Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 470
Invisible : 0
Total : 472
· Tychilios · Elodie Daraut
13172 membres inscrits

Montréal: 16 déc 06:21:57
Paris: 16 déc 12:21:57
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Pour oublier Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Chlamys


L'incertitude est l'essence-même de l'aventure amoureuse. Oscar Wilde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
50 poèmes Liste
715 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2017
Dernière connexion
12 décembre
  Publié: 14 août à 05:26
Modifié:  18 août à 09:07 par Chlamys
Citer     Aller en bas de page

Malgré les images terribles,
son regard pétillant
passe mes paroles au crible.
On peut vivre, mais comment ?
Lorsqu’on a parcouru la terre,
même endurci, même vaillant,
couvrant les théâtres de guerre
pour témoigner absolument.
En guise de réponse,
ses yeux se perdent et j’y lis
la tristesse qui s’annonce
dans son grand cœur interdit.
Reporter à la BBC,
il en a vu tomber, des frères ;
Yougoslavie comme Tchétchénie,
il n’a jamais choisi son camp.
Son sang est serbe mais n’a que faire
de fumeux atermoiements.
Et les charniers toujours le hantent ;
son amertume est impuissante.

Alors il prend ma main,
m’entraîne sur la piste de danse.
Il tangue, le rythme vient.
Et lorsque je m’élance
et l’emboitant, m’accorde à lui,
il virevolte, il entre en transe,
il se convulse et il rit.
Ses yeux ne sont plus que des fentes
et prenant part au tourbillon,
une demi-lune béante
éclaire son visage rond.

  Vint un temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore - Anaïs Nin
Farid
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
6 poèmes Liste
83 commentaires
Membre depuis
11 janvier
Dernière connexion
15 décembre
  Publié: 14 août à 06:48 Citer     Aller en bas de page

Chlamys,

Un beau poème humainement profond et à la beauté étrange.


À te lire, y compris les commentaires, on se dit que les qualités d'observation de la scientifique sont ici, les ressentis de l'artiste là.

Sans doute à l'occasion peins-tu; plutôt des portraits ou des paysages, j'y réfléchis encore.

Ingénieuse forestière. Et pourquoi pas, pour tous les féminins de ce type, ingéniale…

MERCI d'avoir salsé à la Une avec ce journaliste !


 
Fried

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
643 commentaires
Membre depuis
11 mai 2017
Dernière connexion
14 décembre
  Publié: 14 août à 07:10 Citer     Aller en bas de page

Merci pour cette jolie danse en résilience.

 
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Je ne suis qu'un reflet, vous êtes cet abîme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
309 poèmes Liste
17853 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
13 décembre
  Publié: 14 août à 08:00 Citer     Aller en bas de page

Il faut regarder loin dans l'âme pour comprendre ce que tu décris.
C'est très joliment dit

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
Rose-Amélie

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
742 commentaires
Membre depuis
1er mars
Dernière connexion
14 décembre
  Publié: 14 août à 08:49 Citer     Aller en bas de page

Un poème bien tourné, profondeur et sensibilité, j'aime!

Amitiés
Rose-Amélie

  🌷
Brin d'harmonie

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
35 poèmes Liste
532 commentaires
Membre depuis
15 juin 2017
Dernière connexion
10 octobre
  Publié: 14 août à 08:52 Citer     Aller en bas de page

C'est comme un grand oxymore entre l'Amour et la Souffrance, c'est beau de voir la lumière qui se libère, enfin, d'un cœur en Peine.
Nul n'est jamais plus beau et lumineux que lorsqu'il reflète la clarté de son âme.
Un partage qui touche au cœur, merci.

 
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
102 poèmes Liste
5069 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
4 novembre
  Publié: 14 août à 10:02 Citer     Aller en bas de page

C'est juste et c'est très beau.
Touché coulé

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
231 poèmes Liste
15816 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
15 décembre
  Publié: 14 août à 11:37 Citer     Aller en bas de page

beaucoup d'humanite
dans tes vers

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Chlamys


L'incertitude est l'essence-même de l'aventure amoureuse. Oscar Wilde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
50 poèmes Liste
715 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2017
Dernière connexion
12 décembre
  Publié: 14 août à 12:11
Modifié:  16 août à 02:13 par Chlamys
Citer     Aller en bas de page

Citation de Farid
Chlamys,

Un beau poème humainement profond et à la beauté étrange.

À te lire, y compris les commentaires, on se dit que les qualités d'observation de la scientifique sont ici, les ressentis de l'artiste là.

Sans doute à l'occasion peins-tu; plutôt des portraits ou des paysages, j'y réfléchis encore.

Ingénieuse forestière. Et pourquoi pas, pour tous les féminins de ce type, ingéniale…

MERCI d'avoir salsé à la Une avec ce journaliste !


Bonjour Farid, ton commentaire enthousiaste me va droit au cœur .
Je n'ai aucun talent pour la peinture ou le dessin, désolée de couper court à ton imagination !
Si tu trouves une beauté étrange à ce poème, c'est sans doute parce que l'ami que j'évoque ici a vraiment "une gueule". Si on peut parler de beauté, c'est bien de beauté d'âme hors de tout critère de mode ou d'époque.
Merci pour ton passage.

Citation de Bestiole
Il faut regarder loin dans l'âme pour comprendre ce que tu décris.
C'est très joliment dit

C'est une belle surprise pour moi que cette rencontre. Il y a quelques années, je serais passée à côté sans le voir. Voilà que la maturité m'apporte une certaine finesse de perception et j'en suis ravie.
Merci pour ton passage et ton commentaire, Bestiole.

  Vint un temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore - Anaïs Nin
Chlamys


L'incertitude est l'essence-même de l'aventure amoureuse. Oscar Wilde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
50 poèmes Liste
715 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2017
Dernière connexion
12 décembre
  Publié: 14 août à 12:18 Citer     Aller en bas de page

Fried, Rose-Amélie, Brin d'harmonie, Lacase, Mido ...
Touchée par vos commentaires, merci à vous

  Vint un temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore - Anaïs Nin
PaulMUR

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
41 poèmes Liste
143 commentaires
Membre depuis
17 avril
Dernière connexion
13 décembre
  Publié: 14 août à 13:21 Citer     Aller en bas de page

Un moment de vie, une interprétation vraie ou fausse, comme ces instants qui nous reviennent parfois après des années.

 
Naej  Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
3766 commentaires
Membre depuis
8 janvier 2008
Dernière connexion
26 septembre
  Publié: 15 août à 05:22
Modifié:  15 août à 05:23 par Naej
Citer     Aller en bas de page

Bonjour !
La vie reprend toujours le dessus avec le temps même
si les cicatrices ne se referment jamais vraiment....
Ton poème est superbe dans ses 2 parties !!
Merci...
Amts-Naej-

  Carpe diem...
Chlamys


L'incertitude est l'essence-même de l'aventure amoureuse. Oscar Wilde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
50 poèmes Liste
715 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2017
Dernière connexion
12 décembre
  Publié: 15 août à 10:50
Modifié:  16 août à 02:09 par Chlamys
Citer     Aller en bas de page

Citation de PaulMUR
Un moment de vie, une interprétation vraie ou fausse, comme ces instants qui nous reviennent parfois après des années.

Une interprétation n'est jamais certaine effectivement ... Merci pour votre passage

Citation de Naej
Bonjour !
La vie reprend toujours le dessus avec le temps même
si les cicatrices ne se referment jamais vraiment....
Ton poème est superbe dans ses 2 parties !!
Merci...
Amts-Naej-

Merci Naej pour ton commentaire

  Vint un temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore - Anaïs Nin
Farid
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
6 poèmes Liste
83 commentaires
Membre depuis
11 janvier
Dernière connexion
15 décembre
  Publié: 16 août à 13:55
Modifié:  16 août à 19:13 par Farid
Citer     Aller en bas de page

Citation de Farid


...Sans doute à l'occasion peins-tu; plutôt des portraits ou des paysages, j'y réfléchis encore...


Citation de Chlamys

... Je n'ai aucun talent pour la peinture ou le dessin, désolée de couper court à ton imagination ! ...



Désolé Chlamys, mais il y a un quiproquo.

En effet je ne faisais pas allusion à tes talents en peinture artistique, sachant que tu cognes plus souvent à coups de bûche qu'à coups de pinceau. Non, mais je suis certain qu'au rouleau tu as déjà peint une chambre, une cuisine ou une salle de bains.

Et naturellement "portrait" et "paysage" visaient, à l'instar de l'impression, le sens d' application du rouleau ; de haut en bas pour l'un, de long en large pour l'autre.

Je pense que l'incompréhension tient à ce que je m'adressais à la forestière ingénieure et non à l'ingénieuse forestière...


 
SHElene


"On ne peut voir la lumière sans l'ombre..."
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
106 poèmes Liste
1023 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2018
Dernière connexion
15 décembre
  Publié: 16 août à 14:39 Citer     Aller en bas de page

Rencontrer une personne qui a côtoyé le pire est un moment que l'on oublie pas. Elle porte en elle un poids dont on a envie de la délester… la danse est une belle façon d'alléger sa mémoire.
Beau partage

  SHElene
Chlamys


L'incertitude est l'essence-même de l'aventure amoureuse. Oscar Wilde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
50 poèmes Liste
715 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2017
Dernière connexion
12 décembre
  Publié: 18 août à 09:14
Modifié:  18 août à 09:17 par Chlamys
Citer     Aller en bas de page

Citation de SHelene
Rencontrer une personne qui a côtoyé le pire est un moment que l'on oublie pas. Elle porte en elle un poids dont on a envie de la délester… la danse est une belle façon d'alléger sa mémoire.
Beau partage

Merci Hélène,

Citation de Farid

Citation de Farid


...Sans doute à l'occasion peins-tu; plutôt des portraits ou des paysages, j'y réfléchis encore...


Citation de Chlamys

... Je n'ai aucun talent pour la peinture ou le dessin, désolée de couper court à ton imagination ! ...



Désolé Chlamys, mais il y a un quiproquo.

En effet je ne faisais pas allusion à tes talents en peinture artistique, sachant que tu cognes plus souvent à coups de bûche qu'à coups de pinceau. Non, mais je suis certain qu'au rouleau tu as déjà peint une chambre, une cuisine ou une salle de bains.

Et naturellement "portrait" et "paysage" visaient, à l'instar de l'impression, le sens d' application du rouleau ; de haut en bas pour l'un, de long en large pour l'autre.

Je pense que l'incompréhension tient à ce que je m'adressais à la forestière ingénieure et non à l'ingénieuse forestière...


Ah si tu savais ! J'ai même posé des parquets et poncé des volets et fait plein de choses pas simples avec de la tuyauterie ... En revanche, donner des coups de bûche, euh, non, quelle idée, sur qui ?!!

  Vint un temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore - Anaïs Nin
Lilania Cet utilisateur est un membre privilège

Modératrice


Osez Etre
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
86 poèmes Liste
3410 commentaires
Membre depuis
14 juin 2011
Dernière connexion
13 décembre
  Publié: 18 août à 12:40 Citer     Aller en bas de page



Beau texte aux belles images..
Merci du partage

 
Chlamys


L'incertitude est l'essence-même de l'aventure amoureuse. Oscar Wilde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
50 poèmes Liste
715 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2017
Dernière connexion
12 décembre
  Publié: 19 août à 08:16 Citer     Aller en bas de page

Citation de Lilania


Beau texte aux belles images..
Merci du partage


Lilania merci pour votre passage sous mes lignes.

  Vint un temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore - Anaïs Nin
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 300
Réponses: 17
Réponses uniques: 12
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,1006] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.