Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 24
Invisible : 0
Total : 25
· pirate24
13086 membres inscrits

Montréal: 22 mars 00:31:28
Paris: 22 mars 05:31:28
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Et pourtant... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Chut

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
412 poèmes Liste
12705 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
21 mars
  Publié: 16 mars à 14:03
Modifié:  17 mars à 01:49 par Chut
Citer     Aller en bas de page






Ma poitrine trop souvent nue,
Sans pudeur, soumise aux regards
Inquisiteurs, n’attire plus
Désormais qu’un désœuvré dard

Qui pique sporadiquement,
Au gré de ses incertitudes
Une veine, un bras, un tourment
En niant ma féminitude.

Et pourtant je vis.

Mon corps n’est qu’une terre en friche
Parsemée d’infimes gerçures
Cachées, c’est ainsi que je triche,
En restes d’ardentes griffures.

Mais il le faut, je suis heureuse,
Soulagée même, je souris :
« J’oublierai cette page affreuse 
Puisque je vis »... c’est vrai... Je vis.

J’enchaîne rires et clins d’œils
Rouge à lèvres sur dents brillantes
Mon cœur est noir ; il est en deuil :
Pour toi, je ne suis plus bandante.

Et Pourtant...

Un jour peut-être, une rechute
M’emportera, tu l’as prédit,
Ainsi s’achèvera ma lutte...
Mais même sans toi, je revis.

Tu n’es plus là,
Et moi...

Je vis.


 
gillesdepont
Impossible d'afficher l'image
Tout poème naît d'un germe, d'abord obscur, qu'il faut rendre lumineux pour qu'il produise des fruit
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
69 poèmes Liste
640 commentaires
Membre depuis
24 avril 2015
Dernière connexion
16 mars
  Publié: 16 mars à 14:41 Citer     Aller en bas de page

J'aime écrire de grande louanges mais là, un seul mot : BOULEVERSANT

  gilles
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
14040 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
21 mars
  Publié: 16 mars à 18:22 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir Adamntine,

Poignant !



Belle soirée !
Mes amitiés
Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
725 poèmes Liste
21515 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
21 mars
  Publié: 16 mars à 21:55 Citer     Aller en bas de page

Oui tu vis et tu vivras. L'aventure n'est pas terminée

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Chut

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
412 poèmes Liste
12705 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
21 mars
  Publié: 17 mars à 02:41 Citer     Aller en bas de page

Citation de gillesdepont
J'aime écrire de grande louanges mais là, un seul mot : BOULEVERSANT



Merci Gilles

Citation de Sybilla


Bonsoir Adamntine,

Poignant !



Belle soirée !
Mes amitiés
Sybilla




Citation de Aude Doiderose
Oui tu vis et tu vivras. L'aventure n'est pas terminée


Je le souhaite en tout cas.

 
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
197 poèmes Liste
10757 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
21 mars
  Publié: 17 mars à 04:03 Citer     Aller en bas de page

On ne sait jamais qui aura le dernier mot, mais au moins tu lui cloues bien le bec !
Na ! bien fait pour lui

  ISABELLE
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
228 poèmes Liste
15033 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
21 mars
  Publié: 17 mars à 12:00 Citer     Aller en bas de page

bouleversant

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Chut

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
412 poèmes Liste
12705 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
21 mars
  Publié: 17 mars à 14:47 Citer     Aller en bas de page

Citation de Maschoune
On ne sait jamais qui aura le dernier mot, mais au moins tu lui cloues bien le bec !
Na ! bien fait pour lui



Merci Maschoune

Citation de mido ben
bouleversant


Merci

 
Lucas


Prisonnier du temps, enchaîné à la vie et condamné à mort.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
14 poèmes Liste
426 commentaires
Membre depuis
12 février 2017
Dernière connexion
17 mars
  Publié: 17 mars à 16:31 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Adamantine,
Un texte fort, poignant.
Aveu : Un vers m'est apparu brusque par rapport à l'ambiance globale du texte "Pour toi, je ne suis plus bandante." ... Peut-être y aurais-je attendu quelque chose de plus imagé.

 
Chut

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
412 poèmes Liste
12705 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
21 mars
  Publié: 18 mars à 05:58 Citer     Aller en bas de page

Citation de Lucas
Bonsoir Adamantine,
Un texte fort, poignant.
Aveu : Un vers m'est apparu brusque par rapport à l'ambiance globale du texte "Pour toi, je ne suis plus bandante." ... Peut-être y aurais-je attendu quelque chose de plus imagé.



Je vous comprends mais j'ai voulu qu'il soit brut.
Merci de votre passage.

 
La Brune Colombe


Au jour du jugement dernier, la plume du poète pèsera plus lourd que l'épée du guerrier.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
250 poèmes Liste
3692 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2014
Dernière connexion
22 mars
  Publié: 18 mars à 16:56 Citer     Aller en bas de page

Citation de Adamantine

Citation de Lucas
Bonsoir Adamantine,
Un texte fort, poignant.
Aveu : Un vers m'est apparu brusque par rapport à l'ambiance globale du texte "Pour toi, je ne suis plus bandante." ... Peut-être y aurais-je attendu quelque chose de plus imagé.



Je vous comprends mais j'ai voulu qu'il soit brut.
Merci de votre passage.




Un texte très fort, vraiment très fort qui m’a beaucoup touché.
Il est vrai que j’aurai préféré moi aussi un vers plus imagé comme l’a souligné Lucas. Mais je conçois la recherche du côté brut.

 
Pieds-enVERS


Qu'importe si l'alexandrin est mal chaussé à partir du moment où il a une semelle musicale
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
61 poèmes Liste
1570 commentaires
Membre depuis
31 janvier 2015
Dernière connexion
19 mars
  Publié: 19 mars à 08:36 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Adamantine
Un texte touchant mais je suis troublée par le dernier quatrain !
Il me semble que dans ce genre de maladie qui est un combat , le soutien de l'autre ' compagnon ou entourage ) est indispensable .....et pour cela "on" ne prédit pas une rechute !
Vis et vas de l'avant .....

 
Myo


Le bonheur se trouve comme un myosotis, tout petit, tout gentil dans un coin de la vie...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
201 poèmes Liste
3832 commentaires
Membre depuis
14 juin 2004
Dernière connexion
21 mars
  Publié: 19 mars à 16:47 Citer     Aller en bas de page

Si j'ai bien compris... un rude combat qu'il t'a fallu mener...
et dont tu sors, seule mais victorieuse ...

Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort... mais là ... pour sûre que tu en as engrangé de la force.

Bravo ma belle... une leçon de vie...
Une vie, j'en suis sûre, qui t'apportera aussi son lot de bonheur.


Myo

 
Chut

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
412 poèmes Liste
12705 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
21 mars
  Publié: Hier à 00:43 Citer     Aller en bas de page

Citation de Pieds-enVERS
Bonjour Adamantine
Un texte touchant mais je suis troublée par le dernier quatrain !
Il me semble que dans ce genre de maladie qui est un combat , le soutien de l'autre ' compagnon ou entourage ) est indispensable .....et pour cela "on" ne prédit pas une rechute !
Vis et vas de l'avant .....



Bonjour Pieds enVERS,
il y a des mots qui parfois, dépassent la pensée. Des gens, amis, que l'on croyait proches, qui peuvent parfois nous décevoir... il y a des pépites aussi, des amis, amies dans mon cas qui se sont fait aimantes, amicales, affectueuses au-delà de ce que j'aurais pu imaginer. Je leur dois une partie de ma guérison.

Citation de Myo
Si j'ai bien compris... un rude combat qu'il t'a fallu mener...
et dont tu sors, seule mais victorieuse ...

Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort... mais là ... pour sûre que tu en as engrangé de la force.

Bravo ma belle... une leçon de vie...
Une vie, j'en suis sûre, qui t'apportera aussi son lot de bonheur.


Myo



Comme souvent, j'aime brouiller les pistes. J'ai gagné une difficile bataille c'est vrai. Les deux quatrains sont destinés à mon reflet, à ce que je ressens en me regardant et à ce que parfois, je crois percevoir dans le regard des autres.
J'ai été soutenue par mon mari et ça, pour moi, c'est le plus important.

 
Chut

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
412 poèmes Liste
12705 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
21 mars
  Publié: Hier à 00:44 Citer     Aller en bas de page

Citation de Hiver
Finalement j'aime bien vous pourrir la vie.


Tout le monde doit avoir un objectif dans la vie. Il vous reste du chemin pour l'atteindre... et du talent aussi.

 
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser ! (photo d'un poème d'Apollinaire, Tout terriblement)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
202 poèmes Liste
3506 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
21 mars
  Publié: Hier à 04:44 Citer     Aller en bas de page

Un texte brut de décoffrage (j'adore) qui atteint sa cible... certainement. J'ose l'espérer.

J'aime bien quand t'es cash...

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
actuaire
Impossible d'afficher l'image
Dessine tes douleurs dans le sable et grave tes joies dans le rocher... Lao Tseu
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
41 poèmes Liste
3540 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2013
Dernière connexion
21 mars
  Publié: Hier à 05:34
Modifié:  Hier à 15:46 par actuaire
Citer     Aller en bas de page




Mais il le faut, je suis heureuse,
Soulagée même, je souris :
« J’oublierai cette page affreuse
Puisque je vis »... c’est vrai... Je vis.

Un jour peut-être, une rechute
M’emportera, tu l’as prédit,
Ainsi s’achèvera ma lutte...
Mais même sans toi, je revis.

Tu n’es plus là,
Et moi...

Je vis.



Certains ne sortent pas indemne de ce fléau.
Couper et trancher dans le vif sans trop attendre pour survivre.
Le sourire et la sérénité prennent alors progressivement le pas sur l'anxiété et la morosité dépressive.

Crois moi Chut elle est belle la vie.
Amicalement
Etienne

  « La véritable amitié commence quand les silences ne pèsent plus. » Romain Werlen.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 218
Réponses: 16
Réponses uniques: 12
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0831] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.