Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 21
Invisible : 0
Total : 23
· josette · Zilcah
13089 membres inscrits

Montréal: 27 juin 00:36:29
Paris: 27 juin 06:36:29
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: 1 Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Baudelaine Nouveau membre!
Impossible d'afficher l'image
Clin d'oeil à Baudelaire, Verlaine et... Coluche
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
9 poèmes Liste
18 commentaires
Membre depuis
12 juin
Dernière connexion
26 juin
  Publié: 12 juin à 16:36
Modifié:  14 juin à 06:42 par Baudelaine
Citer     Aller en bas de page

Au-delà de ces mots


Comme un coup de grisou dans une galerie,
Quand l’Eden voit l’Enfer dans sa propre maison,
Tel un éclat de rire au cœur d’une oraison,
Elle gâche un écrit à le voir ânerie.

Une laide syntaxe en simple étourderie,
Une erreur d’orthographe ou de conjugaison,
Ces foutus hiatus privent la liaison,
De bons textes classés en simple escroquerie.

Diérèse “opt-i-on” ou synérèse “ac-tion”,
Hémistiche et césure ouvrent l’affection.
La rime féminine orne une masculine.

Bien plus loin que la règle, au-delà de ces mots,
La poésie est votre, elle attire ou fascine,
Elle est la joie, elle est la peine, elle est vos maux.

  Baudelaine
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
86 poèmes Liste
1374 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
26 juin
  Publié: 13 juin à 04:03 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Beaudelaine

Ah, voici un sonnet qui me réjouit plus que les araignées !

Belle ode à la poésie... je dois te faire un aveu, j'ai du mal avec diérèse et synérèse ! Du coup, mes vers sont parfois bancals... Un pied de plus !

Merci à toi et à très bientôt dans de prochaines lectures.



Mawr

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
NicoNavel


La poésie est cette musique que tout homme porte en soi
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
60 poèmes Liste
1106 commentaires
Membre depuis
11 mai 2017
Dernière connexion
18 juin
  Publié: 13 juin à 11:47 Citer     Aller en bas de page

Diérèse, synérèse, hiatus, vers libres ou classiques... chacun fait comme il l'entend. L'harmonie vient d'abord du coeur que l'on place dans les mots.

Merci pour cette belle entrée en matière

 
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14959 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
16 juin
  Publié: 13 juin à 15:22 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Baudelaine

Bienvenue sur LPDP !
Une belle entrée sur le site !



Bonne soirée !
Mes amitiés
Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
Baudelaine Nouveau membre!
Impossible d'afficher l'image
Clin d'oeil à Baudelaire, Verlaine et... Coluche
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
9 poèmes Liste
18 commentaires
Membre depuis
12 juin
Dernière connexion
26 juin
  Publié: 13 juin à 23:54
Modifié:  14 juin à 00:05 par Baudelaine
Citer     Aller en bas de page

Citation de Mawringhe
Bonjour Beaudelaine

Ah, voici un sonnet qui me réjouit plus que les araignées !

Belle ode à la poésie... je dois te faire un aveu, j'ai du mal avec diérèse et synérèse ! Du coup, mes vers sont parfois bancals... Un pied de plus !

Merci à toi et à très bientôt dans de prochaines lectures.



Mawr



Bonjour,

tout d'abord, il faut te reporter au Littré qui te dira le nombre de pieds par mot en poésie.
Ensuite, en fonction de l'importance que tu veux donner au mot dans ton texte, tu en fais soi une diérèse, soi une synérèse.

  Baudelaine
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
238 poèmes Liste
4264 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
26 juin
  Publié: 14 juin à 06:42 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Baudelaine,

On croirait lire Boileau...

À vous lire, Hugo, Mallarmé, Baudelaire, Rimbaud, etc. ont écrit des âneries, en s'affranchissant quelques fois, des règles rigides de la diérèse et de la synérèse, entre autres.

Passe lorsqu'on apprend, justement parce que cela permet, de se mesurer à la métrique française (dans laquelle il n'est pas question de pieds d'ailleurs,mais de syllabes). Il en est de même pour le respect de la succession des rimes. Tout cela est un peu daté...

Qui prononce aujourd'hui, dans la vraie vie, di-é-rèse ? De grands poètes se sont bien moqués de l'alternance et de la succession des rimes.

J'aime le sonnet, les formes classiques en général ; je les utilise souvent, mais pas exclusivement. Et c'est à dessein qu'il m'arrive de m'affranchir de certaines règles.

Bienvenue sur LPDP !

Bizzz, JB

  La vie commence à chaque instant.
Baudelaine Nouveau membre!
Impossible d'afficher l'image
Clin d'oeil à Baudelaire, Verlaine et... Coluche
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
9 poèmes Liste
18 commentaires
Membre depuis
12 juin
Dernière connexion
26 juin
  Publié: 14 juin à 06:53
Modifié:  14 juin à 12:20 par Baudelaine
Citer     Aller en bas de page

Citation de In Poésie
Bonjour Baudelaine,

On croirait lire Boileau...

À vous lire, Hugo, Mallarmé, Baudelaire, Rimbaud, etc. ont écrit des âneries, en s'affranchissant quelques fois, des règles rigides de la diérèse et de la synérèse, entre autres.

Passe lorsqu'on apprend, justement parce que cela permet, de se mesurer à la métrique française (dans laquelle il n'est pas question de pieds d'ailleurs,mais de syllabes). Il en est de même pour le respect de la succession des rimes. Tout cela est un peu daté...

Qui prononce aujourd'hui, dans la vraie vie, di-é-rèse ? De grands poètes se sont bien moqués de l'alternance et de la succession des rimes.

J'aime le sonnet, les formes classiques en général ; je les utilise souvent, mais pas exclusivement. Et c'est à dessein qu'il m'arrive de m'affranchir de certaines règles.

Bienvenue sur LPDP !

Bizzz, JB




"Les fleurs du mal" le recueil de Baudelaire, respecte la métrique. (mon livre de chevet)
Hugo dans "les contemplations" respectait la métrique, même si il en a bousculé les convenances principalement dans la césure et l'hémistiche.
Rimbaud aussi respecte la métrique, de plus, il pratiquait l'art de l'enjambement, du rejet et du contre-rejet de manière étonnante.

La synérèse et la diérèse sont tout à fait autorisée en poésie classique, même si pour ma part j'évite de la pratiquer (mon côté psychorigide).

Par contre je n'ai rien contre la poésie libre dans la mesure où elle exprime ce que le poète ressent.

  Baudelaine
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
148 poèmes Liste
4180 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
21 juin
  Publié: 14 juin à 12:58 Citer     Aller en bas de page

Bonjour,

Bienvenue chez les faiseurs de poèmes.
Avec ces trois premiers poèmes vous faites une entrée remarquée, où votre dextérité n'a d'égale que le plaisir de vous lire.
Les fleurs du mal, je vous suis; Les Contemplations pour arriver à l'intime.


Cordialement

jlouis

  Poésie, la vie entière
Adria d'Orances


“L'érotisme est l'une des bases de la connaissance de soi, aussi indispensable que la poésie.”
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
5 poèmes Liste
612 commentaires
Membre depuis
9 mars 2016
Dernière connexion
26 juin
  Publié: 14 juin à 12:58 Citer     Aller en bas de page


J'ai toujours considéré que la prosodie classique c'est le solfège de la poésie. On peut s'en passer, il est vrai, mais c'est une excellente école, y compris (et peut-être surtout) pour écrire ensuite en vers libérés ou libres.
Il y a peu de bons musiciens sans connaissance du solfège.

Adria

 
Baudelaine Nouveau membre!
Impossible d'afficher l'image
Clin d'oeil à Baudelaire, Verlaine et... Coluche
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
9 poèmes Liste
18 commentaires
Membre depuis
12 juin
Dernière connexion
26 juin
  Publié: 14 juin à 13:13 Citer     Aller en bas de page

Citation de Adria d'Orances

J'ai toujours considéré que la prosodie classique c'est le solfège de la poésie. On peut s'en passer, il est vrai, mais c'est une excellente école, y compris (et peut-être surtout) pour écrire ensuite en vers libérés ou libres.
Il y a peu de bons musiciens sans connaissance du solfège.

Adria




C'est également mon point de vue, pour commencer, je pense que la prosodie est une excellente école.

J'ai commencé par le vers libre, mais je suis devenu très attaché à la prosodie qui permet un travail très prenant des textes.

  Baudelaine
Baudelaine Nouveau membre!
Impossible d'afficher l'image
Clin d'oeil à Baudelaire, Verlaine et... Coluche
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
9 poèmes Liste
18 commentaires
Membre depuis
12 juin
Dernière connexion
26 juin
  Publié: 14 juin à 14:42 Citer     Aller en bas de page

Citation de Jean-Louis
Bonjour,

Bienvenue chez les faiseurs de poèmes.
Avec ces trois premiers poèmes vous faites une entrée remarquée, où votre dextérité n'a d'égale que le plaisir de vous lire.
Les fleurs du mal, je vous suis; Les Contemplations pour arriver à l'intime.


Cordialement

jlouis



Un connaisseur, j'apprécie

  Baudelaine
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
238 poèmes Liste
8220 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
26 juin
  Publié: 22 juin à 03:11 Citer     Aller en bas de page

- bonjour BAUDELAINE, merci des richesses de ton texte,
- merci de ton envie de partager avec nous, (nous) ceux qui osons formuler en mots nos ressentis, (nous) qui offrons nos critiques, (critiques) agréables à lire, (critiques) parfois compréhensibles avec des pourquoi avoir écrit cela ?
- s'inspirer des anciens, je n'y suis pas parvenu. je n'arrive pas à me sentir dans ces assemblages, être là en vie.
- se conformer à des contraintes, ce n'est pas toujours ma tasse de thé, mais pour être apprécié des autres regards, c'est souvent nécessaire.
- tu as ou tu te feras à un style, un style qui sera le tien, dans lequel tu te sentiras être bien, affine le malgré les biens pensant autrement, ce que je suis là en ce moment peut-être.
à + de SAM

 
Baudelaine Nouveau membre!
Impossible d'afficher l'image
Clin d'oeil à Baudelaire, Verlaine et... Coluche
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
9 poèmes Liste
18 commentaires
Membre depuis
12 juin
Dernière connexion
26 juin
  Publié: 23 juin à 15:25 Citer     Aller en bas de page

[iMerci Sam][/i]

  Baudelaine
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 146
Réponses: 12
Réponses uniques: 8
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [3,5383] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.