Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 5
Invités : 272
Invisible : 0
Total : 277
· doux18 · Nicolas L · ori · KiMiNiE
Équipe de gestion
· Maschoune
13142 membres inscrits

Montréal: 29 mars 14:20:47
Paris: 29 mars 20:20:47
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Poèmes loufoques :: jeu de doigts Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Captain Cap


l'Eternité, c'est bien plus long que "ça"...! 4 fois plus long.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
11 poèmes Liste
95 commentaires
Membre depuis
12 mars 2018
Dernière connexion
19 février
  Publié: 19 févr à 16:45
Modifié:  20 févr à 11:19 par Maschoune
Citer     Aller en bas de page

Jeu de doigts


Petit doigt est tombé dans l’oreille d’un sourd,
heureusement pour lui, il n’était pas muet
et s’en est bien sorti en hurlant au secours

P’tit index pour demain révisait sa leçon,
son bout suivant avec la plus grande attention,
cent fois pointa les lignes du cahier d’brouillon.
Ce n’était rien moins que cette récitation

Petit doigt grappillait dans un gros trou de nez
Il y trouva un loup qu’il eut voulu rouler
Mais le noir garou de rage devint rouge
Il l’avala cul-sec tel le chaperon rouge.

Auriculaire (de rien, merci) ! ramonait un conduit
Il y cherchait son grand frère l’annulaire (de rien, merci !)
(de rien, merci ! Tiens voilà bien un tic de famille)
Mais le p’tit doigt de voie en voie s’était perdu,
Et l’oreille se fit tirer, bien entendu.

Petit doigt dans un œil était fort déprimé
De beaucoup d’illusions il s’était bercé
Le bon docteur Mahousse l’a très vite alité
Pour qu’enfin il recouvre sa vitalité.

Des nouvelles de p‘tit doigt bientôt j’vous donnerai.
Inquiet, comme la Vénus, les bras m’en sont tombés.
Et j’ai bien peur au vu de cette position
de l’retrouver sur la couture du pantalon

Quant au majeur, au nœud d’un mouchoir oublié,
Il s’était endormi dans les bras d’une poupée.

Ces racontars, z’êtes pas obligés d’y croire
Tout ce qui est écrit, c’est p’tit doigt qui m’l’a dit.

Cette histoire-là, n’a pas bruyante chute,
Il ne tiendra qu’à vous, en me faisant la moue
Puis y barrant l’index… de l’avoir… votre chuuut.!

Cap







  hissez haut...!
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
212 poèmes Liste
11986 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
29 mars
  Publié: 20 févr à 11:19 Citer     Aller en bas de page

Un loufoque savoureux

Merci à toi !

  ISABELLE
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
107 poèmes Liste
5301 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
28 mars
  Publié: 21 févr à 05:05
Modifié:  21 févr à 05:06 par Lacase
Citer     Aller en bas de page

Sympathique salade de doigts... Mais où est le pouce?
C'est bon je viens de le mettre

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
471 poèmes Liste
22485 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
29 mars
  Publié: 21 févr à 10:15 Citer     Aller en bas de page

Aucune pensée n'a filé entre tes doigts, du doigté dans la perfection de cet écrit, peut être as tu dit "pouce" étant épuisé, mais LACASE a su trouver la solution.
Bien amicalement ODE 31 - 17

  OM
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 202
Réponses: 3
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0202] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.