Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 276
Invisible : 0
Total : 279
· Fried · Aude Doiderose · Myo
13149 membres inscrits

Montréal: 31 mars 12:28:01
Paris: 31 mars 18:28:01
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes loufoques :: Dialogue Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
295 poèmes Liste
5361 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
31 mars
  Publié: 22 mars à 13:45
Modifié:  Avant-hier à 09:41 par In Poésie
Citer     Aller en bas de page

Comme tout à chacun, je suis confiné chez moi, et comme tout à chacun, naturellement, je suis inquiet pour ma santé. Sans être particulièrement hypocondriaque je reste, quand même, à l’écoute de mon corps.

L’écho de mon souffle me renvoie un drôle de dialogue. Je me concentre, augmente l’amplificateur de mon sonotone pour mieux percevoir ce curieux dialogue. Après réflexion, aucun doute, il me semble que deux bactéries discutent du Coronavirus. Un pneumocoque, et le bacille de Koch. Le vacarme qu’ils font dans ma caverne pulmonaire, me fait dire, qu’ils ne sont pas contents. Ils se plaignent de ce nouveau petit virus qui leur vole la vedette.

Koch, qui a eu son heure de gloire dans les siècles passés, n’a jamais digéré le BCG, « pas bon chic, bon genre » mais bacille Calmette et Guérin. Ces deux abrutis l’ont empêché de continuer à régner sur le bas monde. Bien sûr, il fit quelque incursion chez les nantis, mais trop bien nourris, il n’arrivait pas trop à les terrasser. Le pneumocoque l’approuvait bien que moins efficace que la tuberculose, ses pneumonies ont fait beaucoup de victimes surtout chez les enfants.

Aujourd’hui ce petit virus qui ne fait même pas partie de la grande famille bacillaire s’évertue à vouloir contaminer le monde entier, quel culot !

- Le pneumocoque - nous devons reconnaître, qu’il ne se débrouille pas trop mal…
- Koch jaloux – Moi aussi j’étais efficace !

- Peut-être, mais il est en train de réussir. D’un coup d'un seul, il va contaminer le monde entier…

- C’est juste il se débrouille bien, il contourne habilement les légions de globules blancs, il devrait conseiller les black blocks et les gilets jaunes contre les CRS…

- Il faut qu’il se magne à contaminer un maximum de personnes !

Leur contre-attaque s’organise. Nous, nous avons fini par être neutralisés par leurs maudits vaccins. Ils finiront bien par en trouver un…
Avec un rire de dépit ; Pour l’instant je leur conseille de mettre tous les chauves en quarantaine.

- Ah bon et pourquoi ?

- Parce que le chauve sourit ! Ah, ah…

- Ton humour à « deux morts », ne me fait pas rire, depuis quelques temps j’entrevoyais une nouvelle période bénie pour nous. Par les réseaux sociaux, la mode était en train de se répandre que les vaccins ne servaient à rien.
- Oui tu as raison, j’ai eu l’occasion de bavarder avec la rougeole, elle était heureuse comme tout, les parents ne faisaient plus vacciner leurs mouflets. Bingo ! Dernièrement, elle a fait un carton plein…

- Dommage, cet élan va être coupé, je me voyais bien reprendre du service, d’autant que les migrants qui débarquent en Europe beaucoup n’ont pas reçu le BCG. Une bonne épidémie de tuberculose ça me manque…

- Pas certain, après le coronavirus, ces prétentieux d’humains vont encore se croire invincibles, ils vont très vite oublier le confinement, une guerre n’a jamais empêché une autre guerre.

- Dis donc, pneumocoque, il me semble que le vieux qui nous loge, nous écoute…

- Ce n’est pas étonnant, « c’est un furieux de la vaccination », je n’ai jamais pu lui déclencher une pneumonie, il se fait vacciner contre moi et en plus contre la grippe. Un vieux têtu du siècle dernier mais comme dit la pub "je l’aurai".

  YD
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
212 poèmes Liste
11990 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
31 mars
  Publié: 22 mars à 15:48 Citer     Aller en bas de page

Ce "journal d'un corps" est excellent !

Tu m'as bien fait rire Yvon, merci pour ça

  ISABELLE
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
173 poèmes Liste
2386 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
31 mars
  Publié: 22 mars à 16:31 Citer     Aller en bas de page

Un dialogue de sourds ? Mon œil, le Saturnin, il entend ce qu'il veut... même les "petites voix internes" !

Heureusement que c'est pas moi qui l'ai écrit, tu serais fichu de m'appeler "Jeanne" au lieu de Lolotte !

Merci pour ce partage anti-morosité !



Mawr


  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
Chlamys


L'incertitude est l'essence-même de l'aventure amoureuse. Oscar Wilde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
57 poèmes Liste
941 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2017
Dernière connexion
30 mars
  Publié: 23 mars à 06:41 Citer     Aller en bas de page

Bien vu, Yvon !
Ah, le petit peuple microscopique, on lui prête bien des intentions ...

  Vint un temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore - Anaïs Nin
SHElene


"On ne peut voir la lumière sans l'ombre..."
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
132 poèmes Liste
1300 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2018
Dernière connexion
31 mars
  Publié: 24 mars à 07:44 Citer     Aller en bas de page

Tu as bien fait d'augmenter l'amplificateur de ton sonotone, croustillant ce dialogue intérieur

  SHElene
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
295 poèmes Liste
5361 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
31 mars
  Publié: 24 mars à 12:46 Citer     Aller en bas de page

Isabelle, Lolotte, Chlamys, SHElène

Le but était de vous faire sourire, si c'est atteint, je suis heureux.

Amitiés

Yvon

  YD
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
206 poèmes Liste
5371 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
31 mars
  Publié: Avant-hier à 09:42 Citer     Aller en bas de page

Ha ha ha ! L'ami Yvon tu m'as bien fait marrer. Merci.

L'humour au moins ne nous tuera pas, même si certains essaient de me faire mourir de rire. Mais je les ai au tournant, sans pour autant rire jaune.

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
295 poèmes Liste
5361 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
31 mars
  Publié: Hier à 10:51 Citer     Aller en bas de page

JB

Je suis content mon loufoque t'a plu

Amitiés
Yvon

  YD
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 134
Réponses: 7
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0330] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.