Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 416
Invisible : 0
Total : 419
· DeviousF · Soliste · Pyerre
13155 membres inscrits

Montréal: 26 févr 10:49:23
Paris: 26 févr 16:49:23
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes loufoques :: Les dessous sous les vers Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Miette Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
68 poèmes Liste
886 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2018
Dernière connexion
12 janvier
  Publié: 23 déc 2019 à 13:55
Modifié:  27 déc 2019 à 18:14 par Miette
Citer     Aller en bas de page

Ô toi délicieuse mignonnette !
Viens dans mon lit de grand poète,
ma tête est blanche mais j'ai queue verte !
Oh pardon ! Ma langue a fourché...

Les mouches s'attrapent pas au vinaigre.
Je voulais dire sois mon maître,
je serai dévoué à tes atours
tant que te seront doux les jours

Tant que durera ta jeunesse
tu peux compter sur mes caresses
Tant que tes seins seront petits oiseaux
tu seras ma loi et mon credo

La nature, dans ses largesses,
ne cesse de nous indiquer,
que les contraires se complètent.
Et c'est bien grande félicité,
de suivre de son cœur les promesses

Du coup j'aimerais bien engager,
avec toi ma jolie déesse,
une série de pas de deux
qui nous mèneraient jusqu'aux cieux

Mon demi-siècle et ta vingtaine
c'est vraiment une bien belle aubaine
Je te dédierai des poèmes
et cela, belle, n'est-ce pas l'éden ?

Grâce à moi et mon grand talent
ta beauté transcendera le temps
Une jolie miette d’éternité
que j' t'aurai ainsi accordée

Je serai Vent sur tes collines
Brume à tes mers opalines
Lave qui dévale tes flancs
La sève de ton firmament

Sois le coussin de mes rêveries
l’écrin de tout c'qui me réjouit
Certes je suis un peu décati,
mais avouez que c'est bien dit !

J'veux me sentir vivant encor
par la magie de ton aurore,
car si la gloire est belle maîtresse,
trop éthérée est son ivresse

Ô mon aimée vous êtes trop belle !
Tu es vraiment une douce abeille
Je bois le miel, tu es ma reine
et s'ensommeillent mes grandes peines

Ma jolie fleur, mon hirondelle,
à la gloire de l'amour charnel
laisse-moi tisser une ritournelle
car tes ambitions sont bien vaines

Écoute ! Sombre et désespéré,
le chant des années qui succombent.
A elles se plient nos volontés
et elles nous mènent tous à la tombe

La beauté est si éphémère
qu'il te faut bien en profiter
un jour c'est sûr, tu vas faner
tout cela ne saurait durer

Donc il nous faut dès à présent
bien nous aimer, c'est le secret
et de tes fleurs juste écloses
laisse-moi m'enivrer du rose

Je suis poète et goujat
mais certainement pas idiot
Tu n'liras donc pas sous mes mots
que ma flamme un jour s’éteindra

Moi je préfère te raconter
que le temps aux chairs est cruel,
mais qu`l’Amour, lui, est éternel...
Cette leçon vaut bien un baiser !

 
Chlamys


L'incertitude est l'essence-même de l'aventure amoureuse. Oscar Wilde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
55 poèmes Liste
844 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2017
Dernière connexion
25 février
  Publié: 27 déc 2019 à 07:49 Citer     Aller en bas de page

Le corbeau et le renard revisité ...
J'aime beaucoup !

  Vint un temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore - Anaïs Nin
Miette Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
68 poèmes Liste
886 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2018
Dernière connexion
12 janvier
  Publié: 27 déc 2019 à 18:32 Citer     Aller en bas de page

Merci bcp Chlamys de votre arrêt sous mes mots En fait je pensais bcp à Ronsard, et un peu à Hugo en écrivant ces mots ^^ Mais comparer ce texte à La Fontaine, merci bcp... j'aime bcp bcp son oeuvre, et apprécie son importance, entre autres, pour la connaissance des écrits d’Ésope !
Au plaisir de vs lire,

 
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
151 poèmes Liste
4276 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
26 février
  Publié: 10 jan à 04:20 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Miette,
Je n'avais pas lu ce loufoque qui m'a bien réjoui...Effectivement on pense à Ronsard et à Hélène de Surgères. Des amours d'automne…

Amitiés
jlouis

  Poésie, la vie entière
Miette Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
68 poèmes Liste
886 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2018
Dernière connexion
12 janvier
  Publié: 10 jan à 16:43
Modifié:  10 jan à 16:47 par Miette
Citer     Aller en bas de page

Hélène de Surgères connais pas mais je regarde ! Merci de votre passage J-Louis A bientôt, au fils des mots !

loooolll j'ai regardé ! La culture, vieillir, toussa... j'avais total oublié son nom, même si j'avais bien l'histoire en tête... loool ;-)))

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 234
Réponses: 4
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0319] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.