Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 19
Invisible : 0
Total : 19
13170 membres inscrits

Montréal: 2 juin 03:14:33
Paris: 2 juin 09:14:33
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes loufoques :: Lavage automatique (repost) Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
484 poèmes Liste
22879 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
1er juin
  Publié: 30 mars à 11:23
Modifié:  31 mars à 05:22 par ode3117
Citer     Aller en bas de page

C'est sûr, il en a vu des fesses
Plates, joufflues et puis des rondes,
Des plissées, celles qui s'affaissent,
Monts de Vénus et mappemondes.

Car c'est ainsi, monté sur pieds
Formé comme une demi poire,
Grâce à Christophe Desrosiers,
Charmant il eut son heure de gloire.

Imaginez la Pompadour,
D'elle, on croyait bien tout connaître,
Pour elle il trôna à la cour
Et tout sculpté en bois de hêtre.

D'or ou d'argent, une fortune,
On en fit pour les aristos,
Tout ça pour se rincer la lune,
Pas pour le derrière à Toto.

Créé pour le libertinage,
Pour femme de p'tite vertu,
Il fut un dévoreur d'images
Sur des parties fort dévêtues.

En Inde, il sert à rincer l'riz,
Pas pour les parties génitales,
Un change de catégorie,
Une façon originale.

On envisage le cheval
Et l'à dada sur mon bidet,
Une manière peu banale
Histoire de se débrider.

"Bidet, tu fus un meuble utile,
Jadis pour salles de bain,
Il a fallu que l'on t'exile,
Que tu arrêtes ton turbin.

Depuis longtemps, vrai, on le boude,
Dans un jardin, sert de pot d'fleurs,
N'était pas pour s'laver les coudes
Mais on lui fit bien des honneurs.

D'nos jours c'est le côté pratique,
On joue sur l'côté esthétique,
Au bidet on lui fait la nique
Pour un lavage automatique.

Ah! Si y'a de quoi s'bidonner,
Il fut le roi bien des années.

ODE 31 - 17

A l'heure où les gens se battent pour le papier toilette...Le bidet doit bien rigoler.

  OM
Maschoune

Modératrice


Un petit baiser, comme une folle araignée, te courra par le cou... A. RIMBAUD
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
216 poèmes Liste
12255 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
1er juin
  Publié: 30 mars à 12:49 Citer     Aller en bas de page

ODE tu m'as bien fait rire !

Merci de garder ton esprit et ta bonne humeur

Prends soin de toi et de tes proches...

  "Me reviennent les instants partagés. D'autres ont disparu. Et s'inventent ceux que j'ai manqués."D. de Vigan
Chlamys


L'incertitude est l'essence-même de l'aventure amoureuse. Oscar Wilde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
61 poèmes Liste
1142 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2017
Dernière connexion
1er juin
  Publié: 30 mars à 13:43 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Ode,
Quelle belle idée que de vanter les mérites du bidet !
Moi, j'en ai un , je trouve ça super-pratique et je vote pour que ça devienne obligatoire dans le cadre de la lutte contre le gaspillage d'eau (par rapport à une douche et sachant qu'on n'a pas forcément besoin de se laver toutes les parties du corps deux fois par jour ).
En tous cas, tu as su traiter ce sujet un peu désuet avec brio

  Vint un temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore - Anaïs Nin
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
61 poèmes Liste
5956 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
27 mai
  Publié: 30 mars à 23:54 Citer     Aller en bas de page

Je n’ai jamais été à cheval sur le principe du bidet mais je dois t’avouer que ça a toujours été mon dada!
Allez hue bidet!
Bisous

 
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
158 poèmes Liste
4577 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
1er juin
  Publié: 31 mars à 03:38 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Ode,

Excellente exploration en octosyllabes vers les commodités. . Avec cet emballement poétique pour le sanitaire tu ne devrais pas faire un bide...
Il est bon de rire dés le matin.

Amitiés
jlouis

  Poésie, la vie entière
Jean-Claude Glissant
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
1710 commentaires
Membre depuis
19 avril 2013
Dernière connexion
24 mai
  Publié: 31 mars à 04:43 Citer     Aller en bas de page

Au temps où j'habitais chez mes parents, je trouvais bien pratique cet objet en céramique. Quand ils ont refait la salle de bain, ils ne l'ont pas réinstallé. Une décision que je ne comprends toujours pas, bien que je ne suis plus chez eux depuis belle lurette. Merci du partage Ode, à bientôt ! Bises

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
484 poèmes Liste
22879 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
1er juin
  Publié: 31 mars à 05:46 Citer     Aller en bas de page

Merci MASCHOUNE, il faut bien essayer de se "décoincer" même si ce loufoque est un peu cul cul (c'est une façon de parler).
En tout cas, si cela t'a permis de rire un peu, en ce début de matinée, c'est tout gagné.
Bises MASCHOUNE
ODE 31 - 17

Merci CHLAMYS, je partage avec toi tout ce que tu penses de ce bidet fort utile pour beaucoup de personnes. Démodé certes, mais il comportait du confort et une certaine forme d'hygiène. Pour les personnes à mobilité réduite également. Puis tout le reste que tu décris si bien.
J'en avais un, mais dans la famille, cela n'a pas eu de succès...
Bises ODE 31 - 17

Merci RIMARIEN, quel plaisir de te retrouver, mets le mors à ton pursang et tiens bien les brides. La chanson disait "A cheval sur mon bidet, quand il trotte il fait des pets, prout, prout, cadet". De l'humour quoi!
Bises ODE 31 - 17

Merci JEAN-LOUIS,
C'est bon de rire dès le matin, alors conservons cette bonne humeur pour toute la journée, on en a besoin. Les commodités pour le sanitaire comme le faisait judicieusement remarqué quelqu'un de nos amies poètes, les japonais ont une méthode infaillible. Je ferais peut-être un bide, mais je ne suis pas à la remise des prix.
Bises amicales ODE 31 - 17

Merci JEAN-CLAUDE, c'est sûr, nous vivons toujours des modifications en matière de mobilier, plus pratique? Je ne sais pas. On nous barbe avec ces fameuses douches modernes, que je n'apprécie qu'à moitié.
Les japonais eux sont plus à la pointe de la technique.
Ce loufoque fait suite à la pénurie de papier toilettes, bien que je n'aime pas trop mettre mes textes en repost.
Bises JEAN-CLAUDE
Bises ODE 31 - 17

  OM
Pichardin


Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
379 poèmes Liste
4075 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
1er juin
  Publié: 31 mars à 06:16 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Ode,
un poème en l'honneur du bidet, il fallait y penser, peut être as tu poussé le vice à l'écrire sur du papier toilette ?
Ode, pour moi, tu trônes tout en haut de la pyramides des créatrices (et de créateurs) de loufoques.
Amicalement
Pichardin

  Pichardin
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
484 poèmes Liste
22879 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
1er juin
  Publié: 31 mars à 10:16 Citer     Aller en bas de page

Merci PICHARDIN, j'apprécie toujours ta venue toujours avec d'agréables surprises. Toi aussi, sans parler de Napoléon, tu peux te citer en haut d'une pyramide et l'on t'admire.
Bien sûr je n'oublie pas les autres.Je n'ai pas poussé le vice à écrire sur du papier toilette, mon loufoque ne doit pas rester imprimé sur mon postérieur.
Le bidet c'est une sorte de meuble, un peu comme le confident où les anciens conversaient entre eux confortablement assis du temps des nobles.
Je te laisse à ton imagination.
Bises amicales ODE 31 - 17

  OM
Sidonie


Bien faire et laisser braire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
89 poèmes Liste
3898 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
30 mai
  Publié: 31 mars à 10:33 Citer     Aller en bas de page


Tu en as des choses à écrire, et bien... Je suis sur le cul !

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
484 poèmes Liste
22879 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
1er juin
  Publié: 31 mars à 11:37 Citer     Aller en bas de page

Merci SIDONIE, attention à ne pas de fêler le coccyx.
Contente de te retrouver.
Oui, j'écris, cela fait que l'on essaie de ne pas trop sombrer et penser aux douloureux moments.
Prends soin de toi et des tiens à Marseille, ville lumière.
Bises amicales ODE 31 - 17

  OM
Flora Lynn


Aspirer à la clarté du jour à naître, Tendre vers la beauté absolue en l'être
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
67 poèmes Liste
1226 commentaires
Membre depuis
10 février 2017
Dernière connexion
2 juin
  Publié: 4 avr à 14:33 Citer     Aller en bas de page

ode,
Beaucoup d'humour pour ce poème au thème original.C'est vrai que c'était pratique mais c'est devenu démodé.
Amitiés sincères

  Flora Lynn
Diablotin
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
4 poèmes Liste
9 commentaires
Membre depuis
13 mars
Dernière connexion
26 avril
  Publié: 5 avr à 02:25 Citer     Aller en bas de page

Je pensais à un texte sans" fondement", mais j'ai bien fait de mettre une pièce dans ces lavages automatiques !
cordialement
Robert

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
484 poèmes Liste
22879 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
1er juin
  Publié: 5 avr à 03:23
Modifié:  5 avr à 10:36 par ode3117
Citer     Aller en bas de page

Merci FLORA, on en revient bien souvent à ce qui est démodé, si c'est pratique, pourquoi pas.
Ce loufoque est là aussi pour faire sourire, on en a besoin.
Bises amicales FLORA;
Prends soin de toi et des tiens
ODE 31 - 17

Merci DIABLOTIN, pour le "fondement", j'apprécie toujours que l'on me renvoie la balle, quelle genre de pièce?
Bien amicalement ODE 31 - 17
Bienvenu parmi nous DIABLOTIN
Prends soin de toi et des tiens

  OM
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 239
Réponses: 13
Réponses uniques: 10
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,1617] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.