Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 62
Invisible : 0
Total : 66
· Ashimati · Andesine · Tychilios · Lafleurquirime
13170 membres inscrits

Montréal: 2 juin 12:59:02
Paris: 2 juin 18:59:02
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Poèmes loufoques :: Les dabs sûr d'eux sont sur rais à listes ?... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Hubix-Jeee


Les mots qui vont surgir savent de nous des choses que nous ignorons d'eux. René Char.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
119 poèmes Liste
6688 commentaires
Membre depuis
25 décembre 2010
Dernière connexion
31 mai
  Publié: 12 mai à 08:00
Modifié:  12 mai à 08:22 par Hubix-Jeee
Citer     Aller en bas de page

Je tiens à préciser qu'il s'agit, ici, d'un poème à énigmes , absolument interdit au moins de 18 dents...

Le dab gobe la lune au carré d'as
Plaine d'argent double mensonge
Au sel leste des moutons passent
Compter les soulots par éponge.

Le dab tourne la tête arrivée
D'un ciel de miel quantique
Hors de l'or des "c'est assez!"
Plongeant austère à l'étique.

Le dab finit sa pâle étreinte
Comme tète le kid* dame pleine
Les pas jeûnés vident l'enceinte
Des mots si honteux en scène.

Le dab a froid au sang crié
Kant habille impôt et temps flou
Les modes y sont un temps, pliées
Lues, qu'Hubris hareng du Faou**.

Le dab y tue de nuisibles sciant
Qu'heures d'ambre ô Asie mauve!
Ise à quérir là, feuleur riant
Renaît des cartes, qu'an sauve.

Le dab, s'il feint des esses, prie
Au bureau des lares imaginaires
D'aurore aidé à mesurer les avis
Des camps d'ana téméraires.

Le dab relie réel et con damné
Que l'air sait lester sûrement
D'eau à l'Égée, l'aura se crée
Où veut redans le pan se ment.

Le dab sale et propre, ose, hardi
Ment, canton fessant dix parrains
Tant l'ibre vers faux y remédie
En sort heureux gare de hune, loin.

Le dab gueux, abbé, sent sœurs
Des cris rehisse émaux en nappes
Art taisant à fêtes d'ex-thés rieurs
Où nient rais l'Eudes, aimant sous cape.

Le dab gère six lions, son bel aulne
Ne coule leur chat, Gringoire, au temps
D'A peureux, d'ambe ide d'ex-trône
D'Este et de pois zon zon zon, lent...

* gosse
** commune du Finistère

Hubix.




 
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
712 poèmes Liste
15173 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
2 juin
  Publié: 13 mai à 04:27 Citer     Aller en bas de page

J'ai lu, cherché et les dabs ( pères) sûr (s ?) d'eux sont surréalistes...mais je n'ai pas trouvé la loufoquerie, sauf dans les jeux de mots.

Je viens de lire ce poème quand mon èspoir envers l'évolution de l'humain et de l'homme en particulier est au plus bas niveau...
Tes esplications, je suis sure, m'aideront à mieux comprendre cet énigma.

Merci !
lilia

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
470 poèmes Liste
9406 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
2 juin
  Publié: 14 mai à 04:01 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Hubix,

Franchement, je n'ai rien compris à ce texte. Ce qui n'est pas forcément un défaut, je dois pas avoir la tête à ça. Haha
En tout cas, je suis heureuse d'y rencontrer le Faou.

Catherine

 
Hubix-Jeee


Les mots qui vont surgir savent de nous des choses que nous ignorons d'eux. René Char.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
119 poèmes Liste
6688 commentaires
Membre depuis
25 décembre 2010
Dernière connexion
31 mai
  Publié: 17 mai à 14:30 Citer     Aller en bas de page

Merci à vous...

Lilia, les dabs, sont des pères, mères, patrons, chefs, etc, qui sont appelés ainsi, par le fait qu'ils ne sont pas trop appréciés... Quant au loufoque il est bien là, présent dans les jeux de mots, qui sont la base de ce poème aux strophes indépendantes, puisqu'il est bizarre, absurde, saugrenu, insensé, extravagant, en fait entièrement lié au loufoque et à sa définition... Le fait est que chaque strophe est liée à un sujet qui est lui-même à l'absurde d'une situation surréaliste, d'où le titre et formée par les jeux sur les mots... Pas facile, je sais, pas facile...

Cat, de l'absurde surréaliste c'est un peu comme une recette métaphysique de la relation physiologique entre l'esprit de corps et le corps de l'esprit, au zénith de leur forme... Mais, cela fait 10 dabs qui, malgré le fait d'être sûrs d'eux n'en sont pas moins que rien dans leur totalité... Et tout cela en passant par Le Faou, qui, pour les personnes qui ne connaîtraient pas, se prononce "fou" et se situe au sud de Brest, dans le 29...

Amicalement vôtre...

Hubix.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 156
Réponses: 3
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0309] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.