Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 12
Invisible : 0
Total : 13
· joycebardawil
13584 membres inscrits

Montréal: 30 sept 20:49:44
Paris: 1er oct 02:49:44
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Clair-obscur Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] 2 :: Répondre
Tychilios Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
131 poèmes Liste
1221 commentaires
Membre depuis
5 octobre 2018
Dernière connexion
30 septembre
  Publié: 14 févr à 06:05
Modifié:  28 juin à 12:32 par Tychilios
Citer     Aller en bas de page



Clair-Obscur

Le maître est dans son atelier,
Il contemple sa toile.
Les yeux perdus dans les nuées,
Le cœur dans les étoiles.

Jetant sur l’étoffe tendue,
Des sombres sépulcraux,
Des éclats d’astres inconnus
Éclairent son tableau.

Il a réchauffé ses couleurs,
À deux pas du soleil.
Pour composer avec ardeur,
Les plus belles merveilles.

Parsemées d’or et de charbon
Des traînées de poussières
Égaillent sur des noirs profonds
Des échos de lumière.

Puisant dans le plus riche esprit,
La plus noble matière,
L’artiste unit, à l’infini,
L’obscur avec le clair.

Ombres de lune et traits d’argent
Ornent un bel écrin.
Le pinceau vif, étincelant,
Le Caravage* peint

-

*Michelangelo Merisi da Caravaggio (1561-1610) nommé chez nous Le Caravage est considéré comme le maître du clair-obscur, son talent influença les plus grands peintres du 17ème siècle.



Tous droits réservés

  Il vaut mieux avoir raison seul que tort avec la foule.
Lucie Granville Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
693 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2019
Dernière connexion
30 septembre
  Publié: 14 févr à 06:30
Modifié:  14 févr à 06:31 par Lucie Granville
Citer     Aller en bas de page

Cette poésie à l’écriture ciselée, posée sur fond d’ombres et de lumières, est un bijou. Une image sublime et habilement travaillée naît à chaque vers, et souvent même, deux images s'opposent, comme le suggère ton titre. En te lisant, on visualise à la fois ce peintre de génie en pleine création, et son œuvre, et on est vite entraîné dans ce monde fait de contrastes, l’effet est très réussi. L’alternance 8/6 donne un rythme parfaitement adapté à cette poésie aux images envoûtantes. Lucie

 
Maschoune

Modératrice


Un petit baiser, comme une folle araignée, te courra par le cou... A. RIMBAUD
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
218 poèmes Liste
12496 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
30 septembre
  Publié: 14 févr à 08:08 Citer     Aller en bas de page

Très bel écrit Georges qui me fait penser à Georges de la Tour, connu également pour sa pratique du clair-obscur, en digne héritier du Caravage

Merci pour cette lecture.

Amicales pensées.

  "Me reviennent les instants partagés. D'autres ont disparu. Et s'inventent ceux que j'ai manqués."D. de Vigan
patrick dabard Cet utilisateur est un membre privilège


Un bruissement d'aile peut faire trembler une étoile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
95 poèmes Liste
6611 commentaires
Membre depuis
18 février 2004
Dernière connexion
13 mars
  Publié: 14 févr à 08:36 Citer     Aller en bas de page

Très bel hommage habillement ciselé.

  le banissement n'est autre qu'une sorte d'autodafé symbolique indigne d'un site de poésie.
Tychilios Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
131 poèmes Liste
1221 commentaires
Membre depuis
5 octobre 2018
Dernière connexion
30 septembre
  Publié: 14 févr à 09:21
Modifié:  14 févr à 09:22 par Tychilios
Citer     Aller en bas de page

_Merci Lucie pour ce commentaire précieux. Caravage est à la peinture occidentale ce que Baudelaire est à la poésie, un révolutionnaire, un artiste majeur. J’ai tenté de mettre en valeur à travers le texte cette opposition annoncée par le titre. Je suis content que tu en parles. G.I

_Merci Isabelle pour cette visite. Le maître du clair-obscur réinvente le traitement de la lumière, impose avec réalisme des expressions nouvelles à ses personnages. Georges de la tour comme Rembrandt et bien d’autres encore ont été très influencés par Caravage. Amitié, Georges

_Merci Patrick pour ce charmant commentaire, amicalement, Georges

  Il vaut mieux avoir raison seul que tort avec la foule.
Allantvers Cet utilisateur est un membre privilège

Correctrice


Il ne faut écrire qu'au moment où chaque fois que tu trempes ta plume dans l'encre un morceau de ta chair reste dans l'encrier. Léon Tolstoï
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
62 poèmes Liste
699 commentaires
Membre depuis
3 novembre 2019
Dernière connexion
30 septembre
  Publié: 14 févr à 10:03 Citer     Aller en bas de page

L'alternance des 6/8 traduit bien celle de l'ombre et de la lumière.
Un très beau tableau en vers..

Bises
MariePaule

  MariePaule
Tychilios Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
131 poèmes Liste
1221 commentaires
Membre depuis
5 octobre 2018
Dernière connexion
30 septembre
  Publié: 14 févr à 10:30
Modifié:  14 févr à 11:41 par Tychilios
Citer     Aller en bas de page

Merci MariePaule pour cette remarque, c'est bien ce que j'ai voulu traduire par cette alternance. Prends soin de toi, amités, Georges.

  Il vaut mieux avoir raison seul que tort avec la foule.
La Brune Colombe Cet utilisateur est un membre privilège


Au jour du jugement dernier, la plume du poète pèsera plus lourd que l'épée du guerrier.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
265 poèmes Liste
3818 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2014
Dernière connexion
11 septembre
  Publié: 14 févr à 16:23
Modifié:  9 mars à 03:51 par La Brune Colombe
Citer     Aller en bas de page

Bonjour Tychilios,

C'est marrant, j'ai fait cet exercice sur un Magritte il y a longtemps...Pas la même mouvance culturelle mais la pratique est de toujours formatrice.

Le choix du peintre résonne incroyablement en moi car à la fac, nous revoyons actuellement les grandes figures du Baroque :
En architecture, en peinture pour finalement pouvoir définir ce qu'était la littérature baroque. Pas seulement en terme de théâtre (Il n'y a pas eu que Racine et autre Molière) mais également dans la poésie et le roman..
l'enseignante du cours magistral nous a justement rappelé la portée de ce tableau du "Caravage" sans d'ailleurs préciser qu'il était de Michelangelo ! Le comble ! Parce que là tout fait sens ! Ce Clair-obscur ! Ce sens du trompe-l'oeil : Ce détail de précision.

S'il y a un pays qui m'attire de plus en plus, c'est évidemment l'Italie. Il faut lui reconnaître une histoire culturelle hors du commun. Une histoire tout court même, d'ailleurs.

"Rome, l'unique objet de mon ressentiment !
Rome, à qui vient ton bras d'immoler mon amant !
Rome, qui t'as vu naître, et que ton coeur adore !
Rome enfin que je hais parce qu'elle t'honore..."

Quand on sait que Corneille pour Le Cid ou encore Racine pour Horace se sont profondément inspiré d'eux...
Molière n'est plus a présenté. Dans son genre, ce fut pareil.

"Jetant sur l’étoffe tendue,
Des sombres sépulcraux,
Des éclats d’astres inconnus
Éclairent son tableau."

Ce vers me fait penser à L'Astrée de d'Urfé - "Sombres sépulcraux"
On n'est plus dans du Baroque dur, mais y'a corrélation à mon sens..Se rappeler un lointain personnage, un ressouvenir...

"Des éclats d'astres inconnus" me font songer à Cyrano de Bergerac. Non pas le protagoniste de Rostand, mais l'homme. Le rêveur peut-être même le visionnaire ( au sens du 17ème siècle j'entends). Dans sa représentation de la Lune..

Cette envie d'impressionner aussi, de marquer : "étoffe" "éclat" "éclairent" pourtant si déroutant avec "des sombres sépulcraux" qui bousculent ton emploi de ces termes radieux d'être illuminé...

Il y a en effet, comme souligné précédemment, ce choix de métrique (6 - 8 ): Cette recherche du mouvement dans le figé. Cette chosification vraiment d'époque.
La rime croisée qui n'est pas sans rappeler le jeu du chat et de la souris entre lumière et obscurité...

Clairement, ta peinture littéraire y est profondément soignée, précise. Je salue l'acuité d'interprétation.
Et merci pour cet éclaircissement involontaire DU peintre.


Bonne fin de soirée,

La Brune Colombe

 
Tychilios Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
131 poèmes Liste
1221 commentaires
Membre depuis
5 octobre 2018
Dernière connexion
30 septembre
  Publié: 14 févr à 17:25 Citer     Aller en bas de page

Merci Brune colombe pour ce commentaire si soigné, il montre une belle érudition qui ne s'étend pas qu'au domaine de la peinture.. Je suis sincèrement touché par ces mots. La chute légèrement teinté d'humour et de nuances conclut à merveille cette agréable visite. Amicalement, Georges.

  Il vaut mieux avoir raison seul que tort avec la foule.
Adria d'Orances


Recueil de poésies érotiques édité ...... (voir mon profil)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
7 poèmes Liste
1322 commentaires
Membre depuis
9 mars 2016
Dernière connexion
14 juin
  Publié: 15 févr à 04:47 Citer     Aller en bas de page


Après un tel poème, que dire qui puisse tendre à la richesse de celui-ci ?
Mes prédécesseurs resteront meilleurs que moi alors, dans la simplicité, je vous remercie de cette lecture.

Adria

 
Tychilios Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
131 poèmes Liste
1221 commentaires
Membre depuis
5 octobre 2018
Dernière connexion
30 septembre
  Publié: 15 févr à 05:18
Modifié:  15 févr à 05:23 par Tychilios
Citer     Aller en bas de page

Merci, Adria pour ce très touchant compliment, Prenez soin de vous, amicalement, Georges.

  Il vaut mieux avoir raison seul que tort avec la foule.
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


Nouvelle: Ariane, consulter mon journal
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
316 poèmes Liste
5664 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
26 septembre
  Publié: 15 févr à 08:58 Citer     Aller en bas de page

Georges le talentueux - merci - Voici mon regard, une appréciation, un ressenti sur la peinture, pas toutes, simplement pour certaines oeuvres qui m'ont chamboulé

L'éphémère indicible figé
L'âme doucement s'ouvre à l'infini
Puise un regard émerveillé
Et vagabonde enorgueillie

  YD
Tychilios Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
131 poèmes Liste
1221 commentaires
Membre depuis
5 octobre 2018
Dernière connexion
30 septembre
  Publié: 15 févr à 10:12
Modifié:  15 févr à 12:48 par Tychilios
Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Yvon. Tu fais là une belle évocation de cet art si expressif qu'est la peinture. Merci pour ta visite, Amitiés, Georges.

  Il vaut mieux avoir raison seul que tort avec la foule.
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
514 poèmes Liste
23512 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
30 septembre
  Publié: 15 févr à 12:06 Citer     Aller en bas de page

Un poème qui rend hommage à ce très grand peintre.
Cependant il y a des tableaux de lui qui m'ont fait frissonner. La décapitation, c'est superbement bien peint, mais avec une telle évocation, cependant c'est cela l'oeuvre et le talent de grands génies.
J'ai aimé ton écrit
Bises amicales ODE 31 - 17

  OM
Tychilios Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
131 poèmes Liste
1221 commentaires
Membre depuis
5 octobre 2018
Dernière connexion
30 septembre
  Publié: 15 févr à 12:44
Modifié:  15 févr à 12:47 par Tychilios
Citer     Aller en bas de page

Merci Dame Cigogne d’évoquer une particularité de l’œuvre de Caravage. Sur la centaine de tableaux attribués de manière certaine au Maître du clair-obscur, on compte un nombre important de ce que l’on nommait à l’époque des ‘décollations’. Caravage avait un goût prononcé pour l’esthétique du macabre (et pour bien d’autres choses encore, pas très catholiques). Merci pour cette visite, amicalement, Georges.

  Il vaut mieux avoir raison seul que tort avec la foule.
Myo


Le bonheur se trouve comme un myosotis, tout petit, tout gentil dans un coin de la vie...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
243 poèmes Liste
4246 commentaires
Membre depuis
14 juin 2004
Dernière connexion
25 septembre
  Publié: 15 févr à 15:54 Citer     Aller en bas de page

Un savant mélange des arts ... une riche palette de couleurs et de mots.
Un clair-obscur qui pose ses touches de lumière entre tes lignes.

Belle inspiration.

Myo

 
Tychilios Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
131 poèmes Liste
1221 commentaires
Membre depuis
5 octobre 2018
Dernière connexion
30 septembre
  Publié: 15 févr à 16:33 Citer     Aller en bas de page

Merci, Myo pour ce superbe commentaire. La qualité de ta plume se confirme dans cet exercice. Porte-toi bien, amitiés, Georges.

  Il vaut mieux avoir raison seul que tort avec la foule.
Dacie Cet utilisateur est un membre privilège
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
0 poèmes Liste
57 commentaires
Membre depuis
1er février
Dernière connexion
19 septembre
  Publié: 16 févr à 12:36
Modifié:  16 févr à 12:38 par Dacie
Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Georges. La première question qui m’est venue après lecture, tout en sachant que tu as dessiné ton avatar, a été: Mais jusqu’où va ton talent ? Puisque là, tu dépasses la force des mots. La succession d’octaux et d’hexasyllabes impriment ton poème en Clair-Obscur. Quand le génie se double d’un artiste les mots deviennent peinture et la peinture poésie. Superbe, j' adore !
Avec toute mon amitié, Laurent.

 
Tychilios Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
131 poèmes Liste
1221 commentaires
Membre depuis
5 octobre 2018
Dernière connexion
30 septembre
  Publié: 16 févr à 13:11 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Laurent. J’aime autant les matières littéraires que scientifiques. Comme tu l’as remarqué je suis un touche-à-tout, et cela s’étend à de très nombreux domaines. J’ai l’impression d’être inutile lorsque je n’occupe pas mes mains ou mon esprit. Merci Laurent pour tes encouragements. Des mots pareils, surtout venant de toi, me touchent beaucoup. Amitiés, Georges.

  Il vaut mieux avoir raison seul que tort avec la foule.
Xenia

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
111 poèmes Liste
1905 commentaires
Membre depuis
13 mai 2013
Dernière connexion
9 septembre
  Publié: 20 févr à 03:52 Citer     Aller en bas de page

Un poème qui donne envie d'explorer le monde des peintres pour moi qui ne suis pas savante dans ce domaine
Merci pour ce partage

  Critiques acceptées
Tychilios Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
131 poèmes Liste
1221 commentaires
Membre depuis
5 octobre 2018
Dernière connexion
30 septembre
  Publié: 20 févr à 19:44 Citer     Aller en bas de page

Merci Xenia pour cette visite. Ce commentaire sur un texte qui n'a plus la visibilité de la page d'accueil le rend encore plus précieux, pour moi. Amicalement.

  Il vaut mieux avoir raison seul que tort avec la foule.
Page : [1] 2 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 479
Réponses: 24
Réponses uniques: 14
Listes: 0 - Voir

Page : [1] 2

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0466] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.