Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 39
Invisible : 0
Total : 43
· Lapoètesse · La Brune Colombe · Angel-ik · Le Soldat Bleu
13003 membres inscrits

Montréal: 21 août 16:29:03
Paris: 21 août 22:29:03
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes loufoques :: L'art martial. Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Jean-Claude Glissant
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
63 poèmes Liste
1319 commentaires
Membre depuis
19 avril 2013
Dernière connexion
21 août
  Publié: 13 août à 00:34
Modifié:  13 août à 06:39 par Emme
Citer     Aller en bas de page



En ton âme, cherche au plus profond.
L'esprit vide, trouve tes appuis.
Néophyte, cultive ton don.
Travaille en toi, ce dès aujourd'hui.

L'observance du " livre " est la règle :
Ôtes-en le mal, garde le meilleur.
L'œil perçant tel celui de l'aigle,
Assurera le trône au vainqueur.

Inspire en toi les quatre éléments.
Bloque, et le geste visualise.
Expire, trace le mouvement.
Et ton feu se fera vocalise.

S'ouvriront ainsi tous tes chakras,
Qui éveilleront en toi la force.
Puissant dans le monde, tu seras,
Sans que tu aies à bomber le torse.

Retiens bien que le mot compte triple.
Vois ! l'Ami devant toi est perdu,
Car de ton cri primal, cher disciple,
Est sorti un poème qui tue.




 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
398 poèmes Liste
20728 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
21 août
  Publié: 13 août à 02:01 Citer     Aller en bas de page

C'est un "art osé" plein de bonnes idées...
Le poème qui tue...Je l'attends " vers balles" mais ce ne serait pas de l'art martial, dans les sens où je l'entends.
Un loufoque surprenant mais qui me plaît ( l'observance du livre )
C'est plein de subtilités.
Merci JEAN - CLAUDE
ODE 31 - 17

  OM
Amanda


Dites le avec des fleurs
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
31 poèmes Liste
136 commentaires
Membre depuis
22 avril
Dernière connexion
20 août
  Publié: 13 août à 07:25 Citer     Aller en bas de page

Super Kiai.

 
Jean-Claude Glissant
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
63 poèmes Liste
1319 commentaires
Membre depuis
19 avril 2013
Dernière connexion
21 août
  Publié: 14 août à 13:11 Citer     Aller en bas de page

Merci chère Ode pour ton passage sous mes mots. Écrire est tout un art, parfois martial mais non mortel. Ça juste déchire. bises.

Amanda, tu m'as tué. Dans n'importe quel pays, de n'importe quelle couleur, la poésie est cri qui vient de l'intérieur. bises

 
Amanda


Dites le avec des fleurs
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
31 poèmes Liste
136 commentaires
Membre depuis
22 avril
Dernière connexion
20 août
  Publié: 17 août à 07:30 Citer     Aller en bas de page


Amanda, tu m'as tué. Dans n'importe quel pays, de n'importe quelle couleur, la poésie est cri qui vient de l'intérieur. bises [/citation]
T'aurais pu mettre le lien de la chanson
Comme je me disais que j'avais déjà entendu ça quelque part j'ai passé plus d'une 1/2h à chercher.
Kiss mec.

 
Jean-Claude Glissant
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
63 poèmes Liste
1319 commentaires
Membre depuis
19 avril 2013
Dernière connexion
21 août
  Publié: 18 août à 15:39 Citer     Aller en bas de page

Oups désolé hi hi hi Mais ch'ai pas faire.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 85
Réponses: 5
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0300] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.