Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 33
Invisible : 0
Total : 34
· De Margotin
13086 membres inscrits

Montréal: 22 mars 00:22:02
Paris: 22 mars 05:22:02
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Je ramasse minuit Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Shaula Nouveau membre!


Seuls les coeurs des vrais amants jamais ne se rident...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
4 poèmes Liste
72 commentaires
Membre depuis
22 février
Dernière connexion
20 mars
  Publié: 17 mars à 03:16
Modifié:  17 mars à 03:43 par Maschoune
Citer     Aller en bas de page


D'un châle négligé l'œil injecté d'errances,
Je baille l'échancrure du drap de somnolence,
Puis ramasse minuit en ces champs de pavots
Le bonheur en pochade longe les caniveaux !

L'horizon s'est planqué sous la poignée de sable
Dont le marchand s'éclipse sur le seuil coupable,
Des crachins de remords frappés à ma fenêtre
D'où je lâche le fauve sur les demains à naître.

Aux notes en perdition des valses d’androïdes,
Les ailes d'un papillon bercent ma chrysalide !
Sous l'ombre de sopor c'est l'extase au vitrail,
Narcose m'a plombée à la barbe des grisailles.



  On ne se rend compte du véritable bonheur qu'après l'avoir perdu...
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
197 poèmes Liste
10757 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
21 mars
  Publié: 17 mars à 03:45 Citer     Aller en bas de page

Je trouve une belle recherche dans les images, merci à toi Shaula !

  ISABELLE
Drôle d'oiseau


La poésie est une source et nous irons tous y boire....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
82 poèmes Liste
3308 commentaires
Membre depuis
23 avril 2016
Dernière connexion
21 mars
  Publié: 17 mars à 04:14 Citer     Aller en bas de page

..Une cascade de riches métaphores ..
J'aime beaucoup !
Jiçé

 
Shaula Nouveau membre!


Seuls les coeurs des vrais amants jamais ne se rident...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
4 poèmes Liste
72 commentaires
Membre depuis
22 février
Dernière connexion
20 mars
  Publié: 17 mars à 05:50 Citer     Aller en bas de page



Milles mercis pour votre fidélité sans faille Mashoune et drôle d'oiseau, venus pour apprécier ma page

Mes amitiés !

  On ne se rend compte du véritable bonheur qu'après l'avoir perdu...
Drôle d'oiseau


La poésie est une source et nous irons tous y boire....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
82 poèmes Liste
3308 commentaires
Membre depuis
23 avril 2016
Dernière connexion
21 mars
  Publié: 17 mars à 07:11 Citer     Aller en bas de page

En relecture pour le parfum...Vos vers ont le sens du capiteux..
Jiçé

 
Shaula Nouveau membre!


Seuls les coeurs des vrais amants jamais ne se rident...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
4 poèmes Liste
72 commentaires
Membre depuis
22 février
Dernière connexion
20 mars
  Publié: 17 mars à 07:54 Citer     Aller en bas de page




Re-merci drôle d'oiseau !

  On ne se rend compte du véritable bonheur qu'après l'avoir perdu...
ALPETE LION DE AUDE


La poésie pour m'affirmer, la poésie pour vivre.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
81 poèmes Liste
434 commentaires
Membre depuis
14 août 2009
Dernière connexion
18 mars
  Publié: 17 mars à 10:40 Citer     Aller en bas de page

J'ai aimé ma lecture

  Ma plume eet une réponse aux détracteurs et une caresses pour les gentils
Jean-Louis


J'ai défait la solitude. Il n'y a pas de chevet où je ne puisse m'asseoir. Andrée Chedid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
144 poèmes Liste
3841 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
21 mars
  Publié: 17 mars à 11:37 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Shaula,

Stupéfiante poésie ou vous semblez être sous hypnose sans rien perdre de votre superbe.
Un premier quatrain digne des Fleurs du mal.


Amicalement
jlouis

  Poésie, la vie entière
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
228 poèmes Liste
15033 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
21 mars
  Publié: 17 mars à 12:03 Citer     Aller en bas de page

très beau

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Rose-Amélie

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
3 poèmes Liste
159 commentaires
Membre depuis
1er mars
Dernière connexion
22 mars
  Publié: 17 mars à 13:17 Citer     Aller en bas de page

J'aime beaucoup: ''Sous l'ombre de sopor c'est l'extase au vitrail''!

Couleurs inusitées sous ces lignes...



Rose-Amélie

 
Lucas


Prisonnier du temps, enchaîné à la vie et condamné à mort.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
14 poèmes Liste
426 commentaires
Membre depuis
12 février 2017
Dernière connexion
17 mars
  Publié: 17 mars à 16:17 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Shaula,
Douze vers qui me font flotter magistralement dans l'éther d'un autre univers : le vôtre.
Un univers que j'aime côtoyer. Merci.

 
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
14040 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
21 mars
  Publié: 17 mars à 18:07 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir Shaula,

De fort belles images !



Bonne soirée !
Mes amitiés
Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
274 poèmes Liste
4743 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
21 mars
  Publié: 18 mars à 09:06 Citer     Aller en bas de page

Un univers très personnel qui m'enchante par de belles images que l'on peut avoir quand on recherche le marchand de sable qui tarde à nous visiter.

Yvon

  YD
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser ! (photo d'un poème d'Apollinaire, Tout terriblement)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
202 poèmes Liste
3506 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
21 mars
  Publié: 19 mars à 05:36 Citer     Aller en bas de page

Petit dormeuse ?
Pour qui les nuits sont longues (comme les miennes) elles sont souvent peuplées de visions, riches dans ton cas.
Et pour le bonheur de nous donner à lire ces belles images de nuit... blanche.

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
Shaula Nouveau membre!


Seuls les coeurs des vrais amants jamais ne se rident...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
4 poèmes Liste
72 commentaires
Membre depuis
22 février
Dernière connexion
20 mars
  Publié: 19 mars à 10:38 Citer     Aller en bas de page


Merci à vous tous d'être passés sous mes lignes. Le commentaire de chacun me touchent à sa manière !

Très cordialement !

  On ne se rend compte du véritable bonheur qu'après l'avoir perdu...
Hubix-Jeee


Les mots qui vont surgir savent de nous des choses que nous ignorons d'eux. René Char.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
782 poèmes Liste
6028 commentaires
Membre depuis
25 décembre 2010
Dernière connexion
20 mars
  Publié: 19 mars à 14:24 Citer     Aller en bas de page

Moi, j'ai reçu ça, comme un uppercut, mental, donc sans mal...

Mais, lu à haute voix, il y a une réelle force, comme une frappe de mots, mais, sans violence, ce qui peut paraître paradoxal...

Ça ne l'est pas vraiment, juste que les mots ont du poids, une richesse, qu'ils se posent les uns à côté des autres avec une évidence...

Certains sont chargés d'un sens plus populaire, comme ramasse, plombée ou planqué, d'autres au contraire, comme, drap, bonheur, papillon, chrysalide, tiennent de la légèreté ou l'approchant...

Il y a une base rythmique évidente, un côté presque viril, dans certaines métaphores, sur le sujet qui puisse tenir (encore) debout, après de longues heures vécues...

Un poème de qualité qui fait en espérer d'autres... je l'espère vraiment...

Amitiés...

Hubix.

 
actuaire
Impossible d'afficher l'image
Dessine tes douleurs dans le sable et grave tes joies dans le rocher... Lao Tseu
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
41 poèmes Liste
3540 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2013
Dernière connexion
21 mars
  Publié: 19 mars à 14:34 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Shaula,



L'horizon s'est planqué sous la poignée de sable
Dont le marchand s'éclipse sur le seuil coupable,
Des crachins de remords frappés à ma fenêtre
D'où je lâche le fauve sur les demains à naître.



Quand en pleine nuit les androïdes se mettent à valser, attisé par les ailes d'un papillon, berçant une chrysalide, il est hautement probable que les champs de pavots aient été dévalisés par des métaphores mal intentionnées...

Le rêve hallucinant s'évade dans la brisure de l'espace laissant le réel usé dans la grisaille d'une obsolescence avérée.

Un seul mot suffit... Superbe.

Un réel plaisir de se trouver sous vos lignes.
Merci Shaula

actuaire.

  « La véritable amitié commence quand les silences ne pèsent plus. » Romain Werlen.
Shaula Nouveau membre!


Seuls les coeurs des vrais amants jamais ne se rident...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
4 poèmes Liste
72 commentaires
Membre depuis
22 février
Dernière connexion
20 mars
  Publié: Avant-hier à 04:15 Citer     Aller en bas de page


Bonjour Hubix-Jee,

Je dois avouer que votre analyse est très juste, en effet ce texte a vu le jour de la même manière que vous le décrivez. Chapeau bas !
Merci m'sieur pour ce commentaire avisé !


Bonjour actuaire,

Également un réel plaisir de me retrouver sous votre commentaire élogieux ! Merci beaucoup !

Bien cordialement

  On ne se rend compte du véritable bonheur qu'après l'avoir perdu...
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 192
Réponses: 17
Réponses uniques: 13
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0408] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.