Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 262
Invisible : 0
Total : 265
· Dacie · QUOIQOUIJE · Andesine
13117 membres inscrits

Montréal: 17 févr 06:09:33
Paris: 17 févr 12:09:33
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Aux accords de Jade Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Lykan

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
34 poèmes Liste
1523 commentaires
Membre depuis
22 décembre 2008
Dernière connexion
11 septembre 2019
  Publié: 26 juin 2010 à 05:29
Modifié:  26 juin 2010 à 11:44 par Lykan
Citer     Aller en bas de page

AUX ACCORDS DE JADE

La pluie lavait son corps souillé,
Sali par cent baisers mouillés.
L'ardeur au bout de son ennui
Nourrissait ses rêves de lui,


sur un rêve de soie, emportant sur le toit du monde l'émoi insolent d'une rencontre placée sous le signe lupin, étendard carmin, canines incisives en avant, juste un peu de moi, si peu et pourtant déjà trop. Le cordon astral est coupé et bien sûr il saigne, il se vide sur une table aseptisée, immaculée, blanche comme une toile vierge, la toile du réel. Regardez comme elle se colore de ce fluide rouge, comme un soleil couchant sur les glaces de l'arctique, une œuvre où le sang se mêle au son,

Aux envoûtants accords de Jade,
Syncope en vue sur mode fade,
Hypnotique nappe froissée,
Couvrant un visage lassé.


Est-ce un linceul ? Seul témoignage d'une exaltation sans nom ? Peut-être une forme de pureté au milieu de la fange. Jade plaque ses mains et envoie la mélodie, balance la bande-son pour son énigme, pour son refuge. Ô vois comme elle est belle, de l'eau bénie par les anges coulant le long de ses joues. Et regarde aussi comme il est beau cet amour. Oui, il est magnifique, plus beau que tous ceux que l'on voit, que tous ceux que l'on montre... il est beau mais il est mort... Froid. Éteint. Rigide. N'en doute pas, il est bien mort, de la plus étrange des morts : mort de ne pas être né.

Sur un rêve de soi, la Foi !
Une foi perverse qui broie,
Perdition vénérée, je ploie
Sous le poids d'un amour... Ma Loi.


LYKAN, le 27 Mai 2010.

Lune pleine ? Possible...

 
Mystic4Ever


Le tant me manque et toi bien plus encore!
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
761 poèmes Liste
10426 commentaires
Membre depuis
21 mars 2005
Dernière connexion
15 février
  Publié: 26 juin 2010 à 05:41 Citer     Aller en bas de page

Lykan pourquoi cette prophétie, pourquoi j'en crève....pourquoi tes mots sont si troublants et si vrais.....
Je sais que je ne le saurais, serais jamais....Tout ce que je sais c'est que tes mots sont magiques et
eveil en moi le chaos et la passion....peut etre vont-ils ensemble? l'amour n'est-il qu'un chant de bataille?
Merci Lykan d'avoir ressorti ta plume si enigmatique, mysterieuse et majes(tueuse)


Mystic

 
Lykan

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
34 poèmes Liste
1523 commentaires
Membre depuis
22 décembre 2008
Dernière connexion
11 septembre 2019
  Publié: 26 juin 2010 à 05:53 Citer     Aller en bas de page

Citation de Coeur d'Art Ti Cho'
Lykan pourquoi cette prophétie, pourquoi j'en crève....pourquoi tes mots sont si troublants et si vrais.....
Je sais que je ne le saurais, serais jamais....Tout ce que je sais c'est que tes mots sont magiques et
éveillent en moi le chaos et la passion....peut-être vont-ils ensemble? L'amour n'est-il qu'un chant de bataille?
Merci Lykan d'avoir ressorti ta plume si énigmatique, mystérieuse et majes(tueuse)


Mystic



Une prophétie ? Je ne me connaissais pas ce don.
Plutôt un état des lieux, un dépoussiérage à un instant T.
Tant de choix dans une vie qu'on en oublie les non-choix.
Et toutes ces parallèles qui ne couperont qu'à l'infini.
L'amour n'est-il qu'un chant de bataille ? Je suis sans doute l'un des plus mal placé pour répondre à cette question. Il faudrait que vous en parliez avec Orphée. Je crois connaître ses réponses...

Merci pour vos ressentis dans ces mots qui me touchent.

LK

P.S. : "majes(tueuse)" --> j'adore !

 
Miroir


"il est un " (poème de Parménide)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
106 poèmes Liste
673 commentaires
Membre depuis
10 novembre 2008
Dernière connexion
2 novembre 2017
  Publié: 26 juin 2010 à 07:10 Citer     Aller en bas de page



"N'en doute pas il est bien mort de la plus étrange mort : celle de ne pas être né "


Non lykan ,si tu parles de lui c'est qu' il était né , mais est resté contingent seulement :
il n'a pas passé du "cesser de ne pas s'écrire" (le contingent) au "ne pas cesser de s'écrire" (le nécessaire), qui est le voeu de tout amour ...

Avec ton texte déjà plein d'énigmes et pas aisé à déchiffrer , je t'ai ajouté ces notes de logique modale lacanienne pour le compliquer un peu plus ....
Mais moi je le relirai encore plu tard ...

Comme je suis content de te relire enfin...!

 
L'Architecte


Entre beauté stylistique, profondeur émotive et subtilité métaphorique
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
63 poèmes Liste
1514 commentaires
Membre depuis
6 juin 2010
Dernière connexion
18 janvier 2018
  Publié: 26 juin 2010 à 08:20 Citer     Aller en bas de page

Vous avez une belle plume et j'aime beaucoup votre style. Merci pour le partage.

Cordialement Mdmgba.

 
Textes protégés sous Copyright numéro 00049021
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
23533 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
26 octobre 2019
  Publié: 26 juin 2010 à 11:06 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Lykan

Heureux de te revoir avec un chef d'oeuvre ! Dans mes favoris !
C'est fascinant j'adore...

Mes amitiés James

  Membre de la Société des poètes Français.
Alphonse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
15491 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
16 février
  Publié: 26 juin 2010 à 11:52 Citer     Aller en bas de page

voila plusieurs lectures que je fais...et il me laisse toujours cette étrange impression ...comme un enfant qui vient au monde avec tout l'espoir de la vie mais qui est mort né en réalité...

un poème écrit avec toujours autant de précisions et de talent littéraire...Alex

 
Lykan

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
34 poèmes Liste
1523 commentaires
Membre depuis
22 décembre 2008
Dernière connexion
11 septembre 2019
  Publié: 29 juin 2010 à 04:36 Citer     Aller en bas de page

Citation de Miroir


"N'en doute pas il est bien mort de la plus étrange mort : celle de ne pas être né "


Non lykan ,si tu parles de lui c'est qu' il était né , mais est resté contingent seulement :
il n'a pas passé du "cesser de ne pas s'écrire" (le contingent) au "ne pas cesser de s'écrire" (le nécessaire), qui est le voeu de tout amour ...

Avec ton texte déjà plein d'énigmes et pas aisé à déchiffrer , je t'ai ajouté ces notes de logique modale lacanienne pour le compliquer un peu plus ....
Mais moi je le relirai encore plu tard ...

Comme je suis content de te relire enfin...!



Cher philosophe,

Tes mots toujours très attendus ne compliquent pas ce texte, bien au contraire, ils l'éclairent et mettent en avant une contradiction, une erreur peut-être. Je parle d'un amour mort de ne pas être né et tu dis fort pertinemment que le fait même d'en parler fait qu'il existe ! C'est tout à fait recevable, on en vient juste à un problème de définition, comme bien souvent. Disons alors que la concrétisation, l'expression de cet amour est resté graine sèche.

Combien de parallèles dans une vie mon ami ?

Merci pour tes mots.

Citation de Fujisyusuké
Vous avez une belle plume et j'aime beaucoup votre style. Merci pour le partage.

Cordialement Mdmgba.



Merci beaucoup pour cette appréciation positive.
Le partage n'est-il pas l'une des bases de la poésie ?
Pour qu'un poème vive, ne doit-il pas obligatoirement être lu par autrui ?

Citation de James
Bonjour Lykan

Heureux de te revoir avec un chef d'œuvre ! Dans mes favoris !
C'est fascinant j'adore...

Mes amitiés James



James,

Je suis surpris qu'il ait pu te plaire autant, vue la façon dont je l'ai écrit surtout, presque d'un jet... surpris mais ravi, crois-moi.
Ton appréciation me fait extrêmement plaisir.

Merci.

Citation de *Ninon*
voila plusieurs lectures que je fais...et il me laisse toujours cette étrange impression ...comme un enfant qui vient au monde avec tout l'espoir de la vie mais qui est mort né en réalité...

un poème écrit avec toujours autant de précisions et de talent littéraire...Alex



Alex,

Je reste étonné, toujours, vu le côté Lumière de ton être que tu puisses être attirée par ma plume qui finalement est toujours empreinte d'obscurité, que tu puisses lui trouver des qualités et même du talent littéraire. Ma vie est à l'opposé de la littérature.
Je suis d'autant plus touché par tes appréciations.
J'oubliais : une bien belle comparaison dans ton commentaire... qui colle à mon style en plus ! Mes mots t'auraient-ils contaminée ?

Merci beaucoup.

 
Alphonse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
15491 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
16 février
  Publié: 29 juin 2010 à 04:49 Citer     Aller en bas de page

Cher Lykan, le fait d'écrire avec une plume aux mots sombres n'enlève rien à la beauté du texte...
Je lis au delà des mots...

Alex

 
Lykan

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
34 poèmes Liste
1523 commentaires
Membre depuis
22 décembre 2008
Dernière connexion
11 septembre 2019
  Publié: 29 juin 2010 à 04:56 Citer     Aller en bas de page

Citation de *Ninon*
Cher Lykan, le fait d'écrire avec une plume aux mots sombres n'enlève rien à la beauté du texte...
Je lis au delà des mots...

Alex



Si tel est le cas tu auras peut-être entrevu un rayon pas si sombre que ça.

 
Lykan

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
34 poèmes Liste
1523 commentaires
Membre depuis
22 décembre 2008
Dernière connexion
11 septembre 2019
  Publié: 1er juil 2010 à 12:38 Citer     Aller en bas de page

Citation de Samira Dementia
Votre plume a toujours su s'effacer devant le remous chaotique de vos entités... laissant les amours avoir leur nom, naviguant peut-être un peu trop vite pour vous, ne sachant si dominer ou subir seraient les meilleures solutions...

Et votre art à percer les différentes étapes de l'émotion se distille avec beaucoup de force et de savoir faire dans ce poème...

Une ronce dans un éclat de douceur...



Bravo pour ce travail et ce retour, surtout pour un jour assez spécial dans votre vie cher Archange !

Mes amitiés indéfectibles,

Samira.



Cet éclat de douceur dont vous parlez, c'est vous qui me l'apportez par vos mots si délicats à mon égard.

Je ne bouderai pas mon plaisir et les savourerai comme un grand cru.

Et vous répondrai simplement : ma plume ne s'est jamais effacée devant ces entités évoquées, elle les incarne et a une existence propre. C'est pourquoi je ne parlerai pas de "retour" dans le sens d'une régularité retrouvée. Plutôt une écharde qui se serait plantée dans la peau malgré une épaisse protection.

A votre disposition,

LK

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1564
Réponses: 10
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0740] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.