Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 1609
Invisible : 0
Total : 1610
· Le fantôme
13081 membres inscrits

Montréal: 26 mai 21:28:26
Paris: 27 mai 03:28:26
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Le Jour et la Nuit Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Lilania Cet utilisateur est un membre privilège


Osez Etre
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
83 poèmes Liste
3253 commentaires
Membre depuis
14 juin 2011
Dernière connexion
18 mai
  Publié: 14 mai à 15:19
Modifié:  14 mai à 15:20 par Lilania
Citer     Aller en bas de page






Le Jour et la Nuit


Je suis pour qui le veut l’impossible
Clouée entre le drame et l’amertume,
Un goût d’éternité sur fond sensible
Douteux paysages que j’exhume.

Le jour, la nuit souffre d’être femme
Et pour qui le peut me supporter
Car si je le veux cesse d’être d’âme
Tant le risque sait aussi m’avorter

Je suis pour qui le sait moins difficile
Mais mon chagrin m’empreinte aussi,
Des cicatrices d’extraits versatiles
J’assassine, me tourmente d’être ainsi

Attachée aux nuits d’un quotidien
Retouché d’extases en silence,
Je m’écrie alors le mal comme le bien
Préférant l’éphémère à l’accoutumance


Lil »…

 
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
14776 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
25 mai
  Publié: 14 mai à 15:57 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir chère Lilia,

Magnifique poésie émouvante !



Douce soirée !
Toutes mes amitiés
Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
Ale

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
48 poèmes Liste
1274 commentaires
Membre depuis
23 juillet 2015
Dernière connexion
14 mai
  Publié: 14 mai à 15:57 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Lil,

Un texte dont j'ai aimé les tournures et l'élégance. Absolument magnifique. C'est un bonheur de te lire.
Bisous,

Alexandre

 
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
230 poèmes Liste
15297 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
26 mai
  Publié: 14 mai à 17:42 Citer     Aller en bas de page

heureux de te lire de nouveau
sublime

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Lilania Cet utilisateur est un membre privilège


Osez Etre
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
83 poèmes Liste
3253 commentaires
Membre depuis
14 juin 2011
Dernière connexion
18 mai
  Publié: 15 mai à 04:40 Citer     Aller en bas de page



Un ancien texte que j'ai voulu dépoussiérer je dirai...
Merci pour votre visite !

Lil

 
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
150 poèmes Liste
4111 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
26 mai
  Publié: 15 mai à 05:08
Modifié:  20 mai à 08:16 par Jean-Louis
Citer     Aller en bas de page

Bonjour Lilania

Un poème à la beauté absconce.

Amitiés
jlouis

  Poésie, la vie entière
Fried

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
284 commentaires
Membre depuis
11 mai 2017
Dernière connexion
26 mai
  Publié: 15 mai à 06:40 Citer     Aller en bas de page

J'aime beaucoup ce poème intimiste qui révèle la complexité d'une âme.

 
actuaire
Impossible d'afficher l'image
Dessine tes douleurs dans le sable et grave tes joies dans le rocher... Lao Tseu
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
44 poèmes Liste
3739 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2013
Dernière connexion
26 mai
  Publié: 15 mai à 07:29
Modifié:  15 mai à 07:31 par actuaire
Citer     Aller en bas de page

Bonjour Lilania,

Même dans un poème superbement achevé, comme le vôtre, il doit y rester un noyau d'obscurité, deux ou trois rimes dont le lecteur n'a pas pu percer le sens, pourque la lecture reste aveuglante et ouverte aux rêves de l’imaginaire incertain.

Ici, pour mes yeux et ma sensibilité, c’est la deuxième strophe qui reste obscur comme le crépuscule malgré mon imaginaire bourdonnant.



Le jour, la nuit souffre d’être femme
Et pour qui le peut me supporter
Car si je le veux cesse d’être d’âme
Tant le risque sait aussi m’avorter



Ton poème transcende le quotidien fait de jour et de nuit, de mal et de bien, d’éphémère et de durable, d’un ancien fade et de l’exquis renouveau.

Ta plume balaie toutes ces poussières du quotidien et exorcise les maux, les vôtres et les nôtres, pour que les spectres effrayants ou d’autres fantômes ne sortent inopportunément de notre subconscient.

Tous vos mots, comme des empreintes de sensations fortes, résonnent au rythme des battements du cœur de la beauté.



Un goût d’éternité sur fond sensible
Douteux paysages que j’exhume.


Mais mon chagrin m’empreinte aussi,
Des cicatrices d’extraits versatiles


Attachée aux nuits d’un quotidien
Retouché d’extases en silence,




Un plaisir de me retrouver sous votre plume intimiste.

Bien à toi amicalement,
Etienne

  « La véritable amitié commence quand les silences ne pèsent plus. » Romain Werlen.
SHElene


"On ne peut voir la lumière sans l'ombre..."
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
51 poèmes Liste
537 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2018
Dernière connexion
26 mai
  Publié: 15 mai à 12:08 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Lilania

Je découvre ton écriture qui interpelle
"Je suis pour qui le peut..., pour qui le veut..., pour qui le sait...", une jolie façon de parler de soi.


  SHElene
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
279 poèmes Liste
4873 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
26 mai
  Publié: 15 mai à 13:22 Citer     Aller en bas de page

Beau poème mais qui m'a laissé à l'esprit une sensation curieuse…

Amitiés

Yvon

  YD
Xenia

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
103 poèmes Liste
1704 commentaires
Membre depuis
13 mai 2013
Dernière connexion
22 mai
  Publié: 16 mai à 05:03 Citer     Aller en bas de page

bonjour
une poésie qui me parle,
j'aime beaucoup les tournures de certains vers

"Et pour qui le peut me supporter
Car si je le veux cesse d’être d’âme"

"Je m’écrie alors le mal comme le bien
Préférant l’éphémère à l’accoutumance"

  Critiques acceptées
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
226 poèmes Liste
4069 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
26 mai
  Publié: 16 mai à 21:26 Citer     Aller en bas de page

Écartelée entre le jour et la nuit, mais l'essentiel est d'être soi-même.
Aux autres de suivre...

Merci pour cette belle philosophie Lilania.

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
Lilania Cet utilisateur est un membre privilège


Osez Etre
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
83 poèmes Liste
3253 commentaires
Membre depuis
14 juin 2011
Dernière connexion
18 mai
  Publié: 18 mai à 15:14 Citer     Aller en bas de page



Jean-Louis,
Fried,
Actuaire,
Shelene,
Yvon,
Xenia,
In Poésie,


Merci à chacun de vous pour votre visite qui me fait plaisir,
pour vos mots laissés aussi...

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 167
Réponses: 12
Réponses uniques: 11
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0410] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.