Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 15
Invisible : 0
Total : 15
13156 membres inscrits

Montréal: 9 déc 20:40:01
Paris: 10 déc 02:40:01
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : les Ephémères (Avril 2010): le monde parallèle :: " Le parvis du temps " Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
ladysatin


Ma plume est une brodeuse de mots .
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
211 poèmes Liste
4091 commentaires
Membre depuis
6 avril 2009
Dernière connexion
6 décembre
  Publié: 7 avr 2010 à 16:03
Modifié:  23 jan 2011 à 08:56 par ladysatin
Citer     Aller en bas de page

Elle est là , pataugeant sur les pavés ,
ses poulaines éculées , ses bas de laine , son triste bliaud ,
elle rabat la capuche de sa cape sur son front ,
dans une vaine tentative de protéger , au moins son visage .
elle frissonne ,fait les cent pas ,
son cœur tambourine .

c'est dimanche , la pluie tombe sans discontinuer ,
des fontaines jaillissent
des bouches des gargouilles ,
et des rideaux de pluie
cascadent le longs des contreforts de l'église .

Elle l'attend fébrile sous la pluie ...

Viendra-t-il ?

Un éclair fend cet univers ,
il me foudroie comme une figurine de terre ...

Sous la brume s'éclaircissant ,
devant le parvis de l'église ,
mes pieds chaussés d'escarpins talons aiguilles ,
mon parapluie à pois noirs ,
j'écoute l'eau clapoter en duo ,
sur le nylon de mes bas résilles .

une certaine mélancolie voyage en moi ,
car je sais que j'attends , aujourd'hui et demain ,
c'est avec grande peine que je dissimule cette anxiété

Viendras-tu ?

Te savoir , si loin , si loin de tes bras ,
mais la douce idée de t'y retrouver m'enchante ,
je t'attends depuis deux lunes , comme Pénélope ,
mon petit sac en écailles à la main ...

Viendras-tu ?

Dans ce monde parallèle
le cœur d'une ribaude et celui d'une noble dame
battent telle une note
sur la portée de l'amour , qui joue ,et qui chante .
Leurs deux cœurs battent la chamade
Tonnent comme un canon
et c'est toujours le même son ,
que l'on entend
depuis la nuit des temps .



Texte protégé par Copyright

n° 00049604

  Septembre ronronne aux couleurs de Charlie
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
23533 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
24 octobre
  Publié: 7 avr 2010 à 16:21 Citer     Aller en bas de page

moi ce que j'aime dans ton encre ce sont les images que tu transportes dans tes vers

je suis heureux de lire ces vers merci Agnés

mes sincères amitiés James

  Membre de la Société des poètes Français.
Alponse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
15489 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
8 décembre
  Publié: 7 avr 2010 à 17:52 Citer     Aller en bas de page

Un même endroit...deux époques différentes et deux attentes identiques...

Merci pour cette brillante lecture....Alex

 
SélénaéLaLouveFéline


"Vient qui veut, reste qui veut, part qui veut"
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
259 poèmes Liste
9807 commentaires
Membre depuis
29 février 2008
Dernière connexion
30 novembre
  Publié: 7 avr 2010 à 20:31 Citer     Aller en bas de page

ladysatin

Ce poème m'a fait penser à la chanson de Jacques Brel, "Madeleine"

j'ai aimé ce poème intemporel

Sélénaé

 
ARABESQUES
Impossible d'afficher l'image
Les poètes portent en eux les secrets qui lient la Terre aux astres: Bonnard
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
5977 commentaires
Membre depuis
6 avril 2009
Dernière connexion
21 décembre 2012
  Publié: 7 avr 2010 à 22:34 Citer     Aller en bas de page

Ce thème t'a magnifiquement inspirée! Bravo Lady.

Amicalement
Martine

  Un grand voyage commence toujours par un...premier pas
Serge

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
313 poèmes Liste
2513 commentaires
Membre depuis
5 janvier 2008
Dernière connexion
31 octobre
  Publié: 8 avr 2010 à 02:40 Citer     Aller en bas de page


Tu as magnifiquement décrit le parallèle de nos vies...
En tout cas j'y retrouve la mienne !

 
ladysatin


Ma plume est une brodeuse de mots .
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
211 poèmes Liste
4091 commentaires
Membre depuis
6 avril 2009
Dernière connexion
6 décembre
  Publié: 8 avr 2010 à 14:59 Citer     Aller en bas de page

Mon cher James ... ma belle Alexandra ...je suis bien contente de vous voir sur ma page !

je vous embrasse très fort


Sélé , tiens j'aurais pas fait le rapprochement avec Madeleine , et c'est vrai qu'il attend je te remercie pour ton petit mot
pleins de bisous a toi

Lilania je suis touchée que cet écrit soit couché dans un petit coin chez toi , merci bien je t'embrasse


Ma chère Martine , Monsieur serge dans les rendez vous
on a toujours le coeur qui bat très fort

merci pour vos petits mots je suis bien contente , je vous embrasse

  Septembre ronronne aux couleurs de Charlie
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1022 poèmes Liste
16502 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
7 décembre
  Publié: 10 avr 2010 à 02:27 Citer     Aller en bas de page

Tellement de ressentis, de sentiments, peuvent apparaître dans ce moment qu'est l'attente !
Ce que tu as bien fait passer, en plus avec cette notion de monde parallèle.
J'ai aimé te lire, et j'ai tout particulièrement apprécié cette strophe, qui a des images pour décrire que je trouve superbes :

"c'est dimanche , la pluie tombe sans discontinuer ,
des fontaines jaillissent
des bouches des gargouilles ,
et des rideaux de pluie
cascadent le longs des contreforts de l'église ."

ça me faisait penser à notre dame de paris, avec les gargouilles et l'église !
Merci beaucoup à toi pour ce très bon moment passé ici !
amitiés sincères.
pyc.

 
Lunastrelle Cet utilisateur est un membre privilège



A chaque souffle s'accorde un vagabond
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
359 poèmes Liste
20740 commentaires
Membre depuis
6 avril 2006
Dernière connexion
15 septembre
  Publié: 10 avr 2010 à 05:38 Citer     Aller en bas de page

Un style qui me plaît vraiment... Parfois y a des couacs, des petits écarts, mais y a je trouve une belle mélodie dans ces vers, et un rythme qui bourgeonne...
Un brin de surréalisme, bref... J'espère que tu vas développer tout ça au fur et à mesure...
(Et sinon, j'aime bien ton monde, on dirait un peu le monde de Tim Burton ^^)

  Je suis comme ce temps que l'on ne remonte pas : décalée et détraquée.
ladysatin


Ma plume est une brodeuse de mots .
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
211 poèmes Liste
4091 commentaires
Membre depuis
6 avril 2009
Dernière connexion
6 décembre
  Publié: 10 avr 2010 à 08:42 Citer     Aller en bas de page

Pierre Yves , j'aime ta petite bafouille sur mon écrit , merci bien


Lunastrelle ma meilleure Amie , qui d'ailleurs poste ses œuvres ici lieu !!! je ne vais pas la nommer ...

dit toujours que je suis une farniente.... je sais qu'elle a raison .

je ne construit jamais assez mes poèmes, mais j'adore composé le premier jet ...et je le poste comme ça , car j'aime .

mais j'avoue que je vais sûrement le retravailler , merci d'être venue me lire et ton petit mot me fait bien plaisir .

et pour finir cette petite bafouille j'adore le monde de Tim Burton

  Septembre ronronne aux couleurs de Charlie
Ashimati

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
328 poèmes Liste
7268 commentaires
Membre depuis
3 août 2008
Dernière connexion
7 décembre
  Publié: 10 avr 2010 à 17:38 Citer     Aller en bas de page


Moi j'y ai vu un Highlander au féminin qui cherche son aimé à travers les siècles.
C'est bien écrit avec un joli contraste d'époque
Un texte qui m'a fait voyager
Bises
Thierry


 
ladysatin


Ma plume est une brodeuse de mots .
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
211 poèmes Liste
4091 commentaires
Membre depuis
6 avril 2009
Dernière connexion
6 décembre
  Publié: 11 avr 2010 à 04:53 Citer     Aller en bas de page

Merci Thierry , je suis ravie de t'avoir fait voyager

  Septembre ronronne aux couleurs de Charlie
Malice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
40 poèmes Liste
536 commentaires
Membre depuis
12 mars 2008
Dernière connexion
17 mars 2018
  Publié: 14 avr 2010 à 18:55 Citer     Aller en bas de page

Le retravailler? Est ce bien nécessaire? Tu sais bien que c'est cette spontanéité qui fait de tes poèmes des mondes foisonnants de richesses surréalistes! Ne laisse pas la technique noyer tes univers prodigieux!
Et ne laisse pas cette meilleure amie te faire les gros yeux parce que tu ne veux pas habiter au pays des alexandrins!
Ne change rien à ta façon d'écrire!!!

  On peut obtenir beaucoup plus avec un mot gentil et un revolver, qu'avec un mot gentil tout seul. (Al Capone)
ladysatin


Ma plume est une brodeuse de mots .
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
211 poèmes Liste
4091 commentaires
Membre depuis
6 avril 2009
Dernière connexion
6 décembre
  Publié: 16 avr 2010 à 13:55 Citer     Aller en bas de page

tu sais douce amie , j'aime bien , quand même le monde des Alexandrins ...mais chaque fois un drôle de bonhomme me fait un croche pied , et m'empêche d'y rentrer ...

merci dame Malice je n'aie nullement pas l'intention de retravailler mon poème

  Septembre ronronne aux couleurs de Charlie
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1690
Réponses: 13
Réponses uniques: 10
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0765] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.