Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 7
Invités : 47
Invisible : 1
Total : 55
· manusaran · Flamme d'Ange · L'ermite · Zèle D'amour · -LarmesDeNuit- · KYRICE
Équipe de gestion
· Emme
12515 membres inscrits

Montréal: 30 jan 14:59:22
Paris: 30 jan 20:59:22
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Textes d'opinion :: Les judicieux sévices d'un concombre animé. Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Lograth
Impossible d'afficher l'image
L'ire du dragon vert, ivre de flammes et de rage...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
163 poèmes Liste
3561 commentaires
Membre depuis
27 juin 2002
Dernière connexion
23 mai 2011
  Publié: 10 juin 2005 à 01:12
Modifié:  11 juin 2005 à 20:11 par Lograth
Citer     Aller en bas de page



Les judicieux sévices d'un concombre animé (ou la voie de la raison)



Alors que je marinais dans mon bocal, comme un concombre parmi un ramassis de cornichons (je parle pas de vous, là !), il m’est venu une illumination! Je dévissai mon couvercle et me balançai hors du contenant, entre deux pages du site*, tout en dissimulant mon visage déjà masqué**, afin de vous fournir un autre prétexte potager pour attirer votre attention.
Vous me connaissez pourtant. Toujours prenant cent mots où il en faut deux, j’ai eu l’idée contrairement à mon habitude (de toujours défendre mes opinions au péril de ma vie d’imbécile) de vous laisser la parole cette fois-ci afin que vous méditiez sur cette question fondamentale, existentielle et philologique :

« Qu’est-ce que la sagesse ? »


Voilà, le débat est lancé ! Tâchez d’être logique dans vos propos contrairement à l’individu insensé qui a eu l’audace de lancer un tel sujet…
Merci beaucoup !


-lograth, le dragon casqué !


P.S. Le concombre étant de la famille des cucurbitacées, ainsi que le cornichons, il est donc de mise d’avoir des propos de nature cultivée afin de fournir une bonne récolte de jardin où vont foisonner vos échanges et le commerce des légumes et des idées, merci ! (Et veuillez prendre note en passant que je ne suis "animé" d'aucuns mauvais desseins en regard avec le sujet en question ici.)

« L’idiot a ceci de commun avec le sage, que tous les deux à un point nommé de leur existence, se basant sur leur degré d’ignorance réciproque atteint ; le sage dira qu’il n’en sait jamais assez et l’idiot, lui, d’en savoir toujours assez » (proverbe logarthien).

___________________________________

*Entre deux tranches de pain, c’est encore meilleur, en passant !
**Toute référence à la bande dessinée « le concombre masqué » par « Mandryka » est bien sûr une totale coïncidence et un pur hasard, bien sûr!

  "Nous rencontrons l'amour qui met nos coeurs en feu, puis nous trouvons la mort qui met nos corps en cendres." [Tristan L'Hermite, extrait de "Les Amours"]. "Le Temps n'a d'autre fonction que de se consumer : il brûle sans laisser de cendres." [Elsa Triolet, extrait de "Le Grand Jamais"].
fdelemer

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
8 poèmes Liste
12 commentaires
Membre depuis
6 juin 2005
Dernière connexion
27 février 2010
  Publié: 10 juin 2005 à 03:44 Citer     Aller en bas de page

Cher concombre masqué

Permettez à la grande courge que je suis d'apporter mon grain de sel à ce débat que vous venez de lancer :
Qu'est-ce que la Sagesse ?
Souvent les sujets sur la sagesse sont sûrement saugrenus. Des sondages simplistes des stastisticiens sadomaso stipulants des spécialités de supermarchés ne sont pas sans subir les similitudes des sondés peu sérieux ! Sincèrement, soyons sûrs er certains que les systèmes des scores ne sont pas systématiquement simples : "sages ou pas sages, ou peu sages" ou "la sagesse est sure, peu sure, pas sure " ?
Soyons simples et sélectionnons semaine après semaine des séries ne servant pas seulements des sujets septiques mais tous les servants serviles de la sagesse stérile !

Bien à vous, un double défenseur des dictionnaires bien décidé à en découdre !

 
JojhOëlle
Impossible d'afficher l'image
Tout Plein De Bisous Et De Calinoux À Tous!
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
80 poèmes Liste
1524 commentaires
Membre depuis
17 juillet 2003
Dernière connexion
2 octobre 2005
  Publié: 10 juin 2005 à 05:03 Citer     Aller en bas de page

Pour ma part en tant que ciboulette, je trouverais sage de m'abstenir de commenter sur la sagesse... J'aurais trop peur
de faire une salade éclectique en mélangeant des fruits avec
des légumes, le fait est, que je n'ai pas le pouce vert...

Alors chers amis du potager, la sagesse me commande d'aller me recoucher entre deux tranches de pains et de m'endormir sur ce sujet...Peut-être me sentirais-je moins poire!

 
Lograth
Impossible d'afficher l'image
L'ire du dragon vert, ivre de flammes et de rage...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
163 poèmes Liste
3561 commentaires
Membre depuis
27 juin 2002
Dernière connexion
23 mai 2011
  Publié: 10 juin 2005 à 08:31
Modifié:  11 juin 2005 à 16:46 par Lograth
Citer     Aller en bas de page


Fdelemer :


Oh, là, là! Quel vocabulaire ! J'suis même pas sûr d'avoir tout compris, là! Mais quelle opinion! La voix de la sugesse rutile de par vos paroles quand vous émettez vos affirmations, fdlemer, que j'en reste béat d'admiration...
Seulement une question : Que veut dire votre dernier énoncé quand vous nous dites "un double défenseur des dictionnaires bien décidé à en découdre !" ??
Pourquoi plusieurs dictionnaires? Un, c'est pas assez ?
Mais ceci dit, j'ai bien aimé la justesse de vos propos, y m'reste juste à les comprendre, maintenant ! Lol!

Non, blague à part, très drôle (et ambigue à souhait) ta propre définition de la sagesse. Merci de nous en avoir fait part...

_____________________________________


JojhÖelle,

Quelles allusions potagères et fruitiers que j'en demeure sans voix et ris dans ma barbe qu'on m'ait pris au mot et qu'on y aille de subtilités léguminueses et autres dans la définition que certains/certaines se font de la sagesse.
C'est vraiment très drôle et rehausse de condiments plus ou moins salés ou sucrés ce débat initié par votre modeste hôte, merci!

Par contre si la sagesse te recommande d'aller te couhcer, eh bien faites, car cet axiome qui dit que tout dormenr dîne
("Qui dort dîne") alors que "ventre affamé n'a point d'oreilles" nous démontre clairement la justesse de ton commentaire et mon imbécilité proverbiale, pusique ça n'a aucun rapport, bien entendu!

Merci de ton passage et ta visite !

_________________________________________

Aevum, comme je l'ai dit, nous atteingnons de nouveaux sommets potagers et frutiers suite à ton insertion dans ce débat et je suis content de voir un rictus s'étaler sur ma face suite à tes propos pertinents en ce qui concerne ta définiton de la sagesse. J'ai bien aimé!

__________________________________

Alors, là, les enfants, vous m'enchantez et me comblez, car je ne m'attendais pas à un niveau si relevé de discussion suite à mes allusions curcubitacées dans le prologue de mon exposé, et je vous en remercie !
Continuez, je lis et me fait une idée déjà de la sagesse chez certains/nes, tandis que moi, je vous donerai la mienne plus tard, car pour l'instant, je préfère m'abreuver à la source de cet immense puits de savoir que vous êtes tous/toutes.
Merci de votre passage et continuez surtout!

  "Nous rencontrons l'amour qui met nos coeurs en feu, puis nous trouvons la mort qui met nos corps en cendres." [Tristan L'Hermite, extrait de "Les Amours"]. "Le Temps n'a d'autre fonction que de se consumer : il brûle sans laisser de cendres." [Elsa Triolet, extrait de "Le Grand Jamais"].
souffle


Un contenu, un contenant. Une enveloppe entre dehors et dedans.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
25 poèmes Liste
1422 commentaires
Membre depuis
2 novembre 2002
Dernière connexion
16 janvier 2010
  Publié: 11 juin 2005 à 06:54 Citer     Aller en bas de page

Parfois je me sens sage, les autres me disent que je ne le suis pas.
Parfois je ne me sens pas sage et les autres me disent sage.
Peut-être est-ce lorsqu'on se sent concombre ?

Anne

  J'ai connu le bonheur, mais ce n'est pas ça qui m'a rendu le plus heureux. Jules Renard
(...) Cet utilisateur est un membre privilège

Impossible d'afficher l'image
De deux choses Lune.. l'autre c'est le soleil... (Prévert)
   
Statut: Hors ligne
Statistiques de l'utilisateur
253 poèmes Liste
12928 commentaires
Membre depuis
24 mai 2005
Dernière connexion
4 novembre 2009
  Publié: 11 juin 2005 à 17:28 Citer     Aller en bas de page

Si la sagesse est une forme (force ?) de religion, je préfère être athée.. (pieds ?)
La sagesse est le poison de la liberté.. un contraceptif au libertinage !
Demande à Sophie, elle a eu bien des malheurs !!
Je ne peux pas être objective, j’ai eu quatre dents contre elle !




Ambr..omarin sauvage...

  Si l'amour s'écrivait avec des grains de sable, j'en écrirais des plages et des plages...
Lograth
Impossible d'afficher l'image
L'ire du dragon vert, ivre de flammes et de rage...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
163 poèmes Liste
3561 commentaires
Membre depuis
27 juin 2002
Dernière connexion
23 mai 2011
  Publié: 11 juin 2005 à 20:12 Citer     Aller en bas de page

Hé, hé, les idées et les conceptions personnelles sur la sagesse foisonnent que ça en est presque sidérant, surtout pour votre modeste concombre préféré qui risque de ce faire cueillir ou plutôt « ramasser » dans le sens de récolter lors de ces prochaines divagations, c’est sûr !
En attendant, j’ai lu avec intérêt ton opinion waiméa bay et je me vois dans l’obligation d’affirmer que je suis pas mal d’accord avec toi et tes idées sur ce sujet, surtout en ce qui a trait au fait que d’un excès de sagesse peut même en découler une certaine forme de passivité sur les événements de la vie qui nous submergent parfois.
Ceci dit, peut-on vraiment de sagesse si on se laisse faire ? Ça devient non plus de la sagesse, mais de l’inconscience collective, car nous voilà, potentiellement, des déments puisque l’inconséquence et la folie (le manque de raison !) sont le contraire de la sagesse…
Mais comme tu le dis toi-même en d’autres mots, l’Homme lui-même à tout prétexte ou toute folie pour dominer ses semblables.
Pour le reste, la sagesse, une qualité à consommer avec modération comme tu dis ? Peut-être!
Quant au référendum français et ton vote confirmé, je ne peux en débattre, le sujet ne me touchant pas en ce qui concerne la constitution européenne, puisque je suis en Amérique lointaine.
Et c’est un formidable étalage d’observations personnelles que tu nous déballes là. Mon cher waiméabay, même si certains seront ou non d’accord avec toi.

Merci de ta participation à ce « topic », Pascal !

______________________________________

Belle présence d’esprit, Anne, avec ces jolies contradictions. En effet, peut-être la sagesse est d’être à l’état de légume ou d’avoir l’esprit d’un concombre ! Merci de ton passage !

_______________________________________

Qui est Sophie ? (Ambre ou petite bulle ?)
Je ne connais que le sophisme qui est une section ancienne -chez les grecs- de la philosophie qui enseignait que tout théorie ou affirmation prônée pouvait se défendre par un raisonnement tortueux et rhétorique.
Je suis peut-être un sophiste qui s’ignore alors…
Quant au fait que la sagesse pourrait être une religion, on s’égare là, mais l’athée que tu es est bienvenue aux pieds du concombre quoiqu’en général, c’est le concombre qui se développe aux pieds de la jardinière-potagère.

Merci de ta visite et de ton raisonnement, petite bulle !

  "Nous rencontrons l'amour qui met nos coeurs en feu, puis nous trouvons la mort qui met nos corps en cendres." [Tristan L'Hermite, extrait de "Les Amours"]. "Le Temps n'a d'autre fonction que de se consumer : il brûle sans laisser de cendres." [Elsa Triolet, extrait de "Le Grand Jamais"].
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1297
Réponses: 6
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,1285] secondes.
 © 2000 - 2015 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.