Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 759
Invisible : 0
Total : 761
· ori
Équipe de gestion
· Maschoune
13151 membres inscrits

Montréal: 25 févr 01:19:55
Paris: 25 févr 07:19:55
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes loufoques :: Le merle combattant Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Flora Lynn


Aspirer à la clarté du jour à naître, Tendre vers la beauté absolue en l'être
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
62 poèmes Liste
1067 commentaires
Membre depuis
10 février 2017
Dernière connexion
25 février
  Publié: 22 déc 2019 à 12:05
Modifié:  22 déc 2019 à 14:27 par Catwoman
Citer     Aller en bas de page

Le merle combattant.




Un merle à l’affût dans un jardin, vit un grand miroir
Déposé près d’un hangar, provisoirement
Avant que quelqu’un ne le jette au dépotoir.
L’objet lui parut si insolite, qu’il se planta devant
Mais aussitôt il fut assailli d’une colère noire
Car à l’intérieur du miroir
Un autre merle le regardait d’un air de conquérant
Comme s’il voulait lui voler son territoire.
Il était pourtant en ce lieu depuis fort longtemps
De son espèce, le seul résident.
Il décida de déclarer la guerre à cet usurpateur.
Quelques coups de bec suffiraient à lui faire peur !
Il frappa dans le miroir violemment
Mais l’autre s’y mit aussi avec le même acharnement.
Pourtant ses coups ne causaient pas de douleur.
Il se dit qu’il l’aurait vite vaincu car de ce fait il était le meilleur.
Mais son adversaire semblait aussi avoir une bonne armure,
Du courage sans mesure et de la carrure.
Ainsi le combat se prolongea plusieurs heures.
Mais si l’ennemi semblait invincible pour son congénère
Il ne l’était pas pour un petit enfant
Qui en lançant une grosse pierre
Brisa en mille éclats, le miroir
Et en même temps, le supermerle combattant.
Le merle survivant s’envola avec un cri de victoire
Mais il ne savait pas qu’il avait détruit son semblable, son frère,
Un autre soi-même
Et qu’il aurait mieux valu qu’il l’aime.






.

  Flora Lynn
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
161 poèmes Liste
2231 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
24 février
  Publié: 22 déc 2019 à 14:44 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Flora Lynn

C'est bien plus qu'une "histoire de merle combattant" que tu nous racontes là ! Il y a une belle morale et leçon à en tirer...

Cet amour rédempteur est malheureusement incompris par trop de personnes ici bas...

" Mais il ne savait pas qu'il avait détruit son semblable, son frère,
Un autre soi-même
Et qu'il aurait mieux valu qu'il l'aime."

La vérité et le salut de notre monde qui part à la dérive se trouvent là !

Merci pour ce beau partage qui encore une fois "éclaire" sur la conduite que nous devrions avoir les uns vis à vis des autres. Tu amènes toujours ce rayon positif que j'aime tant ...



Mawr

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
273 poèmes Liste
9089 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
24 février
  Publié: 23 déc 2019 à 03:24 Citer     Aller en bas de page

- ce merle ôta son gilet jaune, le rond point lui ayant été retiré.
- pourquoi ses pensées se laissèrent en quais de TGV médiatisés.
- les ligne rurales attendant les ouvertures aux réseaux européens
"à vouloir se croire être le vrai merle, les réalités d'imageries disparaissent.
et les richesses de nos anciens aussi."
- quels rapports avec nos présents ?
- la pierre venait-elle d'un animateur de manifs en noir ?

 
SHElene


"On ne peut voir la lumière sans l'ombre..."
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
122 poèmes Liste
1208 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2018
Dernière connexion
24 février
  Publié: 23 déc 2019 à 14:08 Citer     Aller en bas de page

7ans de malheur pour le merle?
C'est bien vu, j'ai observé cette scène souvent au printemps,mais ce sont des mésanges qui s'acharnaient sur les rétroviseurs de ma voiture;
Quant aux merles, ils ne rigolent effectivement pas avec la notion de territoire, chaque couple défendait bec (et ongles) sa bande de territoire dans le jardin.
Donc pas si loufoque que ça

  SHElene
Chlamys


L'incertitude est l'essence-même de l'aventure amoureuse. Oscar Wilde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
54 poèmes Liste
834 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2017
Dernière connexion
22 janvier
  Publié: 27 déc 2019 à 16:05 Citer     Aller en bas de page

Une histoire bien menée en forme de fable, avec une fin habile.

  Vint un temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore - Anaïs Nin
Flora Lynn


Aspirer à la clarté du jour à naître, Tendre vers la beauté absolue en l'être
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
62 poèmes Liste
1067 commentaires
Membre depuis
10 février 2017
Dernière connexion
25 février
  Publié: 27 déc 2019 à 19:22 Citer     Aller en bas de page

Merci Mawringhepour votre beau commentaire.Je suis contente que vous soyez intéressée par la morale de ma fable qui fait référence aux conflits qui déchirent l'humanité alors qu'il suffirait d'appliquer le simple principe de ne pas faire aux autres ce que l'on ne souhaite pas pour soi même et ils seraient évités.Savoir mettre en pratique l'amour du prochain rendrait aussi le monde meilleur, comme vous le dites d'une si belle manière.Encore merci d'apprécier le côté positif de mes poèmes.
Amitiés sincères

Merci samamusemon poème par sa morale, proteste contre la violence dans le monde mais n'a pas de rapport direct avec la politique.
Amitiés sincères

Merci SHElenec'est vrai que mon poème n'est pas seulement loufoque mais il y a quelque chose de comique dans l'attitude du merle qui se bat contre son propre reflet sans s'en rendre compte.
Amitiés sincères

Merci Chlamysje suis contente que vous appréciez l'histoire de mon poème et sa conclusion.
Amitiés sincères

  Flora Lynn
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
117 poèmes Liste
3468 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
29 janvier
  Publié: 14 jan à 10:20 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Flora Lynn,

Un poème classé dans "loufoque" mais qui pourrait aussi être classé dans "philosophique" :

combat contre soi-même (sans savoir que l'adversaire est finalement soi-même).

J'ai été impressionné quand le miroir s'est brisé, sous la pierre lancée par le gamin.

Cela a mis un terme à ce combat insensé, qui ne pouvait pas finir, et qui aurait épuisé le merle…

J'ai adoré votre poème.

Amitiés

  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
Xenia

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
109 poèmes Liste
1852 commentaires
Membre depuis
13 mai 2013
Dernière connexion
23 février
  Publié: 15 jan à 04:37 Citer     Aller en bas de page

bonjour, vraiment j'aime beaucoup, c'est très bien raconté et je me suis fait mon petit film
merci
Amitiés

  Critiques acceptées
Flora Lynn


Aspirer à la clarté du jour à naître, Tendre vers la beauté absolue en l'être
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
62 poèmes Liste
1067 commentaires
Membre depuis
10 février 2017
Dernière connexion
25 février
  Publié: 24 jan à 20:40
Modifié:  24 jan à 20:45 par Flora Lynn
Citer     Aller en bas de page

Merci Le Poète Masqué de trouver de la philosophie dans mon poème.En effet, être dressé contre soi même c'est aussi être dressé contre ceux qui nous ressemblent, les autres humains et ce combat du merle imite tous ceux qui ont lieu quotidiennement dans des guerres absurdes.Il vaut mieux briser le miroir car ce geste de l'enfant, symbolise la paix enfin retrouvée.
Je suis contente que vous avez apprécié mon poème et votre commentaire est riche en réflexions.
Amitiés sincères

Merci Xeniad'aimer ma narration dans ce poème.C'est vrai qu'il est très visuel et on peut facilement se représenter les scènes.
Amitiés sincères

  Flora Lynn
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 246
Réponses: 8
Réponses uniques: 7
Listes: 1 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0484] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.