Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 185
Invisible : 1
Total : 187
· Baudelaine
13088 membres inscrits

Montréal: 24 juin 07:47:39
Paris: 24 juin 13:47:39
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Sur quel pied danser ? Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Daniel Cet utilisateur est un membre privilège
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
118 poèmes Liste
361 commentaires
Membre depuis
14 mars 2014
Dernière connexion
3 juin
  Publié: 16 mai à 04:47
Modifié:  3 juin à 04:58 par Daniel
Citer     Aller en bas de page

Sur quel pied danser

J’en ai croisé, parfois, de ces épaves tristes
Enfin devenues creuses à force de lutter
Contre tout contre rien mais en souffrant, toujours.
Pour quelques égos bleus combien de solitudes,
Combien de solitude pour les égos mal faits ?
On ne fait pas grand-chose, on tord quelques barreaux
Qui ne cèdent jamais.
Je ne suis que mes yeux, entre filtres et abîmes.
Un machin de passage.
Ce regard pathétique sur ce monde qui va
Ne fait honte qu’à moi.
Je m’en déferais bien mais il est ce carcan
Qui me retient debout.
Je ne sais pas danser, il reste ces deux pieds
Qui n’ont pas de chemin.
Si penser est pénible respirer me régale,
Qui sait quoi de ses voies, ces paysages flous
Imaginés par soi ?
La vie est riche et pleine, je lui refuse tout
Comme un vain nihiliste.
Quand elle tend la main je reste bras balands.
Je sais moins bien sourire, pourtant je fais le clown
Quand, parfois, juste à deux, l’ennui se fait sentir.

  Critiques négatives absolument reçues, il faut bien se construire.
Rose-Amélie

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
9 poèmes Liste
443 commentaires
Membre depuis
1er mars
Dernière connexion
23 juin
  Publié: 16 mai à 08:34 Citer     Aller en bas de page

Un air entêtant dès les premières notes, le regard acéré mais lucide sur ce que peux être une vie d'esclave ou de procuration.

Rose-Amélie

  🌷
Daniel Cet utilisateur est un membre privilège
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
118 poèmes Liste
361 commentaires
Membre depuis
14 mars 2014
Dernière connexion
3 juin
  Publié: 16 mai à 09:51
Modifié:  3 juin à 04:58 par Daniel
Citer     Aller en bas de page

Salut Rose-Amélie,

"...une vie d'esclave ou de procuration"...

Merci pour tes mots mais non, pas une vie mais juste un de ces instants "blues".

Dan

  Critiques négatives absolument reçues, il faut bien se construire.
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14959 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
16 juin
  Publié: 16 mai à 16:43 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir Daniel,

Très émouvante et belle poésie !



Douce soirée !
Mes amitiés
Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
Daniel Cet utilisateur est un membre privilège
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
118 poèmes Liste
361 commentaires
Membre depuis
14 mars 2014
Dernière connexion
3 juin
  Publié: 3 juin à 04:59 Citer     Aller en bas de page

Merci Sybilla.

Dan

  Critiques négatives absolument reçues, il faut bien se construire.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 106
Réponses: 4
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0260] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.