Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 31
Invisible : 0
Total : 34
· samamuse · Daniel · yaya685
13582 membres inscrits

Montréal: 30 sept 05:08:43
Paris: 30 sept 11:08:43
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Bord de mer... Septembre. Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Sidonie


Bien faire et laisser braire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
90 poèmes Liste
3935 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
27 août
  Publié: 4 sept 2011 à 03:27 Citer     Aller en bas de page


Je regarde la mer qui s’éclate en couleurs
Aspergeant les galets
Je suis née sur ses bords effrangés de rochers
Je connais son odeur.
Certains rêvent de vert et de pluie sur les blés,
J’aime quand elle a froid
Surtout ne croyez rien de sa fausse douceur
La mer reste un combat.
Je pourrais vous parler de la mer en été
De ses plages dorées,
* De ses reflets d’argent, la mer qu’on voit danser,*
Quand on a dix sept ans.
Je préfère la mer qui gronde son courroux,
Les tempêtes rebelles
Qui cassent…les navires et bateaux,
Calment, de la nature saccagée, les maux.
Se venge, d’avance, perdante.
Pourtant, quand,
Il a cru la dompter, la mettre à ses genoux
Le marin s’est noyé.
La mer, telle une femme qui semblerait trop sage
Parfaite, sainte image
Impensable à toucher,
Impossible à aimer,
Femme de matelot, à qui veux-tu faire croire
Qu’il n’y a pas de tain derrière les miroirs ?




Sidonie....Texte écrit en Septembre 2009, remanié..

* tirée d'une chanson de Charles Trénet...

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
Bernylys

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
4156 commentaires
Membre depuis
24 septembre 2010
Dernière connexion
26 janvier 2019
  Publié: 4 sept 2011 à 03:48 Citer     Aller en bas de page

Très belle description de la mer... Merci pour ce joli poème.

Amitiés

  Tous mes textes sont protégés par copyright n° 00050359-1 * Enfant, je rêvais d'un lendemain meilleur; adulte, je rêve d'un monde meilleur. * Bernylys ~ Edelweiss
Didier
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
2563 commentaires
Membre depuis
12 janvier 2005
Dernière connexion
15 septembre
  Publié: 4 sept 2011 à 04:07 Citer     Aller en bas de page

Joli poème fait par un habitant du bord de l'eau.
Par contre ils m'ont l'air bien étranges les marins méditerranéens. Jamais ici en Bretagne on dira que l'homme a dompté l'océan, c'est carrément mal vu, et plus il y a de marins, moins il vaut mieux se lancer sur le sujet !
Bonnes escabèches (je crois que ça s'écrit comme ça).

 
Marcel42


Le poète est un collectionneur de mots. Dans son album, chacun devient une fleur imaginaire.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
280 poèmes Liste
6292 commentaires
Membre depuis
18 mars 2011
Dernière connexion
27 octobre 2017
  Publié: 4 sept 2011 à 04:40 Citer     Aller en bas de page

Il est vrai que la mer ne danse pas pour tout le monde et sa furieuse sarabande dévaste bien des rivages.
Cordialement,
Marcel.

  Marcel
Sidonie


Bien faire et laisser braire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
90 poèmes Liste
3935 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
27 août
  Publié: 4 sept 2011 à 05:05 Citer     Aller en bas de page

Bernylys,
Didier, c’est parce que nos marins ont le pied… marseillais.
Ils sont moins étranges que les touristes qui voient la Méditerranée comme une mer sans histoire, sans vague, sans requin (mais chut..)…parce qu’ils ne la connaissent qu’en été
Je préfère ma région, en Septembre… comme Bécaud.
Et comme aujourd’hui, grise sous un ciel gris, voire secouée par le mistral.
En juillet et Août… je rêve de Brest..
Quant aux « sardines à l’escabèche »…Ce n’est pas un plat typiquement marseillais, mais d’origine Algérienne et que nous avons adopté.
Chez nous, c’est plutôt « les pieds et paquets.. »
Marcel42, oui, pas toujours facile la Méditerranée..

Merci à vous trois de vous être arrêtés sur ma mer en colère.

Sidonie.



  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
Ava55


Il y a des étoiles mortes qui brillent encore parce que leur éclat est pris au piège du temps...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
222 poèmes Liste
1516 commentaires
Membre depuis
20 août 2011
Dernière connexion
1er août 2018
  Publié: 4 sept 2011 à 07:21 Citer     Aller en bas de page

Un superbe poème sur la mer que j'adore, il me donne envie de plonger sous les vagues !
Grosses bises

  La plus grande vérité que l'on puisse découvrir un jour est qu'il suffit d'aimer et de l'être en retour... Visez toujours la lune. Même si vous la manquez, vous atterrirez parmi les étoiles...
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
514 poèmes Liste
23505 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
30 septembre
  Publié: 4 sept 2011 à 14:05 Citer     Aller en bas de page

La mer je ne connais pas bien, mais l'océan O! Que oui , il me parle, les vagues m'envoûtent, j'ai encore en mémoire la voix lancinante de la corne de brume, qui avertissait les bateaux, le souffle du vent marin, les grandes marées, et ce goût de sel que je retrouve sur mes lèvres, les jours de grande nostalgie......
Merci Sidonie, Pour aller en corse, je suis allée prendre le bateau à Marseille, je dois dire que la mer , c'est différent de l'océan, mais tous deux ont leur charme et leur histoire
Bises ODE 3117

  OM
Sidonie


Bien faire et laisser braire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
90 poèmes Liste
3935 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
27 août
  Publié: 5 sept 2011 à 03:08 Citer     Aller en bas de page

Odhmad, moi aussi je préfère la me hors saison estivale, mais bon, je ne vais pas me mettre les touristes à dos...
Ava, plonger sous les vagues d’une mer démontée ? courageux…
Marianne, merci
Ode, quelle belle nostalgie de l’Océan, ça me laisse rêveuse.. J’aurais pu te faire un coucou cet été..
Vitriol.. J’aime les deux : la campagne et la mer… L’insaisissable, oui je comprends.. hélas, j’ai du mal avec les descriptions comme savent si bien les faire, certains, sur ce site...
Merci de vos compliments qui me touchent beaucoup.
Amitiés.
Sidonie.

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1027 poèmes Liste
16595 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
19 septembre
  Publié: 5 sept 2011 à 03:23 Citer     Aller en bas de page

Un poème point amer et qui de pair avec la mer, paraît venir à vous porté par le vent marin...c'est vrai qu'on associe tout de suite la Méditerranée à l'été...mais cette mer a aussi une vie pendant les autres saisons, avec ses bonnes et mauvaises humeurs...tu nous y ouvres avec tes jolis mots !
très belle lecture.
amitiés sincères.
pyc.

 
Sidonie


Bien faire et laisser braire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
90 poèmes Liste
3935 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
27 août
  Publié: 5 sept 2011 à 07:21 Citer     Aller en bas de page

Chris, ne rêve plus… les vacances sont terminées..
Pyc, Je l’aime comme ça, la mer.. tourmentée..Un peu comme moi..
Mais je suis plus apaisée depuis que je suis sur ce site. Je crois bien que je vais rester…encore un peu.
Je regrette seulement de ne pouvoir passer plus de temps pour lire et commenter.
Bises à vous deux.
Sidonie.

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
Alphonse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
15512 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
25 septembre
  Publié: 5 sept 2011 à 13:00
Modifié:  5 sept 2011 à 13:01 par Alphonse BLAISE.
Citer     Aller en bas de page

La mer, ses vagues bleues , son écume d'argent, ses humeurs colères....

Merci pour ce partage...

Alex

 
Sidonie


Bien faire et laisser braire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
90 poèmes Liste
3935 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
27 août
  Publié: 7 sept 2011 à 02:57 Citer     Aller en bas de page

Gabriel, superbe est un bien grand mot..Merci.
Alex.. merci de ton passage
Amitiés.

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
SienKieWicz

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
83 poèmes Liste
2746 commentaires
Membre depuis
7 mars 2007
Dernière connexion
28 septembre
  Publié: 8 sept 2011 à 20:42 Citer     Aller en bas de page

Un vrai beau texte magnifiquement écrit sur un thème qui, il faut le dire, se prête on ne peut mieux à nos tourments poétiques! et j'aime particulièrement la métrique 12-6 en alternance qui appuie sur les mots.



Salutations et amitiés

 
Sidonie


Bien faire et laisser braire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
90 poèmes Liste
3935 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
27 août
  Publié: 9 sept 2011 à 03:43 Citer     Aller en bas de page

Merci SienKieWicz...
Les tourments poétiques ! oui.. il doit y avoir un peu, beaucoup, de ça...
Heureuse de te relire.
Sidonie.

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
Joey


Ce ne sont pas les choses qui nous troublent, mais nos opinions (Epictète)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
1437 commentaires
Membre depuis
19 février 2007
Dernière connexion
30 juillet
  Publié: 10 sept 2011 à 06:18 Citer     Aller en bas de page

Très belle poésie Sidonie, avec des images originales. Merci
Joey

 
Mystic4Ever


Le tant me manque et toi bien plus encore!
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
762 poèmes Liste
10443 commentaires
Membre depuis
21 mars 2005
Dernière connexion
21 avril
  Publié: 10 sept 2011 à 12:40 Citer     Aller en bas de page

La mer danse sous tes mots comme j'aime

Mystic

 
Sidonie


Bien faire et laisser braire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
90 poèmes Liste
3935 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
27 août
  Publié: 12 sept 2011 à 03:32 Citer     Aller en bas de page

Tsélano, Joey, Mystic...
Il fait plus chaud qu'au mois de Juillet..
Les plages sont vidées des touristes..
et la mer est bien agréable à regarder..
Merci à vous trois.

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
Sidonie


Bien faire et laisser braire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
90 poèmes Liste
3935 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
27 août
  Publié: 8 mai 2014 à 04:00 Citer     Aller en bas de page

Merci Sanguine..

Un vieux texte, mais toujours le même amour... pour la mer en colère

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
Sidonie


Bien faire et laisser braire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
90 poèmes Liste
3935 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
27 août
  Publié: 12 mai 2014 à 04:05 Citer     Aller en bas de page

Merci Thib

J'ai dû écrire ce texte... un jour de grande affluence touristique au bord de mer...

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2481
Réponses: 18
Réponses uniques: 11
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0365] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.