Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 20
Invisible : 0
Total : 20
13367 membres inscrits

Montréal: 8 juil 20:50:43
Paris: 9 juil 02:50:43
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes loufoques :: La ronde des rimes Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
chimay Cet utilisateur est un membre privilège



Méfiez-vous du premier mouvement, il est toujours généreux. (Charles-Maurice de Talleyrand-Perigord)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
256 poèmes Liste
5037 commentaires
Membre depuis
12 août 2002
Dernière connexion
23 avril 2019
  Publié: 25 févr 2004 à 05:38 Citer     Aller en bas de page

Quand la rime opprimée déprime dans son coin,
Trimant pour supprimer ses lamentables liens,
Le sonore sonnet aux tercets balladeurs
Entre dans la ronde des rondeaux séducteurs
Dont l'arrondi refrain attire les noceurs.
L'haïssable hiatus y ébrèche sa hache,
Convoitant les charmes des chansons qui se cachent,
Alors qu'au panthéon le roi pantoum s'entiche
Du pastiche qui lui dédie ses acrostiches.
Loin de ces triolets et de ces hémistiches,
Languides comme après l'extase les amants,
L'alexandrin se traîne interminablement.

  La musique danse, la poésie chante
larme_de_crystal


La délicatesse est une façon de parler et l'amour une façon de faire. (Michel Audiard)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
148 poèmes Liste
2664 commentaires
Membre depuis
22 novembre 2002
Dernière connexion
10 avril
  Publié: 25 févr 2004 à 06:29 Citer     Aller en bas de page



A ouais, elle est comme cela la rime, elle boude?!!

Le vocabulaire riche m'a donné un peu de fil à retordre mais je me suis bien marrée


Bises mouillées

Isa

  Quand tout semble perdu, accroche toi au mot ESPOIR
chimay Cet utilisateur est un membre privilège



Méfiez-vous du premier mouvement, il est toujours généreux. (Charles-Maurice de Talleyrand-Perigord)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
256 poèmes Liste
5037 commentaires
Membre depuis
12 août 2002
Dernière connexion
23 avril 2019
  Publié: 27 févr 2004 à 01:30 Citer     Aller en bas de page

désolé pour le vocabulaire
technique, c'est pas trop
inpigeable j'espère ?

merci et bisoux,
chimay

  La musique danse, la poésie chante
Aidon

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
22 poèmes Liste
655 commentaires
Membre depuis
28 mai 2002
Dernière connexion
6 décembre 2010
  Publié: 27 févr 2004 à 05:15 Citer     Aller en bas de page

C'est un vocabulaire riche destiné au poète après tout Moi j'aime bien ! pour certain cela pourrait être éducatif !

(Bien que je dois avouer que certain mots m'échappe bien que je peu relativement en deviner la signification)

 
Lograth
Impossible d'afficher l'image
L'ire du dragon vert, ivre de flammes et de rage...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
163 poèmes Liste
3561 commentaires
Membre depuis
27 juin 2002
Dernière connexion
23 mai 2011
  Publié: 27 févr 2004 à 16:17
Modifié:  27 févr 2004 à 16:19 par Lograth
Citer     Aller en bas de page

Très bel exposé des techniques de la rime et
des styles de poèmes, chimay.
Trop technique? Bah, allons donc,
on est des poètes ou pas comme le
dit Aidon, alors...

  "Nous rencontrons l'amour qui met nos coeurs en feu, puis nous trouvons la mort qui met nos corps en cendres." [Tristan L'Hermite, extrait de "Les Amours"]. "Le Temps n'a d'autre fonction que de se consumer : il brûle sans laisser de cendres." [Elsa Triolet, extrait de "Le Grand Jamais"].
chimay Cet utilisateur est un membre privilège



Méfiez-vous du premier mouvement, il est toujours généreux. (Charles-Maurice de Talleyrand-Perigord)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
256 poèmes Liste
5037 commentaires
Membre depuis
12 août 2002
Dernière connexion
23 avril 2019
  Publié: 30 mars 2004 à 07:50 Citer     Aller en bas de page

Aidon, Lograth, merci a vous deux !
Si vous me dites que ce n'est pas
trop inpigeable, je suis rassuré

amities,
chimay

  La musique danse, la poésie chante
Moeniae


Les hommes naissent aveugles mais ils ne s'en apercoivent que lorsqu'une bonne vérité leur crève les
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
17 poèmes Liste
134 commentaires
Membre depuis
21 février 2004
Dernière connexion
10 juillet 2005
  Publié: 5 nov 2004 à 10:14 Citer     Aller en bas de page

Sympathique..... J'apprecie beaucoup.

  Chaque nuage si noir soit-il a toujours une face exposée au soleil. (coelho)
chimay Cet utilisateur est un membre privilège



Méfiez-vous du premier mouvement, il est toujours généreux. (Charles-Maurice de Talleyrand-Perigord)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
256 poèmes Liste
5037 commentaires
Membre depuis
12 août 2002
Dernière connexion
23 avril 2019
  Publié: 6 nov 2004 à 06:41 Citer     Aller en bas de page

Andro, je n'ai plus de doute à présent,
merci



chimay

-------------

Moeniae, je suis ravi qu'il t'ait plu,
merci a toi

amitiés,
chimay

  La musique danse, la poésie chante
Soliane1


Le froissement d'une aile de papillon change le cours des étoiles. Parole Zen.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
14 poèmes Liste
270 commentaires
Membre depuis
10 septembre 2006
Dernière connexion
2 mai 2017
  Publié: 1er oct 2006 à 10:39 Citer     Aller en bas de page

J'ai bien pigé, j'ai aimé et j'ai ri !

 
chimay Cet utilisateur est un membre privilège



Méfiez-vous du premier mouvement, il est toujours généreux. (Charles-Maurice de Talleyrand-Perigord)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
256 poèmes Liste
5037 commentaires
Membre depuis
12 août 2002
Dernière connexion
23 avril 2019
  Publié: 4 mars 2007 à 07:00 Citer     Aller en bas de page

merci Soliane !

  La musique danse, la poésie chante
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 3941
Réponses: 9
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0300] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.