Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 292
Invisible : 0
Total : 293
Équipe de gestion
· In Poésie
13153 membres inscrits

Montréal: 25 févr 10:28:33
Paris: 25 févr 16:28:33
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Un cœur pour s'oublier Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Naig


On est tous égaux devant la douleur..
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
2561 commentaires
Membre depuis
23 août 2006
Dernière connexion
28 mars 2013
  Publié: 8 mai 2010 à 19:55
Modifié:  9 mai 2010 à 11:24 par Bestiole
Citer     Aller en bas de page

Un rêve...
Un cœur qui joue le tambour
Qui s’accroche
Consumé d’un feu détour
En gerbe d’étincelles
Dans le vent
Une torche formée
De passé
De présent
Température en suspension
Déployant ses ailes
Dans le néant
Prêt
À fuir l’automne
À s’envoler
Simplement
Dans
Un nuage qu’on éperonne
Retrouvailles qui frissonnent
Un flambeau
Hécatombe d’un ailleurs
Défunt monde
Faisceau de bonheur
Sur le bleu nouveau
Dans l’Infini s’envole
Comme un espoir
D’autre part
D’autres histoires
Une explosion de cendre
Tranchante
Brûlante
Bouquet d‘amiante
En orchestre
Fanfare qui chantonne
Des notes noires et blanches
Une pluie de cartes
Bémol d’une symphonie
Flamboyante
Bleue
Grise
Assagie
Mélodique
Dans le rythme
Frappant le repos
Au son du tempo
Un champ de couleurs
Électrique
Subjuguant
Images berceuses
Rassurantes
Dans l’ailleurs
Chaque seconde
Éternel écran
D’un conte fantastique
Pour s’oublier
Pour s’envoler
Au paradis de nos fantômes
Dans les fibres
Construites de nos atomes
D’un amas de coton
Nuage flottant
Sur le quadrillage essoufflé
Morceau de papier
Quelques lignes sur un livre
Pour assembler
Les pièces égarées
Les morceaux de brumes
D’un puzzle énigmatique
Nuée, brouillard,
Destination sans retour
De nos visions
De nos attentes
Un mythe
De toujours
Un rêve
Une évaporation
Dans l'au revoir
A ce qui fut
Flash grillagé
De non voulu
Un adieu
Émotions pendues
En photo bicolore
A ce triste port
Terre accueillante
Jusqu'à la mort
Désolant décor
Compactage
D’un rien sanglant
Pour cracher plus fort
Sans douleur
Briser les chaines
Cadenas du cœur
De la rancœur
De l’ailleurs
Planter
Une épine au centre
D’une non existence
Une goutte
Qui se vide
D’absence
Dans l’attente
De croyance
Une flaque de sueur
Achevant sans erreur
La serrure hors d’atteinte
Déguisée en armure
Combinaison de souvenirs
A écraser
Gadoue
Poudre chaude
Broyer
Pour mieux déplier
Sa voilure et s’ouvrir
En résidu emportée
Dans la passion d’un après
Qu’on a donné
Libre
Cadeau cessation
De guerre
D’enfer
A tant d’abandonnés
D’illustration égarée
Aujourd’hui crépite
Est-ce encore un rêve
Les autres
Ne sont plus
Ponctuation évanouie
Du paysage
Les oiseaux amis
Vole libre détendue
Libérée de l’âge
De l’orage
Acteurs de la scène
Qui s’enroulent et s’emmènent
En cercle évasé
Bariolé
Autour des flammes
Embrasement de toutes les âmes
Grésillant
Les peines les tourments
Tempêtant
Les clefs indigestes
Éclat de joie
Envolée nouvelle
Dans les coloriages du ciel
Un rêve
Une apparence euphorique
Se consumant
Fulminant
Les haines coup de pied
Transpirant
La réalité
Les erreurs gommées
Magie d’un inédit
Pour être tout
Exister puis voler
En allumette craquée
Rougissante
Coupable
Capable
Se lâcher
Pour mieux s’étendre
Se rendre
Dans les étoiles recommencer
Cueillir au décollage
Ressentir
L’essence
Un cœur
Pour s’oublier
Flamber puis partir
Pour continuer à rêver
Et seulement
Emmener
Oser
En bougie lumière
A tout jamais
Le printemps
Disparaître
S’envoler puis renaître



  En route vers Miaou Land... le courage c'est savoir dire stop a certains moments de sa vie... la lacheté ce n'est pas renoncer, simplement laisser faire. une prise de décision est toujours une forme de courage...
SélénaéLaLouveFéline


"Vient qui veut, reste qui veut, part qui veut"
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
259 poèmes Liste
9809 commentaires
Membre depuis
29 février 2008
Dernière connexion
23 février
  Publié: 8 mai 2010 à 20:44 Citer     Aller en bas de page

Naig

C'est tout un état d'âme bien triste sauf les trois petits derniers mots où se faufile un tout petit espoir, j'espère suffisants pour vraiment renaître oui.....j'ai aimé cette longue tirade, même triste...

"S’envoler puis renaitre"

Sélénaé plein de Petite Fleur

 
Emelle
Impossible d'afficher l'image
courage à tous ceux qui souffre, accrochez-vous à ce que vous pouvez, il y a des gens qui se battent
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
251 poèmes Liste
542 commentaires
Membre depuis
20 mars 2010
Dernière connexion
21 juin 2016
  Publié: 9 mai 2010 à 02:30 Citer     Aller en bas de page

J e suis, je ne sais même pas quoi dire, merci pour ce partage Naig , tu as une façon de raconter époustouflante pour dire les choses. Je te souffle de l'espoir.

A bientôt.

  Emelle
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1022 poèmes Liste
16502 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
28 décembre 2019
  Publié: 9 mai 2010 à 02:54 Citer     Aller en bas de page

Il y a un rythme très intéressant dans cet écrit, grâce aux vers courts...moi qui ait du mal à lire des textes trop longs, je voulais absolument lire celui ci ! J y vois des mots touchants au plus profond, qui résonnent en moi et ne me quittent pas !
Je suis définitivement épris de ta plume, dans tout ce qu'elle offre...mais quand se dégage de la tristesse, j'ai envie de t'envoyer d'éclaircir ton ciel. J'espère y arriver !
je t'adresse mes plus chaleureuses amitiés, chère amie.
pyc.

 
Elféemère

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
54 poèmes Liste
1570 commentaires
Membre depuis
10 février 2010
Dernière connexion
1er novembre 2011
  Publié: 9 mai 2010 à 06:56 Citer     Aller en bas de page

Mon papillon ces dernier temps je ne suis plus très présente mais jamais je ne t'oublie dans mes pensée de maman une fois de plus tu nous montre la délicatesse de ton coeur en recherche d'un ailleurs d'un meilleur milles bisous ma jolie

 
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
23533 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
26 octobre 2019
  Publié: 9 mai 2010 à 09:35 Citer     Aller en bas de page

un moment ou mes yeux ont fleuri en larmes d'espoirs , des métaphores qui naissent au fil de tes pensées !
Réussite ou pas le résultat reste que pour toi rien n'est aussi beau que la goutte d'air qui efface les couleurs
d'un passé qui devient un présent s'offrant le futur , juste le temps de le dire !

Touché par ces vers aussi beaux les uns que les autres
ta plume est habillée de roses et de printemps ma chère Emilie

CHAPEAU BAS


james

  Membre de la Société des poètes Français.
Mystic4Ever


Le tant me manque et toi bien plus encore!
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
761 poèmes Liste
10434 commentaires
Membre depuis
21 mars 2005
Dernière connexion
22 février
  Publié: 9 mai 2010 à 09:37 Citer     Aller en bas de page

Un coeur pour s'oublier, pour s'aimer, pour renaitre des cendres, j'aime beaucoup ton envolée tres imagée

Mystic

 
Alphonse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
15491 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
24 février
  Publié: 9 mai 2010 à 11:25 Citer     Aller en bas de page

j'ai vu défiler les saisons, les peines et les espoirs, le passé, le futur...
Alex

 
ovnissimo


L’amour, c'est sentir votre coeur battre dans la paume des mains divines de Dieu. Ovni
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
48 poèmes Liste
3135 commentaires
Membre depuis
18 juillet 2008
Dernière connexion
12 février 2013
  Publié: 10 mai 2010 à 10:02 Citer     Aller en bas de page

Un poème imprégné de pensées profondes.






Amicalement

  amour et poésie malgré tout
Esperanza


Rien n'est si doux que le charme d'aimer ..Victor Hugo
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
162 poèmes Liste
1612 commentaires
Membre depuis
9 avril 2010
Dernière connexion
12 décembre 2017
  Publié: 10 mai 2010 à 18:10 Citer     Aller en bas de page

Ces petites phrases courtes , ces pensées posées dans un rythme soutenu donne de l'intensité à vos mots.......pour une touche d'espoir final ..
J'ai aimé vous lire ..
Merci

  Létie
CoeurOuvert


Il nous faut peu de mots pour exprimer l'essentiel. [Paul Eluard]
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
21 poèmes Liste
150 commentaires
Membre depuis
15 décembre 2009
Dernière connexion
1er mars 2015
  Publié: 30 mai 2010 à 09:17 Citer     Aller en bas de page

Une tiraille de mots porteurs de tristesse mais Ô combien bon à lire... Une intensité en vos mots...

  Ecrire n'est-ce pas se lever au milieu de la nuit, parmi les choses réelles et irréelles, proches et étrangères, aller jusqu'au bout de sa folie, troubler le sommeil des gisants, annoncer l'aube ? Jean SULIVAN
Naig


On est tous égaux devant la douleur..
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
2561 commentaires
Membre depuis
23 août 2006
Dernière connexion
28 mars 2013
  Publié: 2 juin 2010 à 22:14 Citer     Aller en bas de page

je vous remercie pour vos mots..
amitié.

  En route vers Miaou Land... le courage c'est savoir dire stop a certains moments de sa vie... la lacheté ce n'est pas renoncer, simplement laisser faire. une prise de décision est toujours une forme de courage...
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1879
Réponses: 11
Réponses uniques: 11
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0570] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.