger des oiseaux crus lui semble très cruel
Et difficile aussi. Rats peuplant les ruelles
Ne craignez rien de lui. Mon chat est un esthète,
Designer de la vie sans se casser la tête.


  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
712 poèmes Liste
15173 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
2 juin
  Publié: 18 mai à 05:01 Citer     Aller en bas de page


Oh, si j'aime ce chat de Aude !




P.S Ce beau poème je l'emmène sur la page de mes chats, ils ont aussi un profil Facebook. gala !

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Je ne suis qu'un reflet, vous êtes cet abîme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
312 poèmes Liste
18149 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
1er juin
  Publié: 18 mai à 05:24 Citer     Aller en bas de page

Et pour avoir vu la bête il est sacrément classe

"Qu’un autre chat autre que lui aurait pu convoiter,"
Je crois qu'il y a un "autre" en trop non ?


  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
782 poèmes Liste
22545 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
2 juin
  Publié: 18 mai à 05:45 Citer     Aller en bas de page

Citation de Galatea belga

Oh, si j'aime ce chat de Aude !




P.S Ce beau poème je l'emmène sur la page de mes chats, ils ont aussi un profil Facebook. gala !



Méfie toi si tu as une chatte : mon matou n'est pas castré !
Ceci dit, il ferait un bon reproducteur, car il calme, beau, gentil et pas collant.

Ciao bella !

Citation de Bestiole
Et pour avoir vu la bête il est sacrément classe

"Qu’un autre chat autre que lui aurait pu convoiter,"
Je crois qu'il y a un "autre" en trop non ?



Exact ! J'ai corrigé !
Je fais toujours de fautes d'inattention…

Merci Bestiole !

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
monthery
Impossible d'afficher l'image
… la sottise de s’imposer d’autre gêne que celle de plaire, ou d’intéresser, en vers. (Beaumarchais)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
27 poèmes Liste
160 commentaires
Membre depuis
9 décembre 2019
Dernière connexion
2 juin
  Publié: 18 mai à 10:43 Citer     Aller en bas de page

Bea poème qui ne peut que ravir les amis des chats que sont les poètes.

m.

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
484 poèmes Liste
22885 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
2 juin
  Publié: 18 mai à 11:42 Citer     Aller en bas de page

Une amie des chats, ne peut qu'apprécier ce poème.
Il ne va plus se sentir ce Raminagrobis, je me souviens avoir au lycée jouer le rôle du chat en tremblotant de la voix "Mes enfants approchez, approchez, je suis sourd, les ans en sont la cause."
Le chat, la belette et le petit lapin.
Le tien n'est certainement pas sourd, mais beau et tu lui fais un bel hommage.
Biz ODE 31 - 17

  OM
Pichardin


Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
379 poèmes Liste
4076 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
2 juin
  Publié: 18 mai à 12:49 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Aude,
ce ne sont pas les chats qui habitent chez nous, c'est nous qui habitons chez eux.
En tout cas il a l'air zen et pacifique ton matou.
Bises
Pierre

  Pichardin
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
782 poèmes Liste
22545 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
2 juin
  Publié: 18 mai à 14:22
Modifié:  18 mai à 14:31 par Aude Doiderose
Citer     Aller en bas de page

Citation de monthery
Beau poème qui ne peut que ravir les amis des chats que sont les poètes.

m.



J'aime tous les animaux et ils m'aiment aussi parce que nous avons un langage commun.
Merci Monthery

Citation de Ode3117
Une amie des chats, ne peut qu'apprécier ce poème.
Il ne va plus se sentir ce Raminagrobis, je me souviens avoir au lycée jouer le rôle du chat en tremblotant de la voix "Mes enfants approchez, approchez, je suis sourd, les ans en sont la cause."
Le chat, la belette et le petit lapin.
Le tien n'est certainement pas sourd, mais beau et tu lui fais un bel hommage.
Biz ODE 31 - 17



En effet, il n'est ni sourd ni aveugle (pour l'instant c'est un jeune mâle). La Fontaine est une référence, j'ai appris tant de ses fables étant enfant. Connais-tu ses textes grivois ?

Citation de Pichardin
Bonjour Aude,
ce ne sont pas les chats qui habitent chez nous, c'est nous qui habitons chez eux.
En tout cas il a l'air zen et pacifique ton matou.
Bises
Pierre



Il l'est, mais les autres matous s'en méfient : il est le plus fort du quartier.
Merci Pierre


  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
198 poèmes Liste
2678 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
2 juin
  Publié: 18 mai à 15:51 Citer     Aller en bas de page

Aude,

Ah ! Une mère chat, j'aime ça...

J'ai toujours eu des chats, leur tempérament plus indépendant que celui des chiens me correspond d'avantage ! Bien que j'ai des chiens que j'aime aussi.Mais le chat a ce petit plus.
Le mien fait ce qu'il veut dans sa vie, il est le maitre des lieux et en prenant sa première "grattée" s'est fait écorcher une oreille... il est reconnaissable ! A présent c'est lui qui "castagne" tous les autres et leur fiche la trouille.

Pour la petite histoire, c'est un chat qu'une chatte a du abandonner sur mon terrain, je l'ai recueilli, il n'avait même pas les yeux ouverts ! Je ne pensais pas le sauver, la véto n'y croyait pas non plus, mais mon Domino a été un battant ! Je lui ai dédié un poème qui devrait paraitre dans la proposition d’Élodie, choisir un animal totem.

Je suppose que tu nous a mis la photo de ton matou, il est superbe et à l'air trop cool !

Merci pour ce partage.



Mawr

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
782 poèmes Liste
22545 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
2 juin
  Publié: 18 mai à 16:04
Modifié:  18 mai à 16:06 par Aude Doiderose
Citer     Aller en bas de page

Citation de Mawringhe
Aude,

Ah ! Une mère chat, j'aime ça...

J'ai toujours eu des chats, leur tempérament plus indépendant que celui des chiens me correspond d'avantage ! Bien que j'ai des chiens que j'aime aussi.Mais le chat a ce petit plus.
Le mien fait ce qu'il veut dans sa vie, il est le maitre des lieux et en prenant sa première "grattée" s'est fait écorcher une oreille... il est reconnaissable ! A présent c'est lui qui "castagne" tous les autres et leur fiche la trouille.

Pour la petite histoire, c'est un chat qu'une chatte a du abandonner sur mon terrain, je l'ai recueilli, il n'avait même pas les yeux ouverts ! Je ne pensais pas le sauver, la véto n'y croyait pas non plus, mais mon Domino a été un battant ! Je lui ai dédié un poème qui devrait paraitre dans la proposition d’Élodie, choisir un animal totem.

Je suppose que tu nous a mis la photo de ton matou, il est superbe et à l'air trop cool !

Merci pour ce partage.



Mawr




Mère chat mais pas mémère à chat !
Je vois qu'on est du même pelage. Oui c'est la vraie photo de mon minou, pas épilé.

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Sidonie


Bien faire et laisser braire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
89 poèmes Liste
3898 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
30 mai
  Publié: 19 mai à 10:52 Citer     Aller en bas de page

Moi aussi, j'ai toujours eu des chats, et plusieurs, quand j'habitais en campagne..
Maintenant, en ville c'est difficile, je pars souvent et quelquefois plusieurs jours.
Mais s'il n'est pas castré, il doit être bagarreur.. c'est tout le problème.
Joli poème en hommage aux chats..

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
782 poèmes Liste
22545 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
2 juin
  Publié: 19 mai à 14:20
Modifié:  19 mai à 14:21 par Aude Doiderose
Citer     Aller en bas de page

Citation de Sidonie
Moi aussi, j'ai toujours eu des chats, et plusieurs, quand j'habitais en campagne..
Maintenant, en ville c'est difficile, je pars souvent et quelquefois plusieurs jours.
Mais s'il n'est pas castré, il doit être bagarreur.. c'est tout le problème.
Joli poème en hommage aux chats..



Oui, il est bagarreur, dragueur, ingrat, exigeant, mince, souple, balafré, tendre, baratineur, épicurien, jaloux, vorace, feignant, narcissique, charmeur, il a la griffe aigüe et les dents blanches , le pelage soyeux et les yeux enjôleurs.

Bref, tout ce que j'aime !

PS : il a le bon goût de faire pipi dehors !

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
442 poèmes Liste
14073 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
2 juin
  Publié: 20 mai à 01:59 Citer     Aller en bas de page

Citation de Aude Doiderose


Oui, il est bagarreur, dragueur, ingrat, exigeant, mince, souple, balafré, tendre, baratineur, épicurien, jaloux, vorace, feignant, narcissique, charmeur, il a la griffe aigüe et les dents blanches , le pelage soyeux et les yeux enjôleurs.



Mais en fait, ton chat, c'est ton double masculin !
ps : Toi aussi tu fais pipi dehors ?

 
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
782 poèmes Liste
22545 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
2 juin
  Publié: 20 mai à 03:45 Citer     Aller en bas de page

Citation de Adamantine

Citation de Aude Doiderose


Oui, il est bagarreur, dragueur, ingrat, exigeant, mince, souple, balafré, tendre, baratineur, épicurien, jaloux, vorace, feignant, narcissique, charmeur, il a la griffe aigüe et les dents blanches , le pelage soyeux et les yeux enjôleurs.



Mais en fait, ton chat, c'est ton double masculin !
ps : Toi aussi tu fais pipi dehors ?



Mince, je me suis trahie !

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Fried

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
102 poèmes Liste
778 commentaires
Membre depuis
11 mai 2017
Dernière connexion
30 mai
  Publié: 22 mai à 01:40 Citer     Aller en bas de page

J'aime beaucoup ce chat philosophe qui se la coule douce.

 
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
782 poèmes Liste
22545 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
2 juin
  Publié: 22 mai à 04:09 Citer     Aller en bas de page

Citation de Fried
J'aime beaucoup ce chat philosophe qui se la coule douce.



Tu sais quoi ? Je pense qu'il une double vie dans ses rêves.
Merci Fried

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 216
Réponses: 15
Réponses uniques: 10
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0468] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.