Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 39
Invisible : 0
Total : 42
· Adria d'Orances · emy999 · ori
13123 membres inscrits

Montréal: 16 juin 03:10:30
Paris: 16 juin 09:10:30
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes loufoques :: Spermatozoïdement vôtre Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
235 poèmes Liste
4219 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
16 juin
  Publié: 16 févr à 13:35 Citer     Aller en bas de page

 
Spermatozoïdement vôtre

Avec une pensée pour tous ceux qui perdus en chemin ne sont jamais arrivés.


Les gouttes de la pluie sur la vitre du train
Font un fier défilé de spermatozoïdes,
Qui flagellent en rythme, en chœur bizarroïde
Aérodynamique, en un flou souverain.

Ah ! la belle pagaille, — et je ris d’un tel grain,
Qui, semblable, un beau jour, vers un but ovoïde,
M’a sorti du néant par sa sinusoïde
Gynécodynamique, conduite avec entrain.

Ce vibrion malin, grand vainqueur de la course,
M’est chair. — Ô seul élu du creuset d’une bourse,
Souvent je pense à toi, à ta geste inconnue,

Fruit du vaste hasard qui féconde et qui donne,
À l’orée de la vie le souffle à l’être à nu,
Comme gouttes de pluie sur une vitre sonnent.

Gerstheim, le 17 juin 2007



  La vie commence à chaque instant.
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administrateur

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
410 poèmes Liste
13101 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
16 juin
  Publié: 16 févr à 15:40
Modifié:  16 févr à 15:53 par Adamantine
Citer     Aller en bas de page

J'ai tout simplement adoré ! Je me demande souvent quelle a été la destinée des milliards de spermatozoïdes que j'ai rencontrés dans ma courte vie
Les bourses ou la vie... What else ?

 
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
148 poèmes Liste
4177 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
14 juin
  Publié: 16 févr à 16:09 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Jean-Baptiste,

Ce subtil panégyrique mérite que l'on s'en approche avec tous les égards.

Amitiés
jlouis

  Poésie, la vie entière
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
733 poèmes Liste
21714 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
15 juin
  Publié: 16 févr à 16:24 Citer     Aller en bas de page

Belle trouvaille, issue de l'observation et transformée en métaphore in petto. Chapeau !

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14959 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
14 juin
  Publié: 16 févr à 16:43 Citer     Aller en bas de page


Bonsoir Jean-Baptiste,

Magnifique poésie pleine d'humour !



Belle soirée !
Mes amitiés
Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
235 poèmes Liste
4219 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
16 juin
  Publié: 17 févr à 01:31 Citer     Aller en bas de page

@ Adamantine, Jean-Louis, Aude Doiderose et Sybilla, merci d'avoir assisté à cette flagellation bizarroïde.

Adamantine, oui, des milliards, fastoche ! C'est pour cette raison que j'ai eu cette pensée pour eux.

Jean-Louis, merci pour ce petit voyage en Grèce. Il en est ainsi chaque fois que je vois un beau mot bien grec. Panégyrique... m'amène à Πανηγύρι (paniyiri) fête et louanges à un saint ou une sainte, une grande fête pendant laquelle les villageois invitent à prier, chanter... puis à la fin, manger, boire et... chanter encore, en moins religieux. C'est l'âme grecque qui prend vie dans ce mot. Quelle belle langue, belle à pleurer, dont chaque mot est une peinture ; hélas je n'en aurai jamais la connaissance d'un locuteur natif. Merci pour le voyage gratos.

Aude Doiderose, merci, un chapeau est bien utile pour sortir couvert...

Sybilla, quelle fidélité ! Merci.

Bizzz, JB

  La vie commence à chaque instant.
SHElene


"On ne peut voir la lumière sans l'ombre..."
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
57 poèmes Liste
601 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2018
Dernière connexion
15 juin
  Publié: 17 févr à 03:32 Citer     Aller en bas de page

Un jour de pluie, je prendrai le train, pour sourire encore de ce poème gynécodynamique.

  SHElene
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
235 poèmes Liste
4219 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
16 juin
  Publié: 17 févr à 03:49
Modifié:  17 févr à 03:50 par In Poésie
Citer     Aller en bas de page

@ SHElene, merci.

Et moi je dirai "Merci d'avoir choisi nos lignes !"
Ceci dit, le même phénomène est observable en auto.

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
82 poèmes Liste
1344 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
15 juin
  Publié: 17 févr à 08:14 Citer     Aller en bas de page

JBGynécodynamiquement parlant serais-tu quelque peu tracassé ? Où te recyclerais-tu dans la médecine art due ? Après Maîtresse qui nous dévoilait bien des choses intimes nous voilà dans les spermatozoïdes... C'est quoi le prochain ?
Bon ton champion qui avec sa flagelle t'a amené au but savait qu'il fallait absolument qu'il gagne... te rends-tu compte de ce que nous aurions raté !
Avec toi, célébrons donc ce grand vainqueur
Tiens, je ne verrai plus les gouttes de pluie de la même manière !!!

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
437 poèmes Liste
21673 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
14 juin
  Publié: 17 févr à 12:06 Citer     Aller en bas de page

Superbement loufoque...Ce sont les gynécologues qui vont étudier cette nouvelle méthode, cette façon de voir.
J'imagine dans une manif, les spermatozoïdes défiler.
Et même comme pour le jeu de dames, un jeu spermatozoïdes - ovules. ( jeu d'échecs )
Bises ODE 31 - 17

  OM
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
235 poèmes Liste
4219 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
16 juin
  Publié: 17 févr à 12:16 Citer     Aller en bas de page

@ Drôle d'oiseau, Mawringhe, ode3117, merci.

Drôle d'oiseau, merci, ça me touche.

Mawringhe... le prochain, caca-boudin je pense. Tu as vu, la poésie a le pouvoir de faire changer la vision des choses. C'est top , non ?

ode, toi, tu as une belle imagination. je suis battu à plate couture !

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
82 poèmes Liste
1344 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
15 juin
  Publié: 17 févr à 14:48
Modifié:  17 févr à 14:50 par Mawringhe
Citer     Aller en bas de page

Très cher ami... mais oh mon Dieu comme tu me connais bien !!! C'est ce que j'ai pensé mais n'ai osé l'écrire
Allez, j'attends ceci avec impatience... pour avoir encore une nouvelle vision de cette histoire" caca-charcutaillesque" Trouve le donc celui la dans le dico! La poésie mène à tout, vraiment

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
Pichardin
Impossible d'afficher l'image
Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
348 poèmes Liste
3614 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
15 juin
  Publié: 18 févr à 01:48 Citer     Aller en bas de page

Bonjour JB;
merci pour ce sourire matinal.
Nous tous présent sur cette terre, on peut quand même se vanter d'être arrivé premier au moins une fois dans notre vie.
Amicalement
Pichardin

  Pichardin
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
235 poèmes Liste
4219 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
16 juin
  Publié: 20 févr à 04:27 Citer     Aller en bas de page

@ Mawr et Pichardin, merci.

Mawr, ben oui, on peut faire poésie de tout bois.

Pichardin... oui, et pense à tous ceux dévoyés, qui les jours de travaux, quand on repeignait la sale de jeu se sont retrouvé dans la merde. Nous pouvons nous glorifier, même si nous y sommes pour très peu, de ce premier chemin parcouru sans embûches.

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 362
Réponses: 13
Réponses uniques: 9
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0358] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.