Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 5
Invités : 392
Invisible : 0
Total : 397
· La Brune Colombe · Flora Lynn · valise · Tychilios · Andesine
13147 membres inscrits

Montréal: 23 févr 20:11:47
Paris: 24 févr 02:11:47
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: J'aimeriserais Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
759 poèmes Liste
22263 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
21 février
  Publié: 15 jan à 11:23
Modifié:  15 jan à 13:09 par Aude Doiderose
Citer     Aller en bas de page






J’aimerimerais faire ce qui me plaît
Mais la vie n’est pas un amusiquement
Où l’on s’amouriserait seulement
En récréacréant, l’esprit simplet.

J’ai bien essayé de m’abstractenir
Loin des obligatoi, des contigens
Qui exigent, astrélégamment,
Avec insistance, professes à tenir.

Leur demandes, hélas, ne riment à rien.
Alors je leur balance ma prosaïque
Qu’ils s’en contentent. J’envoie en un clic,
Paiement content, courrier aérien.

Nul n’arrive à la cheville ouvrière
De mes exigences patronymiques :
Envers moi je suis tire-Annick,
Pis qu'un syndicaliste pris de bière.




NB : nombre de mots sont des néologismes, des inventions, je n'en donnerai pas les définitions, elles se devinent aisément.




  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
PaulMUR

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
51 poèmes Liste
171 commentaires
Membre depuis
17 avril 2019
Dernière connexion
21 février
  Publié: 15 jan à 12:55 Citer     Aller en bas de page

Très spécial et agréable de découvrir ces nouveaux mots inventés.

 
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
759 poèmes Liste
22263 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
21 février
  Publié: 15 jan à 13:04 Citer     Aller en bas de page

Citation de PaulMUR
Très spécial et agréable de découvrir ces nouveaux mots inventés.



Merci PaulMUR

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
SHElene


"On ne peut voir la lumière sans l'ombre..."
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
122 poèmes Liste
1206 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2018
Dernière connexion
23 février
  Publié: 15 jan à 14:42 Citer     Aller en bas de page

C'est très Aude-à-cieux... en bref, c'est de la haute votlige verbale. Clap Clap

  SHElene
Allantvers Cet utilisateur est un membre privilège


Il ne faut écrire qu'au moment où chaque fois que tu trempes ta plume dans l'encre un morceau de ta chair reste dans l'encrier. Léon Tolstoï
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
37 poèmes Liste
349 commentaires
Membre depuis
3 novembre 2019
Dernière connexion
23 février
  Publié: 15 jan à 15:19 Citer     Aller en bas de page

Tes néologismes friandisent, ils sont charmeuils !
Une vraie rigalade.



MariePaule

  MariePaule
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
465 poèmes Liste
22270 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
23 février
  Publié: 16 jan à 03:54 Citer     Aller en bas de page

Difficile de conjuguer ces verbes à tous les temps.
Belle invention, un nouveau dictionnaire va sortir alors. Tu vas te faire des tunes
Bises amicales et merci pour ce plaisir de lecture.
ODE 31 - 17

  OM
Filiquier
Impossible d'afficher l'image
Que vois-tu encore dans le sombre recul du temps ? Shakespeare, La Tempête
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
22 poèmes Liste
118 commentaires
Membre depuis
3 octobre 2019
Dernière connexion
22 février
  Publié: 16 jan à 04:34 Citer     Aller en bas de page

J'adore ces néologismes qui nous disent bien plus que tous les archalogismes.
Je pense à : " Il l'emparouille et l'endosque contre terre …" et la suite.
Très beau travail.
Filiquier


  TF
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
759 poèmes Liste
22263 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
21 février
  Publié: 16 jan à 06:42 Citer     Aller en bas de page

Citation de SHElene
C'est très Aude-à-cieux... en bref, c'est de la haute votlige verbale. Clap Clap



Merci Shelene, c'est rare que je m'autorise ce genre de dérapages verbaux, promis, je ne le ferai plus.

Citation de Allantvers
Tes néologismes friandisent, ils sont charmeuils !
Une vraie rigalade.

MariePaule



Tout cela n'est pas très cathodique, j'avoue. Merci Allantvers

Citation de Ode3117
Difficile de conjuguer ces verbes à tous les temps.
Belle invention, un nouveau dictionnaire va sortir alors. Tu vas te faire des tunes
Bises amicales et merci pour ce plaisir de lecture.
ODE 31 - 17



Ah si tu pouvais dire vrai ! J'adore l'argent !
Bises

Citation de Filiquier
J'adore ces néologismes qui nous disent bien plus que tous les archalogismes.
Je pense à : " Il l'emparouille et l'endosque contre terre …" et la suite.
Très beau travail.
Filiquier



J'ai voulu faire plaisir avec la langue.
Il y a des amateurs à ce que je vois…
Merci Filiquier

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
105 poèmes Liste
5222 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
23 février
  Publié: 16 jan à 07:30
Modifié:  16 jan à 07:33 par Lacase
Citer     Aller en bas de page

Belle créativité j'aime beaucoup cette idée.
Un régal de jeu.



Puissions nous un jour aimerimer de concert...

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
759 poèmes Liste
22263 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
21 février
  Publié: 16 jan à 07:59 Citer     Aller en bas de page

Citation de Lacase
Belle créativité j'aime beaucoup cette idée.
Un régal de jeu.



Puissions nous un jour aimerimer de concert...



Pour être tout à fait honnête, l'idée m'est venue à cause d'un téléphone qui a inventé des mots bizarres.
Il faut savoir composer avec les nouvelles technologies.

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
gattopardo
Impossible d'afficher l'image
Tempus fugit
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
14 poèmes Liste
524 commentaires
Membre depuis
6 janvier 2019
Dernière connexion
23 février
  Publié: 17 jan à 15:44 Citer     Aller en bas de page

(!)

  gattopardo
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
456 poèmes Liste
8999 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
23 février
  Publié: 18 jan à 11:57 Citer     Aller en bas de page

Tu as raison, il faut se savoir se renouvelétionner, c'est la nouvelle année !!

Une aude/ode qui sonnent très bien, ça reste vrairélement aude_ilble....

 
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
759 poèmes Liste
22263 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
21 février
  Publié: 19 jan à 04:57 Citer     Aller en bas de page

Citation de Catwoman
Tu as raison, il faut se savoir se renouvelétionner, c'est la nouvelle année !!

Une aude/ode qui sonnent très bien, ça reste vrairélement aude_ilble....



C'est de la poèserie contemporeine !
Bises

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Chlamys


L'incertitude est l'essence-même de l'aventure amoureuse. Oscar Wilde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
54 poèmes Liste
834 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2017
Dernière connexion
22 janvier
  Publié: 20 jan à 03:56 Citer     Aller en bas de page

Citation de Aude Doiderose


Pour être tout à fait honnête, l'idée m'est venue à cause d'un téléphone qui a inventé des mots bizarres.
Il faut savoir composer avec les nouvelles technologies.



A ma lecture, j'ai justement immédiatement pensé à mon téléphone qui me joue parfois des tours en inventant des mots qui partent en sms et en couille.
Moi aussi, j'ai bien aimé !

  Vint un temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore - Anaïs Nin
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
759 poèmes Liste
22263 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
21 février
  Publié: Avant-hier à 10:04 Citer     Aller en bas de page

Citation de Chlamys

Citation de Aude Doiderose


Pour être tout à fait honnête, l'idée m'est venue à cause d'un téléphone qui a inventé des mots bizarres.
Il faut savoir composer avec les nouvelles technologies.



A ma lecture, j'ai justement immédiatement pensé à mon téléphone qui me joue parfois des tours en inventant des mots qui partent en sms et en couille.
Moi aussi, j'ai bien aimé !



De la nécessité de se relire...

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 212
Réponses: 14
Réponses uniques: 10
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0656] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.