Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 21
Invisible : 0
Total : 21
13170 membres inscrits

Montréal: 2 juin 03:55:21
Paris: 2 juin 09:55:21
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: On entend les oiseaux voler Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Mémé Pètssek
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
5 poèmes Liste
3 commentaires
Membre depuis
22 mars
Dernière connexion
22 mai
  Publié: 30 mars à 08:32 Citer     Aller en bas de page

On entend les oiseaux voler

Le climat n’est pas dérangé
Il respire, juste délivré
De l’hystérique activité
Des bipèdes tant évolués
On entend les oiseaux chanter
Soufflant d’un vol libératoire
La fin du cycle rédhibitoire
Alors ne perdons pas espoir
En position de s’émouvoir
Confinés dans nos tours d’Ivoire.

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
484 poèmes Liste
22879 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
1er juin
  Publié: 30 mars à 10:31 Citer     Aller en bas de page

Bienvenue MEME PETSSEK.
Les oiseaux doivent éprouver un air de liberté, j'ai vu des tourterelles se promener sur la route, elles doivent se dire "au moins les fous du volant ne nous écraseront pas."
Et moi tout en haut de mon nid, je respire un nouvel air.
Merci pour ce poème que j'apprécie
Bien amicalement ODE 31 - 17

  OM
Chlamys


L'incertitude est l'essence-même de l'aventure amoureuse. Oscar Wilde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
61 poèmes Liste
1142 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2017
Dernière connexion
1er juin
  Publié: 30 mars à 13:51 Citer     Aller en bas de page

Bien dit !
Espérons toutefois que le climat reste bénéficiaire à moyen et long terme. Les pessimistes pensent que non. Moi je préfère lire ton poème !

  Vint un temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore - Anaïs Nin
Sidonie


Bien faire et laisser braire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
89 poèmes Liste
3898 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
30 mai
  Publié: 31 mars à 10:28 Citer     Aller en bas de page

Oui, on respire mais à quel prix !

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
Hubix-Jeee


Les mots qui vont surgir savent de nous des choses que nous ignorons d'eux. René Char.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
119 poèmes Liste
6688 commentaires
Membre depuis
25 décembre 2010
Dernière connexion
31 mai
  Publié: 9 avr à 07:56 Citer     Aller en bas de page

C'est vrai, mémé, que la nature respire, elle, un peu mieux, j'en suis ravi...

Je suis peiné pour les victimes du fléau, mais les oiseaux chantent un peu plus, les lézards se promènent sur les murs, au soleil, les chats et chiens se disent bonjour et les tortues embrassent les poissons rouges, à travers leurs bocaux...

Bon, c'est bien la seule chose positive...

Amitiés...

Hubix.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 146
Réponses: 4
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,3353] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.