Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 6
Invités : 721
Invisible : 0
Total : 727
· Galatea belga · NicoNavel · Elodie Daraut · mido ben · Wilhelm
Équipe de gestion
· Catwoman
13170 membres inscrits

Montréal: 6 août 12:17:01
Paris: 6 août 18:17:01
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Portrait sous vers :: Portrait sous vers - 3 - Pichardin Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] 2 :: Répondre
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
122 poèmes Liste
5619 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
2 août
  Publié: 3 avr à 04:03
Modifié:  3 avr à 10:07 par In Poésie
Citer     Aller en bas de page

Bonjour Pichardin,
Peux-tu nous en dire un peu plus sur ton pseudo ?

Mon pseudo est composé de Pi, le début de Pierre qui est mon prénom auquel j'ai rajouté chardin. Pourquoi chardin ? Parce que je trouvais que l'ensemble Pichardin ça faisait nom de personnage du théâtre de boulevard. Ce genre de théâtre avec des personnages pittoresques affublés de noms tout aussi pittoresques. J'adore les vaudevilles et les situations comiques qui vont avec...

A te lire il me semble en effet que tu aimes le comique et que tu pratiques l'art du décalage. Quels sont tes écrivains préférés ?

Adolescent je ne lisais pas beaucoup voire jamais à part les bandes dessinées puis vers 18 ans j'ai commencé à lire les "San Antonio" de Frédéric Dard, les "Rouletabille" de Gaston Leroux, les "Arsène Lupin" de Maurice Leblanc, les "Sherlock Holmes" de Sir Arthur Conan Doyle.
Puis plus tard encore je me suis intéressé aux romans historiques avec des auteurs comme Michel Peyramaure, Max Gallo, Robert Merle, Maurice Druon. J'ai beaucoup aimé aussi les livres de Bernard Clavel, Henri Vincenot, René Fallet. Parmi les auteures féminines il y a Ysabelle Lacamp, Régine Desforges, Agatha Christie.
Pour la littérature classique mon préféré est sans aucun doute Victor Hugo. La liste pourrait être plus longue mais je ne peux pas les citer tous et toutes.

Par quel hasard es-tu arrivé sur LPDP ? Et qu’est-ce qui te plaît sur ce site ?

Il y a quelques années j'ai commencé à écrire des poèmes sans prétention qui reflétaient mon état d'esprit du moment. Un jour, mon amie me dit "ça me plaît ce que tu écris, cette façon de tourner les choses en dérision, pourquoi ne pas les publier sur un site de poésie ?". Je lui rétorque que j'écris uniquement pour mon plaisir et aussi pour me détendre et que ça n'a aucune valeur poétique, c'est juste une récréation.
Elle insiste et me donne le nom d'un site de poésie que lui a transmis une amie à elle qui y publie ses poèmes. Je lui réponds "ok je verrai". Puis quelques jours après je me dis pourquoi pas, ça peut être fun. Et donc je vais sur internet et tape le nom du site en question. Et c'est comme ça que je me suis inscrit sur LPDP. Mais l'histoire ne s'arrête pas là. Lorsque j'ai mis au courant mon amie que je m'étais inscrit sur LPDP, elle m'a regardé et m'a dit "mais ce n'est pas le site dont je t'ai parlé". En effet je m'étais trompé de site. Finalement je suis quand même resté sur LPDP.
J'y ai publié mon premier poème le 27 octobre 2013 et ma première lectrice fut Ode3117, un grand merci à elle. J'aime ce site car il est simple à utiliser, les différentes rubriques sont bien identifiées. Les poèmes sont classés par genre et on peut y publier autre chose que des poésies. Les auteurs et les auteures ont beaucoup de talent pour la plupart. J'ai mes auteurs et auteures préféré(e)s pour lesquel(le)s j'ai beaucoup de respect et d'admiration. Pour conclure, je me trouve bien sur ce site même si parfois je m'éclipse quelques temps avant d'y revenir.

En dehors de la poésie, Pierre, as-tu une autre passion ?

Très jeune, j'ai aimé le football et je l'ai même pratiqué, en amateur. Je connaissais toutes les équipes et tous les noms des joueurs professionnels. A présent j'ai pris un peu de recul avec ce sport, c'est devenu du business, une histoire de fric. Le côté plaisir n'y est plus.
Il y a une période de ma vie, très courte, où j'ai joué aux courses (de chevaux). J'étais vraiment passionné, je passais beaucoup de temps à éplucher les journaux spécialisés pour trouver le bon cheval. Je ne jouais pas de grosses sommes et puis j'ai arrêté lorsque j'ai vu que je perdais plus que je ne gagnais.
J'adore les pièces de théâtre, le boulevard, les vaudevilles. Je ne suis pas allé si souvent que ça dans un théâtre mais si une pièce passe à la télévision, en général, je la regarde.
J'aime aussi la musique, le blues et le blues rock. Ce sont les styles de musique qui correspondent à mon état d'esprit.
J'adore l'époque des Beatles, Rolling Stones, Pink Floyd, Jethro Tull, Humble Pie, Ten Years After, Dire Straits, etc... et j'en oublie. C'était une période très riche, musicalement.
Côté français il y a eu Téléphone. J'aime beaucoup également Jean-Jacques Goldman et Francis Cabrel.
Il y a quelques mois, je me suis inscrit à une association aux multiples activités sportives. Je pratique donc régulièrement la marche, le bowling et la pétanque. Ça me permet de voir du monde et l'ambiance y est très sympa.

Si tu ne devais garder qu'une musique, qu'un film et qu'un livre, lesquels seraient-ils ?

Cette question m’embarrasse vraiment ! Comment ne garder qu'une musique, qu'un film ou qu'un livre ? Le choix est cornélien, il y a tellement de belles musiques, de beaux films et de beaux livres. Alors je vais tricher. Je vais en choisir plusieurs car si, un jour, je dois aller sur une île déserte, c'est mieux d'avoir une petite réserve

En musique :
- Les Beatles avec l'album "Sergeant Pepper's Lonely Hearts Club Band". Un monument de la pop musique avec sa double pochette extraordinaire, les musiciens en uniforme de parade posant devant un parterre de vedettes, des chansons géniales et les paroles écrites au dos de la pochette (grâce à ça, j'ai amélioré mon anglais). Un des premiers "concept album" de la pop musique.

- Pink Flyod avec l'album "Dark Side of the Moon". Un autre monument du rock progressif, comme on disait à l'époque. Des thèmes de tous les jours y sont abordés et des musiciens qui jouent à la perfection. Et puis le célèbre titre "Money" qui démarre avec le bruit d'une caisse enregistreuse vaut vraiment l'écoute.

- Humble Pie avec l'album du même nom, groupe moins connu, mais, ô combien talentueux. Une pochette illustrée d'un dessin d'Aubrey Vincent Beardsley, avec, à l'intérieur une très belle photo des musiciens. L'album est composé de morceaux de blues rock bien lourd et de jolies balades, en alternance.

- Jethro Tull avec l'album Stand Up, là aussi une double pochette psychédélique extraordinaire qui dès qu'on l'ouvre 4 lutins (les musiciens) vous bondissent à la figure. Les chansons sont superbes et variées avec l’apparition, sur certains morceaux, d'instruments telles que la mandoline ou encore la balalaïka. Une reprise de la Bourrée (J. S. Bach ) à tomber par terre.

En musique classique, je choisirais les morceaux suivants :
- Le Boléro de Ravel, j'ai toujours l'image de chameaux cheminant nonchalants et fiers dans le désert.
- Pachelbel's Canon de Pachelbel, une musique qui me transporte, qui me fait me sentir bien.
- Le concerto d’Aranjuez, une musique qui rend nostalgique, ce que m'arrive parfois.

Pour les films :
- Rocco et ses frères de Luchino Visconti, je ne suis pas fan de Delon, mais, dans ce film il est époustouflant comme tous les autres acteurs d'ailleurs, le réaliste du cinéma à l'italienne. Peut-être aussi parce que je suis d'origine italienne.
- Les vieux de la vieille de Gilles Grangier d'après le livre de René Fallet, les pérégrinations de trois vieux, amis et célibataires depuis toujours, avec des acteurs formidables. Truculent à souhait.
- Le dîner de con de Francis Weber, les comédies comme je les aime, dialogues et acteurs au top. Hilarant !

Pour les livres :
- Mille femmes blanches de Jim Fergus, écrit à partir d'un événement historique, un roman qui tient en haleine. Captivant !
- Les rois maudits de Maurice Druon, moi qui suis fan de l'histoire de France, là je suis comblé.
- Les misérables de Victor Hugo, un roman sublime où l'on retrouve toute la puissance d'écriture de l'auteur mais il en a écrit tellement d'autres.

Voilà j'ai été long... et encore j'ai fait des impasses.

Le site va bientôt évoluer. Quelle amélioration souhaiterais-tu y trouver ?

Pour moi, je le trouve bien comme ça, l'utilisation est simple, les rubriques sont bien distinctes.
Par contre je ferai la même remarque que Myo sur la rubrique à thèmes, c'est difficile de trouver le thème du mois, la recherche est parfois fastidieuse.
Le chat aussi ne fonctionne pas. Peut-être que certains membres aimeraient se parler en direct.

As-tu un petit mot pour tes lectrices et lecteurs ?

Je leur dirai simplement que je ne suis pas un vrai poète au sens propre du terme. Je connais à peine les codes de la poésie mais c'est vrai aussi que je n'aime pas être confiné (tiens, tiens !) dans un carcan quelconque. J'écris comme je le sens. Les idées me viennent souvent à partir de situations, d'un mot qui m'a interpellé ou même en lisant d'autres poèmes.
Il y a toujours un peu de vécu dans ce que j'écris mais il y a aussi beaucoup d'imagination. Parfois je rédige en rimes mais je ne compte jamais le nombre de pieds, c'est un exercice qui me prend trop la tête.
Ma grande envie est d'écrire un livre. J'ai essayé plusieurs fois mais au bout de quelques pages je jetais tout ça à la poubelle. Je ne pense pas avoir assez de matière pour rédiger des centaines de pages et je suis plus à l'aise dans les textes courts, très courts même. C'est peut-être mon côté fainéant ou alors le manque de confiance en moi.
J'aime la dérision, l'autodérision aussi. La vie est trop courte pour se prendre trop au sérieux; Il y a eu plusieurs drames dans ma vie (comme beaucoup d'entre nous, je pense) et ces drames m'ont fait réfléchir sur le sens que l'on donne à la vie. Bien sûr, il faut avoir des projets, il faut être attentif aux autres, il faut avancer quelques soient les embûches mais autant le faire de manière humble et sincère.
Que mes écrits ne plaisent pas à tout le monde me paraît logique en soi. mais je ne cherche pas forcément à être lu par le plus grand nombre de lecteurs possible.
Ecrire n'est pas mon métier, c'est juste un passe-temps, un loisir (qui soit dit en passant occupe pas mal de temps). Si ce que j'écris peut donner un peu de joie à certains, ne serait-ce que le temps de la lecture, ça suffit à mon bonheur.
J'écris très peu de poèmes tristes et encore moins des poèmes d'amour, il suffit de se rendre dans ma liste de poèmes pour s'en rendre compte. Je suis quelqu'un de nostalgique, pas quelqu'un de triste. Je suis aussi quelqu'un de pudique et écrire un poème d'amour sans tomber dans la niaiserie je ne sais pas faire.
Chers amis lecteurs et chères amies lectrices, je voudrais aussi faire passer ce message : soyez indulgents avec les poètes et les poétesses de LPDP car écrire n'est pas évident. Coucher des sentiments sur une feuille, trouver les bons mots, faire ressortir ce que l'on ressent demande beaucoup d'implication et on y laisse toujours une part de soi-même.
Dernière chose, en ces temps de grand trouble, restez confinés chez vous c'est la meilleure chose à faire pour lutter contre cette saloperie de virus qui nous empoisonne. La vie reprendra son cours à un moment ou à un autre.
Souhaitons que cette situation, une fois terminée, nous fasse réfléchir sur nos attitudes et nos habitudes et nous rende plus disponibles les uns pour les autres.
Prenez soin de vous.

P.S. Je tiens à remercier Lacase (Hervé) pour sa gentillesse et sa disponibilité à mener cet entretien.

Merci Pichardin ! Je te remercie d'avoir bien voulu te prêter à cette petite interview.



  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
Maschoune

Modératrice


Un petit baiser, comme une folle araignée, te courra par le cou... A. RIMBAUD
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
218 poèmes Liste
12406 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
6 août
  Publié: 3 avr à 07:41 Citer     Aller en bas de page

Très intéressante lecture !

Merci Pichardin et Lacase !

  "Me reviennent les instants partagés. D'autres ont disparu. Et s'inventent ceux que j'ai manqués."D. de Vigan
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
788 poèmes Liste
22634 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
6 août
  Publié: 3 avr à 11:01 Citer     Aller en bas de page

J'ai lu cet interview avec intérêt. J'aime bien Pichardin.

Lorsqu'il a commencé à publier ses loufoques je l'ai un peu charrié, il me donnait l'impression d'être un auteur un peu "Almanach Vermot". Et puis, au fil du temps j'ai apprécié la finesse et l'intelligence derrière ce masque d'amuseur, comme c'est souvent le cas. Nous avons écrit un duo et c'était drôle et fluide d'écrire ensemble.

Ensuite j'ai eu le plaisir de le rencontrer, il a fait l'effort de venir me voir lors d'un salon auquel je participais et il a eu la gentillesse d'apprécier mon travail. J'ai découvert un bel homme, un cœur sensible et un vrai gentleman.
Mesdames, je vous le dit : Pichardin c'est le beau gosse du site !

Bisous, mon cher !

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Maschoune

Modératrice


Un petit baiser, comme une folle araignée, te courra par le cou... A. RIMBAUD
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
218 poèmes Liste
12406 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
6 août
  Publié: 3 avr à 13:00 Citer     Aller en bas de page

Citation de Aude Doiderose

Mesdames, je vous le dit : Pichardin c'est le beau gosse du site !



Ah ben tu nous mets en appétit là Aude...

  "Me reviennent les instants partagés. D'autres ont disparu. Et s'inventent ceux que j'ai manqués."D. de Vigan
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
442 poèmes Liste
14261 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
6 août
  Publié: 3 avr à 13:55 Citer     Aller en bas de page

Citation de Aude Doiderose
Mesdames, je vous le dit : Pichardin c'est le beau gosse du site !



Pichardin, je peux avoir ton 06 ?
J'ai eu plaisir à te découvrir.

 
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
788 poèmes Liste
22634 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
6 août
  Publié: 3 avr à 17:36 Citer     Aller en bas de page

Citation de Maschoune

Citation de Aude Doiderose

Mesdames, je vous le dit : Pichardin c'est le beau gosse du site !



Ah ben tu nous mets en appétit là Aude...



Ne sois pas vorace Maschoune. Attend la fin du confinement au moins.

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
788 poèmes Liste
22634 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
6 août
  Publié: 3 avr à 17:40 Citer     Aller en bas de page

Citation de Adamantine

Citation de Aude Doiderose
Mesdames, je vous le dit : Pichardin c'est le beau gosse du site !



Pichardin, je peux avoir ton 06 ?
J'ai eu plaisir à te découvrir.



Toi, gourgandine, tiens toi tranquille.
Punaise, Pierre, tu as du potentiel tu sais ?

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Pichardin


Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
392 poèmes Liste
4291 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
2 août
  Publié: 3 avr à 18:21
Modifié:  4 avr à 03:01 par Pichardin
Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Isabelle,
je me suis volontiers prêté au jeu du portrait, Lacase (Hervé) me l'a demandé si gentiment et puis, que risquais je à me dévoiler un peu ?
Tu sais je ne suis pas si comestible que ça, je suis plutôt une vieille carne

Bonsoir Aude,
je me sais plus où me cacher après ton élogieux commentaire... derrière mon masque peut être !
Oui je me souviens la fois où tu m'avais cette remarque sur mes accointances avec l'Almanach Vermot. Je ne m'en étais pas offusqué, bien au contraire. Je me souviens aussi de ce duo d'écriture que nous avons réalisé. J'ai apprécié cette collaboration et je ne suis pas contre en renouveler l'expérience.
Effectivement je suis venu te voir à un salon où tu exposais tes œuvres, j'ai pu admirer ton talent et la passion qui t'animait lorsque tu m'expliquais comment tu procèdes dans ton art. Pour moi ça reste une très belle rencontre.
Je ne sais pas si j'ai un cœur sensible mais une chose est sûr c'est que j'ai un cœur de Pierre

Bonsoir Adamantine,
merci d'être passé lire cet interview que Lacase a eu la gentillesse de me proposer. je suis assez réservé mais je me suis dis "pourquoi pas" ça peut être une expérience intéressante, ce n'est pas facile de parler de soi.
Mon 06 ? Je ne sais pas si c'est une bonne idée, je préfère que tu restes sur l'impression que je donne dans cet interview .

Merci à vous trois
Pichardin




  Pichardin
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
61 poèmes Liste
5956 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
2 juin
  Publié: 4 avr à 01:02 Citer     Aller en bas de page

Tu me rassures Pichardin sur la gentillesse de tonton Lacase alias Hervé du Layons car il m’a contacté et fait comprendre que j’etais Obligé de dire oui sinon il révélait à tous que je pissais encore au lit!
Pisse en lit par les racines comme il dit

 
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: En ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
717 poèmes Liste
15298 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
6 août
  Publié: 4 avr à 04:58 Citer     Aller en bas de page


J'aime beaucoup ces portraits et ce fut agréable de connaitre mieux ce beau Pichardin que j'ai toujours imaginé très, très maigre, grand et à l'humour anglais.


lilia

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Pichardin


Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
392 poèmes Liste
4291 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
2 août
  Publié: 4 avr à 05:05
Modifié:  5 avr à 01:30 par Pichardin
Citer     Aller en bas de page

Bonjour Rimarien,
Donc si j'ai bien compris, on devrait d'ici peu voir ton interview dans "Portrait sous vers". J'ai hâte de la lire, ça devrait être très intéressant.

Bonjour Lilia,
Pichardin n'est pas si beau que ça, par contre oui il est grand mais pas maigre, ni gros d'ailleurs. Il adore l'humour anglais et le sens de la dérision à l'italienne.
Merci d'être passé lire cet interview !

Amicalement à vous
Pichardin

  Pichardin
Adria d'Orances


Recueil de poésies érotiques édité ...... (voir mon profil)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
7 poèmes Liste
1322 commentaires
Membre depuis
9 mars 2016
Dernière connexion
14 juin
  Publié: 4 avr à 08:06
Modifié:  4 avr à 08:09 par Adria d'Orances
Citer     Aller en bas de page

Merci à Pichardin de s'être prêté au jeu et à Lacase d'avoir mis en scène cette interview.
Tout n'est pas si simple lorsqu'il s'agit de dévoiler -à peine- quelques bribes de sa personne et de ses écrits.
C'est touchant et plaisant de voir se lever une partie du voile, de découvrir un peu plus -sans toucher à l'intime- ce qu'un(e) auteur(e) est, au-delà de la partie visible de son écriture.
C'était l'idée première et elle est parfaitement exploitée.

Ravie d'avoir fait plus ample connaissance Pichardin !

Ah ! Oui, j'oubliais : Pink Flyod "Dark Side of the Moon" est aussi mon préféré de ce groupe, bien que je ne fus pas née à sa sortie

Adria

 
Pichardin


Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
392 poèmes Liste
4291 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
2 août
  Publié: 4 avr à 12:44
Modifié:  5 avr à 01:31 par Pichardin
Citer     Aller en bas de page

Bonjour Adria,
j'ai voulu tenter l'expérience et voir jusqu'où je serais capable de me dévoiler. c'est sûr qu'intimement je ne livre pas grand chose et je ne pense pas que ce soit le but de cet exercice et tu l'as bien compris.
"Dark Side Of The moon" fait partie des albums les plus vendus toutes époques confondues. Au même titre que "The Wall" et "Wish You Were Here".

Amicalement
Pichardin

  Pichardin
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
788 poèmes Liste
22634 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
6 août
  Publié: 4 avr à 13:18 Citer     Aller en bas de page

Mais en fait, Pierre (tu permets que je t'appelle Pierre ?) ça c'est passé comment cet interview ? Lacase est venu chez toi avec toute son équipe : preneur de son, cadreur, chef opérateur ?
Tu étais dans ton canapé plein cuir ?
Tu as offert du conganc VSOP ? Fumais-tu le cigare comme aux belle heures d'Apostrophe ?
Ou bien Lacase a-t-il été aussi fumeux que Raphaël Mezrahi ?

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Pichardin


Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
392 poèmes Liste
4291 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
2 août
  Publié: 4 avr à 13:38 Citer     Aller en bas de page

Pas de soucis, tu peux m'appeler Pierre
ben figures toi que j'aurais bien aimé que ça se passe comme tu le décris. C'est avec plaisir que je lui aurais offert, ainsi qu'à son équipe, un bon cognac par contre pour le cigare c'est niet je ne fume pas.
Il m'a contacté par MP et m'a gentiment demandé si je voulais faire cet interview.

  Pichardin
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
788 poèmes Liste
22634 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
6 août
  Publié: 4 avr à 14:35 Citer     Aller en bas de page

Citation de Pichardin
Pas de soucis, tu peux m'appeler Pierre
ben figures toi que j'aurais bien aimé que ça se passe comme tu le décris. C'est avec plaisir que je lui aurais offert, ainsi qu'à son équipe, un bon cognac par contre pour le cigare c'est niet je ne fume pas.
Il m'a contacté par MP et m'a gentiment demandé si je voulais faire cet interview.



Moi si on m'interviewe, ce sera dans le longe d'un hôtel parisien de luxe.
Je prendrai un martini rouge.
Avis aux admins, prévoyez des frais annexes.

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Pichardin


Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
392 poèmes Liste
4291 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
2 août
  Publié: 6 avr à 01:12 Citer     Aller en bas de page

je serais très intéressé de lire ton interview ....mais que fait l'équipe de gestion ?

  Pichardin
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
788 poèmes Liste
22634 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
6 août
  Publié: 6 avr à 03:27 Citer     Aller en bas de page

Citation de Pichardin
je serais très intéressé de lire ton interview ....mais que fait l'équipe de gestion ?



Ils font une cagnotte pour les frais annexes.

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Fried

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
103 poèmes Liste
793 commentaires
Membre depuis
11 mai 2017
Dernière connexion
1er août
  Publié: 7 avr à 14:17 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Pichardin,
J'ai lu avec plaisir ton interview, merci à toi de t'être prêté au jeu et merci à In poésie.
Comme toi j'ai aimé lire B Clavel, tous les livres de Robert Merle, et Sergent Paper arrive en bonne place dans mes préférences musicales.
Amitié
Francis

 
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
122 poèmes Liste
5619 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
2 août
  Publié: 7 avr à 17:29
Modifié:  7 avr à 17:42 par Lacase
Citer     Aller en bas de page

Citation de Aude Doiderose
Mais en fait, Pierre (tu permets que je t'appelle Pierre ?) ça c'est passé comment cet interview ? Lacase est venu chez toi avec toute son équipe : preneur de son, cadreur, chef opérateur ?
Tu étais dans ton canapé plein cuir ?
Tu as offert du conganc VSOP ? Fumais-tu le cigare comme aux belle heures d'Apostrophe ?
Ou bien Lacase a-t-il été aussi fumeux que Raphaël Mezrahi ?



Pour les interviews Aude tu comprendras que tout, absolument tout, doit rester secret...
Je remercie Pierre (Pichardin), de n'avoir heureusement rien dévoilé.

Un grand merci Pierre pour la qualité de tes réponses. J'ai adoré faire cette interview

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
Pichardin


Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
392 poèmes Liste
4291 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
2 août
  Publié: 9 avr à 00:59
Modifié:  13 avr à 04:02 par Pichardin
Citer     Aller en bas de page

Bonjour Aude,
donc je vais attendre patiemment que la cagnotte soit conséquente et que ton interview puisse se faire

Bonjour Fried,
je vois que nous avons les mêmes goûts. Merci à toi d'être venu lire cet interview.

Bonjour Hervé,
je n'ai rien dévoilé, je suis resté couvert tout en étant ouvert car Aude veut tout savoir
Encore merci à toi.

Bonjour Farid,
je te remercie, ton commentaire me touche beaucoup.

Amicalement à vous
Pierre

  Pichardin
Page : [1] 2 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1133
Réponses: 33

Page : [1] 2

Seriez-vous prêts à contribuer activement dans une mise en version audio des textes d'auteurs du site (sous condition d'accord de la part de ceux-ci bien entendu) ?

État du vote : 1036/13395

8.7%
 
 90 votes : Non, en fait je reste assez neutre par rapport à une initiative de ce genre.

7.7%
 
 80 votes : Non, cela ne m'intéresse pas

4.8%
 
 50 votes : Non, je ne crois que ce soit une bonne idée

15.7%
 
 163 votes : Non, mais ça peut être intéressant

1.7%
 
 18 votes : Aucun souci, je fais cela tous les jours

10.8%
 
 112 votes : Oui, pas de problème, je sais que je pourrais

19.1%
 
 198 votes : Oui, mais je ne suis pas sûr de savoir le faire

31.4%
 
 325 votes : Oui, mais je ne vois pas comment

 

 
Cette page a été générée en [0,0445] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.