Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 6
Invités : 36
Invisible : 0
Total : 42
· Lucie Granville · Andesine · QUOIQOUIJE · ami_des_vers · doux18
Équipe de gestion
· Ashimati
13572 membres inscrits

Montréal: 25 sept 11:59:07
Paris: 25 sept 17:59:07
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Je pense à toi... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Ossette


Blob Blob
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
154 poèmes Liste
1296 commentaires
Membre depuis
24 juin 2008
Dernière connexion
21 août
  Publié: 29 jan 2010 à 11:58
Modifié:  29 jan 2010 à 16:48 par Mencita Monoï Angel
Citer     Aller en bas de page

Je pense à toi depuis que je t'aime,
je pense à toi chaque instant qui passe.
Je ferme les yeux et c'est toi que je vois,
tu es partout, je t'ai dans la peau.

Je ne vois plus les jours passer,
je vois seulement le temps qui coule.
Je ne compte plus les heures seules,
je compte les heures où je suis loin de toi.

Je ne suis plus perdue dans le noir,
je suis ici, au chaud dans tes bras.
Et le soir quand je vais me coucher,
c'est ton visage qui hante mes rêves.

Je pense à toi, et à moi, nous,
je pense à toi.
J'ai l'impression de sombrer, de couler,
mais toujours ton visage me ramène au rivage.

Tu ne liras jamais ces lignes,
amsi je me sens si bien, je dois le dire.
Dire haut et fort, au monde entier,
que je t'aime et que jamais je ne veux m'arreter!

Je pense à toi,
penses-tu à moi ?

  ZZ
ladysatin


Ma plume est une brodeuse de mots .
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
218 poèmes Liste
4167 commentaires
Membre depuis
6 avril 2009
Dernière connexion
14 juillet
  Publié: 29 jan 2010 à 12:55 Citer     Aller en bas de page

Un petit mot , pour te dire que j'aime ton bel écrit !

merci pour ce partage

  Septembre ronronne aux couleurs de Charlie
Ossette


Blob Blob
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
154 poèmes Liste
1296 commentaires
Membre depuis
24 juin 2008
Dernière connexion
21 août
  Publié: 30 jan 2010 à 09:16 Citer     Aller en bas de page

merci à toi... je l'ai écrit sans réfléchir vraiment...
mais c'est ce que je pense!

ravie que tu es aimées.

  ZZ
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
293 poèmes Liste
9691 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
25 septembre
  Publié: 11 févr 2015 à 10:46 Citer     Aller en bas de page

que suis-je devenu.
souvenir?
nostalgie?
fantasme?
quand tu dis je pense à toi.
j'ai cru un instant
que l'absence était celle d'un fauteuil louis XV,
va dans une foire aux ventes,
tu y trouveras peut-être une présence placebo.
non moi je suis beaucoup trop loin.

 
Ossette


Blob Blob
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
154 poèmes Liste
1296 commentaires
Membre depuis
24 juin 2008
Dernière connexion
21 août
  Publié: 11 févr 2015 à 16:59 Citer     Aller en bas de page

Samamuse,

"que suis-je devenu.
souvenir?
nostalgie?
fantasme?
quand tu dis je pense à toi.
j'ai cru un instant
que l'absence était celle d'un fauteuil louis XV,
va dans une foire aux ventes,
tu y trouveras peut-être une présence placebo.
non moi je suis beaucoup trop loin."

Tu es devenu souvenir, nostalgie, fantasme, envies, désirs, angoisse, détresse, solitude, pulsions et tellement d'autres...
L'absence prend bien des visages, en ce moment c'est celui du vide absolu.

Je trouverai un jour une présence quelconque. En attendant, je papillonne là ou m’emmène mes pieds, je découvre des gens nouveaux, je m'amuse, je m'instruis des autres... et je dis toujours des bêtises!

  ZZ
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1499
Réponses: 4
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0257] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.