Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 320
Invisible : 0
Total : 322
· Gastille · Willie
13575 membres inscrits

Montréal: 28 sept 18:55:40
Paris: 29 sept 00:55:40
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: La gorgone aveugle Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Lykan

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
36 poèmes Liste
1552 commentaires
Membre depuis
22 décembre 2008
Dernière connexion
28 septembre
  Publié: 20 août 2012 à 15:46
Modifié:  9 juin 2013 à 16:48 par FeudB
Citer     Aller en bas de page


LA GORGONE AVEUGLE

J'ai croisé le regard venu de nulle part
D'une aveugle gorgone aux baisers monotones,
Depuis je déraisonne au son du glas qui sonne
Et m'assène sans fard ses mots comme des dards.

L'obscène créature a jeté en pâture
Quelques lignes d'émoi pour en faire ma croix,
Je me suis senti roi... mais je n'étais que proie,
La Bête a sa nature : elle mord puis suture.

Et si j'ai tant aimé son âme déformée
C'était pour la revoir aux jours de désespoir,
Quand le bleu virait noir j'avais besoin de croire
En ses désirs rimés pour mon cœur de camé.

Elle était plus que belle en déchirant mes ailes,
Un plongeon vers l'enfer les deux pieds bien sur terre !
Il me fallait défaire une emprise altière,
Dépecer la rebelle aux caresses de fiel.

Là ! Une déchirure... Au son de ses murmures,
J'ai planté doucement mes rêves de dément,
Arrachant un fragment de son plus doux diamant,
J'ai dégusté l'impure et ses tendres tortures.

Sous la lune de sang au sourire glaçant
Luit un scalpel mouillé par ses lèvres souillées.
Un plaisir dépouillé, à jamais verrouillé,
Plus de poison puissant en son corps pâlissant.

Elle n’est plus qu’une ombre agonisante et sombre
Sans pouvoir pétrifiant, plus rien de terrifiant…
Rien qu’un air défiant mon amour méfiant,
Et dans son cœur pénombre un souvenir l’encombre.


Lykan, le 13 Août 2012

 
Chris-Charmeur

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
0 poèmes Liste
7522 commentaires
Membre depuis
24 juillet 2012
Dernière connexion
3 septembre
  Publié: 20 août 2012 à 16:03
Modifié:  20 août 2012 à 16:12 par Chris-Charmeur
Citer     Aller en bas de page

(¯` Lykan'¯)

Ce qui est certain, c'est que l'on se laisse transporter par cette histoire. Puis une seconde lecture s'impose. Connaissant déjà la trame on s'attarde, on prend plus de soin à la compréhension. Je peux en percevoir une, mais celle-ci m'appartient et ne sera pas dévoilée (pour le goût du mystère tu as su très bien en jouer).
Bref, j'ai aimé... Une petite pensée pour cette gorgonne, plus forte qu'elle ne pensait, qui s'est faite "mangée toute crue"...
J'espère que tu ne m'en voudras pas de tout ce ... Inutile ?

.`•.¸.•´… ♪♪♪ViTaLiC.♪♪….

 
Mystic4Ever


Le tant me manque et toi bien plus encore!
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
762 poèmes Liste
10443 commentaires
Membre depuis
21 mars 2005
Dernière connexion
21 avril
  Publié: 21 août 2012 à 10:20 Citer     Aller en bas de page

D'abord j'ai aimé la musicalité de ton poeme avec croisement de rimes internes et externes qui révèlent une certaine dualité dans tes vers entre dégoût/joie et surprise/deception...Comme une initiation poetique ...Bref j'ai aimé ce melange


Mystic

 
Alphonse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
15512 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
25 septembre
  Publié: 23 août 2012 à 04:57 Citer     Aller en bas de page

Cher Lykan, serais tu Persée...?

Tu as vaincu cette méduse qui ne possédait pas l'immortalité comme Lui...

"Elle n’est plus qu’une ombre agonisante et sombre
Sans pouvoir pétrifiant, plus rien de terrifiant…
Rien qu’un air défiant mon amour méfiant,
Et dans son cœur pénombre un souvenir l’encombre."

Un écrit ciselé comme d'habitude...

Alex


 
Lykan

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
36 poèmes Liste
1552 commentaires
Membre depuis
22 décembre 2008
Dernière connexion
28 septembre
  Publié: 25 août 2012 à 17:35 Citer     Aller en bas de page

Citation de ViTaLiC.
(¯` Lykan'¯)

Ce qui est certain, c'est que l'on se laisse transporter par cette histoire. Puis une seconde lecture s'impose. Connaissant déjà la trame on s'attarde, on prend plus de soin à la compréhension. Je peux en percevoir une, mais celle-ci m'appartient et ne sera pas dévoilée (pour le goût du mystère tu as su très bien en jouer).
Bref, j'ai aimé... Une petite pensée pour cette gorgonne, plus forte qu'elle ne pensait, qui s'est faite "mangée toute crue"...
J'espère que tu ne m'en voudras pas de tout ce ... Inutile ?

.`•.¸.•´… ♪♪♪ViTaLiC.♪♪….



Les histoires ne sont-elles pas faites pour nous transporter vers d'autres mondes, pour nous évader de celui-ci, parfois bien trop réel ?
Je suis ravi que vous ayiez creusé un peu celle-ci, elle peut s'interpréter de différentes manières, je ne suis même pas sûr de la mienne, c'est dire.

Du "blahblah inutile" ? Pas vraiment et je sais de quoi je parle.

Merci pour votre arrêt sous mes mots.

Citation de Mystic4Ever
D'abord j'ai aimé la musicalité de ton poeme avec croisement de rimes internes et externes qui révèlent une certaine dualité dans tes vers entre dégoût/joie et surprise/deception...Comme une initiation poetique ...Bref j'ai aimé ce melange


Mystic



Chère Mystic,

Très heureux que vous ayiez remarqué cette dualité omniprésente.
Mais vous trichez un peu, vous possédez des clés que d'autres n'ont pas.
Votre analyse "dégoût/joie", "surprise/déception" est parfaite.
Un peu comme la vie en définitive, les larmes côtoient les rires.



Citation de Papillonmystere
Lykan
Un travail d'orfèvre que ce poème ...
Quand la bête se fait dépecer par une si belle plume avec cette puissance musicale c'est un ravissement ... J'aime
Amitiés
Papillonm



Un travail difficile, il est vrai, je ne vais pas faire de fausse modestie et reconnais bien humblement qu'il m'aura résisté longtemps celui-ci au point de me dire qu'il serait parfait pour un final.

Merci pour vos mots sous les miens.

Citation de Alphonse BLAISE.
Cher Lykan, serais tu Persée...?

Tu as vaincu cette méduse qui ne possédait pas l'immortalité comme Lui...

"Elle n’est plus qu’une ombre agonisante et sombre
Sans pouvoir pétrifiant, plus rien de terrifiant…
Rien qu’un air défiant mon amour méfiant,
Et dans son cœur pénombre un souvenir l’encombre."

Un écrit ciselé comme d'habitude...

Alex



Très chère Alex...

Y a-t-il vraiment gloire à vaincre une méduse désarmée ?
Je n'ai pas le talent de Persée et ma gorgone était bien aveugle pour ne pas voir un possible d'une pureté absolue. Je crois qu'elle s'est condamnée elle-même.

Pour l'écrit ciselé, juste merci à toi de le souligner mais sache que la taille a été laborieuse et longue.

Mes amitiés

LK

 
ballandine


Moi, quand je rêve de liberté....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
71 poèmes Liste
4098 commentaires
Membre depuis
17 décembre 2010
Dernière connexion
21 août
  Publié: 25 août 2012 à 17:47 Citer     Aller en bas de page

Quand l'amour se laisse prendre en de tels tourments..le coeur succombe aux ardeurs d'un souvenir déchirant....

Alors la plume, les vers, les mots disent tout en vrai flambeau d'amour "brillant".....

L'emphase devient art de dire ......

Superbe lecture !

  Ecrire est un acte d'amour, S'il ne l'est pas il n'est qu'écriture (Cocteau)
RiagalenArtem


Regards sur l'Invisible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
158 poèmes Liste
3586 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
24 septembre
  Publié: 25 août 2012 à 18:09
Modifié:  25 août 2012 à 18:11 par RiagalenArtem
Citer     Aller en bas de page

L'ambivalence, la Méduse avant qu'elle ne soit damnée et puis sa damnation, un thème cher aux poètes. Cette gorgone ne m'a pas aveuglé. J'en apprécie le traitement parce qu'elle est paradoxe. Et la fascination prime sur l'effroi.
Ecrit qui ne laisse pas de pierre, loin de là ;-).

Amicalement.
Riagal.

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
Lykan

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
36 poèmes Liste
1552 commentaires
Membre depuis
22 décembre 2008
Dernière connexion
28 septembre
  Publié: 26 août 2012 à 17:33 Citer     Aller en bas de page

Citation de ballandine
Quand l'amour se laisse prendre en de tels tourments..le coeur succombe aux ardeurs d'un souvenir déchirant....

Alors la plume, les vers, les mots disent tout en vrai flambeau d'amour "brillant".....

L'emphase devient art de dire ......

Superbe lecture !



Un commentaire bien poétique que le vôtre. Auriez-vous cela dans la peau ?
Oui, vous l'avez, j'ai pu le constater.

Merci beaucoup pour vos mots.

Citation de RiagalenArtem
L'ambivalence, la Méduse avant qu'elle ne soit damnée et puis sa damnation, un thème cher aux poètes. Cette gorgone ne m'a pas aveuglé. J'en apprécie le traitement parce qu'elle est paradoxe. Et la fascination prime sur l'effroi.
Ecrit qui ne laisse pas de pierre, loin de là ;-).

Amicalement.
Riagal.



Ambivalence et paradoxe, encore deux mots tout à faits opportuns par rapport à cet écrit.
Auriez-vous tous le 3ème oeil ??? Je commence à le croire.

Merci beaucoup pour ce commentaire intéressant.

 
Lykan

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
36 poèmes Liste
1552 commentaires
Membre depuis
22 décembre 2008
Dernière connexion
28 septembre
  Publié: 25 sept 2012 à 10:02 Citer     Aller en bas de page

Citation de Cime
J'aime beaucoup.



J'en suis sincèrement ravi.
Merci à vous.

 
Guid'Ô


« On finirait par devenir vraiment fou, ou par mourir, si on ne pouvait pas pleurer. »
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
247 poèmes Liste
16145 commentaires
Membre depuis
20 août 2005
Dernière connexion
10 août
  Publié: 7 oct 2012 à 04:43 Citer     Aller en bas de page

Thèse, antithèse.....quant à la synthèse, c'est ce beau poème à tout point de vue

en effet, une relecture s'impose, mais le plaisir de te lire reste entier

amicalement

  [IMG]https://img4.hostingpics.net/thumbs/mini_372043IMG1731.jpg[/IMG]
Lykan

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
36 poèmes Liste
1552 commentaires
Membre depuis
22 décembre 2008
Dernière connexion
28 septembre
  Publié: 7 oct 2012 à 09:48 Citer     Aller en bas de page

Citation de Guido
Thèse, antithèse.....quant à la synthèse, c'est ce beau poème à tout point de vue

en effet, une relecture s'impose, mais le plaisir de te lire reste entier

amicalement



...et toujours un plaisir de te lire aussi, Guido.

Les paradoxes sont légion autour de moi, j'en suis un moi aussi.

Après... peu importe les données, il faut savoir composer avec et parfois se satisfaire du "moins pire".

Merci pour tes mots.

 
Lykan

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
36 poèmes Liste
1552 commentaires
Membre depuis
22 décembre 2008
Dernière connexion
28 septembre
  Publié: 13 oct 2012 à 14:08 Citer     Aller en bas de page

Citation de Péribole
Lykan, je viens de lire la « la gorgone aveugle ».

Ce poème est ciselé comme pourrait l'être un diamant.
J'avoue que je me suis laissé subjuguer tant les images sont fortes et la syntaxe choisie.

Sur le fond ce petit chef-d'œuvre a, il me semble, un relent de « soufre » ...et l'on « souffre » aussi un peu par avance , car si la gorgone que tu décris est apparemment inoffensive, n'oublie pas qu'elles sont trois sœurs...après t'avoir lu, ces monstres ne vont-elles pas se venger ?
Bien amicalement et encore bravo.








Merci infiniment pour cette appréciation on ne peut plus positive, elle me touche humblement.

Quant aux trois soeurs... diantre je n'y avais pas même pensé !
Vous me redonnez un peu d'espoir car si je peux trouver deux autres équivalents de celle qui m'a tant fait rêver, je suis prêt à en découdre à nouveau...

Encore merci.

 
ballandine


Moi, quand je rêve de liberté....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
71 poèmes Liste
4098 commentaires
Membre depuis
17 décembre 2010
Dernière connexion
21 août
  Publié: 16 oct 2012 à 21:32 Citer     Aller en bas de page

Les rimes internes..."j'aime !"

Les gorgognes..un mythe qui m'a toujours fait peur..les cheveux en serpents... brrr...."j'aime pas !"

Amour défendu , ce poème ! ...pour moi !



  Ecrire est un acte d'amour, S'il ne l'est pas il n'est qu'écriture (Cocteau)
Lykan

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
36 poèmes Liste
1552 commentaires
Membre depuis
22 décembre 2008
Dernière connexion
28 septembre
  Publié: 17 oct 2012 à 09:26 Citer     Aller en bas de page

Citation de ballandine
Les rimes internes..."j'aime !"

Les gorgognes..un mythe qui m'a toujours fait peur..les cheveux en serpents... brrr...."j'aime pas !"

Amour défendu , ce poème ! ...pour moi !





Un double commentaire... J'en suis flatté. D'autant qu'il est très lucide.
Hmm... Alour défendu. En effet et au-delà de ce poème ce sont bien les meilleurs je crois.

Merci à nouveau.

 
Lykan

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
36 poèmes Liste
1552 commentaires
Membre depuis
22 décembre 2008
Dernière connexion
28 septembre
  Publié: 17 oct 2012 à 11:50 Citer     Aller en bas de page

Citation de Saphariel
Il est magnifique...

Saphariel



La laideur pourrait-elle donc engendrer la beauté ?
La noirceur attirer la clarté ?
Une bizarre alchimie en définitive.

Merci pour votre appréciation hautement appréciée vue la qualité de vos poèmes.
Cela m'en donne envie d'aller en lire un.

 
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14985 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
23 juillet
  Publié: 1er nov 2012 à 19:50 Citer     Aller en bas de page

Ces monstres de la mythologie hantent de leur visite les poètes et cette belle ondulante et envoûtante à la crinière serpentine dangereuse et vaincue dans son propre terrain m'a séduite!

Bravo!!!

Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
Lykan

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
36 poèmes Liste
1552 commentaires
Membre depuis
22 décembre 2008
Dernière connexion
28 septembre
  Publié: 2 nov 2012 à 06:13 Citer     Aller en bas de page

Citation de sybilla
Ces monstres de la mythologie hantent de leur visite les poètes et cette belle ondulante et envoûtante à la crinière serpentine dangereuse et vaincue dans son propre terrain m'a séduite!

Bravo!!!

Sybilla



Un riche vivier que celui de la mythologie pour tout poète qui peut y être un brin sensible.
cette méduse ne fera plus de mal...

Merci pour votre passage apprécié.

 
HH


Pour ceux qui se battent, la vie à une saveur que ceux qui se protègent ne gouterons jamais...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
108 poèmes Liste
896 commentaires
Membre depuis
30 septembre 2009
Dernière connexion
23 avril
  Publié: 11 févr 2013 à 16:31 Citer     Aller en bas de page

C'est toujours un plaisir de te lire, mais t'es écris se font rare et c'est bien dommage...

Amitié.

HH

 
Lykan

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
36 poèmes Liste
1552 commentaires
Membre depuis
22 décembre 2008
Dernière connexion
28 septembre
  Publié: 13 févr 2013 à 14:52 Citer     Aller en bas de page

Citation de HH
C'est toujours un plaisir de te lire, mais t'es écris se font rare et c'est bien dommage...

Amitié.

HH



Si tu savais... C'est une totale Anomalie le fait que j'écrive.
Alors considère plutôt chacun de mes poèmes comme un petit miracle.
Il se peut d'ailleurs qu'il n'y en ait plus d'autre.
Tant de choses à faire et si peu de temps pour le futile.
J'enrage.

En tous les cas, merci pour tes mots ils me font très plaisir.

 
Vers cassés


Dans tout ce qui vit, sommeille une belle poésie !!!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
65 poèmes Liste
1984 commentaires
Membre depuis
29 décembre 2012
Dernière connexion
25 février 2019
  Publié: 9 avr 2013 à 10:57 Citer     Aller en bas de page





  Vers Cassés
Lykan

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
36 poèmes Liste
1552 commentaires
Membre depuis
22 décembre 2008
Dernière connexion
28 septembre
  Publié: 9 avr 2013 à 14:54 Citer     Aller en bas de page

Citation de Vers cassés






 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 3747
Réponses: 20
Réponses uniques: 10
Listes: 0 - Voir

Page : [1]
Poèmes de l'année 2012
Décerné le 11 juin 2013
46e position dans le choix des membres.

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Osmose...(essai de glose.) (Amour)
Auteur : Alphonse BLAISE.

 

 
Cette page a été générée en [0,0502] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.