Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 6
Invisible : 0
Total : 6
13153 membres inscrits

Montréal: 6 déc 22:27:28
Paris: 7 déc 04:27:28
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes loufoques :: Désirless Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Avertissement

Ce texte peut ne pas convenir à certains lecteurs.



Page : [1] :: Répondre
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
425 poèmes Liste
13596 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
1er décembre
  Publié: 31 juil 2018 à 17:23
Modifié:  1er août 2018 à 01:42 par Maschoune
Citer     Aller en bas de page



J’ai perdu le désir, celui de forniquer
Qui me venait parfois jusqu’à six fois par jour
En allant au travail, parfois même au détour
Du chemin de l’église où j’aimais tant prier.

Il suffisait d’un bras, d’un torse ou du sein pâle
D’un homme bien bâti ou d’une dame frêle
Pour qu’après quelques mots arrive l’étincelle
Et que s’embrasent enfin mes envies libérales.

Mon désir s’est sauvé, dites-moi l’avez-vous ?
Il est petit c’est vrai mais il est si puissant
Qu’il a mis à mes pieds des dizaines d’amants
Qui, pour mieux l’assouvir, se mettaient à genoux.

Il n’était pas sectaire il accueillait les femmes
Celles qui m’accordaient leurs baisers savoureux
Dans un bain de vapeur, leurs rires malicieux
Chassant pour quelques temps mes tourments et mes larmes.

J’ai perdu mon désir il était vraiment las,
Fatigué d’être nu, sali ou ignoré
Par tant de mal-aimants juste prêts à baiser
Mais qui, je le sais bien, ne le méritaient pas.

Un jour viendra l’amant, l’ami ou la maîtresse
Qui le ramènera en mon corps alangui
Il sera accueilli dorloté et nourri
Et jaillira plus fort gorgé de nos caresses.

Mon désir est parti, il me manque à présent
Sans lui je ne suis plus qu’une coque sans âme
Si vous le retrouvez prenez soin de sa flamme
Et menez-le à moi, voyez-vous, je l’attends.


 
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
692 poèmes Liste
14864 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
6 décembre
  Publié: 31 juil 2018 à 18:43 Citer     Aller en bas de page




En attendant '" son " retour...du magnifique politically correct

Ciao !

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
425 poèmes Liste
13596 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
1er décembre
  Publié: 1er août 2018 à 01:37 Citer     Aller en bas de page

Citation de Galatea belga



En attendant '" son " retour...du magnifique politically correct

Ciao !


Le politiquement correct m' exaspère parfois. Nul ne sait ce qui se cache derrière les doigts qui tapent un texte.

 
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
208 poèmes Liste
11545 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
6 décembre
  Publié: 1er août 2018 à 01:43 Citer     Aller en bas de page

Pas si loufoque que ça ...

  ISABELLE
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
425 poèmes Liste
13596 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
1er décembre
  Publié: 1er août 2018 à 02:00 Citer     Aller en bas de page

Citation de Maschoune
Pas si loufoque que ça ...


J'ai eu du mal à trancher. Ce poème est trop ou pas assez. Du coup étant donné qu'en commençant à l'écrire j'avais en tête cette catégorie, c'est ici que je l'ai posté

 
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
754 poèmes Liste
22198 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
5 décembre
  Publié: 1er août 2018 à 03:00 Citer     Aller en bas de page

Vas rue des Morillons dans le 15 ème arrondissement de Paris. On y retrouve tout : vieux amis, parapluies, portefeuille égaré, virginité perdue...
Puis passe faire un tour au jardin Georges Bassens, ensuite je t'emmènerai visiter les anciennes voies ferrées de la petite ceinture : c'est un lieu poétique.
Bises

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
425 poèmes Liste
13596 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
1er décembre
  Publié: 1er août 2018 à 04:28 Citer     Aller en bas de page

Citation de Aude Doiderose
Vas rue des Morillons dans le 15 ème arrondissement de Paris. On y retrouve tout : vieux amis, parapluies, portefeuille égaré, virginité perdue...
Puis passe faire un tour au jardin Georges Bassens, ensuite je t'emmènerai visiter les anciennes voies ferrées de la petite ceinture : c'est un lieu poétique.
Bises



Un lieu que je ne connais pas. Merci pour la balade. Chercher un désir perdu aux objets trouvés, je n'y aurais pas pensé

 
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
116 poèmes Liste
3443 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
5 juillet
  Publié: 1er août 2018 à 05:36
Modifié:  1er août 2018 à 05:39 par Le Poète Masqué
Citer     Aller en bas de page

Un poème étonnant sur le désir perdu et la perspective de le retrouver, grâce au partenaire approprié, à l'écart de ceux qui pourraient en favoriser la disparition.

Comme on le précise plus haut : pas si loufoque... (sans rien reprocher au genre loufoque, bien entendu).

Amitiés

  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
Didier
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
84 poèmes Liste
2503 commentaires
Membre depuis
12 janvier 2005
Dernière connexion
6 décembre
  Publié: 1er août 2018 à 09:28
Modifié:  1er août 2018 à 10:15 par Didier
Citer     Aller en bas de page

Le poème est joli, mais n'est-ce pas là un chemin bien compliqué pour la chose simple qu'est le désir...

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
454 poèmes Liste
22013 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
6 décembre
  Publié: 1er août 2018 à 09:28 Citer     Aller en bas de page

Saint Antoine de Padoue retrouve tout, mais là je crains que ta prière ne soit exaucée. Il ne retrouve que les objets.
Sacrée ADAMANTINE...Ou attend la venue du père noel quoique tu risques de lui sauter dessus.
J'ai quand même bien ri, on ne peut pleurer sur cet appétit si féroce que tu as perdu.
Bises ODE 31 - 17

  OM
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Je ne suis qu'un reflet, vous êtes cet abîme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
308 poèmes Liste
17834 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
5 décembre
  Publié: 1er août 2018 à 10:22 Citer     Aller en bas de page

On va monter un bureau des Désirs égarés car j'ai perdu le mien aussi ....

Et plus de Pierre Bellemare pour mener ces enquêtes impossibles.

Nous ne sommes pas rendues MagJolie

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
Jean-Claude Glissant
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
77 poèmes Liste
1536 commentaires
Membre depuis
19 avril 2013
Dernière connexion
21 novembre
  Publié: 3 août 2018 à 11:39 Citer     Aller en bas de page

Heureux est l'ami qui trouve et ramène le plaisir perdu d'une femme. Merci pour la lecture Magali !

 
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1022 poèmes Liste
16497 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
6 décembre
  Publié: 18 août 2018 à 08:01 Citer     Aller en bas de page

Bonjour...

Le titre en lui même, ainsi que la catégorie, m'ont tous deux attiré...En te lisant, j'ai l'impression que tu sors de toi même, que tu inventes un personnage qui aurait perdu le désir. Et que ce moyen te permet d'exprimer des choses qui sont assez directes, bien que ne me posant strictement aucun problème. C'est une interprétation, mais peut être faut il voir les choses d'une autre façon. Parce que c'est surtout la forme qui me fait dire ça, les images, mais sur le fond, ça peut directement te concerner.
Amitiés chaleureuses.
pyc.

 
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
425 poèmes Liste
13596 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
1er décembre
  Publié: 17 sept 2018 à 05:44 Citer     Aller en bas de page

Citation de Le Poète Masqué
Un poème étonnant sur le désir perdu et la perspective de le retrouver, grâce au partenaire approprié, à l'écart de ceux qui pourraient en favoriser la disparition.

Comme on le précise plus haut : pas si loufoque... (sans rien reprocher au genre loufoque, bien entendu).

Amitiés



Je désire le désir
Merci LPM.


Citation de Didier
Le poème est joli, mais n'est-ce pas là un chemin bien compliqué pour la chose simple qu'est le désir...



Est-ce vraiment aussi simple ? Je n'en suis pas certaine.


Citation de ode3117
Saint Antoine de Padoue retrouve tout, mais là je crains que ta prière ne soit exaucée. Il ne retrouve que les objets.
Sacrée ADAMANTINE...Ou attend la venue du père noel quoique tu risques de lui sauter dessus.
J'ai quand même bien ri, on ne peut pleurer sur cet appétit si féroce que tu as perdu.
Bises ODE 31 - 17



Cet obscur objet du désir, il pourrait peut-être le retrouver

Citation de Bestiole
On va monter un bureau des Désirs égarés car j'ai perdu le mien aussi ....

Et plus de Pierre Bellemare pour mener ces enquêtes impossibles.

Nous ne sommes pas rendues MagJolie


À qui le dis-tu VinieJolie !



Citation de Jean-Claude Glissant
Heureux est l'ami qui trouve et ramène le plaisir perdu d'une femme. Merci pour la lecture Magali !


Heureuse est la femme qui trouve cet homme.


Citation de pyc
Bonjour...

Le titre en lui même, ainsi que la catégorie, m'ont tous deux attiré...En te lisant, j'ai l'impression que tu sors de toi même, que tu inventes un personnage qui aurait perdu le désir. Et que ce moyen te permet d'exprimer des choses qui sont assez directes, bien que ne me posant strictement aucun problème. C'est une interprétation, mais peut être faut il voir les choses d'une autre façon. Parce que c'est surtout la forme qui me fait dire ça, les images, mais sur le fond, ça peut directement te concerner.
Amitiés chaleureuses.
pyc.



Il y a toujours beaucoup de moi et beaucoup d'inventé dans tout ce que j'écris. Il est parfois difficile de déceler le vrai du faux.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 511
Réponses: 13
Réponses uniques: 10
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0557] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.