Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 598
Invisible : 0
Total : 600
· trapanel
Équipe de gestion
· In Poésie
13200 membres inscrits

Montréal: 5 juin 09:48:24
Paris: 5 juin 15:48:24
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: J'aurais pu me tromper... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
frank .T


ceux qui ne bougent pas ne sentent pas leurs chaines
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
56 poèmes Liste
340 commentaires
Membre depuis
11 novembre 2011
Dernière connexion
9 janvier
  Publié: 28 nov 2011 à 11:47
Modifié:  28 nov 2011 à 11:53 par frank .T
Citer     Aller en bas de page



J’ai entrouvert la porte sans trop savoir comment
Tu me regarderais après tout ces tourments
La maison était vide j’ai pu prendre le temps,
Sans oublier mes craintes, de souffler un instant.
De retour d’un voyage que je n’avais pas fait,
J’ai posé mes bagages et je les ai défaits
J'ai remis dans l'armoire ce que j'ai ramené,
Quelques mots murmurés, un moment de plaisir,
Au fond d'un vieux tiroir j'ai rangé mes regrets
Le temps était venu de se ressouvenir.

Quand tu es arrivée, j’aurais voulu mourir
Sans vraiment trop y croire j'ai tenté de sourire
Transformer cet instant qui nous fit tant souffrir,
Cette envie de rupture qui ne veut pas le dire,
En premier rendez vous qui finit en fou rire.
Puis les mots sont passés, les questions sont venues
Où étais tu parti, es tu bien revenu ?
Ton amour pour moi avait il disparu ?
Aurais tu oublié ce que nous avons vécu ?
Qu’ais je donc fait de mal, t’aurais je donc déçu ?

Ne reviens pas empreint de ta miséricorde
Je ne suis pas encore celle que personne n’aborde
Ne craint pas de laisser celle que tu as aimée
Si ton bonheur exige de tout abandonner…
Tes phrases qui tombaient étaient comme des lames
Je voulais m’expliquer, te redire ma flamme,
Les mots que je voulais les plus doux pour ton cœur
Résonnaient à tes yeux comme autant de noirceur.
Comment faire comprendre qu’un amour ait pu naitre
Sans jamais exister quoiqu’il ait pu paraître ?

Lentement nous avons rapproché nos visages
Nos doigts se sont repris, je voyais les nuages
S’enfuir comme chassés par l’amour revenant
Indicible moment que ce baiser d’amants
Réunis à l’instant où perçait le naufrage
Et qui n’ont que l’amour à s’offrir en partage
Nos lèvres ont murmuré les serments d’autrefois
J’ai demandé ta main une nouvelle fois
Ton sourire en réponse, ton corps contre le mien
Les larmes dans nos yeux sont de joie, tout va bien.

Les jours ont dévalé les mois les ont suivis
Ce voyage aujourd’hui demeure dans la nuit
Et s’il arrive parfois que l’on daigne en parler
Nos soupirs, nos baisers me pressent d’oublier,
Oublier qu’oublier n’est en rien regretter
Oublier cet orage qui pouvait nous noyer
Oublier les armoires condamner les tiroirs,
Effacer tous les mots comme sur un tableau noir
Pour écrire à la place en lettres de lumière
Je t’aime mon amour, comme unique prière

  Au plaisir de vous lire...
ticia


petit ange qui me guide, ne m abandonne pas
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
57 poèmes Liste
1510 commentaires
Membre depuis
11 octobre 2011
Dernière connexion
26 janvier 2019
  Publié: 28 nov 2011 à 13:54 Citer     Aller en bas de page

J'ai beaucoup aimé tes mots...Merci pour ce joli poème
Amitiés...Ticia

  aime la vie même si elle te deçoit
frank .T


ceux qui ne bougent pas ne sentent pas leurs chaines
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
56 poèmes Liste
340 commentaires
Membre depuis
11 novembre 2011
Dernière connexion
9 janvier
  Publié: 28 nov 2011 à 16:54 Citer     Aller en bas de page

Merci pour votre visite,
Dieu que ce moment a été difficile et intense... les amours clandestines, même platoniques peuvent faire tellement de mal mais ranimer tant de flammes que l'on croyaient éteintes.
Bises
Frank

  Au plaisir de vous lire...
Bernylys

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
4156 commentaires
Membre depuis
24 septembre 2010
Dernière connexion
26 janvier 2019
  Publié: 12 déc 2011 à 11:50 Citer     Aller en bas de page

Un très beau poème que je viens de lire. Je repasserai, moi aussi... merci.

Amitiés.

  Tous mes textes sont protégés par copyright n° 00050359-1 * Enfant, je rêvais d'un lendemain meilleur; adulte, je rêve d'un monde meilleur. * Bernylys ~ Edelweiss
Calibanne
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
12 poèmes Liste
87 commentaires
Membre depuis
30 décembre 2011
Dernière connexion
21 août 2017
  Publié: 10 jan 2012 à 14:01 Citer     Aller en bas de page

Ce que vous écrivez est très fort...

 
SélénaéLaLouveFéline


"Vient qui veut, reste qui veut, part qui veut"
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
259 poèmes Liste
9820 commentaires
Membre depuis
29 février 2008
Dernière connexion
2 juin
  Publié: 10 jan 2012 à 19:18 Citer     Aller en bas de page

Franck je reste sans voix

Il va dans mes autres favoris

Sélénaé

 
Balzak
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
24 poèmes Liste
1219 commentaires
Membre depuis
7 mars 2011
Dernière connexion
10 mai
  Publié: 15 févr 2012 à 16:12 Citer     Aller en bas de page

Très beau poème. J'ai apprécie. Merci à toi frank06

 
frank .T


ceux qui ne bougent pas ne sentent pas leurs chaines
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
56 poèmes Liste
340 commentaires
Membre depuis
11 novembre 2011
Dernière connexion
9 janvier
  Publié: 17 févr 2012 à 01:03 Citer     Aller en bas de page

Chère Domy,
tu as parfaitement raison, mais il y a beaucoup de dangers à glisser vers la clandestinité, le retour est souvent improbable... mais quand il est, c'est un feu d'artifice...
Tanti baci
Frank

  Au plaisir de vous lire...
saezienne


La poésie c'est la vie, La vie au fond de soi
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
40 poèmes Liste
614 commentaires
Membre depuis
22 février 2008
Dernière connexion
11 juin 2014
  Publié: 9 mars 2012 à 09:41
Modifié:  9 mars 2012 à 09:41 par saezienne
Citer     Aller en bas de page

merci pour cette lecture poète, c'était magique

  Amandine...me noyer à jamais
Pipa

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
850 commentaires
Membre depuis
22 février 2012
Dernière connexion
7 octobre 2019
  Publié: 24 mars 2012 à 17:18 Citer     Aller en bas de page

Tres intense,

La clandestinité, choisie ou subit; donne aux sentiments une intensité décuplé.

Les moments en partagés sont encore plus savoureux

  la vie est belle, même si....
Jeanne


Les mots savent de nous ce que nous ignorons d'eux. René Char
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
106 poèmes Liste
1213 commentaires
Membre depuis
15 février 2012
Dernière connexion
11 juin 2019
  Publié: 26 mars 2012 à 17:04 Citer     Aller en bas de page

Encore un superbe poème ! Qu'ajouter ? Merci pour ce délicieux moment de poésie !
Blottie

 
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
712 poèmes Liste
15179 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
5 juin
  Publié: 13 avr 2012 à 04:35 Citer     Aller en bas de page



Frank ...j'aime avant tout la sincérité de tes écrits et ce poème a en plus le charme d'un retour désiré et apaisant ...




lilia




  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Pyerre

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
27 poèmes Liste
707 commentaires
Membre depuis
13 janvier 2016
Dernière connexion
22 mai
  Publié: 8 févr 2016 à 16:18 Citer     Aller en bas de page

Quel Talent...!!!!
Bien à toi...
Pyerre

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2702
Réponses: 12
Réponses uniques: 11
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0957] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.