Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 300
Invisible : 0
Total : 300
13090 membres inscrits

Montréal: 23 juil 20:38:48
Paris: 24 juil 02:38:48
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Mon Interdit Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] 2 :: Répondre
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
740 poèmes Liste
21821 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
23 juillet
  Publié: 30 sept 2010 à 09:15
Modifié:  23 jan 2011 à 13:00 par Aude Doiderose
Citer     Aller en bas de page



Mon interdit, mon intouchable
Mon délicieux, mon désirable
Tu m'observes, tu me possèdes
Par ton absence, tu m'obsèdes

Mon impérieux, mon adorable
Mon envolé, mon invivable
Tu apparais, je t'appartiens
Prends mes baisers, garde les tiens

Mon peut-être, mais pas demain
Mon plus jamais et mon reviens
Tu sais pourtant que je t'attends
Patienterai-je encore longtemps ?

Mon souvenir, mon souverain
Mon repentir, mon incertain
Rien n'est fini, tout est foutu
Dans cet amour interrompu

Mon refuseur, je te réclame
Tu me fais femme et tu m'affames
J'attends le temps de ton signal
Pour faire de toi mon régal

Mon trop joli et trop aimé
Mon déserteur, mon désiré
Esquiveur, que deviendras-tu
Si un beau jour je ne viens plus ?


  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Esperanza


Rien n'est si doux que le charme d'aimer ..Victor Hugo
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
162 poèmes Liste
1612 commentaires
Membre depuis
9 avril 2010
Dernière connexion
12 décembre 2017
  Publié: 30 sept 2010 à 09:25 Citer     Aller en bas de page

Aude....la question est subtilement bien posée et redonne l'espoir à tes mots qui s'entrechoquent.....remettre les choses à l'endroit , même si ça parait à l'envers...

J'aime ce texte ...
Létie

  Létie
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
740 poèmes Liste
21821 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
23 juillet
  Publié: 30 sept 2010 à 09:29 Citer     Aller en bas de page

Citation de Esperanza
Aude....la question est subtilement bien posée et redonne l'espoir à tes mots qui s'entrechoquent.....remettre les choses à l'endroit , même si ça parait à l'envers...

J'aime ce texte ...
Létie



Merci Létie, écrire sert aussi à mettre les sentiments à plat et l'endroit si possible, biZ

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Ptiteclipse


L'art d'écrire précède la pensée
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
30 poèmes Liste
96 commentaires
Membre depuis
19 mai 2009
Dernière connexion
25 octobre 2017
  Publié: 30 sept 2010 à 10:33 Citer     Aller en bas de page

Magnifique j'ai pas d'autre mots!

  Ptiteclipse
Guid'Ô


« On finirait par devenir vraiment fou, ou par mourir, si on ne pouvait pas pleurer. »
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
246 poèmes Liste
16104 commentaires
Membre depuis
20 août 2005
Dernière connexion
19 juin
  Publié: 30 sept 2010 à 11:33 Citer     Aller en bas de page

Te souviens-tu de cette phrase célèbre en son temps: "Il est interdit d’interdire."

Alors il faut croire que l'interdit nous donne ce piquant qui peut faire défaut au quotidien...

desqui piquent....

  [IMG]https://img4.hostingpics.net/thumbs/mini_372043IMG1731.jpg[/IMG]
FeudB

Modératrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
123 poèmes Liste
7045 commentaires
Membre depuis
6 avril 2010
Dernière connexion
6 février
  Publié: 30 sept 2010 à 12:16 Citer     Aller en bas de page

superbe..
Tout est dis dans cette cascade de reflexion..
bizzzzzzzzz

  le plaisir est le bonheur des fous, le bonheur est le plaisir des sages
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
740 poèmes Liste
21821 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
23 juillet
  Publié: 30 sept 2010 à 13:21 Citer     Aller en bas de page

Citation de ptiteclipse
Magnifique j'ai pas d'autre mots!



Merci beaucoup Ptiteclipse, ça m'émeut puisque ça te touche. BiZ

Citation de James Px
A force de mettre tous à plat tu vas finir par passer sous la porte

James Px.



Si c'est sous sa porte à lui, je veux bien. Ding-dong, sous avez du courrier !!

Citation de Guido
Te souviens-tu de cette phrase célèbre en son temps: "Il est interdit d’interdire."

Alors il faut croire que l'interdit nous donne ce piquant qui peut faire défaut au quotidien...

desqui piquent....



Le parfum d'interdit, voilà une fragrance que j'aime. BiZ

Citation de Feudebelt
superbe..
Tout est dis dans cette cascade de reflexion..
bizzzzzzzzz



Merci chère Frederika, c'est en effet un flot de mots, un débordement. BiZ

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Bernylys

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
4156 commentaires
Membre depuis
24 septembre 2010
Dernière connexion
22 janvier
  Publié: 30 sept 2010 à 13:27 Citer     Aller en bas de page

Très joli...

  Tous mes textes sont protégés par copyright n° 00050359-1 * Enfant, je rêvais d'un lendemain meilleur; adulte, je rêve d'un monde meilleur. * Bernylys ~ Edelweiss
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
740 poèmes Liste
21821 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
23 juillet
  Publié: 30 sept 2010 à 13:43 Citer     Aller en bas de page

Citation de Berny
Très joli...



Merci Berny, amitiés et bienvenue sur LPDP.

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Rousselaure


J'aime les mots de ciel bleu. J'en écrirai jusqu'à ma mort.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
197 poèmes Liste
5644 commentaires
Membre depuis
5 juillet 2009
Dernière connexion
12 mars
  Publié: 30 sept 2010 à 16:14 Citer     Aller en bas de page

Je trouve ce poème vraiment excellent.
Amitiés.

  je suis et resterai celle qui t'attends
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
740 poèmes Liste
21821 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
23 juillet
  Publié: 30 sept 2010 à 16:17
Modifié:  30 sept 2010 à 16:21 par Aude Doiderose
Citer     Aller en bas de page

Citation de Gourmandine
hellloooooo

tu aimes et tu aimes pas
tu doutes mais tu y crois
tu le désires et tu ....

j'ai vraiment aimé ton style d'écriture
bisouillesssssssssssssssssssss



J'ai envie, je veux, j'y crois
Je me résous mais je me rebelle
C'est ainsi qu'est Aude Doigts
Un genre de Rose sans cervelle

BiZ Gourmandine et merci

Citation de Stille Genieter
Ces 4 lignes valent à elles seules le déplacement à Paris et 3 heures d'attente
comme l'exposition de Monet que j'ai raté le week-end passé

T'es comme toujours délicieusement ambi- voire plurivalente

Ton titre aussi: interdire ou inter-dire (dire aux autres ou inter-muros) ou intra-dire (se dire à soi-même ou intra-muros)

Bisous,

Stille



Je suis flattée par la comparaison avec Monet, moi aussi j'ai essayé d'y aller, mais j'ai pas insisté.
C'est lui pour l'instant qui s'interdit. Moi je m'autorise. BiZE

Citation de Rousselaure
Je trouve ce poème vraiment excellent.
Amitiés.



Merci douce Rousselaure, mille bises

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
HectorVigo

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
8 poèmes Liste
1680 commentaires
Membre depuis
7 septembre 2008
Dernière connexion
4 juin 2016
  Publié: 30 sept 2010 à 17:16 Citer     Aller en bas de page

Beau poème, un rythme endiablé...des questions "endiablantes"

 
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
740 poèmes Liste
21821 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
23 juillet
  Publié: 1er oct 2010 à 04:08 Citer     Aller en bas de page

Citation de HectorVigo
Beau poème, un rythme endiablé...des questions "endiablantes"



Diable ! Voilà un commentaire démoniaque mon cher Hector ! Merci de ta lecture, BiZ

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Liliana

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
7 poèmes Liste
98 commentaires
Membre depuis
12 décembre 2009
Dernière connexion
7 novembre 2016
  Publié: 1er oct 2010 à 08:09 Citer     Aller en bas de page

J'ai aimé te lire, deux "mondes" qui s'entrechoquent où il en ressort de multitudes émotions qui obsèdent et qui posent réflexions... au plaisir

Jo

  Le prochain qui me dit que j'ai tout pour être heureuse, je lui fais bouffer mon bonheur à coup de pelle dans la gueule
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
740 poèmes Liste
21821 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
23 juillet
  Publié: 1er oct 2010 à 08:15 Citer     Aller en bas de page

Citation de Jovana
J'ai aimé te lire, deux "mondes" qui s'entrechoquent où il en ressort de multitudes émotions qui obsèdent et qui posent réflexions... au plaisir

Jo



En effet, un jeu d'oppositions, de désirs et de frustrations. merci pour ton passage Jo, Amitiés

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Semeur d'Amour


En amour, il y a les jardiniers et les fleuristes
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
116 poèmes Liste
2241 commentaires
Membre depuis
16 mai 2009
Dernière connexion
20 novembre 2016
  Publié: 1er oct 2010 à 09:27 Citer     Aller en bas de page

tout simplement
J'aime ta profondeur (je parle évidemment de pensées )
Bisous
J'M

 
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
740 poèmes Liste
21821 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
23 juillet
  Publié: 1er oct 2010 à 11:23 Citer     Aller en bas de page

Citation de Semeur d'Amour
tout simplement
J'aime ta profondeur (je parle évidemment de pensées )
Bisous
J'M



Merci Semeur d'Amour, BiZ

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
444 poèmes Liste
21789 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
22 juillet
  Publié: 1er oct 2010 à 14:26 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Aude, Bien entendu, je ne pouvais manquer à te répondre à ce fabuleux poème.
" Mais que deviendras tu, Si un jour je ne viens plus"
Bonne question, je doute que tu ne viennes plus, où si cela devait se produire et ben! c'est lui qui serait perdu.

Finalement, vous vous cherchez..... C'est si beau quand l'amour peut être possible, profitez -en, le temps passe vite....

ODE 3117 Amitiés

  OM
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
740 poèmes Liste
21821 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
23 juillet
  Publié: 2 oct 2010 à 06:19 Citer     Aller en bas de page

Citation de ode3117
Bonsoir Aude, Bien entendu, je ne pouvais manquer à te répondre à ce fabuleux poème.
" Mais que deviendras tu, Si un jour je ne viens plus"
Bonne question, je doute que tu ne viennes plus, où si cela devait se produire et ben! c'est lui qui serait perdu.

Finalement, vous vous cherchez..... C'est si beau quand l'amour peut être possible, profitez -en, le temps passe vite....

ODE 3117 Amitiés



Oui Ode, le temps passe vite. Mais comme il se traîne quand on attend. Merci et BiZ

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Narcissange


emia t ej tnat seniev sem snad sap semusnoc et en ut ùo ruoj nu sap tse n lI
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
153 poèmes Liste
2182 commentaires
Membre depuis
23 novembre 2008
Dernière connexion
18 septembre 2016
  Publié: 2 oct 2010 à 13:48 Citer     Aller en bas de page

les hommes n'en font parfois qu'à leur guise, ils aiment nous laisser dans l'attente et comme on les aime on est là des qu'ils ont besoin de nous... mainte fois je me suis demander moi aussi "Si un beau jour je ne viens plus ?"... par défit ou juste pour savoir si le manque fait reagir; mais à chaque fois je manque de courage... je te comprends


  ma971
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
740 poèmes Liste
21821 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
23 juillet
  Publié: 3 oct 2010 à 08:43 Citer     Aller en bas de page

Citation de Narssissange
les hommes n'en font parfois qu'à leur guise, ils aiment nous laisser dans l'attente et comme on les aime on est là des qu'ils ont besoin de nous... mainte fois je me suis demander moi aussi "Si un beau jour je ne viens plus ?"... par défit ou juste pour savoir si le manque fait réagir; mais à chaque fois je manque de courage... je te comprends




Chère Narcissange, merci pour ta lecture compréhensive. BiZ

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Page : [1] 2 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 3205
Réponses: 25
Réponses uniques: 14
Listes: 0 - Voir

Page : [1] 2

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Coups... (Tristes)
Auteur : pyc
Montréal (Autres)
Auteur : Stegobulle

 

 
Cette page a été générée en [0,0664] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.