Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 24
Invisible : 0
Total : 27
· marchepascal · Kanth · Lafleurquirime
13170 membres inscrits

Montréal: 2 juin 04:31:02
Paris: 2 juin 10:31:02
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Mes joyeux drilles Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Sidonie


Bien faire et laisser braire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
89 poèmes Liste
3898 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
30 mai
  Publié: 7 mai 2012 à 02:51
Modifié:  7 mai 2012 à 07:11 par Sidonie
Citer     Aller en bas de page

Avec des piaillements d’oiseaux
Se posant sur un arbre mort,
Ils ont fait voler en éclat
Mes habitudes.
Ils sont venus dans ma maison
Avec leurs gestes et leurs chansons,
Ils ont effacé en riant
Mes certitudes.
Ils ont peint de couleurs mon ciel
Le perçant de mille soleils.
J’en ai oublié mes tourments,
Ma lassitude.
Comme des moineaux de passage,
Ils sont repartis ce matin
Avec des gestes de leurs mains
En multitude.
Mais en attendant le retour
Des joyeux drilles, des pinsons,
J’ai retrouvé, le cœur bien lourd,
Ma solitude.



…A mes petits fils…






Sidonie 6 Mai 2012





  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
ladysatin


Ma plume est une brodeuse de mots .
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
216 poèmes Liste
4146 commentaires
Membre depuis
6 avril 2009
Dernière connexion
1er juin
  Publié: 7 mai 2012 à 05:18 Citer     Aller en bas de page

Adorable !

merci pour cette belle lecture Sidonie

  Septembre ronronne aux couleurs de Charlie
Eliawe Cet utilisateur est un membre privilège


Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
71 poèmes Liste
8937 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2007
Dernière connexion
23 avril 2019
  Publié: 7 mai 2012 à 05:53 Citer     Aller en bas de page

Il a un rythme que j'imagine un peu sautillant, à cloche-pied, avec un seul pied qui cloche un peu (« En attendant le retour ») ; et puis la chute, un peu brut(al)e.

En tout cas, petit moineau de passage par ici, j'ai bien aimé.

 
Sidonie


Bien faire et laisser braire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
89 poèmes Liste
3898 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
30 mai
  Publié: 7 mai 2012 à 07:10 Citer     Aller en bas de page

Merci Lady
Eliawe, tu as raison.. Pour éviter le pied bot, je vais lui rajouter une talonnette..
Pour la chute, je ne peux rien faire, hélas..
Merci de ton passage.. J'ai beaucoup apprécié.

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
Eliawe Cet utilisateur est un membre privilège


Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
71 poèmes Liste
8937 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2007
Dernière connexion
23 avril 2019
  Publié: 7 mai 2012 à 11:07 Citer     Aller en bas de page

Ce n'était pas du tout un reproche pour la chute, au contraire.

 
JYL


Fais ce qui te semble juste et tu te sentiras libre
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
122 poèmes Liste
777 commentaires
Membre depuis
15 février 2012
Dernière connexion
5 mai
  Publié: 7 mai 2012 à 11:10 Citer     Aller en bas de page


J'ai bien aimé cette tendresse.

J'ai hâte aussi de revoir mon petit moineau, mais ces ailes
sont trop petites et il est si loin.

  Jean-Yves
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
712 poèmes Liste
15173 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
2 juin
  Publié: 7 mai 2012 à 12:26 Citer     Aller en bas de page

Citation de Sidonie
Avec des piaillements d’oiseaux
Se posant sur un arbre mort,
Ils ont fait voler en éclat
Mes habitudes.
Ils sont venus dans ma maison
Avec leurs gestes et leurs chansons,
Ils ont effacé en riant
Mes certitudes.
Ils ont peint de couleurs mon ciel
Le perçant de mille soleils.
J’en ai oublié mes tourments,
Ma lassitude.
Comme des moineaux de passage,
Ils sont repartis ce matin
Avec des gestes de leurs mains
En multitude.
Mais en attendant le retour
Des joyeux drilles, des pinsons,
J’ai retrouvé, le cœur bien lourd,
Ma solitude.



…A mes petits fils…












Je sais mon amie combien te font bien ces présence vives mais- hélas- fugaces !

A coté des ces petits moineaux on regarde le monde différemment , ont leve la poussière ò notre intime qui veut croire à la joie et qui aimerait encore danser avec la vie.


lilia

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Mystic4Ever


Le tant me manque et toi bien plus encore!
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
762 poèmes Liste
10443 commentaires
Membre depuis
21 mars 2005
Dernière connexion
21 avril
  Publié: 7 mai 2012 à 12:34 Citer     Aller en bas de page

Une vraie de tornade de bonheur tes petits fils


Mystic

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
484 poèmes Liste
22879 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
1er juin
  Publié: 7 mai 2012 à 17:20 Citer     Aller en bas de page

C'est très joli SIDONIE, et comme le dit la chanson " Ce n'est qu'une tourterelle qui revient à tire d'ailes.... " Ils reviendront et tu auras encore la joie d'entendre leurs merveilleux chants.
Bisous ODE 31 - 17

  OM
Marcel42


Le poète est un collectionneur de mots. Dans son album, chacun devient une fleur imaginaire.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
280 poèmes Liste
6292 commentaires
Membre depuis
18 mars 2011
Dernière connexion
27 octobre 2017
  Publié: 8 mai 2012 à 00:37 Citer     Aller en bas de page

J'espère qu'ils aimeront ce beau poème.
Cordialement,
Marcel

  Marcel
Alphonse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
15508 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
31 mai
  Publié: 8 mai 2012 à 02:51 Citer     Aller en bas de page

Léger et plein d'amour tendresse...un beau geste d'amour que ce poème...

Alex

 
Sidonie


Bien faire et laisser braire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
89 poèmes Liste
3898 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
30 mai
  Publié: 8 mai 2012 à 03:24 Citer     Aller en bas de page

Eliawe, JYL, Lilia, Mystic, Vénusia, Ode, Marcel, Alex, Chris...
Je vous remercie pour votre passage sous mes mots dédiés à mes moineaux…


  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
Pampille


les jours sont des fruits et notre rôle est de les manger
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
48 poèmes Liste
365 commentaires
Membre depuis
8 juin 2010
Dernière connexion
29 novembre 2014
  Publié: 8 mai 2012 à 05:37 Citer     Aller en bas de page

Il se cache tant d'émotions dans ce poème, cette bousculade des habitudes est aussi la bouffée d'air qui donne l'envie de chasser ces idées noires qui souvent peignent notre solitude... Ah! les minots savent réveiller les mamies et quand ils partent ces oiseaux, nous sommes prises entre soulagements et regrets...
jusqu'aux prochaines vacances

si ça ce n'est pas du vécu! on le sens dans chaque intonation
bises Sidonie
pampille

  pampille
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1024 poèmes Liste
16534 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
27 mai
  Publié: 8 mai 2012 à 13:07 Citer     Aller en bas de page

tu me renvoies par ces mots à un ressenti qui m'habite souvent :
quand je rentre en contact avec des gens que j'aime, que je suis content de voir, j'ai toujours en tête le fait que puisque je suis avec eux, la séparation sera la prochaine étape, et je serais à nouveau seul...la solitude me fait mal avant même de la vivre...je souhaite que ce ne soit pas ce qui t'arrives...les petits enfants, c'est merveilleux, et si leur départ te blesse, essaie de profiter à fond des moments où ils sont présents, sans penser à autre chose...je dis ça, mais c'est toujours plus facile de donner des conseils que se les appliquer à soi même !
amitiés très sincères à toi.
pyc.

 
SienKieWicz

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
83 poèmes Liste
2656 commentaires
Membre depuis
7 mars 2007
Dernière connexion
1er juin
  Publié: 8 mai 2012 à 20:52 Citer     Aller en bas de page

Les rimes se répondent de façon surprenante, mais l'effet est réussi!

Beau travail Sidonie!

salutations et amitiés

 
Sidonie


Bien faire et laisser braire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
89 poèmes Liste
3898 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
30 mai
  Publié: 9 mai 2012 à 02:08 Citer     Aller en bas de page

Pampille, en tant que Mamie, tu connais bien « les minots ».. Difficile de les inventer ces deux-là…
entre soulagements et regrets, exactement..
Pyc, mes petits enfants n’habitent pas la même ville que moi, je profite d’eux quand ils sont là, pas d’inquiétude.
Sien… J’ai écrit comme « ça » venait.. sans chercher à rimer.. Mais l’habitude sans doute a été plus forte.. Je crois bien que je ne saurais jamais écrire en prose..
Merci à vous trois.

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
Sidonie


Bien faire et laisser braire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
89 poèmes Liste
3898 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
30 mai
  Publié: 17 mai 2012 à 03:07 Citer     Aller en bas de page

Tu les vivras, Poil de Poilly.. C’est vrai , quand ils sont là.. Ils occupent tout l’espace. Mais quand ils s’en vont… quel vide !
Ados, ils auront certainement autre chose à faire que de passer les vacances chez Mamie, alors je profite d’eux au maximum, maintenant.
Merci.

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
61 poèmes Liste
5956 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
27 mai
  Publié: 29 juin 2013 à 22:11 Citer     Aller en bas de page

Je devrais venir plus souvent faire un petit tour du côté de chez toi, ça respire l’authentique, la poésie faite de mots simples sans inutiles fioritures, un peu plus j’y entendrais presque l’accent chantant du midi, oh moi si loin de ma Provence, je ne suis pas de Marseille mais un peu plus à l’est Fréjus mais à chaque fois que je te lis, j’ai envie de rentrer à la maison.
Je suis aussi grand-père , que depuis 9 mois et pour le moment étant en Chine, je n’ai pas beaucoup l’occasion d’être avec mon petit-fils alors forcément ton poème …………………………

JC

 
Sidonie


Bien faire et laisser braire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
89 poèmes Liste
3898 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
30 mai
  Publié: 30 juin 2013 à 04:22 Citer     Aller en bas de page

Rimarien, merci
Quels beaux compliments, les plus beaux qui soient :
des mots simples et te donner envie de rentrer à la maison…
Je cultive « l’authentique « comme Ugolin, car je n’ai aucune imagination. Fréjus-Marseille, c’est pas très éloigné… alors, la prochaine fois que tu passes par ma ville, fais-moi signe, en toute simplicité. Tu me raconteras la Chine… Je rêve de faire un voyage là-bas.

La dernière anecdote de l’ainé de mes petits-fils, hier au soir, au téléphone :
"Mamie, j’ai peur…. Que les vacances passent trop vite."

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1444
Réponses: 18
Réponses uniques: 13
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,3311] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.