Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 195
Invisible : 0
Total : 195
13163 membres inscrits

Montréal: 28 mai 21:02:11
Paris: 29 mai 03:02:11
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Spleen... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Sidonie


Bien faire et laisser braire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
89 poèmes Liste
3897 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
28 mai
  Publié: 17 févr 2012 à 03:04 Citer     Aller en bas de page

N’attends pas que la nuit s’achève,
Chuchote encore des mots d’amour
Avant le froid du petit jour.
Viens ce soir... entre dans mon rêve.

Il fait gris et ma plume pleure.
L’oubli n’a gommé que l’histoire
De ces amours bien illusoires,
Et ma peine toujours demeure.

Enfin, je dépose les armes.
J’ai pourtant suivi leur conseil,
Mirer dans d’autres yeux, le ciel,
Sans faire de ma vie, un drame.

Mais le lien ne veut se défaire.
Quand le vent hurle en déraison,
Ressurgissent mes vieux démons
Hélas, mon cœur ne peut se taire.

N’attends pas que la nuit s’achève,
Chuchote encore des mots d’amour
Avant le froid du petit jour.
Viens ce soir... avant que j’en crève.



Sidonie 16 Février 2012






  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
710 poèmes Liste
15158 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
28 mai
  Publié: 17 févr 2012 à 03:42 Citer     Aller en bas de page



Certaines absences sont difficiles à combler et la vie pas toujours nous offre les occasions pour recommencer dans un autre regard , avec un autre coeur.


Le temps...oui , aide mais surtout les amis , une belle chance .
Je te la souhaite.
Merci pour ce poème aux rimes absolument naturelles...


lilia

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
483 poèmes Liste
22866 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
28 mai
  Publié: 17 févr 2012 à 04:15 Citer     Aller en bas de page

SIDONIE, j'espère de tout coeur que la nuit va se prolonger aussi longuement que tu le souhaites, le soir où il viendra frapper à ta porte.....Ne désespère pas , je te souhaite de tout mon coeur de futures belles nuits.
Merveilleux poème, malgré toute la tristesse qui s'en dégage......Sois forte et lutte contre ce qui est négatif
Gros bisous ODE 31 - 17

  OM
Anna Couleur
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
156 poèmes Liste
4596 commentaires
Membre depuis
14 septembre 2010
Dernière connexion
27 mai
  Publié: 17 févr 2012 à 08:32 Citer     Aller en bas de page

Ohhh Sidonie, il est sublime ce texte... Et j'aimerais tant que ce ne soit qu'un texte pour toi.... mais j'ai bien l'impression que non...
En fait, je crois moi, que Lilia et Chris ont tous deux raison, le temps et le soutient des amis aide à cicatriser la douleur...
T'embrasse

  On risque de pleurer un peu si l’on s’est laissé apprivoiser.. Antoine de Saint Exupéry - Le Petit Prince
Bernylys

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
4156 commentaires
Membre depuis
24 septembre 2010
Dernière connexion
26 janvier 2019
  Publié: 17 févr 2012 à 09:13 Citer     Aller en bas de page

Un très beau poème, où je ressens beaucoup de nostalgie...

Amitiés.

  Tous mes textes sont protégés par copyright n° 00050359-1 * Enfant, je rêvais d'un lendemain meilleur; adulte, je rêve d'un monde meilleur. * Bernylys ~ Edelweiss
Marcel42


Le poète est un collectionneur de mots. Dans son album, chacun devient une fleur imaginaire.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
280 poèmes Liste
6292 commentaires
Membre depuis
18 mars 2011
Dernière connexion
27 octobre 2017
  Publié: 17 févr 2012 à 09:55 Citer     Aller en bas de page

Belle description de l'attente amoureuse.
Cordialement,
Marcel.

  Marcel
ARABESQUES
Impossible d'afficher l'image
Les poètes portent en eux les secrets qui lient la Terre aux astres: Bonnard
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
5977 commentaires
Membre depuis
6 avril 2009
Dernière connexion
21 décembre 2012
  Publié: 18 févr 2012 à 01:33 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Sidonie,

Je suis du même avis que Chris. Laissons du temps au Temps. remarque que parfois il y a des exceptions qui confirment la règle. Qui n'a pas connu ça. très joli poème Sidonie
A bientôt sur d'autres partages

Martine

  Un grand voyage commence toujours par un...premier pas
Sidonie


Bien faire et laisser braire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
89 poèmes Liste
3897 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
28 mai
  Publié: 18 févr 2012 à 03:02 Citer     Aller en bas de page

Lilia, Ode, Mag, Sweet and Dream, Chris, Marianne, Anna, Bernylys, Marcel, Martine…

Je suis très émue par vos mots.. et par votre soutien virtuel.
Oui, il y a tout ça… le temps qui passe et qui estompe le chagrin mais pas l'absence, les enfants, les amis (peu mais fiables)
Mille choses à faire… enfin, mille... j’exagère..
Je ne suis pas quelqu’un de triste dans la vie. Les gens tristes et qui se plaignent ennuient vite, très vite… les autres..
Mais il y a, malgré tout ça… la solitude le soir.. et quelquefois le spleen. ..
Avec les Si…
Alors ces soirs-là, j’écris ( comme une thérapie)
Je poste.. et vous êtes là…
Et le lendemain.. ça va mieux...Voilà..

Merci à vous …

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
Idou

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
189 poèmes Liste
3746 commentaires
Membre depuis
1er octobre 2008
Dernière connexion
22 mars 2017
  Publié: 18 févr 2012 à 12:08 Citer     Aller en bas de page

L’oubli n’a gommé que l’histoire
De ces amours bien illusoires,

les stigmates amoureux ne connaissent que le sel des amants dont aucune cicatrisation n'est possible.

Merci !

  Seirén - ©
Jeanne


Les mots savent de nous ce que nous ignorons d'eux. René Char
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
106 poèmes Liste
1213 commentaires
Membre depuis
15 février 2012
Dernière connexion
11 juin 2019
  Publié: 19 févr 2012 à 06:04 Citer     Aller en bas de page

Ce poème est vraiment très beau. Je le trouve touchant, juste, bien construit.
Merci pour ce beau témoignage d'amour dans lequel on ne peut que se retrouver !
Faire de ta douleur un si beau poème : c'est sans doute là la meilleure voie...

J'aimerais inaugurer mes "favoris" avec lui (mais au fait, comment fait-on ? Ah oui "centre de contrôle"... )
Bien à toi

Blottie

 
Jeanne


Les mots savent de nous ce que nous ignorons d'eux. René Char
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
106 poèmes Liste
1213 commentaires
Membre depuis
15 février 2012
Dernière connexion
11 juin 2019
  Publié: 19 févr 2012 à 06:19 Citer     Aller en bas de page

Voilà qui est fait après la foire aux questions ! mon premier "favori" .

 
J'oséphine

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
1839 commentaires
Membre depuis
8 janvier 2007
Dernière connexion
17 juin 2019
  Publié: 20 févr 2012 à 12:56 Citer     Aller en bas de page

Tu as vraiment une belle façon d'écrire, Sidonie.

Citation de Sidonie
N’attends pas que la nuit s’achève,
Chuchote encore des mots d’amour
Avant le froid du petit jour.
Viens ce soir... entre dans mon rêve.



Le problème est que si l'être aimé, désiré, attendu, emplit nos rêves, les réveils n'en sont que plus cruels et qu'on en crève encore un peu plus...




  Nul n'est une île...
Sidonie


Bien faire et laisser braire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
89 poèmes Liste
3897 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
28 mai
  Publié: 23 févr 2012 à 15:49
Modifié:  25 févr 2012 à 02:36 par Sidonie
Citer     Aller en bas de page

Idou, merci de votre passage... J'aime vos écrits.
Blottie, merci, je suis très flattée d'être ton "premier" favori ..
Godélia.. oui, l'écriture peut être thérapie.. aussi.
J'oséphine.. j'ai lu deux ou trois très beaux et anciens poèmes de vous.. J'attends avec impatience de vous relire.
Merci de vos élogieux commentaires.. J'ai toujours peur de décevoir par le texte suivant...

Amicalement.

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1024 poèmes Liste
16534 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
27 mai
  Publié: 3 mars 2012 à 04:18 Citer     Aller en bas de page

le spleen parait s'insinuer en toi et te faire souffrir, on le ressent vraiment dans tes mots...ce début et cette fin qui se ressemblent, avec une différence, oui mais qui change tout...alors oui, je souhaite que le destin t'offre la possibilité de retrouver le bien-être, la joie même...courage, chère amie poète.
et non, tes textes ne sauraient nous décevoir !
chaleureuses salutations.
pyc.

 
Sidonie


Bien faire et laisser braire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
89 poèmes Liste
3897 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
28 mai
  Publié: 5 mars 2012 à 11:34 Citer     Aller en bas de page

pyc...merci pour tes mots d'amitié..
Il y a des soirs de solitude .. avec le spleen comme invité..

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
Sidonie


Bien faire et laisser braire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
89 poèmes Liste
3897 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
28 mai
  Publié: 26 mars 2012 à 02:38
Modifié:  27 mars 2012 à 02:50 par Sidonie
Citer     Aller en bas de page

Merci Henri pour ce généreux commentaire...

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1756
Réponses: 15
Réponses uniques: 11
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Aimer comme elle aime (Amour)
Auteur : Marcel42

 

 
Cette page a été générée en [0,1472] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.