Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 304
Invisible : 0
Total : 307
· Lafleurquirime · doux18
Équipe de gestion
· Allantvers
13170 membres inscrits

Montréal: 2 juin 15:18:14
Paris: 2 juin 21:18:14
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes loufoques :: Croque-monsieur Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
782 poèmes Liste
22545 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
2 juin
  Publié: 30 avr à 14:26
Modifié:  1er mai à 12:01 par Aude Doiderose
Citer     Aller en bas de page



Ce sont les choses simples qui donnent de la joie.
Prenons la nourriture : a-t-on besoin de tout
Ce que l’on préconise ? Ces cafés liégeois,
Ces plats très compliqués, mijotant en faitout ?

Je regarde Top Chef, amusée, mais sceptique,
Comme un anthropologue qui scrute les bantous :
Ils peinent à inventer des plats acrobatiques,
Alors que les meilleurs sont simples comme tout !

Prenons, en référence, un vrai plat de bistrot,
C’est le croque-monsieur, basique, à priori.
Prenez donc un Monsieur, entreprenant, pas trop,
Un gars bien gratiné (c’est une allégorie).

Couchez-le gentiment entre deux pains de mie,
Vous verrez que, déjà, il se relaxe un peu.
Parlez-lui doucement, comme une bonne amie,
Si possible, tenez un discours sirupeux.

Quand il est détendu, montrez-lui vos mamelles
Vous verrez que, soudain, son corps va se raidir,
C’est le moment choisi pour que la béchamel
Et l’emmenthal râpé viennent le recouvrir.

Il se laissera faire, thermostat deux-cent-dix,
Le four le rôtira au feu de nos chaleurs,
Victime consentante à notre odieux supplice
Ils nous en sera gré, ne sentant la douleur.



  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
470 poèmes Liste
9406 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
2 juin
  Publié: 30 avr à 14:49 Citer     Aller en bas de page

Hello,

En voici une recette bien alléchante, ensuite, sur le grill, il n'y a plus qu'à son show.

 
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
61 poèmes Liste
5956 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
27 mai
  Publié: 1er mai à 00:51 Citer     Aller en bas de page

Et le croque-madame avec sa tête d’oeuf!
Ton croque- monsieur me fait penser étrangement à la cravate de notaire🤪
Bon appétit Aude

 
Errant
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
300 commentaires
Membre depuis
15 janvier
Dernière connexion
9 mai
  Publié: 1er mai à 01:35 Citer     Aller en bas de page

J'adore votre ton léger et badin mais empreint de sagesse

 
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
442 poèmes Liste
14073 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
2 juin
  Publié: 1er mai à 01:37 Citer     Aller en bas de page

J'ai testé le croque-monsieur méditerranéen, c'est pas mal du tout... à l'antillaise aussi. je te donnerai toutes mes recettes si tu es sage.

 
Pichardin


Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
379 poèmes Liste
4076 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
2 juin
  Publié: 1er mai à 02:14 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Aude,
Top chef c'est top chiant parfois.
l'expression "Passer sur le grill" prend toute sa signification à la lecture de ton poème croquignolet
Bises
Pierre

  Pichardin
Fried

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
102 poèmes Liste
778 commentaires
Membre depuis
11 mai 2017
Dernière connexion
30 mai
  Publié: 1er mai à 02:43 Citer     Aller en bas de page

C'est bien vrai je confirme,
Mais pour croque madame c'est autre chose.
Aude j'adore ton humour.

 
Quitterie

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
26 poèmes Liste
160 commentaires
Membre depuis
9 juin 2018
Dernière connexion
31 mai
  Publié: 1er mai à 05:37 Citer     Aller en bas de page

D'accord pour la béchamel, mais a-t-on vraiment besoin ici des tranches de pain de mie et de l'emmenthal ?

 
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
782 poèmes Liste
22545 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
2 juin
  Publié: 1er mai à 05:54 Citer     Aller en bas de page

Citation de Catwoman
Hello,

En voici une recette bien alléchante, ensuite, sur le grill, il n'y a plus qu'à son show.



Chaud must go on !
Merci Cath !

Citation de Rimarien
Et le croque-madame avec sa tête d’oeuf!
Ton croque- monsieur me fait penser étrangement à la cravate de notaire🤪
Bon appétit Aude



Je n'aime pas tellement les notaires…
Merci Rimarien !

Citation de Errant
J'adore votre ton léger et badin mais empreint de sagesse



C'est dans les vieux pots… Mais qu'est-ce que je dis moi ?
Merci Errant !

Citation de Adamantine
J'ai testé le croque-monsieur méditerranéen, c'est pas mal du tout... à l'antillaise aussi. je te donnerai toutes mes recettes si tu es sage.



Le croque-monsieur méditerranéen c'est pas la saison, c'est Ramadan. À l'antillaise ? Je demande à voir !
Merci Adamantine !

Citation de Pichardin
Bonjour Aude,
Top chef c'est top chiant parfois.
l'expression "Passer sur le grill" prend toute sa signification à la lecture de ton poème croquignolet
Bises
Pierre



Croquignolet et croustillant-fondant !
Merci Pierre !

Citation de Fried
C'est bien vrai je confirme,
Mais pour croque madame c'est autre chose.
Aude j'adore ton humour.



Merci Fried, je m'adore aussi, ça nous fait un point commun !

Citation de Quitterie
D'accord pour la béchamel, mais a-t-on vraiment besoin ici des tranches de pain de mie et de l'emmenthal ?



Le pain de mie apporte du moelleux et le fromage gratiné du croustillant. Il faut servir avec plein de salade, tout le monde y croit et ça apporte de la mâche et de la fraîcheur.
Mais bon sang ! Tu ne regardes donc pas Top Chef ?
Merci Quitterie !

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Sidonie


Bien faire et laisser braire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
89 poèmes Liste
3898 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
30 mai
  Publié: 1er mai à 11:27 Citer     Aller en bas de page

J'ai aimé.. beaucoup.

Alors tu les manges comme ça, toi les messieurs ?

(il faut pas un c quelque part à sceptique ? ..

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
782 poèmes Liste
22545 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
2 juin
  Publié: 1er mai à 12:01 Citer     Aller en bas de page

Citation de Sidonie
J'ai aimé.. beaucoup.

Alors tu les manges comme ça, toi les messieurs ?

(il faut pas un c quelque part à sceptique ? ..



Toujours ! Une couche de béchamel, une couche de pain de mie et saupoudrés de fromage.
Sinon c'est un peu sec.

Oups, je vais corriger !

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Sidonie


Bien faire et laisser braire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
89 poèmes Liste
3898 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
30 mai
  Publié: 1er mai à 12:04 Citer     Aller en bas de page


Oui... ça dépend de l'âge, mais souvent ils l'ont déjà, la couche de graisse..............

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
782 poèmes Liste
22545 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
2 juin
  Publié: 1er mai à 13:13 Citer     Aller en bas de page

Citation de Sidonie

Oui... ça dépend de l'âge, mais souvent ils l'ont déjà, la couche de graisse..............



Ha moi je prend sans couenne !

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Jean-Claude Glissant
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
1710 commentaires
Membre depuis
19 avril 2013
Dernière connexion
24 mai
  Publié: 2 mai à 03:44 Citer     Aller en bas de page

Merci du partage, Aude. Rigolote lecture ! A bientôt !

 
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
782 poèmes Liste
22545 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
2 juin
  Publié: 2 mai à 04:29 Citer     Aller en bas de page

Citation de Jean-Claude Glissant
Merci du partage, Aude. Rigolote lecture ! A bientôt !



Merci à toi de l'avoir lu, Jean-Claude

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
SHElene


"On ne peut voir la lumière sans l'ombre..."
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
147 poèmes Liste
1417 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2018
Dernière connexion
2 juin
  Publié: 3 mai à 15:52 Citer     Aller en bas de page

Comme Pichardin ne nous a pas livré sa recette du dimanche, je suis venue chercher l'inspiration chez toi.
Entre ton croque-monsieur et un big mac, mon choix est vite fait

  SHElene
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
782 poèmes Liste
22545 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
2 juin
  Publié: 3 mai à 16:07 Citer     Aller en bas de page

Citation de SHElene
Comme Pichardin ne nous a pas livré sa recette du dimanche, je suis venue chercher l'inspiration chez toi.
Entre ton croque-monsieur et un big mac, mon choix est vite fait



Bien sûr, le big mac c'est pas bon !
C'est plein de graisses saturées !
Merci SHElene

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 235
Réponses: 16
Réponses uniques: 11
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0514] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.