Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 47
Invisible : 0
Total : 49
· Jacques-Marie JAHEL · ori
13205 membres inscrits

Montréal: 18 sept 07:44:04
Paris: 18 sept 13:44:04
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Autres poèmes :: Jeu, incertain, demain Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Hubix-Jeee


Les mots qui vont surgir savent de nous des choses que nous ignorons d'eux. René Char.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
35 poèmes Liste
6276 commentaires
Membre depuis
25 décembre 2010
Dernière connexion
17 septembre
  Publié: 11 sept à 15:58 Citer     Aller en bas de page

Je traverse des labyrinthes, perçant dans l'inconnu
Des ménesses vociférantes, au passage à niveau -
Il pleut des mots - ironie d'art céleste
Quand le silence est nu, je demeure à jamais.

Des layons cryptiques aux oreilles attentives
Des compagnes gesticulent, au parloir à rideaux -
Que sente l'idéal d'un accent parfumé
Comme je louvoie, face au loch essentiel.

Le soleil transparaît, en son brasillement
Des lyres époussetant des cyprès à mi-temps -
Il dort, le chat inuit, dans l'ombre du couloir
Je partage mon enfance, l'arrêt sur le côté.

Des seins démesurés jaillissent d'un rétroviseur
Des maîtresses papillonnent au cœur de l'avenir -
Les araignées s'indignent du téléphone sans fil
À mon second laitage, l'ascenseur est serein.

L'aspiration dérobe l'alcoolat des pensées
Des muses caracolent en tétant, de mémoire -
Il siège des désirs dans l'œil des révolvers
Je passe, en bonnisseur, pour égayer la nuit.

D'un transitoire terroir au lumineux menu
Des daronnes équilibrent la balance atavique -
Je mûris d'un sourire à l'entrée du cosmos
Malgré le tain glacial des chants crépusculaires.

Les vocables amerrissent d'un rêve soupireur
Des jumelles repassent un si, entre les doutes -
Du fond où skie le jour, je peigne en avalanche
En quelques lèvres roses, échappées du hasard.

Je me règle sur Orion, auto-discipliné
Ô luminescent corps des femmes étoilées! -
Dans l'erreur, le poète vient de quitter sa tête
Quelque part, lui est moi, sans vice ni versa.

Hubix.

 
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
171 poèmes Liste
4526 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
17 septembre
  Publié: 13 sept à 05:13 Citer     Aller en bas de page

Le jeu de mot est rodé, y'a pas à dire c'est de l'Hubix.
Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
Hubix-Jeee


Les mots qui vont surgir savent de nous des choses que nous ignorons d'eux. René Char.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
35 poèmes Liste
6276 commentaires
Membre depuis
25 décembre 2010
Dernière connexion
17 septembre
  Publié: 14 sept à 08:31 Citer     Aller en bas de page

Bonjour et merci JB..

C'est vrai, les jeux de mots commencent à fleurir, discrètement, à l'intérieur de ce poème, où l'incertain joue avec le temps et les situations liées...

Amitiés...

Hubix.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 131
Réponses: 2
Réponses uniques: 2
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0293] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.