Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 5
Invités : 76
Invisible : 1
Total : 82
· Jean-Louis · ❀ninette1952 · actuaire · Éclat de Lune · Cléo
13097 membres inscrits

Montréal: 25 mars 14:24:12
Paris: 25 mars 19:24:12
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes loufoques :: In Popo Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Chara... bia
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
55 commentaires
Membre depuis
3 février 2018
Dernière connexion
7 mars
  Publié: 13 jan à 15:01
Modifié:  13 jan à 16:34 par Chara... bia
Citer     Aller en bas de page

J'ai mis le temps, mais je n'ai pas oublié le sujet



"In Popo", quelle drôle et curieuse apparition
Au sein d'un commentaire,
À l'aube d'une histoire demandant l'extraction
Des doigts de son derrière.
Prendre en mains son devant (ses couilles ou son destin),
Piloter le vaisseau pour fendre les demains.

Un an plus tôt, l'esprit contraint mais plein d'envies
- Il faut le dire, j'en avais plein le cul -
Je croise un petit vieux entre deux rues.
Le vieillard, empreint d'évidences, me dit ceci:

"Libère-toi les mimines,
même si ça sent mauvais
Effluves et colombine
T'auras qu'à t'les laver"

L'image, peu ragoûtante, tuait dans l'œuf mes projets.
'préfère les laisser dans la merde, plutôt qu' m'y confronter.

Puis le vieil homme poursuit:
"Si tu veux avancer, c'est toujours mieux debout,
Mais savoir se poser sera, là, grand atout
Tu en con viendras, j'espère :
C'est plus commode de s'asseoir, sans rien dans l'arrière."

Hum... 'faut reconnaître les paroles des sages.
Encore en visualisation, me voilà convaincue.
Bientôt, je pourrai tenir ma longue vue,
Mes deux pinces en mesure de viser d'aut' rivages

Laisser m'apparaître l'horizon encore occulte,
Faisant de cet instant un moment vrai et culte.
Faut se donner la chance de bâtir un château,
Ce serait vraiment trop con de l'avoir in popo.

  Plus vieille que ma grand-mère, moins sage que mes enfants
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser ! (photo d'un poème d'Apollinaire, Tout terriblement)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
204 poèmes Liste
3533 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
25 mars
  Publié: 13 jan à 15:33 Citer     Aller en bas de page

Ha ha ha ! Chara...bia porte bien son nom !

Mais tu vas d'autant plus te marrer, qu'il y a quelques années, lors de ma première vie sur LPDP, certains m'avaient donné du In Popo comme surnom.

Je ne me sens, évidemment, aucunement visé ici.

Mais je croyais que tu avais déjà fait un déjanté...

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
Chara... bia
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
55 commentaires
Membre depuis
3 février 2018
Dernière connexion
7 mars
  Publié: 13 jan à 15:40 Citer     Aller en bas de page

Et tu as raison de ne pas te sentir viser.
In the popot, c'était le prétexte.
Aaah ça m'amuse !
Dommage que "déjanté" termine aujourd'hui... 😁

  Plus vieille que ma grand-mère, moins sage que mes enfants
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser ! (photo d'un poème d'Apollinaire, Tout terriblement)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
204 poèmes Liste
3533 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
25 mars
  Publié: 13 jan à 15:57 Citer     Aller en bas de page

Je sens que samamuse ne va pas tarder à débarquer...

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
14071 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
24 mars
  Publié: 13 jan à 16:27 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir Chara... bia,

Très belle poésie pleine d'humour !



Bonne soirée !
Mes amitiés
Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
Chara... bia
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
55 commentaires
Membre depuis
3 février 2018
Dernière connexion
7 mars
  Publié: 13 jan à 16:39 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Sybilla.
Merci pour votre message, ravie qu'elle vous plaise.
Belle soirée à vous aussi ☺️

  Plus vieille que ma grand-mère, moins sage que mes enfants
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
227 poèmes Liste
7763 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
25 mars
  Publié: 14 jan à 02:39 Citer     Aller en bas de page

bonjour à vous 3 Sybilla, Chara... bia, In Poésie.
en lisant ce texte je me suis crue dans une école de bouts langés.
devoir, faire un effort. pour se sortir du pétrin.
"In Popo", quelle drôle et curieuse apparition
Au sein d'un commentaire,
À l'aube d'une histoire demandant l'extraction
Des doigts de son derrière.
Il faut le dire, j'en avais plein le cul -
"Libère-toi les mimines,
même si ça sent mauvais
Effluves et colombine
T'auras qu'à t'les laver"
en vieux coq gaulois, sur mon tas de fumier,
de ça ma muse y voit, des regards décalés.
à la première lecture, je fus surpris.
à la seconde lecture, j'ai mieux compris.

alors j'ai traversé la rue,
pour écrire ce qui est lu.

 
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
197 poèmes Liste
10760 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
25 mars
  Publié: 14 jan à 07:14 Citer     Aller en bas de page

Citation de In Poésie
Je sens que samamuse ne va pas tarder à débarquer...

Bizzz JB



Hihihi ... Bien vu

  ISABELLE
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser ! (photo d'un poème d'Apollinaire, Tout terriblement)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
204 poèmes Liste
3533 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
25 mars
  Publié: 14 jan à 15:25 Citer     Aller en bas de page

Citation de Maschoune

Citation de In Poésie
Je sens que samamuse ne va pas tarder à débarquer...

Bizzz JB



Hihihi ... Bien vu



Comme on connait ses saints... tu connais le dicton Maschoune.

Autre version, appropriée au contexte. Tu te mets le doigt au derche, tu le lèves en l'air et tu sens d'où vient le vent (si je peux m'exprimer ainsi). Là, ça venait de l'ouest, même si le texte vient de l'Est... d'une personne leste d'esprit.

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
Chara... bia
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
55 commentaires
Membre depuis
3 février 2018
Dernière connexion
7 mars
  Publié: 14 jan à 15:42 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir,

En effet, Maschoune, JB a vu juste.

Merci beaucoup Samamuse. Si ce n'est que les bouts langés sont donc propres

Dans la rue, sur les capots potins et mots à clabauder,
Coco rit qu'au nez des gens tombés dans son fumier.

La Gaule perchée, ergot surdimensionné ?
Absolument pas.. Mais coq, qui êtes-vous ?
Cherchant à comprendre des propos un peu fous
Et cette rue, merci de l'avoir traversée

  Plus vieille que ma grand-mère, moins sage que mes enfants
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser ! (photo d'un poème d'Apollinaire, Tout terriblement)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
204 poèmes Liste
3533 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
25 mars
  Publié: 15 jan à 05:38 Citer     Aller en bas de page

Citation de Chara... bia

Et cette rue, merci de l'avoir traversée



samamuse cherche du... bout l'eau ?

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
Chara... bia
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
55 commentaires
Membre depuis
3 février 2018
Dernière connexion
7 mars
  Publié: 15 jan à 05:49 Citer     Aller en bas de page

Citation de In Poésie

Citation de Maschoune

Citation de In Poésie
Je sens que samamuse ne va pas tarder à débarquer...

Bizzz JB



Hihihi ... Bien vu



Comme on connait ses saints... tu connais le dicton Maschoune.

Autre version, appropriée au contexte. Tu te mets le doigt au derche, tu le lèves en l'air et tu sens d'où vient le vent (si je peux m'exprimer ainsi). Là, ça venait de l'ouest, même si le texte vient de l'Est... d'une personne leste d'esprit.

Bizzz JB



Je n'avais pas vu ce message ! Du coup mon "JB a vu juste" fait très prétentieux mdr
Merci beaucoup 🙏🏼☺️

  Plus vieille que ma grand-mère, moins sage que mes enfants
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
227 poèmes Liste
7763 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
25 mars
  Publié: 16 jan à 04:25 Citer     Aller en bas de page

je suis comme les cuisses d'une demi grenouille, si tu envois du jus, (de l'excitation), je réagit.
bout (de bouillir) l'haut (pour la partie pensante), à cause de mon écorce de chef, comme l'enraciné qu'est le boulot, (par à bouloter) ou alors les gastronomies de virtualités (personne ne veut des 3 jeux de mots qui s'y cache ?), peuvent créer des mangeurs de disponibilités, avec des yeux plus gros que le ventre.
comme le dit le poisson, il ne faut pas trop m'asticoter, j'ai par l'âme son, une facilité pour changer d'univers.

 
Chara... bia
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
55 commentaires
Membre depuis
3 février 2018
Dernière connexion
7 mars
  Publié: 16 jan à 13:48 Citer     Aller en bas de page

En passant par bas fonds, de basse cour à bas tracien, ça revient qu'à nada 😁

  Plus vieille que ma grand-mère, moins sage que mes enfants
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 182
Réponses: 13
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0564] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.