Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 313
Invisible : 0
Total : 313
13090 membres inscrits

Montréal: 23 juil 20:39:45
Paris: 24 juil 02:39:45
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes loufoques :: Amour, gloire et bottée Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
740 poèmes Liste
21821 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
23 juillet
  Publié: 2 mai 2017 à 11:34
Modifié:  6 mai 2017 à 11:30 par Aude Doiderose
Citer     Aller en bas de page



J’ai trempé ce matin ma plume de rosée
Dans la crème émolliente. Un verre de rosé
A réveillé ma muse et j’ai pincé la lyre,
Ma chère Adamantine, puisque tu le désires.

Je vais dire tout le bien que ta personne inspire :
Tu es une merveille, que dis-je, c’est bien pire !
J’affirme que tu es un prodige du style
Parée à chaque aurore d’élégance subtile.

Des robes couleur parme, indigo ou cinabre
Attendent en tes armoires l’honneur d’être portées
Lorsque tu t’accompagnes à ton piano forte
Eclairée sobrement de quelques candélabres.

Ton peton écrasant la pédale de soutien
Est chaussé sous la robe d’une botte à talon
Tandis que l’autre pied, gainé de bas nylon
Arbore un escarpin quasiment Louboutien.

Toi qui donnes le ton en matière d’élégance,
d’Amiens jusqu’à Paris, ta seule déficience
Et ton péché mignon (charmant à mon idée)
Est que tu ne sais pas toujours te décider.

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administrateur

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
414 poèmes Liste
13204 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
20 juillet
  Publié: 2 mai 2017 à 11:48
Modifié:  2 mai 2017 à 11:53 par Adamantine
Citer     Aller en bas de page

Ma doudou tu m'as fait éclater de rire. Tu es décidément la meilleure. Je lévite de plaisir.
Chapeau bas.

 
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
740 poèmes Liste
21821 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
23 juillet
  Publié: 2 mai 2017 à 12:02 Citer     Aller en bas de page

Citation de Adamantine
Ma doudou tu m'as fait éclater de rire. Tu es décidément la meilleure. Je lévite de plaisir.
Chapeau bas.



Je t'imagine tellement avec deux chaussures différentes, jouant du Gabriel Fauré...

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
202 poèmes Liste
11098 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
23 juillet
  Publié: 2 mai 2017 à 12:56 Citer     Aller en bas de page

Le titre à lui seul vaut son pesant d'or

Merci à toi

  ISABELLE
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
444 poèmes Liste
21789 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
22 juillet
  Publié: 2 mai 2017 à 13:18 Citer     Aller en bas de page

Le titre est super et ça vaut bien mieux que Amour, gloire et
" potée " et je n'imagine pas ADAMANTINE dans sa cuisine, quoi que l'on y trouve un piano , mais ce n'est pas le même et je ne la vois pas non plus en charentaises.
Bravo AUDE pour ce loufoque
ODE 31 - 17

  OM
Pichardin
Impossible d'afficher l'image
Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
350 poèmes Liste
3631 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
23 juillet
  Publié: 3 mai 2017 à 01:45 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Aude,
Avoir une chaussure différente à chaque pied, ça peut aider ceux ou celles qui ne savent pas sur quel pied danser.
Une mention spéciale pour le titre !
Amicalement

  Pichardin
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
439 poèmes Liste
8546 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
23 juillet
  Publié: 3 mai 2017 à 02:48 Citer     Aller en bas de page

Bravo, Mesdames, votre duo étincelle le site avec brio !

 
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
740 poèmes Liste
21821 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
23 juillet
  Publié: 3 mai 2017 à 05:45 Citer     Aller en bas de page

Citation de Maschoune
Le titre à lui seul vaut son pesant d'or

Merci à toi



Oui, on a envie de le chanter : "Aaaaaa-mour Gloiré bottttttttée"
Merci Maschoune

Citation de Ode 31 17
Le titre est super et ça vaut bien mieux que Amour, gloire et " potée " et je n'imagine pas ADAMANTINE dans sa cuisine, quoi que l'on y trouve un piano , mais ce n'est pas le même et je ne la vois pas non plus en charentaises.
Bravo AUDE pour ce loufoque



Détrompe toi ! Adamantine est également un fin cordon bleu ! Et si elle n'a pas de charentaises je sais, de source sûre, qu'elle a des pyjamas-combi en fourrure polaire avec pieds intégrés. Mais shhhhh ! Ne l'ébruite pas surtout.

Citation de Lipstick Cindy
Je trouve ça pas mal

Ma chère Adamantine, puisque tu le désires.
Je peux passer commande moi aussi



Si je devais écrire ton panégyrique il faudrait que tu trouves mon texte mieux que "pas mal"... Merci de ton passage.

Citation de Pichardin
Bonjour Aude,
Avoir une chaussure différente à chaque pied, ça peut aider ceux ou celles qui ne savent pas sur quel pied danser.
Une mention spéciale pour le titre !
Amicalement



On connaissait "le grand blond avec une chaussure noire", Adamantine c'est "la petite brune avec une seule botte". Bisous

Citation de Catwoman
Bravo, Mesdames, votre duo étincelle le site avec brio !



Heu mais ce n'est pas un duo, chère Cath, c'est moi qui l'ai écrit toute seule avec mes petites patounettes de devant.
Adamantine est bien trop occupée à compter ses robes.

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
439 poèmes Liste
8546 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
23 juillet
  Publié: 3 mai 2017 à 09:56 Citer     Aller en bas de page

Coucou Madame,

Oui, oui, j'ai compris, j'évoquais vos échanges en général (dans le journal ou au niveau des textes) qui me font bien sourire et qui donne du vivant au site.

Catherine

 
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
740 poèmes Liste
21821 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
23 juillet
  Publié: 3 mai 2017 à 11:11 Citer     Aller en bas de page

Citation de Trist@nic
L'Amour est aussi dans le prêt... à porter !



Ma-gni-faïque !

Citation de Catwoman
Coucou Madame,

Oui, oui, j'ai compris, j'évoquais vos échanges en général (dans le journal ou au niveau des textes) qui me font bien sourire et qui donne du vivant au site.

Catherine



C'est vrai que nous sommes un peu les Laurel et Hardy de LPDP...

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
116 poèmes Liste
3443 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
5 juillet
  Publié: 3 mai 2017 à 18:28
Modifié:  3 mai 2017 à 20:21 par Le Poète Masqué
Citer     Aller en bas de page

Bonjour Aude,

excellent hommage loufoque rendu à notre grande pianiste,

chaussée d'un escarpin quasiment Louboutien !

(Le titre du poème nous plonge déjà dans une certaine loufoquerie...)

  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
166 poèmes Liste
4350 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
22 juillet
  Publié: 3 mai 2017 à 19:50 Citer     Aller en bas de page

Joli Aude, tu n'as pas botté en touche (de piano)...

Un bien joli loufoque, bien réjouissant (et certainement jouissif à l'écriture).

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
740 poèmes Liste
21821 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
23 juillet
  Publié: 6 mai 2017 à 11:30 Citer     Aller en bas de page

Citation de Lipstick Cindy
Si je devais écrire ton panégyrique il faudrait que tu trouves mon texte mieux que "pas mal"... Merci de ton passage.

Tu veux dire que je devrais te faire de la lèche Sorry c't' pas une chose que je fais sur les chaussures



Tu as raison, ce n'est pas hygiénique.

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administrateur

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
414 poèmes Liste
13204 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
20 juillet
  Publié: 8 mai 2017 à 14:43 Citer     Aller en bas de page

C'est bon d'être enfin vénérée.

 
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
740 poèmes Liste
21821 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
23 juillet
  Publié: 9 mai 2017 à 12:47 Citer     Aller en bas de page

Citation de Adamantine
C'est bon d'être enfin vénérée.



Mais oui, surtout pour une femme aussi vénérable que toi.

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
De Margotin


savoir bien faire! Sans le poète la plume n'a pas de sens. Sans critique le poète ne vit pas.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
2393 commentaires
Membre depuis
4 janvier 2016
Dernière connexion
22 juillet
  Publié: 9 mai 2017 à 14:04 Citer     Aller en bas de page

  “Élève tes mots doux et tendres. Pas la voix! c'est la pluie, qui fait grandir les plantes, pas le tonnerre. ”
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
740 poèmes Liste
21821 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
23 juillet
  Publié: 10 mai 2017 à 06:40 Citer     Aller en bas de page

Citation de Margo1668



  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 706
Réponses: 16
Réponses uniques: 9
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0369] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.