Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 670
Invisible : 0
Total : 674
· patrick dabard · samamuse · Lucie Granville · Allantvers
13128 membres inscrits

Montréal: 20 févr 04:18:29
Paris: 20 févr 10:18:29
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amitié :: Quand l'astre, crie l'ange Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Astre
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
110 poèmes Liste
1760 commentaires
Membre depuis
22 juin 2009
Dernière connexion
22 décembre 2018
  Publié: 25 août 2009 à 16:56
Modifié:  25 août 2009 à 20:54 par Mencita Monoï Angel
Citer     Aller en bas de page

Comment faire sortir de mon cœur, ce cri
Qui va exploser tout au fond de mon âme,
Qui s’est enfoui derrière mes larmes,
Ne pouvant prendre réellement vie.

Je veux dire non, à la terre entière,
Faire demi-tour, revenir en arrière,
Pouvoir être un meilleur soutien,
Te tendre ne serait ce qu’une main.

Je suis venu, de mon sentier sur ton chemin,
Je n’aurais jamais su, que tout allait changer,
Ma façon de voir l’amitié, ses faces et ses côtés,
Comment pouvoir être, un ami, le tien.

J’ai essayé de percer à jour la souffrance qui est tienne,
La comprendre, l’apprivoiser, la faire mienne,
J’ai essayé de dessiner sur l’ange triste, un sourire,
Qui pourrait égayer son cœur, pour les jours à venir.

J’ai essayé de jouer le rôle que je m’étais donné,
Orgueilleux que je suis, à vouloir toujours aider,
Vouloir partager, ce qu’il y avait en moi,
Un amour, que je croyais être vraiment là.

Je n’ai réussi qu’à apprendre de mes erreurs,
Je ne suis en rien, un émissaire du bonheur,
Tu pars seule, avec ce fardeau gravé en ton sein,
Le tunnel est trop grand, je n’ai pu en voir la fin.

Ange triste, Ange qui crie, Ange qui pleure,
C’est ma prière, énoncée avec beaucoup de ferveur,
Que tu puisses trouver le repos en ton âme,
Que tu puisses à nouveau trouver cette flamme.

Tu m’as laissé dans ce tunnel, partie toute seule.
J’ai donc refait le parcours inverse, pas à pas,
J’ai revu la rivière, j’ai revu la foule, je t’ai revue toi,
Sur ce banc, le regard perdu, un masque un seul.

Celui de la tristesse, du manque de chaleur,
Merde, ils n'ont rien compris, ces hommes, ces femmes,
Qui foulent de leurs pieds, la terre et tes larmes.
Il fait froid, dans cette partie de la ville, dans mon cœur.

Les morceaux recollés, le masque reposé, la tête basse,
Tu attends, demain. Tu attends que la foule passe.
J’ai essayé de t’emmener autre part, dans cet ailleurs,
Vers ces étoiles, que tu puisses les voir, écouter leur cœur.

Suis-je bête, elles t’ont bien fait du mal ces étoiles,
Qui filent, se défilent, tombent meurent, et s’enfuient.
Astre qui croyait pouvoir briller à travers ce voile,
Linceul de ta peine, de ta tristesse, de ta vie.
Voilà, tout est dit, enfin c’est ce que je m’efforce de croire,
Tes derniers mots, me font mal, je ne veux pas ton départ,
Égoïste que je suis, laisse-la voler, loin dans ce noir…
Non je me l’interdis, j’essayerai d’être son étoile du soir.



Orgueil dépassé...
Égoïste vrai...
Et alors si je l'ai exprimé,
C'est que je tiens à cette amitié.

Marjorie...

 
Titou[Snif]


Il y a ces mots qui ne servent à rien, ces regards qui en disent long...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
16 poèmes Liste
507 commentaires
Membre depuis
10 octobre 2006
Dernière connexion
29 mai 2013
  Publié: 25 août 2009 à 17:14 Citer     Aller en bas de page

Pascal,

Mais que dire ? qu'ajouter ?
Mes larmes coulent à flot, des étoiles dans les yeux, un sourire à demi gênée, émue...

Je ne trouve les mots. Ils me perdent.
Tu me touches. j'aime ton égoïsme, j'aime que tu parcours ce chemin.
Ma plume meurt mais je reste là ne m'enfuis pas, te lirai toujours et encore, car tu es de mes auteurs favoris.

Tu m'as offert une place sur ton banc, je suis assise sur ce tout petit coin, te laissant le reste de ce siège pour venir, m'accompagner, comme tu le fais déjà.

Il n'est de plus belle émotion que celle que tu m'offres ce soir.
Je ne peux qu'accepter ce doux cadeau et t'avouer qu'à cette amitié, j'y tiens autant que toi.

Égoïstement, j'aime que tu partages ma peine, que tu l'estompes de tes mots.

mon amitié la plus sincère

Marjorie...

  Tomber dans le coeur d'un adolescent qui .. ressemble à l'ado qu'on était.. c'est doux comme tomber sur un nuage...
Kaissy Tadrim


Faites l'humour, pas la gueule!
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
101 poèmes Liste
2040 commentaires
Membre depuis
18 mai 2009
Dernière connexion
27 septembre 2011
  Publié: 25 août 2009 à 22:16
Modifié:  26 août 2009 à 05:17 par Kaissy Tadrim
Citer     Aller en bas de page

Si j'en crois le texte, superbe par ailleurs, ainsi que le commentaire réponse, l'amitié est là est bien là!
Inutile donc de polémiquer sur sa réalité ou sa solidité.
Mais il semble que la relation Marjorie-Pasqual dépasse le cadre de l'amitié pour déborder vers un sentiment de dépassement de soi, de quête du bonheur de l'autre, quitte à sacrifier son temps et son énergie, mais le fait est là: cette relation platonique est exemplaire à plus d'un titre. Mais ce n'est pas l'amour.
Bravo pour ces merveilleux vers.

  Viridiane, jamais je ne t'oublierai!
Naig


On est tous égaux devant la douleur..
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
2561 commentaires
Membre depuis
23 août 2006
Dernière connexion
28 mars 2013
  Publié: 26 août 2009 à 06:27 Citer     Aller en bas de page

c'est vraiment un magnifique poème..

  En route vers Miaou Land... le courage c'est savoir dire stop a certains moments de sa vie... la lacheté ce n'est pas renoncer, simplement laisser faire. une prise de décision est toujours une forme de courage...
Astre
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
110 poèmes Liste
1760 commentaires
Membre depuis
22 juin 2009
Dernière connexion
22 décembre 2018
  Publié: 26 août 2009 à 06:37 Citer     Aller en bas de page

Angel
Tout est dis...

Merci...

Kaissy
Pas besoin de polémiquer tu as raison...
Merci...
"Pasqual"

Angitia
Merci d'être venue, d'avoir lue, et de déposer tes impressions...
Au plaisir...
Pascal

 
Alphonse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
15491 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
19 février
  Publié: 26 août 2009 à 06:59 Citer     Aller en bas de page

Un superbe poème d'amitié avec tout l'amour à donner sans contrepartie...tu sais combien il parle à mon coeur....merci pour ces mots et cette grandeur d'âme...
Alex

 
Hassan
Impossible d'afficher l'image
La mort se borne à Golgotha.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
517 poèmes Liste
5407 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2006
Dernière connexion
22 octobre 2018
  Publié: 26 août 2009 à 11:13 Citer     Aller en bas de page

Un très beau texte qui laisse ses traits sur la sueur de mon corps. Ravi d'être sous la fraîcheur de ton paysage poétique.

Poétiquement, ton lecteur

 
Astre
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
110 poèmes Liste
1760 commentaires
Membre depuis
22 juin 2009
Dernière connexion
22 décembre 2018
  Publié: 29 août 2009 à 09:21 Citer     Aller en bas de page

Alex
Que ces mots ont touché ton coeur, je le comprends fort bien, seul un coeur ouvert sur les autres peut apprécier des mots d'amitiés.
Merci de ton passage, cela me ravi au plus haut point

Pascal

Hassan
Je n'aurais pu en dire plus
J'espère que ces traces laissés ne partent pas au lavage
Merci sincèrement cher lecteur, au plaisir de te lire...

Pascal

Malika
Et moi un honneur de te voir sous mes mots, sous cette amitié.
Merci
Pascal

 
Astre
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
110 poèmes Liste
1760 commentaires
Membre depuis
22 juin 2009
Dernière connexion
22 décembre 2018
  Publié: 31 août 2009 à 11:35 Citer     Aller en bas de page

Marina

"Que ce chemin que vous avez construit
se consolide avec le temps
Qu'il vous apporte une joie infinie
Et de bon moments"

C'est mon souhait également
Merci à toi


Vous faites quand même une sacré bande, Les trois M
Malika, Marina et Marjorie

je n'oublie pas les autres, bien entendu
Mes amitiés à vous tous.
Pascal


The_Perfect
Salut à toi, bienvenue sur ce site même si 'est pour un court instant.. A ta demande je te réponds en MP
Cordialement
Astre

 
Renard de Feu


Le passé c'est le passé et le présent c'est l'avenir...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
30 poèmes Liste
131 commentaires
Membre depuis
22 juin 2008
Dernière connexion
24 janvier 2015
  Publié: 12 sept 2009 à 10:15 Citer     Aller en bas de page

Un texte qui touche les êtres de glace et les font fondre sous la chaleur de tes sentiments...

Merci pour cette balade au travers de tes mots...

Cordialement,
Fire'

  Parfois, pour apprendre, il faut sortir son nez des livres...
Astre
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
110 poèmes Liste
1760 commentaires
Membre depuis
22 juin 2009
Dernière connexion
22 décembre 2018
  Publié: 13 sept 2009 à 14:22 Citer     Aller en bas de page

FireFoXz
Si je suis cause de la fonte des glaces, je m'en voudrais, mais si ce sont celles des coeur, alors je continuerais de le faire...
Merci pour ce si gentil commentaire,
Au plaisir de te lire
Sincèrement
Astre

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2013
Réponses: 10
Réponses uniques: 7
Listes: 1 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0533] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.