Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 5
Invités : 34
Invisible : 0
Total : 39
· Y.D · Lucie Granville · samamuse
Équipe de gestion
· In Poésie · Catwoman
13154 membres inscrits

Montréal: 8 déc 11:48:20
Paris: 8 déc 17:48:20
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Nœud de Rosette Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Klafooty
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
191 poèmes Liste
499 commentaires
Membre depuis
21 avril 2014
Dernière connexion
7 décembre
  Publié: 30 oct à 12:33
Modifié:  30 oct à 13:20 par Catwoman
Citer     Aller en bas de page

NŒUD DE ROSETTE

Un lacet détaché fouettant le pavé
Se promenait dans l'air en avant en arrière,
En serpent indompté à l'école est allé
Sur le pied d'un gamin, lui faisant la misère.

Trottinant malgré lui au rythme de sa mère
Il comtemplait la bête et suivait désarmé.
Un maudit sortilège au soulier réfractaire
Qu'un lutin malicieux lui aurait infligé.

La maman avertit d'un murmure agacé
Constata amusée le sinistre par terre.
A l'enfant enseigna les deux boucles formées
Par deux fois enlacées et le monstre domptèrent.

 
Xenia

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
107 poèmes Liste
1798 commentaires
Membre depuis
13 mai 2013
Dernière connexion
7 décembre
  Publié: 31 oct à 02:42
Modifié:  31 oct à 02:42 par  Xenia
Citer     Aller en bas de page

Bonjour
Un détail vestimentaire qui peut devenir dangereux, c'est bien raconté dans un style agréable et impeccable, j'ai apprécié

  Critiques acceptées
ori
Impossible d'afficher l'image
Mourir? C'est bien la dernière chose que je compte faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
56 poèmes Liste
621 commentaires
Membre depuis
24 août 2018
Dernière connexion
8 décembre
  Publié: 31 oct à 02:50 Citer     Aller en bas de page

Bonjour,
Un jolie focus sur ce petit détail qui envoie à des images universels... il y a un coté Prévert dans les images développées.
Amicalement
Philippe

  Ori
Adria d'Orances


Recueil de poésies érotiques édité ...... (voir mon profil)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
2 poèmes Liste
776 commentaires
Membre depuis
9 mars 2016
Dernière connexion
7 décembre
  Publié: 31 oct à 04:01 Citer     Aller en bas de page


Un joli titre annonçant les alexandrins d'une chaussure délassée ou comment faire du beau avec un rien.

Merci Klafooty

Adria

 
Damon

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
332 commentaires
Membre depuis
20 février 2018
Dernière connexion
6 décembre
  Publié: 1er nov à 09:34 Citer     Aller en bas de page

 
SHElene


"On ne peut voir la lumière sans l'ombre..."
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
105 poèmes Liste
1005 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2018
Dernière connexion
8 décembre
  Publié: 1er nov à 12:25 Citer     Aller en bas de page

J'adore , un brin espiègle. Avec les velcros, le charme de la situation disparait

  SHElene
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
51 poèmes Liste
2768 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
27 novembre
  Publié: 6 nov à 17:08 Citer     Aller en bas de page

original et bien écrit ... on est avec l'enfant dans sa tête.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 163
Réponses: 6
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0384] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.