Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 396
Invisible : 0
Total : 396
13154 membres inscrits

Montréal: 25 févr 20:56:57
Paris: 26 févr 02:56:57
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Autres poèmes :: Le fil de soie ... tentative d'explication Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Chlamys


L'incertitude est l'essence-même de l'aventure amoureuse. Oscar Wilde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
55 poèmes Liste
844 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2017
Dernière connexion
25 février
  Publié: 2 juin 2019 à 08:26
Modifié:  4 juin 2019 à 00:10 par Adamantine
Citer     Aller en bas de page

J’ai publié il y a quelque temps « Le fil de soie »,
texte énigmatique que je tente ici d’expliquer.
Je dédie ce travail à Paul Mur,
qui a pris -avec d'autres - le temps de lire le texte initial
et surtout de me suggérer d’en fournir une grille de lecture.
Il serait illusoire de prétendre expliquer le Tai Chi Chuan,
discipline incroyablement riche et complexe.
Ces explications sont le fruit d’une interprétation
toute personnelle issue de ma pratique ...


Le fil de soie
Tentative d’explications sur un art martial : le Tai chi chuan



D’abord, il n’y a pas
Il n’y a rien sur la scène, ni nulle part, d’ailleurs, c’est un peu comme avant le commencement du monde

Puis l’évidence d’un tout, posé là, au monde, un
Ce tout, c’est l’artiste martial qui s’est installé debout. Il est « un » car il est immobile et les sensations sont encore indistinctes dans son corps.

Lien entre ciel et terre
Le sommet de sa tête est attiré vers le ciel et le poids du corps coule et traverse ses appuis pour s’enraciner profondément dans la terre. L’artiste martial est comme un trait d’union entre le ciel et la terre.

Se décante le dense, en surgit le léger, deux
Emerge le mouvement d’eux,

Il se produit alors une sensation de densité dans le bas du corps et de légèreté en haut. Le Yin et le Yang, qui vont se transformer sans cesse l’un dans l’autre et induire le mouvement ...


et déployant soudain
Les points cardinaux, huit, ouvrant les horizons
Et jusqu’aux dix-mille êtres ...

Les mouvements comprennent des rotations dans toutes les directions géographiques (4 points cardinaux + leurs intermédiaires, Sud-Est, Sud-Ouest, etc.) mais aussi toutes les directions de l’espace.
Les dix mille êtres sont souvent cités dans les textes traditionnels chinois.


Pour le boxeur de l’ombre, la liberté du geste
Le Tai Chi Chuan peut se traduire – entre autres - par « boxe de l’ombre ». Il y a en effet une signification martiale à chaque mouvement et le pratiquant est ainsi dans la situation de boxer avec une ombre.

Juste équilibre, agir sans agir, contempler
Le mouvement n’est pas vraiment produit musculairement ni par la volonté. Il y a une intention et une concentration douces qui contrôlent la détente de différents points du corps. L’artiste martial est autant spectateur qu’acteur de son mouvement.

Ce qui s’étire à son insu entre ses doigts
Le fil de soie

La continuité du geste peut être comparée au fil de soie que l’on tire, continument et sans à-coups, avec la tension juste nécessaire pour le dérouler de son cocon. C’est aussi du ressenti, par exemple lorsque les deux mains s’éloignent l’une de l’autre en gardant entre elles un lien élastique.

Plaisir sans soi, relié au monde et son flot
- Douceur suave et sa joie douce évanescentes –

La pratique procure au pratiquant assidu un plaisir très doux qui s’écoule dans le corps, ainsi qu’une sensation que l’intérieur et l’extérieur ne sont pas séparés.
Le Tai Chi Chuan me fait parfois penser à la calligraphie à l’eau, discipline qu’on voit souvent pratiquer dans les squares en Chine, émouvante par son caractère éphémère.


Saisi ? S’évade ... Abandonné ? Se perd encore
Il ne sert à rien de vouloir obtenir ou conserver ces sensations, car c’est le meilleur moyen pour qu’elles s’enfuient. Mais il faut tout de même un peu les entretenir, sinon elles s’évanouissent !
Il s’agit en quelque sorte de « lâcher sans abandonner »


Pour finir, le Chi indomptable revient pourtant
Nourrir.

Un des bénéfices de la pratique est de développer le « Qi » (ou Chi), souvent traduit par l’énergie vitale.
Le Qi se manifeste par exemple par les sensations évoquées plus haut.
L’énergétique chinoise considère que le Qi vient se concentrer au centre de l’abdomen, dans le «Tan tien », mieux connu sous le nom de « Hara » des japonais.


Le centre est là d’où viennent les murmures.
Cette phrase est une citation de François Cheng – académicien et poète d’origine chinoise – tirée de « L’éternité n’est pas de trop ».
Le Tai Chi Chuan amène peu à peu le pratiquant à une finesse de perception et constitue une inépuisable source de créativité ... Ce qui a tout son intérêt pour nourrir les autres pratiques artistiques...
Le Tan tien pourrait bien être le point d’origine de tout, y compris l’inspiration poétique !




Image gratuite sur Pixabay

  Vint un temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore - Anaïs Nin
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
151 poèmes Liste
4274 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
22 février
  Publié: 4 juin 2019 à 08:23 Citer     Aller en bas de page

Bonjour,

Merci Chlamys pour cette découverte personnelle du Tai Chi Chuan où relâchement et force interne semblent s'y bien s'accorder.

Amitiés
jlouis

  Poésie, la vie entière
SHElene


"On ne peut voir la lumière sans l'ombre..."
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
123 poèmes Liste
1210 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2018
Dernière connexion
25 février
  Publié: 4 juin 2019 à 12:03 Citer     Aller en bas de page

Pour avoir un peu pratiqué, j'avais déjà apprécié ton poème, le Chi ayant été également une de mes sources d'inspiration, voir peut-être même ce qui a initié mon écriture ici.
Donc quand tu évoques le Tan Tien comme berceau de l'inspiration poétique… ça me parle!
Merci Chlamys

  SHElene
Chlamys


L'incertitude est l'essence-même de l'aventure amoureuse. Oscar Wilde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
55 poèmes Liste
844 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2017
Dernière connexion
25 février
  Publié: 4 juin 2019 à 16:11 Citer     Aller en bas de page

Citation de Jean-Louis

Merci Chlamys pour cette découverte personnelle du Tai Chi Chuan où relâchement et force interne semblent s'y bien s'accorder.
jlouis


Oui, il y a plein de contradiction apparentes qui font l'efficacité de cette discipline. Merci, Jean-Louis, pour ce passage !

Citation de SHelene
le Chi ayant été également une de mes sources d'inspiration, voir peut-être même ce qui a initié mon écriture ici.

Je ne suis pas étonnée ! Et oui, je suis allée lire l'histoire de ton petit lutin ...

  Vint un temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore - Anaïs Nin
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 307
Réponses: 3
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0299] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.