Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 26
Invisible : 0
Total : 27
· Hector L'archer
13181 membres inscrits

Montréal: 14 août 09:19:35
Paris: 14 août 15:19:35
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Tumba Tumbellana Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Dacie Cet utilisateur est un membre privilège


Je voudrais oublier! Oublier d'oublier pour tout me rappeler
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
7 poèmes Liste
55 commentaires
Membre depuis
1er février
Dernière connexion
11 août
  Publié: 30 juil à 13:58
Modifié:  7 août à 01:03 par Dacie
Citer     Aller en bas de page




Tumba Tumbellana

***

Une baie à l’infini, où la mer se retire
Plus vite qu’un galop de pur-sang effréné,
Laisse ses deux îlots, ses deux vaisseaux échoués
Tumba, Tumbellana attendent d’éblouir…

C’est dans le rêve de l’homme qu’apparait cet éclat,
Un évêque témoin d’une lutte titanesque
Nous décrit l’affrontement de ses rêves cosmiques.
Pouvoir de religieux que l’histoire retiendra…

La légende nous conte le combat singulier
D’un archange puissant résistant au démon,
Sur le dos de Tumba, il terrasse le dragon
Et impose son nom à ce lieu sanctifié.

Ordonne à l’évêque de glorifier le Mont,
De construire un sanctuaire, de louer sa mémoire.
Vœux hallucinatoires de chants divinatoires
Pour le mont saint Michel, oratoire d’oraison.

En stratège averti, augure de missionnaire,
Aubert scelle ainsi le Mont en Normandie,
Jette sur le massif, mystique et liturgie
Consécration d’un mythe d’un récit légendaire…

Entrainant le génie de tout son savoir-faire
Un sanctuaire va naître grandir et prospérer.
Architectes compagnons à l’esprit inspiré
Vont dessiner ici notre dame sous terre*

Supportant sur son dos une église abbatiale
Ecole de savoir-faire de voutes et de colonnes
Evolution Romane héritée des Hellènes
Esthétique de l’art sous formes artisanales

Qui repoussent les limites de la pierre en dentelle
Erigeant vers le ciel un gothique flamboyant,
Un travail brillant, ardent, resplendissant
Portant aux yeux du monde l’éclat de la Merveille.



Laurent
Tous droits réservés

*Notre dame sous terre fut la première chapelle du mont Saint Michel faisant partie aujourd’hui des soubassements de l’abbatial.



Ce poème est le quatrième opus de “ Terre de Manche “ une région au climat revêche mais aux charmes tellement particuliers.



  Laurent Lemarquand
Tychilios Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
133 poèmes Liste
1147 commentaires
Membre depuis
5 octobre 2018
Dernière connexion
11 août
  Publié: 31 juil à 15:33
Modifié:  31 juil à 15:34 par Tychilios
Citer     Aller en bas de page

Bonjour cher Laurent.
Une poésie de dentelle écrite avec ce soin coutumier qui est ta marque de fabrique. Légende et histoire s’entremêlent dans ce texte pour conter le récit d’un lieu sublime autant que mystique. Rocher gothique se dressant fièrement sur la mer c’est à marée haute qu’il est le plus beau. Lorsque la mer se retire, il subit les assauts des touristes et semble se morfondre jusqu’à la marée suivante. Je suis ravi de pouvoir te lire de nouveau sur ce site. J’espère que ton absence n’était pas due à une épreuve difficile. Prends soin de toi, tu as toute mon amitié. Georges

  Il vaut mieux avoir raison seul que tort avec la foule.
Lucie Granville Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
17 poèmes Liste
630 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2019
Dernière connexion
14 août
  Publié: 31 juil à 15:55 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Laurent, une poésie soignée pour un bel hommage à cette merveille qu'est le Mont saint Michel. Tu as su restituer l'histoire et l'atmosphère particulière de ce lieu que j'aime beaucoup. A certains moments, la lumière lui donne des allures irréelles. Amicalement, Lucie

 
Dacie Cet utilisateur est un membre privilège


Je voudrais oublier! Oublier d'oublier pour tout me rappeler
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
7 poèmes Liste
55 commentaires
Membre depuis
1er février
Dernière connexion
11 août
  Publié: 2 août à 15:01 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Georges.
Merci de ce commentaire attentionné qui me touche beaucoup, j’ai juste essayé de décrire un lieu où le génie architectural de l’homme s’est exprimé sur fond de légende, dans toute sa magnificence. Un lieu riche en histoire, qui comme tu le soulignes prend toute sa dimension à marée haute. J’espère simplement que mes modestes vers ne l’auront pas offensé.
Merci aussi pour ta sollicitude et prend aussi soin de toi.
Amicalement Laurent.

Bonjour Lucie
Merci de t’être de nouveau arrêter sur mes vers après cette longue absence. Tu as parfaitement raison, les lumières qui vont du bleu infini et très pur d’un ciel d’été à celui très noir d’hiver où une simple trouée dans les nuages éclaire la Merveille sur fond gris anthracite, donnent à tous ces éclairages des allures irréelles.
Merci Lucie, amicalement Laurent.

  Laurent Lemarquand
Damon

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
14 poèmes Liste
480 commentaires
Membre depuis
20 février 2018
Dernière connexion
11 août
  Publié: 5 août à 13:36 Citer     Aller en bas de page

Un poème dont le style se rapproche beaucoup de ceux de Tychilios et de Lucie Granville!
Je ne sais pas pourquoi...

 
Dacie Cet utilisateur est un membre privilège


Je voudrais oublier! Oublier d'oublier pour tout me rappeler
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
7 poèmes Liste
55 commentaires
Membre depuis
1er février
Dernière connexion
11 août
  Publié: 5 août à 15:04 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Damon.
Merci beaucoup, votre comparaison ne pouvait pas me faire plus plaisir, étant un lecteur admiratif de Tychilios et Lucie Granville, Toutefois je dois rester lucide et vous avouer que je ne possède pas le talent de ces deux auteurs.
Merci beaucoup, au plaisir de vous lire Laurent

  Laurent Lemarquand
Damon

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
14 poèmes Liste
480 commentaires
Membre depuis
20 février 2018
Dernière connexion
11 août
  Publié: 5 août à 15:40 Citer     Aller en bas de page

Citation de Dacie
Bonjour Damon.
Merci beaucoup, votre comparaison ne pouvait pas me faire plus plaisir, étant un lecteur admiratif de Tychilios et Lucie Granville, Toutefois je dois rester lucide et vous avouer que je ne possède pas le talent de ces deux auteurs.
Merci beaucoup, au plaisir de vous lire Laurent



 
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
163 poèmes Liste
4704 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
11 août
  Publié: 6 août à 13:41 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Dacie,

Ce poème dédié au Montt Saint-Michel est très pur et empreint de votre dévotion.
Il se clos avec le mot Merveille...

Cordialement
jlouis

  Poésie, la vie entière
Dacie Cet utilisateur est un membre privilège


Je voudrais oublier! Oublier d'oublier pour tout me rappeler
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
7 poèmes Liste
55 commentaires
Membre depuis
1er février
Dernière connexion
11 août
  Publié: 6 août à 13:55 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Jean-Louis.
Merci d’être passé sur mes vers, ce poème est le quatrième opus de “Terre de Manche“ un groupement de poème en hommage à ce petit bout de terre ou mes racines sont encrées.
Le mont Saint Michel faisant corp avec ce territoire (Mon territoire ) je me devais de lui rendre honneur. Mais je reste profondément et viscéralement hâté.
Amicalement Laurent

  Laurent Lemarquand
Tychilios Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
133 poèmes Liste
1147 commentaires
Membre depuis
5 octobre 2018
Dernière connexion
11 août
  Publié: 6 août à 16:08 Citer     Aller en bas de page

A l'attention de ''Damon''

Ce serait quand même intéressant de préciser ta pensée ''Damon''. ce commentaire précède un autre tout aussi diffamatoire et tendancieux. ça commence à faire beaucoup de sous entendu. Georges.

  Il vaut mieux avoir raison seul que tort avec la foule.
Lucie Granville Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
17 poèmes Liste
630 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2019
Dernière connexion
14 août
  Publié: 7 août à 01:27 Citer     Aller en bas de page

A Damon : que signifient ces sous-entendus ???

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 220
Réponses: 10
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0408] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.