Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 77
Invisible : 1
Total : 81
· ABRACADABRA
Équipe de gestion
· Maschoune · Catwoman
13089 membres inscrits

Montréal: 27 juin 01:18:19
Paris: 27 juin 07:18:19
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Hirondelles... Golondrinas... Vers libres Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Eglantine

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
69 poèmes Liste
114 commentaires
Membre depuis
21 novembre 2018
Dernière connexion
23 juin
  Publié: 14 juin à 09:25 Citer     Aller en bas de page

Hirondelles...


Avec l’arrivée du printemps
Dans le ciel on ne voit qu’elles
Les hirondelles les hirondelles
Ailes déployée, hèlent au vent
Où iront-elles, où iront-elles
Cette année les hirondelles
Quand la nuit étincelle, le ciel filant

Ces éternelles globe-volantes à tout instant
Poursuivent-en des incessants ballets
Les nuées rebelles d’insectes insolents
Qu’elles gobent par petites becquées

Durant tout le bel été brûlant
Dans le ciel on ne voit qu’elles
Les hirondelles les hirondelles
Ailes déployées hèlent au vent
Où iront-elles où iront-elles
Cette année les hirondelles
Aux chandelles d’un ciel étincelant

Elles bruissent auprès de la nichée doucement
Nourrissent les hirondeaux affamés
Qui trissent leur contentement enchanté
Glissent ces volatiles noirs et au duvet blanc

Avant que ne soit là, le mauvais temps
Dans le ciel on ne voit qu’elles
Les hirondelles les hirondelles
Ailes déployées hèlent au vent
Où iront-elles où iront-elles
Cette année les hirondelles
Aux confins d’autres firmaments

Posées sur les fils comme sur la portée
Toutes les hirondelles sont parsemées
Comme les notes de musique alignées
Et filent à tire d’aile dans le ciel azuré

Au-delà des océans ondoyants
Volent par milliers les hirondelles
Ô qu’elles sont belles qu’elles sont belles
Les ailes déployées hèlent au vent
Les hirondelles, les hirondelles
Iront-elles, iront-elles
Dans les cieux azurés en ce rituel printemps...


--------------------------------------------------------------------
Golondrinas...

Al llegar de la primavera tenaz
En el cielo se ves que ellas, únicas
Las golondrinas, las golondrinas
Alas desplegadas, por el viento trinan
Dónde irán a dónde se engolondrinarán
Este año las golondrinas
Cuando la noche chispa, cielo fugaz


Estos eternos volamundos en cualquier momento
Persiguiendo en Ballets incesantes
Las nubes rebeldes de insectos insolentes
Que se atizan con el pico súbito


A lo largo del bello verano ardiente
En el cielo se ves que ellas, únicas
Las golondrinas, las golondrinas
Alas desplegadas, por el viento trinan
Dónde irán a dónde se engolondrinarán
Este año las golondrinas
Candilejas por un cielo brillante


Chillan suavemente con la camada
Alimentan los golondrinos hambreados
Que trisan su alegría encantada
Deslicen estos volátiles negros y pulmones blancos


Antes que viene mal viento
En el cielo se ves que ellas, únicas
Las golondrinas las golondrinas
Alas desplegadas, por el viento trinan
Dónde irán a dónde se engolondrinarán
Este año las golondrinas
A los confines otro firmamento


Dispuesto en el hilo como en el ámbito
Todas las golondrinas son espolvoreadas
Como las notas de música alineadas
Y huyen al aletear en el cielo azuladito


Más allá de la océana ondulante y clara
Sobrevuelan miles golondrinas
Ô que son hermosas, que son preciosas
Alas desplegadas, por el viento trinan
Las golondrinas, las golondrinas
Dónde irán a dónde se engolondrinarán
En los cielos azules en este ritual primavera...

 
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
86 poèmes Liste
1374 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
27 juin
  Publié: 14 juin à 14:12 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Eglantine

Un poème léger qui met en valeur ces oiseaux gracieux que sont les hirondelles !

Très agréable lecture tant en français qu'en espagnol.



Mawr

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
238 poèmes Liste
8220 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
26 juin
  Publié: 15 juin à 11:39 Citer     Aller en bas de page

chez nous elles mettent des PV.

 
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
230 poèmes Liste
15398 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
26 juin
  Publié: 15 juin à 11:51 Citer     Aller en bas de page

très plaisante lecture

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Hubix-Jeee
Impossible d'afficher l'image
Les mots qui vont surgir savent de nous des choses que nous ignorons d'eux. René Char.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
7 poèmes Liste
6174 commentaires
Membre depuis
25 décembre 2010
Dernière connexion
26 juin
  Publié: 18 juin à 14:59 Citer     Aller en bas de page

Ouais, un poème qui vole haut!

De plus, j'aime bien les hirondelles - j'ai un couple dans un trou du mur mitoyen, en briques et, je les aperçois, quelquefois, surtout lorsqu'il fait beau...

Le soleil les fait sortir du nid...

Amitiés...

Hubix.

 
Eglantine

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
69 poèmes Liste
114 commentaires
Membre depuis
21 novembre 2018
Dernière connexion
23 juin
  Publié: 22 juin à 14:57 Citer     Aller en bas de page

Je voulais une rime jouant avec Hirondelle... Iront-elles... Ceci est la base du poème. Après il a suffi de les contempler sillonner le ciel.
Merci pour vos appréciations Mido Ben, Mawringhe et Hubix et surtout avec humour, Samamuse.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 211
Réponses: 5
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0195] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.