Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 5
Invités : 674
Invisible : 0
Total : 679
· Lucie Granville · alweg · Tychilios · Elisa · QUOIQOUIJE
13172 membres inscrits

Montréal: 16 déc 04:55:02
Paris: 16 déc 10:55:02
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: La part des anges. Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
143 poèmes Liste
2075 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
15 décembre
  Publié: 15 août à 12:40 Citer     Aller en bas de page

Êtes-vous anges ou démons,
Vous qui venez boire en cachette ?
Arrivez-vous sous de faux noms,
Pour siffler un peu de piquette ?

Une bouteille ou même deux,
Que cachez-vous dessous vos ailes ?
Un peu de ce nectar des dieux,
Avant de remonter au ciel ?

Gracieusement une offerte,
Datant depuis la nuit des temps,
Toutes les caves sont ouvertes,
Attendant votre avènement !

Nul ne saurait la refuser,
Cette fameuse part des anges...
Ce nom magnifique à porter,
N'est pas un phénomène étrange.

Ce n'est qu'une évaporation,
Un fait vraiment scientifique,
Qui lui a valu ce surnom,
Doux anges aux pouvoirs magiques !

siffler boire.

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
189 poèmes Liste
4944 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
16 décembre
  Publié: 15 août à 13:35 Citer     Aller en bas de page

Moi, quand je picole, je ne le mets pas sur le dos des anges.
J'assume, mon foie... euh... ma foi.

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
Fried

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
643 commentaires
Membre depuis
11 mai 2017
Dernière connexion
14 décembre
  Publié: 15 août à 13:39
Modifié:  15 août à 13:47 par Fried
Citer     Aller en bas de page

Ah ah, bien vu d'ailleurs les vendanges approchent.
Si j'ai bien compris ce sifflotement du vin ne fonctionne qu'avec les tonneaux. Ce serait le bois qui boit le vin.

J'aime beaucoup le premier quatrain, bravo

 
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
143 poèmes Liste
2075 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
15 décembre
  Publié: 15 août à 13:49 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir à vous deux

- JB, c'est bien ce que je pensais tu es un ange démasqué qui assume ces actes !

- Fried, oui, ici (en plaine) le muscat a commencé il y a quinze jours ! Pour le "sifflotement", tout dépend de qui se trouve dans la cave en plus des anges !

Merci d'être passé prendre un verre !

Mawr




  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
RiagalenArtem


Regards sur l'Invisible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
147 poèmes Liste
3361 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
12 décembre
  Publié: 15 août à 14:06 Citer     Aller en bas de page

Savoureux ton nectar en gouttes de mots, Mawr...mais je ne bois que du Tchaï ou de l'eau ...Voda et pas Vodka...; )

"Que cachez-vous dessous vos ailes ?
Un peu de ce nectar des dieux,
Avant de remonter au ciel ?"

Et ça, c'est un secret...que veux-tu, j'ai l'ivresse naturelle et je suis démon-ange !



  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
754 poèmes Liste
22199 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
15 décembre
  Publié: 15 août à 15:15 Citer     Aller en bas de page

Charmant poème ! Une réserve sur la dernière strophe, un peu pédagogique.

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
143 poèmes Liste
2075 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
15 décembre
  Publié: 15 août à 16:20 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir à tous deux

- Riagal, toujours un régal de te lire ! Ainsi mi-ange, mi-démon, qui ne transporte pas d'alcool... que caches-tu donc sous tes ailes ? Merci de ton passage !

- Aude, bienvenue sous mes lignes, ravie de ta visite ! Je suis tout à fait d'accord avec ton commentaire, tu es dans ma " réserve " perso, mais chut, c'est entre nous ! Je ne peux pas sciemment expliquer comment s'évapore ou pas ce qui manque dans les fûts !
La pédagogie a du bon parfois ! Hic, hic, j'ai le hoquet !



Mawr

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
Chlamys


L'incertitude est l'essence-même de l'aventure amoureuse. Oscar Wilde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
50 poèmes Liste
715 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2017
Dernière connexion
12 décembre
  Publié: 16 août à 02:57 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Mawr,
Une expression poétique que tes vers mettent en valeur.
J'ai bien aimé, hips, bravo !

  Vint un temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore - Anaïs Nin
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
231 poèmes Liste
15816 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
15 décembre
  Publié: 16 août à 11:38 Citer     Aller en bas de page

très plaisante lecture

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
143 poèmes Liste
2075 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
15 décembre
  Publié: 19 août à 15:24 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir à vous deux

- Chlamys, merc...hics, pardon, de ton passage !

Cette part des anges donne le hoquet, je sais pas pourquoi... Serions-nous ces anges ou ces démons dans quelque cave ? ou

- Mido, merci d'être passé prendre "un pot" !

Mawr

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
Flora Lynn


Aspirer à la clarté du jour à naître, Tendre vers la beauté absolue en l'être
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
56 poèmes Liste
982 commentaires
Membre depuis
10 février 2017
Dernière connexion
30 novembre
  Publié: 20 août à 11:03 Citer     Aller en bas de page

Mawringhe,
Votre poème bien écrit, nous rappelle que l'automne se rapproche en nous faisant penser à la récolte des raisins. J'aime beaucoup la deuxième strophe mais si j'étais parmi ces anges, je ne volerai pas de bouteilles car je n'apprécie guère le vin ni les liqueurs.
Amitiés poétiques

  Flora Lynn
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
143 poèmes Liste
2075 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
15 décembre
  Publié: 20 août à 14:20 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Flora Lynn

Et oui, l'automne approche et avec les vendanges ! Je vois que tu es un ange véritable qui ne cache rien sous ses belles ailes !
Merci de ton passage.

Mawr

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
Naej  Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
3766 commentaires
Membre depuis
8 janvier 2008
Dernière connexion
26 septembre
  Publié: 27 août à 07:42 Citer     Aller en bas de page

Bon sang, j'ai bu un verre par vers
ce qui fait 20 verres !!!
J'suis complètement bourré !!!
J' vais prendre un savon par ma femme !
Merci beaucoup Mawringhe

  Carpe diem...
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
143 poèmes Liste
2075 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
15 décembre
  Publié: 27 août à 12:50 Citer     Aller en bas de page

Ben voilà, Mawr a "bonnes ailes" ange déchu que tu es ! , un véritable petit diable, tu avais besoin de boire autant !

Si ta femme en plus t'attend avec le rouleau à pâtisserie, en plus du mal de crâne du à ta beuverie, tu auras une belle bosse !!! HIHIHI...

Allez, à la tienne ! HIPS...

Mawr

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 233
Réponses: 13
Réponses uniques: 9
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0420] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.