Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 337
Invisible : 0
Total : 338
Équipe de gestion
· Catwoman
13142 membres inscrits

Montréal: 29 mars 14:55:09
Paris: 29 mars 20:55:09
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes loufoques :: Bissextile Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
ori
Impossible d'afficher l'image
Mourir? C'est bien la dernière chose que je compte faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
71 poèmes Liste
942 commentaires
Membre depuis
24 août 2018
Dernière connexion
29 mars
  Publié: 2 mars à 01:54
Modifié:  2 mars à 01:59 par Maschoune
Citer     Aller en bas de page

Aujourd’hui fabuleux « My day »,
Aujourd’hui j’ai mes vingt-cinq ans,
Aujourd’hui je piste les fées,
Aujourd’hui je lâche les ans.

Aujourd’hui, enfin j’ai dix ans,
Aujourd’hui, quoi ! J’ai mille ans,
Aujourd’hui à pas très, très lent,
Aujourd’hui levé sans palan.

On a l’âge du cœur qu’on a,
On a l’âge que l’on a crû,
On a l’âge des petits pas,
On a l’âge qui a disparu.

Ce jour, celui de ma fête,
Ce jour au fond de ma tête,
Ce jour je ralentis le temps,
Ce jour l’attendre quatre ans !


P.S Je voulais publier cette poésie samedi mais étais à ma limite de publications, tant pis me rattrape aujourd'hui!

  Ori
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
471 poèmes Liste
22485 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
29 mars
  Publié: 2 mars à 11:34
Modifié:  2 mars à 11:35 par ode3117
Citer     Aller en bas de page

Tu t'es rattrapé et c'est tant mieux car j'ai apprécié ce loufoque.
C'est chouette de ne vieillir que de quatre en quatre ans.
Même si on a l'âge de ses artères, il est permis de rêver.
Un texte bien construit qui fait sourire.
Bien amicalement
ODE 31 - 17

  OM
ori
Impossible d'afficher l'image
Mourir? C'est bien la dernière chose que je compte faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
71 poèmes Liste
942 commentaires
Membre depuis
24 août 2018
Dernière connexion
29 mars
  Publié: 2 mars à 11:50 Citer     Aller en bas de page

Citation de ode3117
Tu t'es rattrapé et c'est tant mieux car j'ai apprécié ce loufoque.
C'est chouette de ne vieillir que de quatre en quatre ans.
Même si on a l'âge de ses artères, il est permis de rêver.
Un texte bien construit qui fait sourire.
Bien amicalement
ODE 31 - 17




Bonjour Ode 317,
Merci pour ce retour ou je sens le sourire que j'ai tenté de mettre dans ce texte.. Ouf j'ai l'air d'avoir réussi....
Bon c'est pas tout ça avec mes 25 ans ou j'ai mis mon déambulateur, me souviens plus
Amicalement
Philippe

  Ori
Rose-Amélie

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
12 poèmes Liste
1072 commentaires
Membre depuis
1er mars 2019
Dernière connexion
29 mars
  Publié: 2 mars à 17:35 Citer     Aller en bas de page

Je te souhaite d'avoir autant d'esprit dans quatre ans, et après!

Rose-Amélie

  🌷
ori
Impossible d'afficher l'image
Mourir? C'est bien la dernière chose que je compte faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
71 poèmes Liste
942 commentaires
Membre depuis
24 août 2018
Dernière connexion
29 mars
  Publié: 2 mars à 19:20 Citer     Aller en bas de page

Merci Rose-Amélie
Pas de souci je n'aurai que un an de plius ça va 26 ans.
Amicalement
Philippe

  Ori
Argynne Aphrodite Cet utilisateur est un membre privilège


Lorsqu'il est déjà bien trop tard pour dormir te kidnappe l'inspiration poétique. _Argynne
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
18 poèmes Liste
722 commentaires
Membre depuis
7 août 2019
Dernière connexion
29 mars
  Publié: 3 mars à 01:30
Modifié:  3 mars à 06:23 par Argynne Aphrodite
Citer     Aller en bas de page

Sans palan
Sans pas lents
Sans pâle an !
D'agripper une fée
Vous avez donc le temps !
Et de vous amuser
A l'âge que vous scied.

Je crois moi que vous avez
Les âges qui, aux circonstances vont
Mais que jamais vôtre jeunesse ne fond
Et que vos artères pulseront
Encore cent ans de passions !

Je ne me compte pas en années bissextiles
Préférant l'âge d'enlever mes textiles.



  Y A T'IL UN PASSAGE QUI VOUS A PIQUÉ AU COEUR ? ;-) Poètiquement vôtre, Argynne Aphrodite
Argynne Aphrodite Cet utilisateur est un membre privilège


Lorsqu'il est déjà bien trop tard pour dormir te kidnappe l'inspiration poétique. _Argynne
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
18 poèmes Liste
722 commentaires
Membre depuis
7 août 2019
Dernière connexion
29 mars
  Publié: 3 mars à 02:53
Modifié:  3 mars à 05:38 par Argynne Aphrodite
Citer     Aller en bas de page

Mon pique au cœur :
" On a l’âge du cœur qu’on a,
On a l’âge que l’on a crû,
On a l’âge des petits pas,
On a l’âge qui a disparu. "

L'humour saute aux yeux ici ! L' âge, abordé avec plaisanterie, une pointe de mots sucreries....

Dans 5 jours comme celui-ci, si je suis toujours là, je relirai votre poème 4 fois....... et pour presque reprendre Rose-Amélie "Je me souhaite d'avoir autant d'esprit dans quatre ans, et après!"

  Y A T'IL UN PASSAGE QUI VOUS A PIQUÉ AU COEUR ? ;-) Poètiquement vôtre, Argynne Aphrodite
ori
Impossible d'afficher l'image
Mourir? C'est bien la dernière chose que je compte faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
71 poèmes Liste
942 commentaires
Membre depuis
24 août 2018
Dernière connexion
29 mars
  Publié: 3 mars à 03:15
Modifié:  3 mars à 03:42 par In Poésie
Citer     Aller en bas de page

Citation de Argynne Aphrodite
Sans palan
Sans pas lents
Sans pâle an !
D'agripper une fée
Vous avez donc le temps !
Et de vous amuser
A l'âge que vous scied.

Je crois moi que vous avez
Les âges qui, aux circonstances vont
Mais que jamais vôtre jeunesse ne fond
Et que vos artères pulseront
Encore cent ans de passions !

Je ne me compte pas en bissextile
Préférant avoir l'âge d'enlever mes textiles.







Merci pour ce poétique retour Argynne,
Attention tout de même le froid domine,
Garder encore sur vous quelques jolis fils,
Que je vous ôterais d'un clignement de cil

  Ori
Argynne Aphrodite Cet utilisateur est un membre privilège


Lorsqu'il est déjà bien trop tard pour dormir te kidnappe l'inspiration poétique. _Argynne
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
18 poèmes Liste
722 commentaires
Membre depuis
7 août 2019
Dernière connexion
29 mars
  Publié: 3 mars à 04:49
Modifié:  3 mars à 06:24 par Argynne Aphrodite
Citer     Aller en bas de page

Citation de ori

Citation de Argynne Aphrodite
Sans palan
Sans pas lents
Sans pâle an !
D'agripper une fée
Vous avez donc le temps !
Et de vous amuser
A l'âge que vous scied.

Je crois moi que vous avez
Les âges qui, aux circonstances vont
Mais que jamais vôtre jeunesse ne fond
Et que vos artères pulseront
Encore cent ans de passions !

Je ne me compte pas en années bissextiles
Préférant l'âge d'enlever mes textiles.







Merci pour ce poétique retour Argynne,
Attention tout de même le froid domine,
Garder encore sur vous quelques jolis fils,
Que je vous ôterais d'un clignement de cil




Printemps sonnera sonnet écrit sous vrille
Orithye je ne suis pas, je grimpe en l'air !
Entons bourgeons et sève quitte la terre
L'Argynne en cocon de ce cil vacille !

  Y A T'IL UN PASSAGE QUI VOUS A PIQUÉ AU COEUR ? ;-) Poètiquement vôtre, Argynne Aphrodite
ori
Impossible d'afficher l'image
Mourir? C'est bien la dernière chose que je compte faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
71 poèmes Liste
942 commentaires
Membre depuis
24 août 2018
Dernière connexion
29 mars
  Publié: 3 mars à 05:46 Citer     Aller en bas de page

Citation de Argynne Aphrodite

Citation de ori

Citation de Argynne Aphrodite
Sans palan
Sans pas lents
Sans pâle an !
D'agripper une fée
Vous avez donc le temps !
Et de vous amuser
A l'âge que vous scied.

Je crois moi que vous avez
Les âges qui, aux circonstances vont
Mais que jamais vôtre jeunesse ne fond
Et que vos artères pulseront
Encore cent ans de passions !

Je ne me compte pas en bissextile
Préférant avoir l'âge d'enlever mes textiles.







Merci pour ce poétique retour Argynne,
Attention tout de même le froid domine,
Garder encore sur vous quelques jolis fils,
Que je vous ôterais d'un clignement de cil




Printemps sonnera sonnet écrit sous vrille
Orithye je ne suis pas, je grimpe en l'air !
Entons bourgeons et sève quitte la terre
L'Argynne en cocon de ce cil vacille !




Pas Oritye, tout de même Amazone,
Qui sait éveiller et greffer sur mes zones,
La moelle de Borée qui d'un souffle du Nord,
Vous envole au loin dans ces deux bras si fort.

  Ori
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
471 poèmes Liste
22485 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
29 mars
  Publié: 3 mars à 10:08 Citer     Aller en bas de page

Ori, dommage pour beaucoup, que l'on ne puisse pas faire des déambulateurs électriques, comme les trottinettes.
Une pointe d'humour supplémentaire, mais plus sérieusement pour en arriver là, le plus tard possible.
Bien amicalement ODE 31 - 17

  OM
ori
Impossible d'afficher l'image
Mourir? C'est bien la dernière chose que je compte faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
71 poèmes Liste
942 commentaires
Membre depuis
24 août 2018
Dernière connexion
29 mars
  Publié: 3 mars à 11:34 Citer     Aller en bas de page

Citation de ode3117
Ori, dommage pour beaucoup, que l'on ne puisse pas faire des déambulateurs électriques, comme les trottinettes.
Une pointe d'humour supplémentaire, mais plus sérieusement pour en arriver là, le plus tard possible.
Bien amicalement ODE 31 - 17



Ou mieux encore des sacs à dos rétro-fusée qui permettent de flotter au-dessus du sol, un avant gout de paradis Lol

  Ori
Chlamys


L'incertitude est l'essence-même de l'aventure amoureuse. Oscar Wilde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
57 poèmes Liste
924 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2017
Dernière connexion
28 mars
  Publié: 3 mars à 12:58 Citer     Aller en bas de page

Bien vu, Ori, joli !

  Vint un temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore - Anaïs Nin
ori
Impossible d'afficher l'image
Mourir? C'est bien la dernière chose que je compte faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
71 poèmes Liste
942 commentaires
Membre depuis
24 août 2018
Dernière connexion
29 mars
  Publié: 4 mars à 01:34 Citer     Aller en bas de page

Merci beaucoup Chlamys
Amicalement
Philippe

  Ori
Argynne Aphrodite Cet utilisateur est un membre privilège


Lorsqu'il est déjà bien trop tard pour dormir te kidnappe l'inspiration poétique. _Argynne
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
18 poèmes Liste
722 commentaires
Membre depuis
7 août 2019
Dernière connexion
29 mars
  Publié: 4 mars à 05:37 Citer     Aller en bas de page

Citation de ori

Citation de ode3117
Ori, dommage pour beaucoup, que l'on ne puisse pas faire des déambulateurs électriques, comme les trottinettes.
Une pointe d'humour supplémentaire, mais plus sérieusement pour en arriver là, le plus tard possible.
Bien amicalement ODE 31 - 17



Ou mieux encore des sacs à dos rétro-fusée qui permettent de flotter au-dessus du sol, un avant gout de paradis Lol




  Y A T'IL UN PASSAGE QUI VOUS A PIQUÉ AU COEUR ? ;-) Poètiquement vôtre, Argynne Aphrodite
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 190
Réponses: 14
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0386] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.