Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 278
Invisible : 0
Total : 278
13090 membres inscrits

Montréal: 23 juil 20:27:00
Paris: 24 juil 02:27:00
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Le parfum de mon amant noir Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
740 poèmes Liste
21821 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
23 juillet
  Publié: 5 oct 2010 à 17:24
Modifié:  5 oct 2010 à 17:26 par Aude Doiderose
Citer     Aller en bas de page



Comme une ombre ou comme un espoir,
Même si ce n'est pas vraiment lui,
Cette essence encore me poursuit :
Le parfum de mon amant noir

C'est juste une petite partie
De ce qui fait son mystère,
Mélange de fleur et de terre
De santal et de sucrerie

Malgré mes efforts, j'ai beau faire,
Je n'oublie jamais ce parfum
Qui m'évoque l'instant divin
Lorsqu'il me prenait tout entière

Les odeurs sont de petits riens,
Des sensations particulières
Qui, sans pitié, me suggèrent
Celui dont, depuis, je m'abstiens


  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
SélénaéLaLouveFéline


"Vient qui veut, reste qui veut, part qui veut"
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
259 poèmes Liste
9799 commentaires
Membre depuis
29 février 2008
Dernière connexion
20 juillet
  Publié: 5 oct 2010 à 21:53 Citer     Aller en bas de page

Aude

Un cœur qui saigne le parfum des regrets, beaucoup de profondeur dans ce poème, une porte qui se referme sur l'amour et laisse place aux souvenirs ...

J'aime

Sélénaé bizzzzzzzzzzzzzz

 
Esperanza


Rien n'est si doux que le charme d'aimer ..Victor Hugo
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
162 poèmes Liste
1612 commentaires
Membre depuis
9 avril 2010
Dernière connexion
12 décembre 2017
  Publié: 6 oct 2010 à 01:54 Citer     Aller en bas de page

Beaucoup de douleur dans tes mots......jusque dans le regard....
Avec le vent ..l'odeur se transformera...
Bisous affectueux
Létie

  Létie
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
692 poèmes Liste
14864 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
23 juillet
  Publié: 6 oct 2010 à 03:38 Citer     Aller en bas de page

Aude...ce n'est pas un hasard que tu préfères la belle et sensible Anna Magnani pour te représenter ces jours-ci.
Et c'est vrai que , certains peaux ...souffles de l'âme, ont un parfum particulier ,inoubliable et ..essentiel.

Biz
lilia

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
740 poèmes Liste
21821 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
23 juillet
  Publié: 6 oct 2010 à 05:32 Citer     Aller en bas de page

Citation de Harpelise
Des parfums exotiques pour de doux instants érotiques.
Un poème au charme profond et fort agréable á découvrir.



Merci Harpelise pour ta lecture et bienvenue sur La Passion. Amitiés

Citation de Sélénaé la Louve
Aude

Un cœur qui saigne le parfum des regrets, beaucoup de profondeur dans ce poème, une porte qui se referme sur l'amour et laisse place aux souvenirs ...

J'aime

Sélénaé bizzzzzzzzzzzzzz



Chère Louve, si oublier est impossible, se souvenir est une consolation. BiiiiiZ


Citation de Esperanza
Beaucoup de douleur dans tes mots......jusque dans le regard....
Avec le vent ..l'odeur se transformera...
Bisous affectueux
Létie



Blowing with the Wind

Merci Létie, BiZ

Citation de Galaea Belga
Aude...ce n'est pas un hasard que tu préfères la belle et sensible Anna Magnani pour te représenter ces jours-ci.
Et c'est vrai que , certains peaux ...souffles de l'âme, ont un parfum particulier ,inoubliable et ..essentiel.

Biz
lilia



Merci Lilia pour ton passage. BiZ

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Lykan

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
34 poèmes Liste
1523 commentaires
Membre depuis
22 décembre 2008
Dernière connexion
11 octobre 2018
  Publié: 6 oct 2010 à 07:33 Citer     Aller en bas de page

Ce qui est pris est pris.
Pas de place pour les regrets.
Un amant peut très bien en remplacer un autre !

LYKAN

 
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
740 poèmes Liste
21821 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
23 juillet
  Publié: 6 oct 2010 à 07:37 Citer     Aller en bas de page

Citation de Lykan
Ce qui est pris est pris.
Pas de place pour les regrets.
Un amant peut très bien en remplacer un autre !

LYKAN



Lol, c'est ce que je me dis. Mais les parfums sont uniques. Merci Lykan, biZ

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Conception


La vie est un long manteau qui traîne pour effacer ses traces...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
15 poèmes Liste
725 commentaires
Membre depuis
18 septembre 2010
Dernière connexion
6 septembre 2017
  Publié: 6 oct 2010 à 11:49 Citer     Aller en bas de page

Ton poème me parle...sublime

Gros bisous

  Conception
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
740 poèmes Liste
21821 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
23 juillet
  Publié: 6 oct 2010 à 11:57 Citer     Aller en bas de page

Citation de Conception
Ton poème me parle...sublime

Gros bisous



Etre comprise par l'écriture, traduire une émotion qui n'est pas que le mienne, c'est une grande satisfaction.
Merci Conception, biZ

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
FeudB

Modératrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
123 poèmes Liste
7045 commentaires
Membre depuis
6 avril 2010
Dernière connexion
6 février
  Publié: 6 oct 2010 à 14:30 Citer     Aller en bas de page

Il y a des odeurs qui amènent des bouffées d'images...
on n'y peut rien.
Juste mettre le nez dedans et sentir, encore .
Bizzzzz

  le plaisir est le bonheur des fous, le bonheur est le plaisir des sages
opium
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
12 poèmes Liste
1698 commentaires
Membre depuis
9 septembre 2007
Dernière connexion
20 février
  Publié: 6 oct 2010 à 15:19 Citer     Aller en bas de page

J'ai des senteurs épicées qui ont traversé mes narines.
Comme il est bon de fermer les yeux et de s'imprégner d'une émotion que l'on a ressenti.
Merci de ce délicieux partage olfactif!

Bises

 
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
740 poèmes Liste
21821 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
23 juillet
  Publié: 6 oct 2010 à 16:38 Citer     Aller en bas de page

Citation de opium
J'ai des senteurs épicées qui ont traversé mes narines.
Comme il est bon de fermer les yeux et de s'imprégner d'une émotion que l'on a ressenti.
Merci de ce délicieux partage olfactif!

Bises



Opuime est un parfum qu'on ne peut oublier !

Il est des parfums frais comme des chairs d'enfants,
Doux comme les hautbois, verts comme les prairies,
- Et d'autres, corrompus, riches et triomphants,

Ayant l'expansion des choses infinies,
Comme l'ambre, le musc, le benjoin et l'encens,
Qui chantent les transports de l'esprit et des sens.


Baudelaire, Correspondances.

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
ovnissimo


L’amour, c'est sentir votre coeur battre dans la paume des mains divines de Dieu. Ovni
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
48 poèmes Liste
3135 commentaires
Membre depuis
18 juillet 2008
Dernière connexion
12 février 2013
  Publié: 7 oct 2010 à 04:17 Citer     Aller en bas de page

Un poème parfumé et profond.




  amour et poésie malgré tout
Guid'Ô


« On finirait par devenir vraiment fou, ou par mourir, si on ne pouvait pas pleurer. »
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
246 poèmes Liste
16104 commentaires
Membre depuis
20 août 2005
Dernière connexion
19 juin
  Publié: 7 oct 2010 à 07:15 Citer     Aller en bas de page

Aude,

les odeurs ne sont pas des petits riens, elles nous ramènent à un instinct primaire, sauvage dont il ne faudrait jamais se départir

desparfumés....lol

  [IMG]https://img4.hostingpics.net/thumbs/mini_372043IMG1731.jpg[/IMG]
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
740 poèmes Liste
21821 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
23 juillet
  Publié: 7 oct 2010 à 12:35 Citer     Aller en bas de page

Citation de FeudeBelt
Il y a des odeurs qui amènent des bouffées d'images...
on n'y peut rien.
Juste mettre le nez dedans et sentir, encore .
Bizzzzz



Ma chère Frederika, désolée d'avoir laissé ton commentaire sans répondre, mais je répare illico cet oubli !
Les parfums sont une image invisible, une trace indélébile, un souvenir olfactif. BiZ

Citation de Ovnissimo
Un poème parfumé et profond.



Merci Ovnissimo pour ton passage. BiZ

Citation de Guido
Aude,

les odeurs ne sont pas des petits riens, elles nous ramènent à un instinct primaire, sauvage dont il ne faudrait jamais se départir
des parfumés....lol



Guido tu as raison (comme souvent), c'est normal : tu as du flair !! BiZ

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
740 poèmes Liste
21821 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
23 juillet
  Publié: 8 oct 2010 à 04:53 Citer     Aller en bas de page

Citation de nano
oui Aude il est qu'on oublie jamais et qu'on serait prête à reconnaître parmi mille autres..
de nous avoir fait découvrir ce parfum



Merci Ode. BiZ

Citation de Lande Douillette

Chaque être à son essence ciel...

C'est vrai que nos odeurs sont un lien charnel puissant qui nous relie à l'autre, tu l'as bien exprimé ici.

Bises

LANDE



Merci Lande, BiZ

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
xav21

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
22 poèmes Liste
1497 commentaires
Membre depuis
3 mars
Dernière connexion
9 juin 2018
  Publié: 12 oct 2010 à 04:01 Citer     Aller en bas de page

L'abstinence exacerbe le plaisir...
Ton poème a des effluves enivrantes !!

Belle essence d'y reviens moi !!!
Tes strophes sont subtiles et percutantes à la fois!


Gros Bisous

 
FloRe


Tu es beau, j'aime cette image de toi jouant de la guitare!!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
40 poèmes Liste
1478 commentaires
Membre depuis
17 mai 2006
Dernière connexion
3 mai
  Publié: 12 oct 2010 à 04:01 Citer     Aller en bas de page

L'abstinence exacerbe le plaisir...
Ton poème a des effluves enivrantes !!

Belle essence d'y reviens moi !!!
Tes strophes sont subtiles et percutantes à la fois!


Gros Bisous

  Toujours l'Amour, Toujours les heures (The hours)
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
740 poèmes Liste
21821 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
23 juillet
  Publié: 12 oct 2010 à 06:51 Citer     Aller en bas de page

Citation de FloRe
L'abstinence exacerbe le plaisir...
Ton poème a des effluves enivrantes !!

Belle essence d'y reviens moi !!!
Tes strophes sont subtiles et percutantes à la fois!


Gros Bisous



Merci FoRe, si la poésie avait le pouvoir de le faire revenir…
On verra : mektoub !
BiZ

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
740 poèmes Liste
21821 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
23 juillet
  Publié: 14 juil 2011 à 16:33 Citer     Aller en bas de page

Citation de sonatine
les odeurs, elles sont comme des photos
sauf que si l'on ne regarde plus les photos, on oublie les visages
mais une odeur, une odeur qui nous a marqué, elle est gravé pour toujours

(ce n'ai pas que des mots, c'est scientifiquement prouvé!! )

bien à toi mon amie



Merci de ton passage chère poétesse, tu sais, sans conteste, que toujours les parfums nous restent.
Bien affectueusement

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2033
Réponses: 19
Réponses uniques: 12
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0627] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.