Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 181
Invisible : 0
Total : 181
13167 membres inscrits

Montréal: 1er juin 00:47:24
Paris: 1er juin 06:47:24
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Le pilori de Sappho Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Ashimati

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
329 poèmes Liste
7272 commentaires
Membre depuis
3 août 2008
Dernière connexion
31 mai
  Publié: 19 sept 2010 à 13:20
Modifié:  14 oct 2010 à 12:21 par Ashimati
Citer     Aller en bas de page

Le pilori de Sappho

Tu liras les pierres que ses pas fouleront
T’enlisant aux lierres de ta peur viscérale
Sous cette poussière d’allures cathédrale
Ombre de paupière plaquée comme un affront

Tu traînes Cœur-de-nuit balançant tes amours
Aux hommes des minuits déchiquetant ton âme
Belle Garce-de-nuit à la vie psychodrame
Dérisoire sauf-conduit aux pavés sans tambours

Les fleurs de barbelés ont poussé sur ton cœur
Et tes yeux ont brûlé la chandelle sans vie
De ce corps mutilé d’envies inassouvies
Les veines sont taillées au pied du Sacré-Cœur

Elle a jeté tes jours au gré des notes noires
Infini contre-jour des ivoires d’un piano
Au sein du carrefour, tes cris en soprano
S’envolent sans retour voués à l’expiatoire.

Si tu savais ?

Thierry
19 septembre 2010

 
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
712 poèmes Liste
15166 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
31 mai
  Publié: 19 sept 2010 à 14:35 Citer     Aller en bas de page

Ashimati je te lis dans un registre neuf...j'ai l'impression
et j'aime tes mots bien ciselés et touchants d'homme sage ...

Tu traînes Cœur-de-nuit balançant tes amours
Aux hommes des minuits déchiquetant ton âme
Belle Garce-de-nuit à la vie psychodrame
Dérisoire sauf-conduit aux pavés sans tambours

Les fleurs de barbelés ont poussé sur ton cœur
Et tes yeux ont brûlés la chandelle sans vie
De ce corps mutilé d’envies inassouvies
Les veines sont taillées au pied du Sacré-Cœur


Merci!

galatea

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Mystic4Ever


Le tant me manque et toi bien plus encore!
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
762 poèmes Liste
10443 commentaires
Membre depuis
21 mars 2005
Dernière connexion
21 avril
  Publié: 19 sept 2010 à 14:57
Modifié:  19 sept 2010 à 19:17 par Mystic4Ever
Citer     Aller en bas de page

Je pense que beaucoup de femmes se reconnaitront dans tes mots , un poeme qui est emprunt de realisme et de pudeur, j'aime beaucoup


Mystic

 
Galaad


Les mots sont le miroir de l'âme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
88 poèmes Liste
3532 commentaires
Membre depuis
22 septembre 2006
Dernière connexion
21 janvier 2018
  Publié: 19 sept 2010 à 16:44 Citer     Aller en bas de page

"Le pilori de Sappho"

Ou qd l on condamne la différence.
Quelle force dans tes mots ...
J aime bc cette reference à Sappho

je relisais "Lesbos" de Baudelaire où il fait reference à Sappho


....
"Lesbos, où les Phrynés l'une l'autre s'attirent
Où jamais un soupir ne resta sans écho,
À l'égal de Paphos les étoiles t'admirent
Et Vénus à bon droit peut jalouser Sapho !
Lesbos, où les Phrynés l'une l'autre s'attirent,"
.....
je me demandais pk il n y mettais qu un seul P

peut etre peux tu m eclairer??

Amitié








 
Alphonse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
15508 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
31 mai
  Publié: 19 sept 2010 à 16:59 Citer     Aller en bas de page

Un vrai bonheur de lecture...Merci Thierry...

"Les fleurs de barbelés ont poussé sur ton cœur
Et tes yeux ont brûlés la chandelle sans vie
De ce corps mutilé d’envies inassouvies
Les veines sont taillées au pied du Sacré-Cœur"...

Alex

 
ladysatin


Ma plume est une brodeuse de mots .
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
216 poèmes Liste
4142 commentaires
Membre depuis
6 avril 2009
Dernière connexion
24 mai
  Publié: 19 sept 2010 à 17:07 Citer     Aller en bas de page

Elle a jeté tes jours au gré des notes noires
Infini contre-jour des ivoires d’un piano
Au sein du carrefour, tes cris en soprano
S’envolent sans retour voués à l’expiatoire.


ayant un coup de coeur pour la dernière strophe , je songe à la chanteuse Sapho ...

j'aime beaucoup ...mais peut être que je me trompe ...

  Septembre ronronne aux couleurs de Charlie
Idou

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
189 poèmes Liste
3746 commentaires
Membre depuis
1er octobre 2008
Dernière connexion
22 mars 2017
  Publié: 19 sept 2010 à 19:32 Citer     Aller en bas de page

une belle lecture de ces chapitres de Femmes !

merci !

bravo !

  Seirén - ©
Guid'Ô


« On finirait par devenir vraiment fou, ou par mourir, si on ne pouvait pas pleurer. »
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
247 poèmes Liste
16128 commentaires
Membre depuis
20 août 2005
Dernière connexion
19 avril
  Publié: 20 sept 2010 à 03:42 Citer     Aller en bas de page

Tout est dit comme il se doit par gent féminine...

personnellement j'ai beaucoup apprécié cette lecture

amitiés

  [IMG]https://img4.hostingpics.net/thumbs/mini_372043IMG1731.jpg[/IMG]
Ashimati

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
329 poèmes Liste
7272 commentaires
Membre depuis
3 août 2008
Dernière connexion
31 mai
  Publié: 20 sept 2010 à 11:24
Modifié:  20 sept 2010 à 11:26 par Ashimati
Citer     Aller en bas de page

Galatea belga
Plutôt une envie de parler d'autre chose et des amours au féminin, avec ce déchirement de la séparation qui est souvent très violent.
Ravi que tu sois passé
Bisous
Thierry

Mystic
Un texte de femme pour les femmes.
Elles ont toujours été pour moi une grande source d'inspiration, et si je n'ai pas respecté pas grand chose dans ma vie, j'ai toujours eu une profonde dévotion pour celles qui ont les mots pour soigner nos blessures
Bisous Miss
Thierry

Tristan
je vois que l'on révise ses classiques, du coup tu m'as donné envie de relire les "Fleurs du mal" et impossible de remettre la main dessus.
En ce qui concerne ta question, je pense que cela avait pour intérêt de démystifier voir de banaliser le lesbianisme, d'ailleurs Lamartine dans "Sapho" ne met lui aussi qu'un seul P

Sapho
L'aurore se levait, la mer battait la plage ;
Ainsi parla Sapho debout sur le rivage,
Et près d'elle, à genoux, les filles de Lesbos
Se penchaient sur l'abîme et contemplaient les flots


Beaucoup de ces textes étaient interdits à l'époque, le "Lesbos" de Baudelaire entre autre.Le "P" unique donnait l'impression d'un autre sujet
Salut l"Ami - Amitiés

Alex
Ravi que ce petit texte t'ai plu, malgré la tristesse de cet amour
Bisous
Thierry

ladysatin
Effectivement cela n'a rien à voir avec la chanteuse
Sapho qui elle aussi ne met qu'un seul "P" à son pseudo, plus facile à retenir sans doute
Merci pour le coup de cœur
Bisous
Thierry

Idou
Juste pour les femmes.
A ces êtres extraordinaires qui sont toujours là pour nous.
A ces jardinières de la terre et de nos vies
A celles qui savent si bien soigner nos blessures
Bisous
Thierry

Guido
Nous ne serions rien sans elles, en tout cas moi, je ne serai rien.
Seules les femmes savent ramener la paix et le calme dans nos corps et nos esprits
Amitiés
Thierry

 
ovnissimo


L’amour, c'est sentir votre coeur battre dans la paume des mains divines de Dieu. Ovni
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
48 poèmes Liste
3135 commentaires
Membre depuis
18 juillet 2008
Dernière connexion
12 février 2013
  Publié: 20 sept 2010 à 13:46 Citer     Aller en bas de page

Une envolée.




  amour et poésie malgré tout
clovis67
Impossible d'afficher l'image
On transforme sa main en la mettant dans une autre. (P. Eluard)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
5170 commentaires
Membre depuis
5 août 2008
Dernière connexion
8 août 2013
  Publié: 21 sept 2010 à 04:36 Citer     Aller en bas de page

Citation de Ashimati


Idou
Juste pour les femmes.
A ces êtres extraordinaires qui sont toujours là pour nous.
A ces jardinières de la terre et de nos vies
A celles qui savent si bien soigner nos blessures
Bisous
Thierry



oui c'est vrai, mais parfois il arrive aussi qu'elles savent bien blesser également, cher Thierry, mais peut être est-ce pour cette raison, que la nature humaine nous a dotés du pardon...
Par contre il est tout aussi vrai que sans la douceur féminine, nous ne connaitrions pas la plénitude du coeur...

Amitiés

Pierre

  vivre sans espoir, c'est cesser de vivre (Dostoïevski)
Ashimati

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
329 poèmes Liste
7272 commentaires
Membre depuis
3 août 2008
Dernière connexion
31 mai
  Publié: 21 sept 2010 à 17:34 Citer     Aller en bas de page

ovni
Merci pour ton passage ici qui est toujours un plaisir
Amitiés
Thierry

Stille
Les amours au féminin sont plus secrets , plus sensibles, plus purs souvent mais plus durs aussi
Tiens moi au courant si tu as les référence d'Elly de Waard
Amitiés
Thierry

Pierre
La trahison en amour n'est pas pardonnable., il suffit de dire la vérité et de partir.
Le mal sera toujours présent mais avec honnêteté
Amitiés
Thierry

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1806
Réponses: 11
Réponses uniques: 10
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0564] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.