Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 42
Invisible : 0
Total : 43
· ori
13207 membres inscrits

Montréal: 21 sept 07:30:02
Paris: 21 sept 13:30:02
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: L'accueil Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
gattopardo
Impossible d'afficher l'image
Tempus fugit
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
370 commentaires
Membre depuis
6 janvier
Dernière connexion
11 septembre
  Publié: 11 mai à 08:01
Modifié:  12 mai à 05:44 par gattopardo
Citer     Aller en bas de page

L’Accueil

Fuyant les guerres, la famine
ils ont marché, marché.
La mer ont traversé
sur des canots, des rafiots.
Beaucoup se sont noyés,
d’autres sont secourus
par des bateaux amis.
Mais les voilà refoulés
de port en port
en guise d’accueil
dans le riche Occident.

  gattopardo
Rose-Amélie

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
638 commentaires
Membre depuis
1er mars
Dernière connexion
20 septembre
  Publié: 11 mai à 08:43 Citer     Aller en bas de page

😔... Merci.

  🌷
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
114 poèmes Liste
1766 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
20 septembre
  Publié: 11 mai à 09:31 Citer     Aller en bas de page

Bonjour gattopardo

Triste et malheureux constat. De nos jours, toute cette misère humaine ne devrait pas exister. Personnellement, l'aide, c'est sur place que je la vois... bien sur si la guerre ne fait pas rage, mais c'est sur place qu'il faudrait l'amener. Je pense aux pays moins avancés qui auraient besoin de cet apport de moyens et de connaissances qui permettrait à leurs habitants de rester chez eux.
La guerre est tout autre histoire et là une main tendue qui ne se rétracte pas est toujours bonne à saisir à condition que l'autre main ne reprenne pas ce qui vient d'être donné, là est la tristesse.

Merci pour ce texte poignant.



Mawr

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
gattopardo
Impossible d'afficher l'image
Tempus fugit
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
370 commentaires
Membre depuis
6 janvier
Dernière connexion
11 septembre
  Publié: 11 mai à 12:14 Citer     Aller en bas de page

Rose-Amélie, 😔... Merci.

  gattopardo
gattopardo
Impossible d'afficher l'image
Tempus fugit
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
370 commentaires
Membre depuis
6 janvier
Dernière connexion
11 septembre
  Publié: 11 mai à 12:19 Citer     Aller en bas de page

Mawringhe, merci pour ton com.

parlerais-je du colonialisme et du néo-colonialisme et du commerce des armes (la France n'est pas la dernière) de l’impact ruineux des multinationales qui affament les populations, surtout africaines.

  gattopardo
actuaire
Impossible d'afficher l'image
Dessine tes douleurs dans le sable et grave tes joies dans le rocher... Lao Tseu
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
44 poèmes Liste
3741 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2013
Dernière connexion
29 mai
  Publié: 11 mai à 13:17 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Gattopardo


Traité avec beaucoup de tact et de retenu votre texte est clair, précis et objectif.

L'occident est coupable.

Durant des dizaines d'années, nous avons tous tiré, directement ou indirectement, des profits suite entre autres aux extractions massives de minerais opérées lors des périodes de colonisations des territoires africaines (Anglais, Français, Allemand, Espagnols, Belges, Hollandais)

Nous avons maltraité ET de manière odieuse les populations autochtones à partir des années 1870 jusqu'au milieu du 20ième siècle. Il suffit de lire Congo pour ce rendre compte des atrocités inimaginables commises durant cette période.

Et l'attitude actuelle des autorités européennes, poussées par la poussée xénophobe qui se développe exponentiellement dans la population des pays de l'union, envers les immigrants d'Afrique est indigne et inexcusable.

Et les aides au développement sont généralement confisquées par des gouvernements ou dictateurs aux petits soins des grands groupes multinationales (agricoles, minerais, ...)
Beau partage... Même si la publication ne changera en rien l'opinion des masses, même pas sur un site de poésie.

Bien à vous,
actuaire

  « La véritable amitié commence quand les silences ne pèsent plus. » Romain Werlen.
gattopardo
Impossible d'afficher l'image
Tempus fugit
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
370 commentaires
Membre depuis
6 janvier
Dernière connexion
11 septembre
  Publié: 11 mai à 13:51 Citer     Aller en bas de page

Merci de développer le sujet mieux que moi, actuaire.

"Congo" Congo, une histoire de David Van Reybrouck?

P.S. "j’écris ton nom ... liberté"

  gattopardo
gattopardo
Impossible d'afficher l'image
Tempus fugit
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
370 commentaires
Membre depuis
6 janvier
Dernière connexion
11 septembre
  Publié: 11 mai à 13:51 Citer     Aller en bas de page

Merci de développer le sujet mieux que moi, actuaire.

"Congo" Congo, une histoire de David Van Reybrouck?

P.S. "j’écris ton nom ... liberté"

  gattopardo
actuaire
Impossible d'afficher l'image
Dessine tes douleurs dans le sable et grave tes joies dans le rocher... Lao Tseu
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
44 poèmes Liste
3741 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2013
Dernière connexion
29 mai
  Publié: 11 mai à 14:27 Citer     Aller en bas de page

Absolument livre de David Van Reybrouck

Je l'ai lu en néerlandais et en français.

Je te conseille vivement de le lire

Oui cher gattopardo ... La liberté. J'y tiens énormément. C'est un vrai trésor qu'il faut chérir et cultiver. Ne pas se laisser prendre dans le maelstrom du strass et des avenues illuminées et bétonnées. La liberté s'acquiert pas petit pas... savoir juger, savoir trier, savoir opter, savoir décider, avoir une structuration de valeurs, aimer les autres, la différence, être en mouvance... Je pourrais remplir des pages-

Bien à toi,
actuaire

  « La véritable amitié commence quand les silences ne pèsent plus. » Romain Werlen.
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14981 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
11 septembre
  Publié: 11 mai à 16:36 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir gattopardo,

Il y a tant de misère dans le monde, c'est triste !



Belle soirée !
Mes amitiés
Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
gattopardo
Impossible d'afficher l'image
Tempus fugit
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
370 commentaires
Membre depuis
6 janvier
Dernière connexion
11 septembre
  Publié: 11 mai à 17:00
Modifié:  11 mai à 17:54 par gattopardo
Citer     Aller en bas de page

Citation de actuaire
... Je pourrais remplir des pages-



... je n'en doute pas! Moi je serais plutôt concis.(-; Mais je chéris la liberté d'esprit.

Citation de actuaire
Absolument livre de David Van Reybrouck
Je l'ai lu en néerlandais et en français.
Je te conseille vivement de le lire



Bien sur que je l'ai lu! C'est pour ça que je t'en ai parlé!

Content de faire ta connaissance.

  gattopardo
gattopardo
Impossible d'afficher l'image
Tempus fugit
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
370 commentaires
Membre depuis
6 janvier
Dernière connexion
11 septembre
  Publié: 11 mai à 17:04 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Sybilla,

merci pour ton soutien.

  gattopardo
PaulMUR

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
29 poèmes Liste
100 commentaires
Membre depuis
17 avril
Dernière connexion
20 septembre
  Publié: 12 mai à 09:43 Citer     Aller en bas de page

L'histoire est hélas plus complexe. Mais il est vrai qu'un homme reste un homme (femme , homme ou enfant) et ces morts dans ces traversées resteront comme des plaies dans notre conscient.

 
gattopardo
Impossible d'afficher l'image
Tempus fugit
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
370 commentaires
Membre depuis
6 janvier
Dernière connexion
11 septembre
  Publié: 12 mai à 15:54 Citer     Aller en bas de page

Merci PaulMUR.

L'histoire est plus complexe; certes.

Mais c'es pas un livre ni même un article de journal, juste un petit court poème pour exprimer mon sentiment.

  gattopardo
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
51 poèmes Liste
2756 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
14 septembre
  Publié: 19 mai à 13:32 Citer     Aller en bas de page

AUjourd'hui mon pays ne voit pas au delà de sa porte ... même ... et juste par humanité ... il ne veulent plus accueillir. Tu l'as bien dit.
Merci à toi
Cidnos

 
gattopardo
Impossible d'afficher l'image
Tempus fugit
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
370 commentaires
Membre depuis
6 janvier
Dernière connexion
11 septembre
  Publié: 22 mai à 04:13 Citer     Aller en bas de page

Merci, Cidnos, d'avoir posé ton commentaire. Ça m'a permis de découvrir ton beau poème.
gattopardo

  gattopardo
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 302
Réponses: 15
Réponses uniques: 7
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0383] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.