Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 36
Invisible : 0
Total : 38
· Wilhelm
Équipe de gestion
· In Poésie
13207 membres inscrits

Montréal: 21 sept 07:48:38
Paris: 21 sept 13:48:38
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Autres poèmes :: Autre drame de Paris Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
DeviousF
Impossible d'afficher l'image
Aimes toi et les autres t'aimeront.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
34 poèmes Liste
169 commentaires
Membre depuis
5 mars 2018
Dernière connexion
22 juillet
  Publié: 17 mai à 16:43
Modifié:  18 mai à 00:06 par Adamantine
Citer     Aller en bas de page

Vois les cendres emportées par le vent
De la vieille dame de huit cents ans.
Respire l'encens, enivrante odeur...
Déchirant désespoir, concert de pleurs.

Du foyer de Dieu sortent les Enfers
Et l'insolente bonté financière
De ces rapaces sans aucun scrupule.
Les désirs de sympathie s'accumulent.

Mais où était passé le sanctuaire
qui se préoccupait de la misère ?
Prostituée des perches à selfies,
Y voir les pauvres est une ineptie...

Dans la chaleur des bouches de métro,
Vérité du calvaire des clodos,
Oubliés pour l'éclat de la vitrine,
Que le balai de l'hiver élimine.

Car il n'a que faire le tout puissant,
Des errements nombreux de ses enfants,
Abandonnant face à la barbarie.
Ce soir, il ne pleuvait pas sur Paris

  Plume déviante
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administrateur

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
420 poèmes Liste
13424 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
21 septembre
  Publié: 18 mai à 00:18
Modifié:  18 mai à 08:27 par Adamantine
Citer     Aller en bas de page

C'est un poème que je vois comme un cri de révolte, bien écrit et je le comprends dans certains de ses aspects. Pour fréquenter et avoir fréquenté longtemps Notre Dame, il y a certaines choses qui m'interrogent pas cependant :
Y voir les pauvres est une ineptie..
Ils y sont accueilli (ou plutôt, ils y étaient accueilli avant l'incendie) de jour comme de nuit (au dam de certains guides de groupes touristiques). J'ai aidé à l'organisation de cet accueil lorsque j'étais jeune (cela fait très longtemps) mais suis toujours en contact avec ces personnes, religieuses et bénévoles qui, maintenant, se sont regroupées à l'église St Sulpice... Et ces personnes, contrairement aux grands donateurs, n'ont pas besoin de publicité pour œuvrer.
Un poème qui permet de s'interroger.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 154
Réponses: 1
Réponses uniques: 1
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0154] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.