Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 27
Invisible : 0
Total : 28
· Lykan
13279 membres inscrits

Montréal: 22 oct 05:29:32
Paris: 22 oct 11:29:32
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes loufoques :: Les confidences d'une tasse " à thé " Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] 2 3 :: Répondre
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
518 poèmes Liste
23600 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
22 octobre
  Publié: 4 nov 2013 à 10:26 Citer     Aller en bas de page

" Ras l'bol, j'en ai vraiment ras l'bol "
Criait la petite tasse à thé,
"J'crois plus en rien, j'ai un sale rôle
Ils optent pour des " nouveautés ".
Des mugs et puis des mazagrans
Et pourquoi pas une timbale
Pour boire le thé c'est effarant,
Vouloir mon rang, ben ! C'est peau d'balle...

Je ne suis pas de souche anglaise,
" En glaise " ne jouons pas sur les mots,
Voilà, l'bol qui ramène sa fraise,
Je suis tout autre chose, primo...
Je suis faite de porcelaine,
J'ai été fabriquée en France,
Je me sens noble et souveraine,
Nul n'a aussi belle prestance...


Oui, mais voilà, ce monde moderne
Qui est pour moi du genre barbare,
A des réflexes qui me consterne,
Je suis reléguée au placard.
Quand on daigne me faire sortir,
Je finis dans une drôle de danse,
Si vous saviez, c'est du délire
Et là je me retrouve en transe...

On me refile au lave-vaisselle,
Je tangue avec le " bol héros "
Qui se prend pour Çarlos Guardel
Et ne manque pas son numéro.
Et brasse que je te rebrasse
Dans ce terrible bain de mousse,
Ah ! J'en ai bu de sacrées tasses,
De quoi abîmer ma frimousse...

Au début on me bichonnait,
On me lavait toujours à part,
L'idiot de bol se bidonnait
Et critiquait mon rang de star.
Des doigts agiles me caressaient,
Tout comme un massage érotique
Et j'en avais jamais assez
Quand venait l'heure de cette pratique...

On me mettait sur un plateau,
Toujours posée sur ma soucoupe,
C'était un peu la vie d'château,
Maint'nant on m'fait des entourloupes.
Monsieur au petit déjeuner
Se verse un jet de café noir,
Tout juste s'il n'y trempe pas son nez
Et sa moustache comme réservoir...

Ah ! Elle vraiment c'est autre chose,
Elle a des façons délicates,
Sur mon contour ses lèvres se posent
Elle prend du thé et ça m'épate.
Ça n'a duré qu'un certain temps,
Un jour, j'eus un mauvais présage
Et j'accueillis le coeur battant
La venue d'une femme de ménage...

Et là, ce fut un vrai calvaire,
Chaque matin, le lave-vaisselle
Avec les fourchettes, les cuillers
Et puis j'ai pris une " gamelle ".
Blessée j'en ai perdu mon anse,
Le bol a dit qu'elle " saleté "
J'crois plus en rien et conséquence
J'suis devenue une tasse " athée ".
Dés lors je hurle au scandale,
Pour cette chère valeur " ôtée "
D'un contenu que l'on exhale,
J'ai quand même droit de cité ( six et même plus )

Si vous tenez à me fêter,
Je reste votre fleur " d'été " ... Glacé

ODE 31 - 17

  OM
Alphonse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
15512 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
21 octobre
  Publié: 4 nov 2013 à 11:54 Citer     Aller en bas de page

"Au début on me bichonnait,
On me lavait toujours à part,
L'idiot de bol se bidonnait
Et critiquait mon rang de star.
Des doigts agiles me caressaient,
Tout comme un massage érotique
Et j'en avais jamais assez
Quand venait l'heure de cette pratique..."...

Top géniale cette confidence...j'adore ...délicate, précieuse et sensuelle la coquine...mais derrière tout cela se cache notre monde actuel où ces choses " faites mains" et anciennes n'ont plus leur place car le modernisme si bénéfice parfois a tué l'élégance et le raffinement...

Merci pour ce petite délice en tête à tête

Alex

 
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
233 poèmes Liste
16639 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
21 octobre
  Publié: 4 nov 2013 à 11:58 Citer     Aller en bas de page

un très beau écrit original
plein d'humour
la révolution des tasses

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Shaim


Prends soin de toi et de ta plume, et accouche sur papier tes envies, tes joies et ton amertume....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1 poèmes Liste
3485 commentaires
Membre depuis
17 septembre 2013
Dernière connexion
12 juillet 2018
  Publié: 4 nov 2013 à 12:25 Citer     Aller en bas de page

une belle humour écrite par ta plume.
J'adore les jeux de mots que tu as fait

Citation de ode3117
J'crois plus en rien et conséquence
J'suis devenue une tasse " athée "

ou

Je tangue avec le " bol héros " .



Sincèrement,

  Celui qui se se crée dans cette succession de moments donnés
Bernylys

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
4156 commentaires
Membre depuis
24 septembre 2010
Dernière connexion
26 janvier 2019
  Publié: 4 nov 2013 à 13:18 Citer     Aller en bas de page

Ah, sacrée Ode, j'en ai le thé à la bouche, là... quelle petite merveille, et comme j'adore le thé, autant que les théières et les tasses de thé, je peux te dire que je me suis régalée... avec ce zeste d'humour dont tu débordes, c'est juste un régal...
Je penserai à ton joli poème ce soir devant ma tasse de thé.

Merci pour cette lecture, Ode.
Bonne soirée.

  Tous mes textes sont protégés par copyright n° 00050359-1 * Enfant, je rêvais d'un lendemain meilleur; adulte, je rêve d'un monde meilleur. * Bernylys ~ Edelweiss
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
518 poèmes Liste
23600 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
22 octobre
  Publié: 4 nov 2013 à 13:27 Citer     Aller en bas de page

Merci ALEX, et oui, tous ces magnifiques objets, que ce soit porcelaine ou cristal, n'ont plus la cote, dommage, l'art se meurt. Je me souviens d'un service de porcelaine de Limosges qui appartenait à ma tante et que les enfants se sont séparés à un prix dérisoire dans une sorte de vide grenier.
Tous ces objets ont une âme. Je sais que tu es sensible à tout cela. Le plastoc est roi maintenant.
Bises ODE 31 - 17

Merci MIDO, la révolution des tasses c'est un texte que j'aurais pu choisir, mais je n'aurais pas trouvé les mêmes jeux de mots.
Bien amicalement ODE 31 - 17 merci encore pour avoir lu ce petit loufoque

Merci SYNTAX, le plaisir est pour moi pour t'avoir fait sourire,
Bien amicalement ODE 31 - 17

Merci ILIZIA, En ce qui concerne les jeux de mots, je n'en ai pas suffisamment trouvé, pauvre petite tasse, dans son placard tout noir elle doit se croire dans un domaine " hanté " Toute sa gloire était dans le " thé hier " ou on la considérait encore. Elle tanguait avec le " bol héros " qui lui disait, c'est " sale ça " de se frotter à elle
Bises amicales ODE 31 - 17
Bien amicalement

  OM
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
518 poèmes Liste
23600 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
22 octobre
  Publié: 4 nov 2013 à 13:36 Citer     Aller en bas de page

BERNY, pendant que je répondais aux autres amis ( es ) poètes, tu répondais joliment à mon loufoque, moi aussi je prends du thé de temps en temps et ce soir je t'accompagnerai.
Merci pour ton gentil commentaire.
J'ai une amie qui fait la collection des théières, et il y en a de fort jolies et originales
Bisous BERNY
ODE 31 - 17 Bonne dégustation et bonne nuit

  OM
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
484 poèmes Liste
9719 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
22 octobre
  Publié: 4 nov 2013 à 14:55 Citer     Aller en bas de page

C'est vrai que moi suis très plastoc en toc, très mug et bol. Mon grand truc : le mélamine, manufacturé 100 % chinetoc ! Il faut dire que je suis très maladroite, la vaisselle de Gien ou de Limoges n'est pas à me confier
Très drôle ton poème. Le lave-vaisselle & la contrefaçon auront raison de la belle coutellerie et vaisselle. C'est pas d'bol !
Catherine

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
518 poèmes Liste
23600 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
22 octobre
  Publié: 5 nov 2013 à 04:01
Modifié:  1er déc 2013 à 03:48 par ode3117
Citer     Aller en bas de page

Bonjour CAT, tu as bien raison de profiter de ce qui est pratique, tous ces objets dérivés du pétrole, simplifient la vie. Dommage, ils n'ont pas cette richesse que nous offrent la faïence, la porcelaine, le cristal, ce pouvoir d'être passés par des mains expertes et cette matière noble, la beauté des décorations et des couleurs. C'est l'art dans toute sa splendeur, mais je sais combien cela peut être fragile. A ne pas mettre dans toutes les mains. Ne reste plus d'un service que l'on m'avait offert, que deux tasses, deux petites merveilles décorées de fleurs de myosotis
Bises amicales CAT; et quelqu'un dirait " Qu'importe le contenu, puisque nous avons le contenant,
ou l'inverse
ODE 31 - 17

  OM
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
518 poèmes Liste
23600 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
22 octobre
  Publié: 5 nov 2013 à 05:27 Citer     Aller en bas de page

Bonjour HUBIX, merci pour ton commentaire, je sais que dans certains pays, c'est tout un cérémonial, cet instant où l'on prend le thé. Je l'ai voulu un peu émouvant ce loufoque, à la madame Butterflay peut-être, et comme l'opérette où l'on chante " prendre le thé à deux, c'est merveilleux ". Sûr que l'on ne peut pas voir la scène où ce breuvage serait servi dans une tasse en plastique.
Bien amicalement ODE 31 - 17

Merci ODIN pour ta présence et ton appréciation
Bien amicalement ODE 31 - 17

  OM
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
518 poèmes Liste
23600 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
22 octobre
  Publié: 5 nov 2013 à 09:49 Citer     Aller en bas de page

Merci VENUSIA, heureuse de te retrouver pour ce loufoque, merci pour ton rire.
Ne crois pas que j'avais oublié de te répondre, mais nous nous sommes croisées et ton commentaire me fait beaucoup de bien. La petite tasse à thé doit se sentir mieux.
Bises amicales ODE 31 - 17

  OM
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
518 poèmes Liste
23600 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
22 octobre
  Publié: 5 nov 2013 à 11:32 Citer     Aller en bas de page

Merci beaucoup DOMY, je sais que tu apprécies tout ce qui reflète l'art dans toute sa splendeur.
J'ai eu l'occasion d'admirer de nombreux services en porcelaine chez des personnes qui gardaient ce précieux " butin " venant de leur famille.
Tant des services à thé que de la verrerie de cristal et je n'ai pu m'empêcher d'avoir une fierté intense pour ces artisans d'oeuvre qui sont très peu nombreux de nos jours.
Bises amicales ODE 31 - 17
Ceci dit en passant mon admiration est pour les maîtres verriers aussi. Les vitraux me passionnent.

  OM
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1027 poèmes Liste
16597 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
6 octobre
  Publié: 7 nov 2013 à 09:23 Citer     Aller en bas de page

bonjour à toi...

Ha tes jeux de mots...qu'ils sont fantastiques et bien trouvés, il faut quand même un esprit qui sache chercher, détourner, créer, pour nous offrir de tels cadeaux dans un ensemble excellent...j'en reviens à une idée que je pense très souvent au cours de mes lectures, à savoir que tout sujet est possible en écriture, le problème est de pouvoir y penser...mais les traiter avec humour, comme tu le fais, c'est super !
amitiés très sincères à toi.
pyc.

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
518 poèmes Liste
23600 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
22 octobre
  Publié: 7 nov 2013 à 09:51 Citer     Aller en bas de page

Bonjour mon cher PYC, toujours fidèle et je te remercie pour tous ces mots gentils et ces encouragements afin que je puisse continuer à écrire, tu as raison il suffit de peu de choses une idée bien précise et l'on peut à ce moment là chercher l'histoire qui pourrait apporter du délire.
Je fais comme je le peux, cela vient tout seul, le plus difficile c'est pour la rime...Les jeux de mots aussi, mais je pense les avoir épuisés...Quoi que...peut-être pour une prochaine fois si j'ai un éclair qui vient fuser dans mon petit esprit
Bises amicales et un grand merci
ODE 31 - 17

  OM
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
23541 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
5 juillet
  Publié: 7 nov 2013 à 19:31 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir

Je te tire mon chapeau ton poème est merveilleux

James

  Membre de la Société des poètes Français.
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
518 poèmes Liste
23600 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
22 octobre
  Publié: 8 nov 2013 à 04:52 Citer     Aller en bas de page

Merci JAMES, c'est un petit loufoque destiné à faire sourire, tout en étant un peu touchant je pense, car ces objets que l'on ne retrouve plus guère dans la vie de tous les jours, reflètent des temps où l'on prenait plaisir à les faire vivre.
Bien amicalement ODE 31 - 17
Petite pointe d'humour, " Tu peux enlever ton chapeau, le soleil n'est plus très apparent "
La petite tasse à thé te remercie

  OM
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
518 poèmes Liste
23600 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
22 octobre
  Publié: 9 nov 2013 à 10:37 Citer     Aller en bas de page

Merci ROI DE COEUR, je pense que l'assiette à dessert y passera un jour ( humour ) mais je ne vais quand même pas passer tout le service à vaisselle. C'est un " cas ce rôle " de tasse à thé...Du vécu oui, malheureusement pour elle.
Bien amicalement ODE 31 - 17

  OM
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
23541 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
5 juillet
  Publié: 9 nov 2013 à 15:41 Citer     Aller en bas de page

Citation de ode3117
Merci JAMES, c'est un petit loufoque destiné à faire sourire, tout en étant un peu touchant je pense, car ces objets que l'on ne retrouve plus guère dans la vie de tous les jours, reflètent des temps où l'on prenait plaisir à les faire vivre.
Bien amicalement ODE 31 - 17
Petite pointe d'humour, " Tu peux enlever ton chapeau, le soleil n'est plus très apparent "
La petite tasse à thé te remercie



Reamarque Ode que je le garde mon chapeau, car ici il ne cesse de pleuvoir

Bisous et belle soirée

James

  Membre de la Société des poètes Français.
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
518 poèmes Liste
23600 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
22 octobre
  Publié: 9 nov 2013 à 16:13 Citer     Aller en bas de page

Merci JAMES, au plaisir de te sentir ailleurs que sous ces intempéries.
Un chapeau de paille serait tout indiqué.
J'ai fort apprécié ton dernier poème
Bonne nuit ODE 31 - 17

  OM
ballandine


Moi, quand je rêve de liberté....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
71 poèmes Liste
4098 commentaires
Membre depuis
17 décembre 2010
Dernière connexion
21 août
  Publié: 10 nov 2013 à 11:51 Citer     Aller en bas de page



Et comme la tasse de thé..est bien ma tasse adorée....
Je suis ravie de ce coup de g...., qui va s'entendre applaudi du côté de la Tamise...

Extra !

Une lecture tout à fait percutante....de joie de vivre...





  Ecrire est un acte d'amour, S'il ne l'est pas il n'est qu'écriture (Cocteau)
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
518 poèmes Liste
23600 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
22 octobre
  Publié: 10 nov 2013 à 12:04 Citer     Aller en bas de page

Un grand merci BALLANDINE, quand je prendrai mon thé dans une petite tasse de porcelaine, une très joliment fleurie, je penserai à toi.
J'espère que du côté de la Tamise, ils devraient apprécier cette révolte de cette petite tasse qui ma fois résiste encore.
Bises amicales ODE 31 - 17

  OM
Page : [1] 2 3 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 4181
Réponses: 55
Réponses uniques: 24
Listes: 2 - Voir

Page : [1] 2 3

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

La discrète (Tristes)
Auteur : Jeanne
Ma peau vous porte en esquisses...(9) (Amour)
Auteur : pyc
Heureux jour! (Autres)
Auteur : Rousselaure
Vers toi (Autres)
Auteur : Candide
(Autres)
Auteur :
Full Despair (Tristes)
Auteur : Ashimati
Nous n'aurions pas dû (Amour)
Auteur : Aude Doiderose
Mots errants (Autres)
Auteur : Celle qui rêve
Si elle s'appelait...manon ! (Amour)
Auteur : pyc
Jumell'air... (Amour)
Auteur : Alphonse BLAISE.
Le farfelu ( dialogue en triolets ) (Autres)
Auteur : ode3117
Laisse moi être toi (Amour)
Auteur : Mystic4Ever
L'âme des Roses passe...! (sonnet quinzain ) (Amour)
Auteur : Odon de Cor
Bonne Année 2014 (Autres)
Auteur : L'Architecte
L'absolu Printemps (sybilla et James) (Collectifs)
Auteur : Sybilla

 

 
Cette page a été générée en [0,0447] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.